Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/11/2014

Il faut sauver Lucette de Sète !

En sortant mes poubelles j'ai cru voir un gros rat qui se nourrissait à coté des témaco de l'agglo près des halles ... Dans la pénombre ça ne se voyait pas trop, il était tout bleu, je croyait qu'il s'étouffait. Et puis non en me rapprochant j'ai reconnu Lucette, Lucette de Sète, celle qui habite en face la placette.
 
La pauvre elle a faim, il parait même qu'elle traîne dans les égouts.
 
Elle se voyait déjà en haut de l'affiche avec toutes les promesses électorales, et puis patatrac une crise hollandaise lui tombe sur la tête. La crise hollandaise c'est pire qu'une sarkosyte aiguë, tu ne la vois pas arriver, les vaches deviennent maigres, les associations courbent l'échine, l'éclairage public te brûle les yeux, les commerçants des halles se barricadent derrière un grillage de protection, le fric s'envole, il pleut des contraventions choisies, c'est la crise. 
 
Peuchère Lucette, elle ne méritait pas ça !
Saint Hugues priez pour elle. 
 
Vivement le lucetthon (impôt nouveau).
 

sete,lucette,la patte,impots,budget

26/01/2014

Le partenaire lumière de la ville de Sète éclaire la campagne des municipales ...

Le partenaire de la ville de Sète s'invite dans la campagne des municipales ...
 
"Citelum Sogetralec", éclaire la campagne Municipale à coup de pavés publicitaires,
dans la presse locale et sur les sucettes Decaux.
 

sete,ppp,partenariat public privé,citelum,sogetralec,electrécité,municipale 2014,commeinhes,liberti,lubrano,marchand,sans,talano,mattera

sete,ppp,partenariat public privé,citelum,sogetralec,electrécité,municipale 2014,commeinhes,liberti,lubrano,marchand,sans,talano,mattera

 
On peut lire sur le site de cette entreprise qui illumine le monde de Pézénas à Pékin en passant par Sète :
 
Cliquez sur Sète (France)
Citelum, en groupement avec Sogetralec, a été retenu par la Ville dans le cadre d’un Partenariat public-privé portant sur des missions de conception, ingénierie, exploitation-maintenance, travaux, concernant l’éclairage public (8400 PL), les mises en lumière, la signalisation lumineuse tricolore et le déploiement d’un service de stationnement intelligent. Citenergy® sera installée sur 2200 points lumineux et la GMAO mise en service.
 
 
l'humeur des Vicomtes !
 
En 2010 la presse locale annonçait une facture de 40 millions d'euros sur 20 ans (cliquez). En 2013 les chiffres avoisinent les 60 millions d'euros .... En 2014 qui va payer ? En 2034 à combien va se monter la facture ? Qui dit mieux ?
 
Mais au fait que vient faire cette campagne de pub en pleine campagne des municipales.? Qui paye la note ? 
 
ça ne nous regarde pas du tout ! mais ça nous intéresse beaucoup !
 
Notre correspondant autour du monde nous a envoyé le lien d’une chanson de Georges Brassens, sétois célèbre .
 
Pour l’écouter, cliquez !

28/04/2013

Les élections municipales sont en vue ....il cache la truelle et sort la baguette magique.

Voilà 3 jours que chez notre hébergeur préféré on mange de la conférence de presse du Maire de Sète.
 
 
Ce matin sous la pendule du marché Arapète et Mandroune
 
Arapète : Alors t'as lu le feuilleton du Maire dans le journal ?
 
Mandroune : obligé de le lire ! si ça continue la presse va ressembler au journal de propagande tu sais le  Sète.fr comme ils disent.
 
Arapète : t'as vu il a dit qu'il n'était pas en campagne !
 
Mandroune : normal, avec les arbres qu'il a coupé et le béton qu'il a planté, la campagne à Sète c'est fini. Avant Sète c'était autre chose, maintenant c'est dortoir et port de plaisance. Au fait si j'habitais au Pont Levis je me ferais du souci. Chaque fois qu'il passe avec une chaise, le terrain trépasse. C'est pas la baguette de la belle fée endormie qu'il a dans les mains, c'est une truelle. T'as qu'a voir la photo de Midi Libre.

sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes

 
Arapète : il a remis le couvert avec le PPP (Partenariat public-privé sur la réfection et la maintenance de l'éclairage public 50 M€ a crédit sur 20 ans)
 
Mandroune : il est gonflé comme un tétard. il a tout laissé à l'abandon pour pouvoir ensuite confier le service public au privé, et maintenant il veut nous faire croire qu'il va sauver le réseau électrique. La première fois, le préfet lui a conseillé de revoir son projet, la deuxième fois c'est le tribunal qui le stoppe et malgré tout avec nos impôts, Monsieur va en Conseil d'état. A quelques mois des prochaines municipales il s'entête à engager la ville pour 20 ans a 2,5 M€ par an. Je me demande si c 'est bien clair tout ça. J'espère que Monsieur le Préfet va veiller au grain et qu'il aidera les contribuables que nous sommes à faire la lumière sur ce dossier 
 
Arapète : et le stationnement, tu crois qu'il va régler les problèmes ?
 
