Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/10/2013

Sète, le nouveau journal municipal : celui qui lave transparent !

 
Après le nouvel OMO de Coluche, celui qui lave plus blanc que le blanc, à Sète nous avons le nouveau mensuel municipal de propagande le "Sète.fr" d'octobre, celui qui veut laver "transparent"
 
Dans le nouveau Sète.fr 
 
- Nous n'aurons plus l'avantage de lire l'édito de Monsieur François Commeinhes notre Maire Conseiller Général de l'Hérault. A cinq mois des élections municipales, l'auto-propagande payée avec les impôts des Sétoises et des Sétois c'est illégal.
 
- Nous ne pourrons plus voir notre Maire en photo. A cinq mois des élections municipales, Monsieur François Commeinhes s'est auto-censuré.
 
- Nous n'entendrons plus parler de l'opposition communiste. A cinq mois des élections municipale notre Maire vient de s'apercevoir que l'anti communisme primaire est un vilain défaut.
 
Par contre, nous aurons le plaisir :
 
- de voir les photos de nos amis, de nos parents, de nos enfants, et de plusieurs personnages emblématiques de Sète. Le journal municipal "Sète.fr" devient, à l'insu du plein gré des "personnes photographiées" un press-book de soutien à la politique municipale.
 
En lisant ce billet vous êtes "informés de votre plein gré".
 
Pour le même tarif, celui de nos impôts nous aurons également le plaisir
 
- d'avoir accès à l' I.M.C. (l'information Municipale Contrôlée)
 
*des effectifs en hausse pour la rentrée scolaire 2013/2014 et rien sur les fermetures de classes.
 
*des travaux de rénovation de l'éclairage public, et rien sur l'abandon de l'entretien courant et sur le montant pharaonique de la facture que nous, nos enfants, et nos petits enfants devront payer.
 
*des associations sétoises qui ont le vent en poupe, et rien sur celles que l'on étouffe ou celles ou les adhérents bénévoles n'ont pas le droit d'avoir une vie politique différente de la pensée unique.
 
*10 oliviers plantés sur le site des Pierres Blanches et rien sur les arbres détruits par la promotion immobilière, rien sur les palmiers malades et qui nous coûtent un "pognon fou".
 
* la rénovation des vieux quartiers, et rien sur la saleté des rues et sur les trottoirs réservés jours et nuits au stationnement. Rien sur les contraventions choisies.
 
* des commerces qui ouvrent et rien sur les 17% de chômeurs de notre ville.
 
- des visites programmées par la Municipalité pour les nouveaux sétois, et rien sur les augmentations des impôts locaux. Au cours de ces visites, les nouveaux sétois feront connaissance de l'équipe Municipale. (voir le coupon réponse). Nous espérons que les promenades et les frais de bouche rentrerons dans les comptes de campagne.

sete fr,election municipale,françois commeinhes

- et enfin une tribune Libre ou après avoir été mis en boite en 24 pages par la Majorité Municipale, l'opposition Sétoise peut s'exprimer en quelques lignes avec un nombre de mots hyper contrôlé par le Maire.
 
Est ce bien légal tout ça ? Le nouveau mensuel municipal  "sete.fr" a la couleur du blanc, il a l'odeur du blanc, mais ce n'est pas demain la veille qu'il lavera plus blanc.
 
Une petite histoire pour la "Faim" 
 
En face la pendule du marché, la pendule depuis a été détruite, .... 
 
Un Monsieur aborde une Dame :
 
" Bonjour Madame, je vous donne 2 exemplaires du Livre de Joël Jacobi illustré par Hervé Di Rosa et vous me donnez votre exemplaire du Sète.fr d'octobre !

sete fr,election municipale,françois commeinhes

 
Réponse de la dame " ha non ! les photos du Sète.fr en couleur ne mentent pas elles .... et puis peut être qu'en novembre il y aura la mienne, j'ai rempli mon bulletin pour aller visiter la ville. J'ai donné au service communication de la ville mon nom et toutes mes coordonnées personnelles sauf le code de ma carte bleue et la procuration ...... de mon compte bancaire."


