Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/08/2017

Promenade au Quartier Haut de Sète – halte 2

Arapète et Mandroune

devant la porte du Marché

(halles pour les parisiens)

Arapète (1) : Alors t’as lu l’histoire des vicomtes de brageole de la semaine dernière (cliquez)

Ils ne sont pas très contents, il parait que petit à petit l’espace public du quartier haut se privatise.

Mandroune (1) : Ne m’en parle pas. En revenant de l’église saint louis avant d’aller au cimetière mon petit-fils m’avait dit mamé passe un jour par les herbettes en promenant tu vas tomber de cul ?

Hé bé je me suis tenu à la rampe, y avait longtemps que je n’étais pas passé par en bas.

Tu devineras jamais ce que j’ai vu ?

Arapète : Hé bé quoi ? Accouche, je n’ai pas le temps mon mari m’attend.

Mandroune : J’ai vu que dans la rue Villaret Joyeuse t’as le choix ou les anchois soit tu te farcis une voiture devant ta porte soit tu demandes des poteaux pour te protéger.

Arapète: Et alors ? Il est ou le problème ? mandroune ?

Mandroune : Le problème maintenant c’est que tu demandes des poteaux devant ta porte et sur le trottoir tu peux mettre une table des chaises et sur la route un panneau pour annoncer que t’es là.

Arapète : Tu rigoles ? Tu ne vas pas me dire qu’en plus t’es obligé de marcher dans la rue ?

Mandroune : Et oui ma belle mais attend ce n’est pas fini …

Apres l’ancien café de Catarina, dans la rue de Spinelli c’est encore plus fort..

Ils ont fait mettre une barrière, des petites bites, et un panneau de défense de stationner. Il ne manque plus que la baraque pour le péage. Et je te raconte pas le petit jardin privé, et la terrasse de bois. C’est pas la salle à manger c’est tout comme ….

Arapète : Peut-être qu’ils ont acheté la rue …

Mandroune : Tu rigoles, une rue ça se vend pas… ces estrangers(1) de dehors ils occupent le terrain, ils font comme si ils étaient chez eux. Comme dirait mon maitre de Paul Bert, « si ça vous gêne, c’est pour mon plaisir », enfin un truc de ce genre ....

Quand tu passes t’as l’impression de rentrer chez quelqu'un, t’as peur de déranger les propriétaires, t’as pas honte mais presque ….

sete,brageole,arapete,mandroune,quartier haut de sete

Arapète: hé bé « digue » les bras m’en tombent. Aller à bientôt !

Mandroune : Attend c’est pas fini … il attendra ton bacamourte (1) de mari

Dans la rue des herbettes, au début t’as un véritable jardin des plantes. Ils ont dû acheter le trottoir même dans le passage réservé aux promeneurs il y a des pots de fleurs.  Et la meilleure pour la fin … mon petit fils qui avait l’habitude de garer sa vespa quand il venait à l’hospitalet. hé bè Maintenant c’est fini, d’abord il s’est fait incendier et le lendemain pour ne pas qu’il revienne ils ont mis un banc. Pas un banc pour s’asseoir, un banc juste pour empêcher les jeunes de stationner. Comme dirait mon Estampe (1) de mari Un banc pour emmerder les autres.

sete,brageole,arapete,mandroune,quartier haut de sete

Arapète : Et alors ?

Mandroune : Et alors, celui qui l’a l’or il se le garde jusqu’au jour ou quand l’Estampe va se lever du pied gauche pour aller faire sa partie de boule on va se demander d’où vient le vent. C’est qu’il faut pas lui parler trot fort à son petitou

Arapète: hé bé quand ça va arriver il vaut mieux se lever de devant.

Mandroune : j’espère que ça n’arrivera pas. J’ai pas envie de payer les pots cassés …..  j’ai déjà payé les dents de celui qui a tagué mon devant de porte … il a pas mangé la bombe de peinture c’est un miracle.

Avant on avait Riquette le maire du Quartier Haut pour arranger les embrouilles ou Catarina pour la diplomatie. Maintenant tout se règle à la Mairie d’en ville …. Il faut attendre que le message descende jusqu'à la placette (1). Mais mon petit-fils le petit de mon fils André le caquiaroune (1), tu sais qu’il fait la faculté des surdoués de Montpellier, il a du bagage …. Tu peux me croire …il parle bien ce petit.  Il m’a dit mamé un jour un chef de la mairie va passer prendre des photos et ils recevront une facture pour occupation illégale de l’espace public ! Et si en passant tu t’escagasses et que tu te fais mal …. Hé bé ils aurons à faire à papé …. et à moi

papé pour le cachamoure (1)

et moi pour le rendez de papé chez l'avocat ...

Aller Arapète à la prochaine. Viens que je t’embrasse et embrasse bien ton bacamourte (1) de mari. ….

 

(1)  (seta dire de raymond coves)

Mandroune = coquine, rusée, mais aussi mauvaise langue, cancanière   

Arapète = coquillage marin conique qui se fixe très solidement sur son rocher

Estranger = Etranger à Sète, au pays de thau, quelqu'un dont les habitudes, la dégaine, ou l'accent, détonnent dans le contexte socio-culturel local. 

Estampe = gosse mal élevé et turbulent

Bacamourte = bon à rien

Caquiaroune = vantard, prétentieux

Placette = place en face la mairie pour les parisiens

Cachamoure = coup violent dans la tête ou sur la figure

NB –

En sétois le « ne » des négations ne se prononce pas toujours. On le prononce quand on y pense ou quand on a envie.  Donc sachez- le !on ne    vous le dira pas tout le temps.

26/11/2014

la halles de Sète sous très haute sécurité !

Pas contentes Mandroune et Arapète ce mercredi matin place de l'ancienne pendule du marché, elles en ont taillé des costumes .... Tout le monde en a pris pour son grade ! 
 
Depuis plusieurs jours, l'ascenseur central est en panne, les escaliers pour sortir du parking sont barricadés, les escaliers qui donnent sur la rue Jean Jaures débouchent en plein dans les travaux à te briser le col du fémur. Le tout coiffé d'un grillage de protection en inox à faire pâlir le camp de Guantanamo.

sete,halles,mandroune,arapete

 
Et comble de l’hospitalité, depuis quelques jours, des sommiers métalliques à faire dormir debout un S.D.F ...... ont été installés.

sete,halles,mandroune,arapete  sete,halles,mandroune,arapete

 
Du jamais vu même pas dans les décharges sauvages.

sete,halles,mandroune,arapete

18:35 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Arapète et Mandroune, Blog, halles centrales | Tags : sete, halles, mandroune, arapete | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | |

17/12/2013

Les pavés du Quartier Haut font partie du patrimoine Sétois !

sete,pavés,patrimoine maritime,patrimoine sétois,arapète,mandroune,quartier haut

 
Pas contente Mandroune quand elle a vu de ses yeux que les pavés du Quartier Haut étaient chargés dans un camion ..... 
 
Arapète a bien essayé de la calmer "ne t'en fait pas Mandroune, le chef de chantier a dit que les pavés reviendraient après les fêtes" 
 
La réponse de Mandroune ne s'est pas fait attendre "on a des têtes d'Américains au Quartier Haut ? Ils nous ont déjà fait le coup avec le lampadaire de l'Hospitalet et je n'oublie pas les pavés du quai Aspirant Herber qui sont restés stockés plusieurs mois à coté de l'usine d'incinération et qui sont partis par camions complets vers je ne sais quelle destination. Personne n'a jamais su ou ils étaient partis. Ils veulent nous embouronner. Tu sais des pavés comme ça ! Au prix que ça coûte, il y en a quelques-uns uns qui en feraient bien du beurre »

sete,pavés,patrimoine maritime,patrimoine sétois,arapète,mandroune,quartier haut

 
PS - pour la traduction du texte, mots, affirmations, expressions, prenez le Sète a dire de Raymond Coves ou adoptez une Sétoise ou un Sétois qui se fera un plaisir de vous traduire.

09/12/2013

à Sète le parvis des halles commence à prendre tournure ..

Chouette, bientôt nous allons pouvoir tailler quelques costumes sous la pendule du marché. Et Dieux sait qu'il y aura de la place quand on regarde les dimensions du parvis. Rien à dire .... ça va être super. 

sete,halles,marché,mandroune,arapète

 
Nous entendons dèjà 
 
la Mandroune dire, « alors l'èèje" bien descendu l'escalier et Arapète lui répondre "oué" mais attention avec le vent, quand tu descends on te voit la "Fouffanasse"« 
 
et ce bacamourte de mari d'Arapète rouméguer "et merde, ils ont encore supprimé des places de parking" si ça continue on ira faire le marché à la maison."
 
et le Vicomte de Brageole Quiaquiaroune s'engatser "Les places à la terrasse su Barajo vont être limitées, si on veut attraper les cacahuètes que Simon et Dandy vont nous jeter, il nous faudra arriver de bonne heure"
 
On a pas fini ..... attendons le filet sur la toiture pour attraper les Gabians.
 
