Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/04/2015

Depuis de 11 Janvier, à Sète tout le monde sème !

La droite et le Front National s'aime
sème à faire pousser des OGM,
 
La gauche et l'autre gauche s'aime
sème pour que l'autre récolte,
 
Les verts s'aiment
sème, pendant que les autres labourent.
 
Une chose est certaine ! 
Maïthé Valles Bled et les voix vives aiment les voix ivres.
Il se murmure sur le parvis des halles que malgré la baisse des dotations de l'état, une subvention exceptionnelle bouclerait le budget des vicomtes de brageole pour organiser les voix ivres de Sète à Sète
 
100000 € c'est toujours bon à prendre

sete,maïthé valles bled,voix vives,voix ivres,lapatte

15/12/2014

La Belle, le Vicomte, et le budget ....

La belle, le Vicomte, et le budget
 
- Quelle est cette muse qui t'a piqué, oh ! Vicomte ?
Toi, simple farceur, deviendrais-tu poète ?
 
- Mais non, Maïthé, ma voix n'a pas changé,
C'est ma bouche qui salive quand s'approche l’alouette.
 
- Une alouette sans tête, Vicomte ? Tu veux dire " brageole" ?
Ce morceau succulent dont les Sétois raffolent 
Accompagné de pâtes,
arrosé de tomates,
Mûries dans les jardins pendus devant le sémaphore, en plein soleil,
pour notre palais, la plus belle des merveilles ?
 
- Maïthé tu m'épates, tu connais maintenant la cuisine Sétoise, de notre Quartier Haut ?
Toi perchée derrière le Marin, couchée au pied du phare,
Toi qu'on imaginait nourrie aux petits fours des mondaines soirées,
Tu parles le Sétois, tu aimes notre plat, tu voudrais nous manger notre macaronade ?
 
- Vicomte ne m'en veut pas, je ne veux pas le plat, je ne veux qu'une assiette, de ces pâtes rougies.
Rouge comme tes lèvres, de tes mots pigmentés au piment de Cayenne.
Blanche avant le rouge, blanche comme le fromage de Rome que l'on pose dessus pour renforcer le goût.
 
- Vicomte tu me rends folle, même pas une assiette ? 
Pas même un bout de pain trempé dans cette sauce ?
Je ne peux même pas manger une brageole ? 
Égoïste tu es, Sétois du Quartier Haut du resteras.
 
- Maïthe je t'en prie, l'air de la mer à Sète augmente l'appétit...
Dans mes années passées, j'en ai vu voltiger de belles alouettes.
Après avoir trouvé si beau le Quartier Haut, elles ont fait leur nid…
Et puis sont reparties.
Des gabians affamés, attirés par les oeufs, ont bouffé la couvée, 
cassés nos toits de tuiles,
arrosé de leur fiente les banquettes de l’Hospitalet
polies par nos fonds de culotte et nos mains grasses d’huile.
De gabian, ils n'avaient que des habits de plumes, 
Les poches de leur veste étaient remplies de thunes.
Ils n'avaient qu'une envie, prendre de la hauteur pour admirer la lune,
Au-dessus de la mer, et le feu d'artifice de notre Saint Louis.
 
- Maïthé un conseil, méfie-toi des largesses. 
Hier c'était festin, demain sera disette.
Hier reine de Sète, et demain oubliée,
Ta voix vive d'été deviendra vite aphone,
Pour archiver le tout, achète un dictaphone.
Quand les caisses sont vides, quand il n'y a plus de sous, 
les mots n'ont plus de sens,
les langues se délient, 
les loups sortent du bois, 
les bouches égoïstes ne pensent plus qu’à soi.
Maïthé, c'est ainsi, les histoires d'amour ont toujours une «faim»…
 
 
pour le clin d'oeil cliquez sur les photos
 

sete,voix vives,maïthé valles bled,vicomte de brageole,buget municipal sete,voix vives,maïthé valles bled,vicomte de brageole,buget municipal

sete,voix vives,maïthé valles bled,vicomte de brageole,buget municipal

20/07/2012

Voix vives de méditerranée en méditerranée : C'est RE-parti !

Quand nous disons c'est parti, ça veut dire quelles sont encore là.

N'allez pas croire que les voix vives se sont tues, bien au contraire, les mots ne manquent pas ....... et l'impôt nouveau est arrivé.

 

sete,voix vives,maîthé valles bled

 

En attendant, le Quartier Haut est bouclé, et vivement le 28 Juillet que ça se termine

A l'occasion de cet évènement culturel, vous aussi, allez y de votre citation, peut être que l'an prochain vous la verrez inscrite sur une des banderolles qui décore le quartier haut.

c'est parti :

"le départ de ta vie est inversement proportionnel à la fin de la mienne"

"comment faire pour te retrouver dans cette maison vide"

"si le Quartier Haut était Montmartre, ses habitants n'auraient pas attendu Maïthé Vallès Bled pour le découvrir."