16:07 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, Election Municipale | Tags : sete fr, election municipale, françois commeinhes | Lien permanent | Commentaires (43) |  Imprimer |  Facebook | |

28/04/2013

Les élections municipales sont en vue ....il cache la truelle et sort la baguette magique.

Voilà 3 jours que chez notre hébergeur préféré on mange de la conférence de presse du Maire de Sète.
 
 
Ce matin sous la pendule du marché Arapète et Mandroune
 
Arapète : Alors t'as lu le feuilleton du Maire dans le journal ?
 
Mandroune : obligé de le lire ! si ça continue la presse va ressembler au journal de propagande tu sais le  Sète.fr comme ils disent.
 
Arapète : t'as vu il a dit qu'il n'était pas en campagne !
 
Mandroune : normal, avec les arbres qu'il a coupé et le béton qu'il a planté, la campagne à Sète c'est fini. Avant Sète c'était autre chose, maintenant c'est dortoir et port de plaisance. Au fait si j'habitais au Pont Levis je me ferais du souci. Chaque fois qu'il passe avec une chaise, le terrain trépasse. C'est pas la baguette de la belle fée endormie qu'il a dans les mains, c'est une truelle. T'as qu'a voir la photo de Midi Libre.

sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes

 
Arapète : il a remis le couvert avec le PPP (Partenariat public-privé sur la réfection et la maintenance de l'éclairage public 50 M€ a crédit sur 20 ans)
 
Mandroune : il est gonflé comme un tétard. il a tout laissé à l'abandon pour pouvoir ensuite confier le service public au privé, et maintenant il veut nous faire croire qu'il va sauver le réseau électrique. La première fois, le préfet lui a conseillé de revoir son projet, la deuxième fois c'est le tribunal qui le stoppe et malgré tout avec nos impôts, Monsieur va en Conseil d'état. A quelques mois des prochaines municipales il s'entête à engager la ville pour 20 ans a 2,5 M€ par an. Je me demande si c 'est bien clair tout ça. J'espère que Monsieur le Préfet va veiller au grain et qu'il aidera les contribuables que nous sommes à faire la lumière sur ce dossier 
 
Arapète : et le stationnement, tu crois qu'il va régler les problèmes ?
 
Mandroune : ça fait bientôt 13 ans qu'il n'a rien réglé et tout d'un coup, juste avant de partir ..... en campagne, il va mettre Vinci Park au pli. Il nous annonce qu'il va renégocier les contrats qui se terminent en 2022 et 2035. Il veut redéfinir les obligations des délégataires. J'espère qu'il n'oubliera pas de préciser un paragraphe sur la propreté et sur les tarifs. Le meilleur de l'histoire c'est le coup des parkings, "Vinci va rénover le parking des halles, et reverser une redevance à la ville sur les horodateurs". Et "un groupe (Vinci ou Pasvinci) viendrait aménager des parkings souterrains sous la place Stalingrad et sous le Môle". Cette méthode ça se pratique dans la jungle ou dans les champs (de campagne) et ça s'appelle le "brûlis": tu brûles la forêt et puis tu plantes ce que tu veux ... A sète, il laisse envahir les places publiques par les automobiles (place de la République, place Stalingrad, place de l'Hospitalet, Mole Saint Louis) ensuite il fait croire que d'un coup de truelle magique, il va régler le problème du stationnement. Trop tard, il fallait y penser avant l’arrivée de la « surpopulation choisie« . Il fallait créer des parkings de proximité au lieu de bétonner à tour de bras. Et je ne te parles pas de la vidéosurveillance et des contraventions électroniques qui devaient tout régler. Nous en reparlerons un autre jour de qui on verbalise et qui on verbalise pas. 
 
Arapète : attends ne t’en vas pas, tu ne dis rien sur l'Ex-AmériKclub ?
 