A Sète c'est pas les Gabians qui manquent.
 
PS - pour la traduction du texte, mots, expressions, prenez le Sète a dire de Raymond Coves ou adoptez une Sétoise ou un Sétois qui se fera un plaisir de vous traduire.

18/01/2012

A Sète : Les voeux 2012 et les yeux du poufre

Arapète et Mandroune ce matin sous la pendule du marché

Mandroune : alors t'as vu ?

Arapète : quoi ?

Mandroune : y a des fuites dans le cabinet ........ du Maire,

Arapète : ils vont nous augmenter les impôts pour payer la facture d'eau de véolia ?

Mandroune : t'es ensuquée ? (2) pas des fuites d'eau, des fuites ...... des choses que l'on ne doit pas entendre et que tout le monde sait !

Arapète : aie aie aie alors y a la M.... au cabinet du Maire ?

Mandroune : Pas exactement, mais raconter dans la ville ce que le Maire va dire le lendemain devant les personnalités et Cie ... ça frise le secret de polichinelle ! Le poufre (1) de Midi Libre a annoncé la veille du discours que le patrimoine des joutes allait être re-logé dans les anciens locaux d'Ifremer ancienne route d'Agde à coté des maquettes de bateaux d'André (AVERSA).

Tu te rappelles que depuis Juin 2010, Maïthé VAlles Bled avec la complicité de François Commeinhes avait expulsé sans motif ni sommation le patrimoine des joutes du Musée Paul Valéry pour le stocker dans le couloir de la Mairie ?

Arapète : Sûrement que je m'en rappelle, mon mari en a été tout retourné !

Mandroune : y a pas que ton Mari qui a été retourné, Sortir du Musée les vainqueurs de la Saint Louis, et toutes les reliques des joutes, ça en a fait débouronner (3) du monde au Quartier Haut ....... Avoir son nom inscrit dans le Musée Paul Valéry, pour un Sétois et même pour un Estranger du dehors, c est quelque chose .......

Arapète : Ta raison que c est quelque chose .... Au fait avant que la bouchère te le dise, je te le dis : Il y était mon bacamourte (4) de mari aux voeux .... du Maire !

Mandroune : Il y était ? Alors raconte, !

Arapète : Raconte ? hé bé il a mangé comme quatre, cet affamas (5) il a fait comme les autres ....... parole parole, moi je mange

Mandroune : remarque, il a raison, le lendemain tu lis Midi Libre et tout va bien ...... madame la marquise

Arapète : le problème c est que moi j'ai regardé l'hérault du jour et.... ça va pas si bien que ça ....

Mandroune : Dis pour en revenir aux fuites du Cabinet .... du Maire. Y a quand même un problème, un poufre même parisien ça n'a pas d'oreille, comment veux tu qu'il rapporte ce qu'il n'entend pas ? il faut bien que quelqu'un lui ouvre les yeux ..... C 'est de la cuisine interne au cabinet. ...... Au Quartier Haut on dit : tè elle a les yeux comme des pouffres (6)

Arapète : ho Mandroune tu me fatigues avec ton Cabinet et Ta Cuisine et tes yeux de pouffre . Bè vas prendre ton car ..... file ....Ton Quartier Haut t'attend

(1) poufre : avec un F c’est un poufre de Midi Libre, un poufre parisien

(2) ensuquée : Endormie .... Abrutie .....

(3) débouronner : Dire des bétises .....

(4) bacamourte : Bon à rien ....

(5) affamas : affamé .......

(6) pouffre : avec 2 F nom local du poulpe de Sète ....

Attention :

Tous les mots Sétois ont été repris dans le Sète A Dire de Raymond Coves illustré par Pierre François.

Le mot poufre avec un F a été copié sur Midi Libre (notre hébergeur préféré

 

sete,voeux 2012,arapète,mandroune

sete,voeux 2012,arapète,mandroune

   sete,voeux 2012,arapète,mandroune

06/06/2010

Musée Paul Valéry : Quid des joutes sétoises ?

musee paul valery.jpg

La presse locale annonce la réouverture du musée Paul Valéry de Sète pour le 18 juin. Nous en prenons note.