"la transparence du budget des voix vives est aussi claire que l'eau qui arrive à la station d'épuration des eaux blanches"

"si la cure n'existait pas, quel bel immeuble avec vue sur la mer on pourrait construire"

"les tournants de ta vie font les zig zag de mon coeur"

"à vélo, à cheval, ou en voiture, si tu vas au Quartier Haut c'est interdit de circuler"

16:15 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, Loisirs/Culture | Tags : sete, voix vives, maïthé valles bled | Lien permanent | Commentaires (20) |  Imprimer |  Facebook | |

27/06/2012

"Sète et le Cinéma" Jean Gourguet n'a pas été oublié !

A notre grande satisfaction, Karim Ghiyati qui animait lundi soir une conférence au musée Paul Valéry, n'a pas oublié de parler de Jean Gourguet à qui l'on doit une quarantaine de films. Dont un documentaire "Sète cité marine" en 1928, et une fiction "Les promesses dangereuses" en 1956 tourné en partie au Quartier Haut.

Notre Reporter Sans Figure y était ..... et Midi Libre en parle enfin .... !

Merci Monsieur Karim Ghiyati !

 

sete,cinéma,karim ghiyati,jean gourguet,maïthé valles bled,hélene morsly,henri colpi

promesses dangereuses

au premier plan Rellys, au 3ème Nanou avalone 

en fond, la décanale Saint louis

sete,cinéma,karim ghiyati,jean gourguet,maïthé valles bled,hélene morsly,henri colpi

 

21/02/2011

Télérama n'est pas tendre avec Maïté Vallès-Bled sur l'expo Valtat du musée Paul Valéry de Sète !

Peinture : On se demande si dans le Quotidien du Peuple Sétois (Sète.fr) qui va suivre, l'oeil des médias va être borgne !

clic clic

"Peinture :

Le peintre Louis Valtat (1869-1952) est un peu, comme le dit l'un des textes du catalogue, un « second violon de la modernité ». Le hasard a voulu qu'il expose au Salon d'automne de 1905 dans la salle voisine de ses amis Matisse, Derain, Vlaminck, Van Dongen, traités de « fauves » pour leur peinture sauvage aux couleurs vives. L'appellation restera célèbre pour qualifier ce mouvement qui a révolutionné l'art du XXe siècle. Valtat n'en fut jamais considéré comme l'un des fondateurs, « alors qu'il occupe une place importante dans sa gestation », défend Maïthé Vallès-Bled, directrice du musée de Sète, qui entend replacer le curseur chronologique au bon endroit.

Valtat précurseur ? Au vu des oeuvres exposées, on se demande de quoi. Il fréquente les nabis. Comme eux, il est subjugué par Gauguin. Ses Porteuses d'eau (1897) à la ligne ondoyante évoquent les Bretonnes de l'exilé tahitien. Valtat côtoie aussi Toulouse-Lautrec. En témoignent ses Parisiennes (Chez Maxim's, 1895) croquées en un trait qui fait mouche. A moins qu'elles n'évoquent le génie de Picasso, son voisin de la butte Montmartre. Il sait aussi capter l'ambiance citadine par un halo pointilliste (L'Omnibus Madeleine-Bastille, 1895), tel que l'inventa Seurat, disparu en 1891. Ou les rondeurs alanguies de Baigneuses (1906), à la manière de son maître spirituel, Renoir, qu'il côtoiera jusqu'à la mort de celui-ci, en 1919... La peinture de Valtat, technicien et coloriste chevronné, évoque donc toutes les figures marquantes de l'art de son temps. Mais pas sa personnalité. Artiste caméléon ou défaut de la sélection ? Le « second violon » ne révèle ici qu'un talent d'interprète.

Jusqu'au 7 mai, musée Paul-Valéry, Sète (34). Tél. : 04-99-04-76-16. Catalogue éd. Au fil du temps, 252 p., 38 EUR.

Sophie Cachon
Telerama n° 3188 - 19 février 2011"

sete,valtat,maïthé valles bled,telerama

13/11/2009

Culture : Maïthé Vallès-Bled quitte Lodève pour Sète

il parait même que cette "pointure de la culture" va commencer par illuminer le Quartier Haut de Sète.

Si elle pouvait éclairer la piste du lampadaire disparu mais heureusement mis en lumière par Jean Gourguet dans promesses dangeureuses .......

Alors là Maïthé, ça serait un véritable festival .

Bienvenue à Sète en général et au Quartier Haut en particulier.