Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/03/2011

Retour de vacances

Après quelques jours passés sur la neige, à méditer, ...... nous voilà revenus,

Le marché est toujours à la même place, et sous la pendule, toujours "Mario" avec sa vitrine chargée de cabas sortis des plus grands vanniers.

Évidemment tout n'est pas en vitrine, un grand choix de sacs, paniers et cabas vous attendent à l'intérieur du magasin.

sete,vinci,gregaou,sète

 

Au Diégo café, Janine Léger entrée au top five des futurs maires de Sète consulte les vicomtes de brageoles. . Et oui, elle est citée dans le sondage BVA. commandée par la mairie de Sète

 

sete,vinci,gregaou,sète

En parlant de Sondages, (4 en 5 ans), payés par les Sétois, c'est moi, c'est nous, il parait que les élus de "tous pour Sète" ont demandé à François Commeinhes, par courrier, le résultat complet du sondage que seuls, le quotidien du peuple (Sète.fr), et notre hébergeur préféré (Midi Libre) ont eu les résultats. Les mauvaises langues diront qu’il y a des préférences. Nous maintenons que non.

 

Dans la cage d'ascenseur qui rejoint le Parking Vinci, une oeuvre d'art est toujours à la même place depuis plusieurs semaines, pour ne pas dire plusieurs mois. Quand on parle d'art, à Sète on pense à Maïté de Lodève.

Hé bien non, cette fois ci ce n’est pas par Maïté Vales Bled qui a organisé l‘exposition .... Il s'agit d'un tableau représentant " une giclée de gastro saupoudrée de sciure" le tout fossilisé contre le mur.

sete,vinci,gregaou,sète

Et la météo, qui décone à plein "grégaou".

Comme dirait François Commeinhes, ne tombons pas dans le catastrophisme. :

Un vent de force 10, des façades en souffrance, l'amériKclub arrosé, l'anse du Lazaret sous l'eau, la mer qui joue à saute mouton avec les digues des quilles et le Murano sur la promenade du Lido les pieds dans l'eau.

Il parait même que les singes du lido sont partis, et qu'ils on été remplacés par des éponges de méditerranée.

   sete,vinci,gregaou,sètesete,vinci,gregaou,sète

Rien à voir avec la Faute sur Mer. Mais on peut faire mieux, ça dépend de la force du "grégaou"

Le tour est fait.

Un petit clin d'oeuil à Jacques Montagard qui nous a quitté. Il venait de temps en temps sur le blog nous rendre un petit commentaire. Quand il s'asseyait à notre table, chez Diégo café, il venait s'imprégner de l'humour à la sétoise.Tchao Jacques !

 

23:38 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, halles centrales, Nature/Environnement, Politique, PPRI, Sondage | Tags : sete, vinci, gregaou, sète | Lien permanent | Commentaires (18) |  Imprimer |  Facebook | |

29/07/2008

La Corniche Sète : l'horodateur nouveau est arrivé !

A la corniche si tu t'arrêtes en bagnole 20 minutes tu ne payes pas le stationnement.

Par contre tu dois payer les 10 minutes suivantes que tu n'utilises pas pour celui qui prend ta place et qui ne paye pas les 20 minutes qu'il utilise et qui paiera les 10 Minutes de celui qui arrivera après.

En clair tu stationnes pour faire tes courses on te rackette au minimum de 0.20 centimes d'euros. (1.30 franc).

Le prix de la bannette avec arrêt voiture passe à :
+ 0.70 euros
+ 0.20 euros

soit : 0.90 euros (5.91 Frs pour ceux qui parlent encore le français)

soit 29% de plus .....

et il y a des commerçants qui "rigolent" !

Rira bien qui rira le dernier.

PS 1 - dans le cadre de l'aménagement durable de lapin ces horodateurs fonctionnent avec le soleil. Si vous ne voulez pas payer, Vous savez ce qu'il vous reste à faire : "allez à Saint Clair faire bruler un cierge pour qu'il pleuve tous les jours.

PS 2 - il parait que les gabians ne paieront pas

edc2b77b55364bfaf32dc9978d76bff0.jpg


photo collection vicomte de brageole

13/07/2008

Des nez contre les mauvaises odeurs à Sète :

Air Languedoc Roussillon va recruter des volontaires ... pour humer le bassin de thau. (lire Midi Libre du 10 Juillet 2008)

Sète sera par conséquent "senti" sous toutes ses coutures. A Sète nous manquons pas de beaux nez, Héritage de nos ancêtres méditerranéens...

de521c0ccb2b6581f855d685bf3a9846.jpg Notre R.S.F. (reporter sans figure) grand nez de naissance, a devancé les bénévoles. Il est allé fourrer son nez dans les sas de sécurité des accès vers l'ascenseur du parking VINCI au-dessus des halles de Sète.

b6ce3e6af56433ae77fbd0dce37ceffc.jpg


Conclusion qui va de soit comme le nez au milieu de la figure :
"Selon les jours ça pu l’urine, le rat mort, la pourriture.... ou le vomi !"


Au nez et à la barbe des clients, pour laisser croire que le lieu est propre, les portes des sas sont souvent en position ouverte coincées par un morceau de carton.

Le gestionnaire du parking doit s'imaginer que le Sétois d'origine contrôlée n'y voit pas plus loin que le bout de son nez.

Comte tenu du tarif de stationnement (la seconde peut vous coûter 1,20 euros, car toute heure entamée est due) le rapport qualité prix ne doit pas nous passer sous le nez

Comment nos responsables municipaux, en charge du dossier peuvent il traverser ces endroits sans respirer ces odeurs nauséabondes ?

Trois possibilités :
1 - ou ils n'ont pas de nez,
2 - ou ils ne payent pas le parking donc ça leur passe sous le nez,
3 - ou ils ne mettent jamais le nez dans l'ascenseur

Zat is ze question !

Tirons leurs les vers du nez !
Alors monsieur VINCI pourquoi ça pu ?

22:49 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, cagade'Z'actuelles, Politique | Tags : sete, odeur, nez, air, halles, parking, vinci | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | |