Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/11/2017

les milliardaires à Sète "ça se précise" !

sete,marina,igi,port de plaisance

La Marina sétoise pour milliardaires c'est pour bientôt !

vous recherchez un emploi ? préparez votre  CV !

pour tout savoir cliquez       ici

 sete,marina,igi,port de plaisance

19/10/2017

Robin des Bois se transforme en Merlin l’Enchanteur !

Les affaires reprennent sur le Port de Sète !

Apres les yachts des milliardaires (cliquez sur igy marinas) qui vont injecter dans l’économie sétoise 4 Millions d’euros d’investissement soit 200 emplois permanents et 90 M€ par an pour l’entretien et la gestion des navires, Jean Claude Gayssot le Président de l’EPR Port Sud de France revient de Dubaï, (cliquez sur voir qui) et transforme les 8 mois d’arrêt de Saipol en trafic de conteneurs …. (cliquez sur pourquoi une fermeture de 8 mois)

A cette cadence, après avoir ponctionné les riches Robin des Bois se transformerait il en Merlin l’Enchanteur !

sete,port de sete,port de plaisance,dubai  sete,port de sete,port de plaisance,dubai

 

17:20 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, Economie, Port de sete, Voyage/Tourisme | Tags : sete, port de sete, port de plaisance, dubai | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

09/10/2017

Des yachts de milliardaires pour sauver l’économie sétoise

Après la fiction demain nous appartient voilà la réalité «demain leur appartient ».

Ils nous auront tout fait. Les avale-bouchons ont tout gobé !

-      Marc Pajot a disparu des radars sétois

-      La Base Tabarly est aujourd’hui qu’un repaire de rats

-      Les projets du défi Suisse transformés en garage à bateaux sur les quais de Cayenne à la place d’une zone technique pour la pêche. ………

Et aujourd’hui on nous annonce une Marina privée pour milliardaires sur des équipements publics  ……

Décidément demain leur appartient !

 Les promesses

- 12 navires de 45 à 100 mètres

- des milliardaires qui dépensent annuellement 10 % de la valeur du navire à son entretien et sa gestion

- des navires qui coutent 1 M€ le mètre linéaire.

Prospective des Vicomtes de Brageole

12 navires de 75 m de coque environ = 900 metres de coque !

Valeur des navires = 900 mètres de coque x par 1 M€ = 900 M€

Retombées pour l économie locale 900 M€ X 10% = 90 M€

 90 M€ pour Sète selon Robin des Bois (1)

90 M€ à condition que ces navires à pavillons étrangers …… dépensent sur Sète, les salaires, l’avitaillement, l’entretien et les réparations. Vous y croyez ?

Les promesses rendent les enfants joyeux. 

(1) Robin des bois = Jean claude Gayssot Président de l’EPR Port Sud De France celui qui prend au riches pour donner aux pauvres.

 

sete,port de sete,marina

22:07 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, Economie, Port de sete, Voyage/Tourisme | Tags : sete, port de sete, marina | Lien permanent | Commentaires (10) |  Imprimer |  Facebook | |

28/04/2013

Les élections municipales sont en vue ....il cache la truelle et sort la baguette magique.

Voilà 3 jours que chez notre hébergeur préféré on mange de la conférence de presse du Maire de Sète.
 
 
Ce matin sous la pendule du marché Arapète et Mandroune
 
Arapète : Alors t'as lu le feuilleton du Maire dans le journal ?
 
Mandroune : obligé de le lire ! si ça continue la presse va ressembler au journal de propagande tu sais le  Sète.fr comme ils disent.
 
Arapète : t'as vu il a dit qu'il n'était pas en campagne !
 
Mandroune : normal, avec les arbres qu'il a coupé et le béton qu'il a planté, la campagne à Sète c'est fini. Avant Sète c'était autre chose, maintenant c'est dortoir et port de plaisance. Au fait si j'habitais au Pont Levis je me ferais du souci. Chaque fois qu'il passe avec une chaise, le terrain trépasse. C'est pas la baguette de la belle fée endormie qu'il a dans les mains, c'est une truelle. T'as qu'a voir la photo de Midi Libre.

sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes

 
Arapète : il a remis le couvert avec le PPP (Partenariat public-privé sur la réfection et la maintenance de l'éclairage public 50 M€ a crédit sur 20 ans)
 
Mandroune : il est gonflé comme un tétard. il a tout laissé à l'abandon pour pouvoir ensuite confier le service public au privé, et maintenant il veut nous faire croire qu'il va sauver le réseau électrique. La première fois, le préfet lui a conseillé de revoir son projet, la deuxième fois c'est le tribunal qui le stoppe et malgré tout avec nos impôts, Monsieur va en Conseil d'état. A quelques mois des prochaines municipales il s'entête à engager la ville pour 20 ans a 2,5 M€ par an. Je me demande si c 'est bien clair tout ça. J'espère que Monsieur le Préfet va veiller au grain et qu'il aidera les contribuables que nous sommes à faire la lumière sur ce dossier 
 
Arapète : et le stationnement, tu crois qu'il va régler les problèmes ?
 