Mandroune : Attendons de savoir qui va occuper les lieux avec les structures légères. les copains d'abord ? ou Lucette de Sète ?
En attendant la construction de la passerelle des suicidés j'ai fait l'inventaire du mobilier 

sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes

       

sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes  sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes

 photos en canaultrama 

pour le poster clic clic sur la photo

 
Arapète : allez la dernière , et la plagette, t as vu il veut récupérer le chantier des voiles latines.
 
Mandroune : Si c'était que le chantier ! il veut tout récupérer, le chantier, les berges, la faune, la flore, les mas conchylicoles .... et à la place il veut mettre des mannequins, des simbels. Té un exemple, il fout le patrimoine des joutes dehors du Musée Paul Valéry, ensuite il le stocke dans les couloirs sombres de la Mairie, après il annonce que le patrimoine ira se patiner dans un studio chambre cuisine du futur musée de la Mer. Et aujourd’hui, il décide, tout seul, que les sociétés de joutes pourraient prendre place dans un futur pole ..... un pole autour de l'histoire maritime comme il dit. Il décide d'envoyer notre histoire à la Plagette. Alors toi t'es du quartier haut ou de la pointe courte ou de la rue Lazare Carnot et bien ton vecteur identitaire pour faire l'indien dans une réserve pour touristes ça sera la Plagette. J'aime beaucoup la Plagette, mais moi Mandroune je suis du Quartier Haut et c'est pas François Commeinhes qui va m'envoyer à la Plagette.
 
Allez j'arrête là parce que je vais "débourroner". D'ailleurs mon car arrive je monte au Quartier Haut
 
Arapète : tchao .... on en reparlera de cette conférence ... on va en manger toute la semaine.
 
 
PS - pour la traduction du texte, mots, expressions, les négations, prenez le Sète a dire de Raymond Coves ou adoptez une Sétoise ou un Sétois qui se fera un plaisir de vous traduire.

24/12/2012

Sète ! Grève de la faim ..... pour être traitée à égalité avec les autres commerçants

il y a des jours ou le père noël est une ordure !

Qui mieux que la presse locale du 23 Décembre peut en parler ?

 cliquez sur les articles pour une lecture !

hérault du jour et midi libre

sete,terrasses,françois commeinhes,sébastien pacull,annie nocca

Pour prendre note des billets précédents sur les terrasses cliquez sur

 RETRO-TERRASSES

12/12/2012

Casse toi "t es trop pauvre" à Sète il faut laisser les consommateurs tranquilles et aussi protéger les enfants ....

Casse toi "t es trop pauvre" à Sète il faut laisser les consommateurs tranquilles et aussi protéger les enfants ....

Va voir dans les quartiers populaires

si le père Noël accepte les mendiants.

L'interdiction prise par la Mairie (à la demande des commerçants ?) nous laisse sur le cul.

Qu'en pense nos associations caritatives Sétoises ???????

et nos associations en général,

 et les Sétoises et les Sétois ?????.

 pour lire l'article cliquez dessus

sete,arrête municipal,pauvreté,noel¨,françois commeinhes

sete,arrête municipal,pauvreté,noel¨,françois commeinhes

07/12/2012

C'est "bouche de baudroie" qui nous l'a dit !

chambre régionale des comptes , Hinterland Port de Sète, classes de neige, les voeux de Monsieur François Commeinhes

Palavas et Sète vont se jumeler pour gérer le rapport de la Chambre Régionale des comptes. Il se murmure fortement qu'une cellule de réflexion serait mise en place.

Le port de commerce de Sète Sud de France va changer de nom pour devenir le Port de Commerce de Poussan - Sète Nord de l'hérault. Dans le port de Sète on préfère stocker la plaisance et favoriser l'immobilier. D'ailleurs, les panneaux d'entrée de ville vont mentionner une citation de Philippe Bouvard : "Le yachting est la troisième mamelle de l'immobilier. Il y a aujourd'hui dans tout promoteur un port qui sommeille"

Ils ne sont pas contents les parents d'élèves (tarifs +30% pour les classes de neige). Une solution a été trouvée, soit on ferme Saint Hugues, (clic clic c'était prévu) soit on demande aux familles de Smicards d'aller voir ailleurs s’il neige.