Mais ce matin dans les halles devant un étal à poissons, Mesdames Arapète et Mandroune étaient en grande discussion sur la salle des joutes.

J'ai entendu Madame Mandroune qui disait que son mari ne comprenait pas ce que racontait la presse locale au sujet de la présence des joutes au musée. Il paraîtrait que les joutes et les arts populaires seraient mélangés et occuperaient le Rez-de-Jardin.

Mandroune disait que son mari avait compris que rez-de-jardin, ça voulait dire ras des pâquerettes.....

Les joutes Sétoises ras des pâquerettes au Musée Paul Valéry ça serait une révolution

Mais avec Mandroune il faut en prendre et en laisser, attendons le 18 Juin avant de critiquer.

02/05/2010

Passe montagne, Retraites et tutti quanti

passe montagne.jpg

Arapète et Mandroune samedi sous la pendule du marché

 Arapète - Alors ton mari qu'est qu'il en pense ?

 Mandroune - De quoi ?

 Arapète - Hébé de l'age de la retraite pardi !

 Mandroune - il s'en fou de l'age de la retraite, mon mari en ce moment ce qui l'intéresse c'est le Passe Montage !

 Arapète - ha ! il fait de l'alpinisme ?

 Mandroune - Mais non, un Passe Montagne c'est une cagoule pour aller à la chasse ou à la pêche l'hiver ! Avec toutes ces interdictions, il a peur qu'on lui niq-la cagoule.

 Arapète - Pourquoi ? il conduit avec la cagoule ?

 Mandroune - Bien sur ! Tu sais l'hiver en moto, quand tu vas au bord de l'étang chasser le canard, ou sous les ponts pêcher un loup, avec un passe montagne tu ne te gèle pas les c...... testicules.

 Arapète - ha ! Il met une cagoule à la place du caleçon ?

 Mandroune - ho putain mais t'es dans les nuages ! tè en parlant de nuage, qu'est ce qu'il en pense le tien de mari ?

 Arapète - De quoi, de l'age de la retraite ?

 Mandroune - Mais non du nuage de poussière ....

 Arapète - ha ce nuage ! Mon mari je ne sais pas ce qu'il en pense mais moi je crois qu'il va nous revenir plus cher que le déficit des caisses de retraite !

 Mandroune - ho putain ! tu vas me faire manquer le car pour le quartier haut !

 Arapète - tu peux monter à pied, les conducteurs sont en grève, !

 Mandroune - et pourquoi ?

 Arapète - parce que le fils de "Volandor" il a pris un catchamoure en plein sur le nez, et ça c 'est grave, c'est comme la fessée. Si quant t'étais petit t'as reçu une fessée, et bé quand t'es grand tu donnes des fessées . Alors quand t'es grand, si tu reçois un catchamoure, et bé quand un client monte dans l'autobus tu lui donnes des catchamoures.

 Mandroune - Alors je monte à pied, et en plus ça fait écolo ..... je décone, ça fait écono ... miser !

 

 retraite.jpg

Pour obtenir un poster à afficher sur le mur de votre chambre cliquez sur l'image

29/09/2009

Et alors .... demain on vote POUR la Poste !

Arapète et Mandroune au téléphone ce soir.

Arapète : "alo allo aalllo ....mais ou tété, ça fait quinze jours que je ne te vois plus au marché, t es pas malade au moins ? mon anchoïe de mari m'a dit même qu'il ne voyait plus le tien !"

Mandroune : "ça fait plaisir de voir que tu penses à moi, mais non je n'étais pas malade, nous sommes partis en vacances en Corse ?"

Arapète "en Corse ? hé bé aqui oïe ! mais je te remercie de me le dire, quand même ami comme on est !"

Mandroune : "excuses moi ça c'est décidé à la dernière minute .... mon arsouille de mari, quand on a reçu l'impôt foncier et la feuille d'impôt sur le revenu, il m’a dit mandroune avant qu'on nous pompe les 4 sous qui nous restent, viens je t'emmène en Corse !"

Arapète "alors ????"

Mandroune : "alors ... alors .... hé bé les Corses ils sont moins con que nous. Quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend, on a bien raison de penser ce qu'on pense"

Arapète "quand tu philosophes ... tu m'embouliques "

Mandroune : "que ça t'empêche pas de dormir je te raconterai mon voyage demain au marché, et toi tu me donneras des nouvelles de notre rocher ...."