Mandroune : ça fait bientôt 13 ans qu'il n'a rien réglé et tout d'un coup, juste avant de partir ..... en campagne, il va mettre Vinci Park au pli. Il nous annonce qu'il va renégocier les contrats qui se terminent en 2022 et 2035. Il veut redéfinir les obligations des délégataires. J'espère qu'il n'oubliera pas de préciser un paragraphe sur la propreté et sur les tarifs. Le meilleur de l'histoire c'est le coup des parkings, "Vinci va rénover le parking des halles, et reverser une redevance à la ville sur les horodateurs". Et "un groupe (Vinci ou Pasvinci) viendrait aménager des parkings souterrains sous la place Stalingrad et sous le Môle". Cette méthode ça se pratique dans la jungle ou dans les champs (de campagne) et ça s'appelle le "brûlis": tu brûles la forêt et puis tu plantes ce que tu veux ... A sète, il laisse envahir les places publiques par les automobiles (place de la République, place Stalingrad, place de l'Hospitalet, Mole Saint Louis) ensuite il fait croire que d'un coup de truelle magique, il va régler le problème du stationnement. Trop tard, il fallait y penser avant l’arrivée de la « surpopulation choisie« . Il fallait créer des parkings de proximité au lieu de bétonner à tour de bras. Et je ne te parles pas de la vidéosurveillance et des contraventions électroniques qui devaient tout régler. Nous en reparlerons un autre jour de qui on verbalise et qui on verbalise pas. 
 
Arapète : attends ne t’en vas pas, tu ne dis rien sur l'Ex-AmériKclub ?
 
Mandroune : Attendons de savoir qui va occuper les lieux avec les structures légères. les copains d'abord ? ou Lucette de Sète ?
En attendant la construction de la passerelle des suicidés j'ai fait l'inventaire du mobilier 

sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes

       

sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes  sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes

 photos en canaultrama 

pour le poster clic clic sur la photo

 
Arapète : allez la dernière , et la plagette, t as vu il veut récupérer le chantier des voiles latines.
 
Mandroune : Si c'était que le chantier ! il veut tout récupérer, le chantier, les berges, la faune, la flore, les mas conchylicoles .... et à la place il veut mettre des mannequins, des simbels. Té un exemple, il fout le patrimoine des joutes dehors du Musée Paul Valéry, ensuite il le stocke dans les couloirs sombres de la Mairie, après il annonce que le patrimoine ira se patiner dans un studio chambre cuisine du futur musée de la Mer. Et aujourd’hui, il décide, tout seul, que les sociétés de joutes pourraient prendre place dans un futur pole ..... un pole autour de l'histoire maritime comme il dit. Il décide d'envoyer notre histoire à la Plagette. Alors toi t'es du quartier haut ou de la pointe courte ou de la rue Lazare Carnot et bien ton vecteur identitaire pour faire l'indien dans une réserve pour touristes ça sera la Plagette. J'aime beaucoup la Plagette, mais moi Mandroune je suis du Quartier Haut et c'est pas François Commeinhes qui va m'envoyer à la Plagette.
 
Allez j'arrête là parce que je vais "débourroner". D'ailleurs mon car arrive je monte au Quartier Haut
 
Arapète : tchao .... on en reparlera de cette conférence ... on va en manger toute la semaine.
 
 
PS - pour la traduction du texte, mots, expressions, les négations, prenez le Sète a dire de Raymond Coves ou adoptez une Sétoise ou un Sétois qui se fera un plaisir de vous traduire.

28/02/2013

Qui va payer la facture de l'électricité ?

Pour éclairer Sète et sa Mairie,

 50 millions d'euros sur 20 ans !

Avec le commentaire de "Ann" (internaute inconnu au bataillon des vicomtes) revenons à nos moutons ho pardon à nos impôts.

Voilà ce qu'il écrit :

"Excellente émission su France Inter du jour 26/02/2013 concernant le système PPP en particulier sur l'hôpital du sud francilien.

"Le PPP, Partenariat Public Privé, permet aux collectivités de retarder leurs dépenses. Certes il faudra bien payer un jour, mais plus tard, ce sera pour les suivants.

Le grand avantage comptable, la grosse astuce, c’est que la collectivité ne rembourse pas un emprunt mais paie un loyer, ce qui, apparemment, n’augmente pas la dette publique.

Ainsi pour l’hôpital Sud Francilien, un véritable gouffre financier, le loyer est de 40 millions d’euros par an ! Pendant 30 ans."

http://www.franceinter.fr/emission-la-bas-si-j-y-suis-ppp...

"Il y a en une autre belle, pas très loin à Longjumeau concernant un PPP du service d'éclairage. Maintenant que NKM lâche sa ville les langues se délient ...."

Écrit par : ann | 26/02/2013

Note des Vicomtes de Brageole : faites vous une idée

cliquez sur le lien Pistes de réflexion

 les fils sont embrouillés mais les compteurs tournent

sete,ppp

 Mise à jour du 4 Mars 2013

PPP électricité Sète.pdf

19:15 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, budget, PPP | Tags : sete, ppp electricité | Lien permanent | Commentaires (100) |  Imprimer |  Facebook | |