Mandroune : ça fait bientôt 13 ans qu'il n'a rien réglé et tout d'un coup, juste avant de partir ..... en campagne, il va mettre Vinci Park au pli. Il nous annonce qu'il va renégocier les contrats qui se terminent en 2022 et 2035. Il veut redéfinir les obligations des délégataires. J'espère qu'il n'oubliera pas de préciser un paragraphe sur la propreté et sur les tarifs. Le meilleur de l'histoire c'est le coup des parkings, "Vinci va rénover le parking des halles, et reverser une redevance à la ville sur les horodateurs". Et "un groupe (Vinci ou Pasvinci) viendrait aménager des parkings souterrains sous la place Stalingrad et sous le Môle". Cette méthode ça se pratique dans la jungle ou dans les champs (de campagne) et ça s'appelle le "brûlis": tu brûles la forêt et puis tu plantes ce que tu veux ... A sète, il laisse envahir les places publiques par les automobiles (place de la République, place Stalingrad, place de l'Hospitalet, Mole Saint Louis) ensuite il fait croire que d'un coup de truelle magique, il va régler le problème du stationnement. Trop tard, il fallait y penser avant l’arrivée de la « surpopulation choisie« . Il fallait créer des parkings de proximité au lieu de bétonner à tour de bras. Et je ne te parles pas de la vidéosurveillance et des contraventions électroniques qui devaient tout régler. Nous en reparlerons un autre jour de qui on verbalise et qui on verbalise pas. 
 
Arapète : attends ne t’en vas pas, tu ne dis rien sur l'Ex-AmériKclub ?
 
Mandroune : Attendons de savoir qui va occuper les lieux avec les structures légères. les copains d'abord ? ou Lucette de Sète ?
En attendant la construction de la passerelle des suicidés j'ai fait l'inventaire du mobilier 

sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes

       

sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes  sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes

 photos en canaultrama 

pour le poster clic clic sur la photo

 
Arapète : allez la dernière , et la plagette, t as vu il veut récupérer le chantier des voiles latines.
 
Mandroune : Si c'était que le chantier ! il veut tout récupérer, le chantier, les berges, la faune, la flore, les mas conchylicoles .... et à la place il veut mettre des mannequins, des simbels. Té un exemple, il fout le patrimoine des joutes dehors du Musée Paul Valéry, ensuite il le stocke dans les couloirs sombres de la Mairie, après il annonce que le patrimoine ira se patiner dans un studio chambre cuisine du futur musée de la Mer. Et aujourd’hui, il décide, tout seul, que les sociétés de joutes pourraient prendre place dans un futur pole ..... un pole autour de l'histoire maritime comme il dit. Il décide d'envoyer notre histoire à la Plagette. Alors toi t'es du quartier haut ou de la pointe courte ou de la rue Lazare Carnot et bien ton vecteur identitaire pour faire l'indien dans une réserve pour touristes ça sera la Plagette. J'aime beaucoup la Plagette, mais moi Mandroune je suis du Quartier Haut et c'est pas François Commeinhes qui va m'envoyer à la Plagette.
 
Allez j'arrête là parce que je vais "débourroner". D'ailleurs mon car arrive je monte au Quartier Haut
 
Arapète : tchao .... on en reparlera de cette conférence ... on va en manger toute la semaine.
 
 
PS - pour la traduction du texte, mots, expressions, les négations, prenez le Sète a dire de Raymond Coves ou adoptez une Sétoise ou un Sétois qui se fera un plaisir de vous traduire.

27/11/2012

Entre ciel, mer et bèton pas de friture dans Sète.fr

Nous ne vous parlerons pas des 100 numéros de Sète.fr payés avec vos impôts sur lesquels tout est fait, tout est beau. 100 numéros ou le poids des mots et le choc des photos (ho merde c'st pas de nous) transforment Sète avec de la poudre de perlinpinpin, en mirage du sahara. 100 numéros ou Sète est le pays des bisounours.

Nous ne vous parlerons des 727 billets de notre blog. (cliclic) 727 billets avec lesquels nous avons essayé de vous ouvrir les yeux, 727 billets qui n'ont jamais été cités dans l'oeil des médias de Sète.fr. Il est vrai que pour être cité, il ne faut avoir qu'un Œil, et les Vicomtes en ont deux.

Dans l'œil des médias jamais de friture sur la ligne et pourtant, de la friture ce n'est pas ce qui manque, surtout assis à une bonne table d'un resto Sétois avec un média cyclope.

Tè ! en parlant de friture, encore un article qui ne sera pas cité dans l'oeil des médias de Sète.fr. Et pourtant cette balade y a toute sa place. Elle a été écrite par Ludo Symbille dans le n° 17 de Friture Mag Magasine que vous trouverez dans la librairie de l'Echapée Belle.