Arapète "avant de raccrocher ..... demain au marché sous la pendule il y aura un bureau de vote ... penses à voter .... pour ou contre le service public de la Poste. Moi je vote POUR ... toi tu fais comme tu veux. Si t'es pour le contre tu votes POUR et si t'es POUR la poste tu votes POUR"

05/09/2009

Saint Louis 2009 : si t'aimes pas les bars à quai ... t'es un Riquioune !

Arapète et Mandroune mercredi sous la pendule du marché.

Mandroune : "Alors ces Bars à Quai ? ton Anchoïe de mari il y est allé ?"

Arapète : "Non non il a écouté le Maire, avec son age avancé il est allé voir les autres animations ........ c'était pas terrible, mais c'était calme."

Mandroune : "S'il a écouté le Maire alors c'est un Riquioune !"

Arapète : "Un riquioune ? et pourquoi ?"

Mandroune : "C'est une question de logique. Dans son interview du Midi Libre du 19 Août, le journaliste (enfin le service com de la mairie) lui demandait : Les bars à quai font débat. Certains Sétois vous reprochent d'avoir dénaturé l'esprit de la Saint Louis que leur répondez vous ? hébé il a répondu : Les Sétois ? quels Sétois ? sans doute les professionnels du dénigrement qui étaient par exemple contre la nouvelle plage du Lido ...."

Mandroune : "Donc réfléchi ! Et pose toi les vrais questions ! S il ne va pas dans les bars à quai c'est qu'il ne les aime pas?"

Arapète : "hé oui"

Mandroune : "S'il n'aime pas les bars à quai c'est qu'il est contre la plage du Lido ?"

Arapète : "hé oui"

Mandroune : "S il n'aime pas la plage du Lido, il n'aime pas l'eau ?"

Arapète : "hé oui"

Mandroune : "S'il n'aime pas l'eau, il n'aime pas le soleil ?"

Arapète : "hé oui"

Mandroune : "S'il n'aime le soleil, il n'aime pas la plage ?"

Arapète : "hé oui"

Mandroune : "à la plage les femmes sont belles, ... et s'il n'aime pas la plage il n'aime pas les femmes"

Arapète : "ha et alors"

Mandroune : "et alors ton Anchoïe de Mari c'est un Riquioune"

Arapète : "t es vraiment une langue de peille et le tien mari, cet Arsouille, il y est allé dans les Bars à quai lui ?"

Mandroune : "Je te raconterai la semaine prochaine, c'est l'heure du bus, je monte au Quartier Haut"

14/08/2009

le programme de la Saint Louis 2009 fait son cinéma

Arapète et Mandroune mercredi sous la pendule du marché.

Arapète " alors tu l'as eu ce programme de la Saint Louis ?"

Mandroune " oui je suis été chez Midi Libre en prendre un ! directement de l'imprimeur au consommateur"

Mandroune " il est gonflé quand même l'imprimeur, c'est nous qu'on paye, et au lieu de me le porter à la maison, il me le livre chez Midi Libre. Heureusement qu'il ne les a pas livré chez l'Hérault du Jour, sinon il fallait courir à la Rue Pierre Semard. "

Arapète "Comment tu le trouves ?"

Mandroune "Pas mal le coup de l'Occitan, si ça continue comme ça, l'an prochain, on aura une page en Catalan"

Arapète "c est tout ce que tu dis ?"

Mandroune "ho, après tu sais moi tous ces films Américains ça m'attire pas. A part les Experts à Miami, mais c'est pas prévu. ...

Arapète "moi j'aime Urgence"

Mandroune "pour les Urgences dé-z'inquiète toi, avec tous ces Bars à Quais tu auras quelques épisodes,"

Arapète " t'es vraiment un langue de peille .... si ça plait, laisse faire"

Mandroune "t'as raison, je crois que je vais adhérer au comité de liaison des Baraqués.Les coups il vaut mieux les donner."

Arapète "les donner ? tu rigoles ! tu crois pas qu'on va prendre des coups à l'oeil !

Mandroune " ho Arapète, ! je te parle des baffes et toi tu me parles du Pastis. Sorti de ton rocher, tu entraves rien."

Arapète "ho toi sortie de ton Quartier Haut, t'as la langue bien pendue .... allez tchao."