Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/03/2013

site en travaux : nous allons revenir !

PUB

sete,crique de l'anau,falaise des criques de l'anau


07/06/2012

Sète : la petite maison sur la falaise "Saison 5"

Dans le feuilleton de la petite maison sur la falaise :

le décor naturel est de Sète.fr (quotidien municipal de propagande)

Quand on regarde la page couverture, un seul mot nous vient à l'oeil, que c'est beau ! c'est magnifique !

sete,falaise,crique de l'anau,sete.fr,commeinhes françois,bouldoire

Mais quand on se recule et que le champ de vision s'élargit on peut se dire quel gâchis pour nos générations futures .....

sete,falaise,crique de l'anau,sete.fr,commeinhes françois,bouldoire

Sète Natura 2000 c'est ça !

un décor sur une scène de théâtre animée par les acteurs

de nos collectivités locales et territoriales

 

sete,falaise,crique de l'anau,sete.fr,commeinhes françois,bouldoire

la photo ci dessus a été modifiée par les Vicomtes de brageole

Les paroles ci-dessous sont de l’Association de Sauvegarde

 des Criques de Sète

2012-05-10 Maire à ASCS.pdf

2012-05-21 ASCS à Maire.pdf

2012-05-26 ASCS à Maire.pdf

2012-05-26 ASCS à Ministre.pdf

2012-05-31 ASCS à CABT.pdf

Si vous n'êtes pas fragiles, cliquez sur les photos pour le poster

18/12/2011

Sète : "La petite maison sur la falaise de la Crique de Lanau" - SAISON 3

 De notre envoyé Spécial au Conseil Municipal

 le Vicomte de brageole Enquêteur

Question de Madame Janine LEGER au Conseil Municipal

du Mardi 13 Décembre 2011

FALAISES (Immeuble GAFFINEL)

Monsieur le Maire, vous n’ignorez pas que le chantier de construction de l’immeuble Gaffinel a démarré ses travaux, puisque vous avez eu la malencontreuse idée d’accorder un permis de construire sur ce site naturel.

Or il semble que le démarrage de ce chantier ne s’effectue pas dans les conditions réglementaires.

En effet, les prescriptions conditionnant le permis de construire n’ont pas été respectées :

- d’une part les travaux n’auraient pas du commencer avant que l’expertise (concernant les soubassements) demandée par la copropriété mitoyenne n’ait été validée par le juge.

- D’autre part il semble que la servitude accordée pour le passage des services de sécurité soit frappée de nullité.

Si construction il doit y avoir (puisque vous en avez décidé ainsi), qu’attendez-vous pour faire respecter par le constructeur les prescriptions légales incluses dans le permis de construire, comme vous le demande l’Association de Sauvegarde des Criques de Sète par courrier?

Réponse de Monsieur François Commeinhes Maire de Sète

"Je ne suis pas au courant de ce courrier ; beaucoup de gens disent qu’ils m’écrivent mais en fait, ils ne le font pas vous savez…

S’il s’avère que quelque chose n’est pas légal dans l’exécution du permis de construire, eh bien plainte sera déposée auprès du procureur de la République ! Je vais me renseigner"

-----------------------------------------

Pour les « cheugades » (1) qui ne l'auraient pas lu : ci après le courrier du 05 Novembre 2011 de l'Association pour la Sauvegarde des Criques de Sète à Monsieur François Commeinhes Maire de Sète

(1) cheugade = Aveugle, très myope, miro.

pour lire clic clic sur la lettre

 

sete,crique de l'anau,falaise des criques de l'anau,conseil municipal de sete

 

 --------------------------------------------------------

Nous remercions ce lecteur adhérent à l'ASCS (Association de Sauvegarde des Criques de Sète ) pour cette photo du Conseil Municipal. s'il le désire son texte peut être déposé dans les commentaires. 

sete,crique de l'anau,falaise des criques de l'anau,conseil municipal de sete

 

01/12/2011

La Maison sur la falaise ? tout le monde en parle !

Nous sommes donc d'en l'obligation d'en parler

CLIC CLIC sur  Sète tribune en parle !

Le pouffre de Midi Libre en parle pas trop fort !!!  

sete,crique de l'anau,falaise de sete,commeinhes,gaffinel

L'hérault du jour en parle aussi 

sete,crique de l'anau,falaise de sete,commeinhes,gaffinel

Communiqué de l'Association

 pour la Sauvegarde des Criques de Sète

Les Sétois qui profitent du soleil retrouvé pour promener à La Corniche découvrent un nouveau branle bas de combat sur le terrain GAFFINEL, affichage indiquant la mise en route du chantier de construction de l'immeuble, arrivée de nouveaux engins, confirmation du début des travaux par l'entrepreneur, lettre de l'architecte et grand silence des autorités.

Si l'on voulait convaincre la population qu'avec beaucoup d'argent on peut s'exonérer de toutes les contraintes, on ne s'y prendrait pas autrement. On se rappelle que Monsieur Christian GAFFINEL le mardi 10 Novembre 2009 déclarait au Midi Libre « je bâtirai cet immeuble sur la crique ».

Le 3 Novembre 2009, la ville fait connaître qu'elle est pour le moins circonspecte sur le rapport du commissaire enquêteur sur la demande de déclaration d'intérêt général pour les travaux de mise en sécurité de la falaise dans la mesure où celui-ci a émis un avis favorable sous réserve de la proscription de toute construction sur les parcelles BP139, AT103 et AT167.