A Sète, quand les tarifs augmentent, il s'agit d'une erreur administrative. Le Service Enfance et Jeunesse vient d'inventer un nouveau jeu : "chercher l'erreur".

Le bruit court que des paris sont ouverts sur la teneur du discours des vœux de Monsieur le Maire. Il y aura des annonces fracassantes : ouverture d'une patinoire dans les anciens chais skalli, ouverture de la salle des joutes dans le Musée des pécheurs disparus, début des travaux de rénovation des halles .....

 

sete,françois commeinhes,port de sete,port de plaisance,halles de sète,saint hugues

21/12/2011

La femme qui a le plus marqué Monsieur le Maire de Sète en 2011

Non il ne s'agit pas de Saint Clair ! A Sète tout le monde monte Saint Clair, à pieds, à cheval ou en trottinette ...... et puis pourquoi Saint Clair ? pourquoi pas les Pierres Blanches ?

Organisé par le quotidien du peuple sétois, c est moi, c est notre pognon, c'est dans son n° 91 de Janvier 2012 que le titre a été attribué.

Les femmes nominées qui ont le plus marqué le Maire de Sète étaient :

- Lucette, celle qui gère les embouteillages de Sète, celle qui n'a pas de prix sauf celui de la renommée de son créateur Hervé Di Rosa ......

- Madame Maïthé Valles-Bled, la budgétivore culturelle, la femme qui a découvert le Quartier Haut avant ceux qui y sont décédés. Nous retiendrons de son passage qu'elle a mis à la rue le patrimoine des joutes sétoises.

- Madame Janine Léger,  mère de famille,

Le Jury était composé de :

Président : Monsieur François Commeinhes, Maire de notre belle ville de Sète

1° assesseur : Monsieur François Commeinhes, Conseiller général de l'Hérault - canton de Sète 1

2° assesseur : Monsieur François Commeinhes, Président du Syndicat mixte du Bassin de Thau

Après délibération, et sans aucune contestation, 

Madame Janine Léger  a été élue

 "la Femme qui a le plus marqué le Maire de Sète en 2011"

 

sete,sete fr,janine leger,françois commeinhes

 Cette Citoyenne, mère de famille, non encartée politique, humaniste, élue d'opposition pour l'intérêt général a été dans le viseur du Maire pour :

- son appartenance à l'opposition communiste de gauche plurielle,

- ses interventions et communiqués évidemment totalement à coté de la plaque,

- ses contre-vérités à longueur de phrases bien sûr

- sa frénésie communicante,

- avoir osé parler du vide juridique de Villeroy,

- avoir eu des attaques à coup sûr déplacées, à propos du maigre budget alloué à l'accessibilité pour les handicapés alors que la municipalité a eu la farouche volonté de créer pour eux une commission.,

- avoir totalement dérapé .... sur le côté vert du Maire de Sète

Le compte rendu du quotidien du peuple ne dit pas si Janine Léger est responsable :

- du montant des frais de bouche de Monsieur le Maire

- des taux de l'impôt foncier et de la taxe d'habitation

- de la hausse des demandeurs d'emplois,

- du tout béton, et de la disparition de la zone Industrialo-Portuaire

- de la marchandisation du sport et de la culture

- des embouteillages à toute heure

- de l'augmentation du prix des parkings

- de la transformation des places publiques en places de stationnement,

- de la prolifération du Paysandisia Archon (papillon tueur de palmiers)

- de tout le reste ...... et nous en passons et des meilleures ! comme par exemple la privatisation des services publics

Le compte rendu du quotidien du peuple ne dit pas si Janine léger est une terroriste ou une résistante ..... par conséquent elle ne sera pas fusillée.

 Pour lire le compte rendu

(un modèle du genre, dans ce qui se fait le mieux en matière de propagande)

clic clic sur le texte

 

sete,sete fr,janine leger,françois commeinhes

Nous avons posé la question à Janine Léger

"alors janine heureuse d'avoir tapé dans l'oeil du Maire ?"

 elle a répondu sans hésiter OUIIIIIIII

 sete,sete fr,janine leger,françois commeinhes

 

 

04/03/2010

Si ma tante en avait ....... !