Pour une bonne lecture cliquez sur les documents ci dessous

 

sete,sete fr,friture magasine,ludo simbille

sete,sete fr,friture magasine,ludo simbille

sete,sete fr,friture magasine,ludo simbille  sete,sete fr,friture magasine,ludo simbille sete,sete fr,friture magasine,ludo simbille

sete,sete fr,friture magasine,ludo simbille  sete,sete fr,friture magasine,ludo simbille sete,sete fr,friture magasine,ludo simbille

sete,sete fr,friture magasine,ludo simbille  sete,sete fr,friture magasine,ludo simbille  sete,sete fr,friture magasine,ludo simbille

sete,sete fr,friture magasine,ludo simbille

 

 

 

08/11/2012

Il était une fois dans les années 60 .... La Nouvelle Floride !

En perquisitionnant notre Boite à Lettre, nous avons trouvé un document dont nous vous livrons quelques extraits .....

Il vous suffira de cliquer sur chaque document pour une bonne lecture ....

 

sete,plage de sète,lido de sete,banque,banquiers,pompidou,mission racine

sete,plage de sète,lido de sete,banque,banquiers,pompidou,mission racine sete,plage de sète,lido de sete,banque,banquiers,pompidou,mission racine

 

sete,plage de sète,lido de sete,banque,banquiers,pompidou,mission racine sete,plage de sète,lido de sete,banque,banquiers,pompidou,mission racine

Bon Bain !

 

14/05/2012

Sète : Expo photo au Paris Méditerranée

"Couleurs de vie"

de François GIRODON

du 02 mai au 27 juin

dans le restaurant"Paris-Méditerranée",

47 rue Pierre Sémard

Pour voir l'affiche clic clic sur :

 Girodon chez Paris Méditérranée à Sète (34).pdf

10/04/2012

Escale à Sète : un vrai succès populaire !

Le succès d’Escale à Sète, un cygne ? Ou un Signe ?

sete,escale à sète,en rade à sète

Un Signe, qui fait la démonstration qu'un évènement populaire, sans débauche de .......... (à vous de compléter), est capable de déplacer les foules et de faire tourner l'économie de locale.

Un Signe, qui nous fait regretter que le Salon de la Mer, lancé par la Jeune Chambre Économique de Sète, soutenu par la Municipalité "Liberti" et enterré par la Municipalité « Commeinhes« , était une belle initiative, 10 ans de perdu !

Un Signe, que le Spectacle vivant de Sète Histoire (enterré aussi) rentrait dans le droit fil des festivités populaires capables de générer une activité économique. (le lecteur remarquera que nous ne faisons pas de signe au corso)

MAIS ! la photo souvenirs parle pour nous 

sete,escale à sète,en rade à sète

 OUI il y a toujours un MAIS avec les vicomtes de brageole, car s'il n'y avait pas un MAIS nous serions des Vicomtes de brageole « chabide » (chabide = bigleux, myope, ou fade, sans saveur)

Donc ..... MAIS

le succés d’Escale à Sète ne doit pas nous faire oublier que Sète est en Rade ......

En rade, son Port de Commerce a du mal à digérer les promesses électorales !

En rade, son secteur Pêche se meurt. La petite plaisance, et plus tard la grande sont entrain de le fossiliser et de le mettre au musée.

En rade, les navires de ses lignes régulières sont à l'arrêt et servent d'abris à des marins abandonnés . Toute l'activité qui gravitait autour de ces lignes est totalement sinistrée

En Rade de tout projet économique

mis à part peut être la construction d'une centrale à béton ....

 

sete,escale à sète,en rade à sète

cliquez sur les photos pour un poster gratuit

 

 

 

 

12/08/2011

Voix Vives de Sète, la confiance n'exclut pas le contrôle

 sete,voix vives,maité vales bled

Quand on annonce officiellement 39574 spectateurs, il serait intéressant de connaître le détail du pointage ..... et également le détail des frais réels.

La transparence n'a jamais fait de mal à personne !

NB - les vacanciers qui vont au marché du mercredi doivent être exclus du comptage.

 Comptage selon la police

http://youtu.be/tlS_eOMRofA

12/07/2011

Après le billet sur les chiottes de la corniche, ça purge chez le vicomtes de brageole

Notre ami René avait émis un avis défavorable lors de la visite des chiottes par la commission de sécurité.

La photo prise ce jour là (partie haute du document) n'est pas la même que celle diffusée par la presse (partie basse du document).

Depuis , René à disparu !

sete,corniche,chiotte,staline,pollution

pour le poster cliquer sur la photo 

Pour la petite histoire,

les chiottes de la corniche ne sont pas des chiottes ordinaires.

Il s'agit d'un Observatoire culturel. Avec le Festival de Festivals, les services municipaux ont besoin de mesurer les retombées économiques dont bénéficie le commerce local.

Pour compléter les indicateurs fournis par les restaurants et les bars du centre ville, le service de la coordination culurelle observe les quantités de bronze déposés aux 4 coins de la ville. A 100 grammes par personne, on peut évaluer le nombre de passants amateurs de culture qui passent par Sète .....

Chacun sa méthode, mais à Sète ça part en live et ça c'est pas nous qui le disons.

clic clic)