Le Midi Libre concluait « François Commeinhes met ainsi toutes ses forces dans la bataille pour tenter d'éviter que le Préfet de l'Hérault, qui a le dernier mot, ne suive à la lettre l'avis du commissaire enquêteur. S'il le faisait, s'en serait fini de l'idée du Maire d'achever par un ultime immeuble, l'urbanisation de la Corniche vers l'est. »

C'est ce qu'a fait le Préfet qui dans un courrier du 17 Juin de cette année nous a précisé : « C'est dans le respect des textes et de cet avis que j'ai écrit à M le Maire de Sète, le 1 Juin 2010 afin de lui demander de lever l'ensemble des réserves émises par le Commissaire enquêteur, notamment celle relative à la proscription de toute construction nouvelles sur les parc elles BP139, AT103 et AT167. En l'absence de cette levée de réserves, je ne suis pas en mesure réglementairement de prendre l'arrêté de déclaration d'intérêt général préalable aux travaux.

En l'absence de réponse du Maire, le délai d'un an après l'enquête publique s'étant écoulé, j'ai opposé depuis le 22 Août 2010 un refus tacite à la demande d'autorisation, refus qui n'a pas été contesté par la ville de Sète. »

Précisons que nous ne demandons pas aux différentes autorités administratives d'annuler le permis existant, nous leur demandons d'en faire respecter toutes les obligations.

En l'absence de mise en sécurité des falaises, les prescriptions de l'avis du 5/01/2004, ne pourront être strictement respectées, de plus les prescriptions concernant l'immeuble mitoyen occidental ne sont pas respectées, une expertise avant travaux a bien été ordonnée, les résultats n'en sont pas remis au tribunal, et il faudra encore vérifier qu'elle répond aux obligations du texte visé dans le permis de construire.

Le chemin d'accès pour les services de secours réalisé en servitude sur la parcelle AT103 tel qu'il est prévu par le permis de construire n'est pas réalisable, il n'y a pas d'acte notarié créant cette servitude, le terrain a été donné à bail à la communauté d'agglomération, le fait que l'indivise GAFFINEL reste propriétaire du sol ne lui confère aucun droit d'occuper ce terrain dès lors qu'il l'a donné à bail, il s'y comporte néanmoins comme s'il y avait tous les droits, imagine-t-on les réactions d'un fermier qui aurait loué un champ et qui verrait débouler chez lui des engins de chantier sur ses plantations et installer une palissade amputant une partie de son terrain ?

 

La communauté d'agglo a confirmé par lettre qu'aucune délibération n'avait confirmé la promesse de M. Commeinhes, qui n'était d'ailleurs pas habilité à la faire, nous comptons bien que la communauté d'agglo fera respecter le terrain qui lui a été donné à bail pour 77 ans!

L'architecte qui a bien compris la difficulté, nous dit que de toutes façons, le chemin d'accès pour les services de secours ne se fait que lorsque l'immeuble est construit, il espère donc d'ici là obtenir quelque passe droit... En fait, en son absence on devrait pouvoir faire démolir l'immeuble.

Le problème, c'est que d'ici là on aura détruit le site et peut-être l'immeuble mitoyen.

On continue le combat, parce qu'il est juste, on a réécrit à la Ministre, à ses services, aux services préfectoraux, à la Sénatrice qui avait pris position.

--------------------------------------------------------------------------------------

Les petits plus des Vicomtes de Brageole :

le courrier du 02 Novembre 2011 de Thau Agglo à l'Association pour la Sauvegarde des Criques de Sète 

sete,crique de l'anau,falaise de sete,commeinhes,gaffinel

le courrier du 05 Novembre 2011 de l'Association pour la Sauvegarde des Criques de Sète à Monsieur François Commeinhes Maire de Sète.

sete,crique de l'anau,falaise de sete,commeinhes,gaffinel

CLIC CLIC sur le petit dossier du feuilleton de la Maison sur la Falaise

sete,crique de l'anau,falaise de sete,commeinhes,gaffinel

17/01/2011

à Sète du béton sur la falaise des criques de l'Anau !

Un copain alpiniste voulait se promener et gravir la face plein sud des falaises des criques de l'anau (yapa de face nord)

Hé bien non : c'est pas possible ! Trop dangereux ! si l'on prend à la lettre les panneaux qui bordent cet espace remarquable classé Natura 2000 pour sa faune et sa flore ......

  falaise l anau P15-01-11_17.30.JPGfalaise l'anau P15-01-11_17.30[01].JPGfalaise l'anau P15-01-11_17.31.JPG

falaise l anau P15-01-11_17.32.JPG

Et pourtant ..... Même si ces falaises nécessitent des travaux de mise en sécurité, autorisés par le commissaire enquêteur, sous réserve qu'aucune construction ne soit réalisée sur ce site .....

La ville de Sète n'a pas annulé le permis de construire.

De nombreuses questions se posent : Voir l'article de l'Hérault du jour du mardi 11 Janvier 2011

Cliquez sur l'article pour le lire

falaise HdJ du 11012011.jpg

Il faut se méfier de ceux qui ont des certitudes, qui ne doutent jamais, des gens en béton : la moindre fêlure dans le mur peut entraîner la chute de toute la maison. (Tahar Ben Jelloun)