Et si une tempête majeure frappait le bassin de Thau .....

Dans le Midi Libre du Mercredi 3Mars nous avons eu deux regards :

 1 - celui de Monsieur François Commeinhes Maire de Sète qui combattu les préconisations de l’État sur le futur Plan de Prévention (PPRI)

 2 - celui de Christophe Morgo, Conseiller Général qui prépare un ouvrage sur les zones humides et la préservation du littoral.

Aujourd’hui, en prime, chez les Vicomtes de Brageole, vous avez droit à un retour en arrière et un coup de pédale en avant.

Revenons à nos moutons :

Et si une tempête majeure frappait le bassin de Thau .....

A Sète nous avons tout prévu.

Nous avons développé la maison au toit plat. Si l'eau monte, tu montes sur le toit.

Fallait y penser ! Faut dire que nos spécialistes en béton travaillent sur ce projet depuis plus de 20 ans.

A Sète quartier de la Corniche, ils ont éliminé les toits pointus,

Eglise de la corniche 19910311.paint.JPG

 

pour aller vers le toit plat de la Cité-jardin.

villeroy cité jardin SP_A0994 modifié.JPG

Le Jardin sur la photo, aujourd'hui propriété privée, a été rajouté à cité pour préparer la population à l'idée des jardins familiaux.

Dans le cadre de l'agenda 21 (cliquez) qui verra le jour dans 4 siècles, d'où l'appellation typiquement Sétoise d'Agenda 421,(cliquez) des parcelles seront attribuées à des familles qui ne disposent d'aucun terrain privatif.

Ces jardins familiaux auront avant tout une véritable vocation sociale. Ça ressemblera au cabanon de l'époque.

La seule obligation : jardiner bio pour éviter de polluer l'étang de Thau ou du moins ce qu'il en restera.

Car avec les futures Marina, la voile, les huîtres qui meurent, ..... et la tempête majeure qui se prépare, la boucle est bouclée.

Si ma tante en avait, on l’appellerait mon oncle ! et si mon oncle en était on l’appellerait ma tante (Pierre Dac)

PS - pour les poster CLIQUEZ sur les photos

18/01/2010

Hôpital de Sète .... Non Non Non les Sétois ne sont pas amnésiques

hopital.jpg

Et voilà que Midi Libre (notre hébergeur préféré) dans son édition du 16 Janvier dernier nous informe que Monsieur Le Maire de Sète vient de garantir l'avenir de l'Hôpital de Sète.

Nous ne sommes pas AMNÉSIQUES.

Nous avons vécu le temps ou Monsieur Le Maire de Sète avait signé un permis de construire pour le terrain Rouane ....... permis de construire que Monsieur le Préfet avait annulé..

Nous ne sommes pas AMNESIQUES :

Nous avons vécu la mobilisation des personnels soignants, des Sétoises et des Sétois et du collectif Tous Pour Sète.

Même les Vicomtes de Brageole sont montés au créneau.

Nous ne sommes pas AMNESIQUES :

Voila que Monsieur Le Maire de Sète nous refait le coup de l'urbanisation maîtrisée. .......

maîtrisée par Qui, Pourquoi, Comment ?

Pour les AMNESIQUES et pour le devoir de mémoire, voici quelques archives.

http://www.touspoursete.fr/spip.php?rubrique26

http://vicomtesdebrageole.midiblogs.com/archive/2008/07/22/l-heliport-de-l-hopital-transfere-en-kactiminik-1.html#comments

http://vicomtesdebrageole.midiblogs.com/archive/2008/10/12/a-sete-l-heliport-est-sauve-merci-monsieur-le-prefet.html#comments

 http://vicomtesdebrageole.midiblogs.com/archive/2008/07/25/transfert-de-l-heliport-de-l-hopital-acte-ii.html#comments

 http://vicomtesdebrageole.midiblogs.com/archive/2008/08/11/hopital-transfert-de-l-heliport-acte-iii.html#comments