Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/10/2014

Mercredi à Sète sur le parvis du marché « place de l'ancienne pendule«

Arapète et Mandroune 
 
Arapète : hébè ! Il y a des semaines ou ça te tombe sur la tête et tu ne sais pas d'où ça vient.
 
Mandroune : qu'est ce "qui" t'arrive encore ? T'es vraiment une rounze, t'es toujours entrain de rouméguer.
 
Arapète : t'as pas lu le pouffre de dimanche, avec ces "tantancules" il a déjà orchestré les nouvelles de la semaine.
 
Mandroune : quelles nouvelles ? (clic clic pour lire)
 
Arapète : Les exclus de la Mairie, le noir complet dans les quartiers, les achats immobiliers de GéGé et cerise sur le gâteau les tentes des anges de la rue sur un terrain privé dans un quartier huppé. Entre parenthèses, quand tu lis le pouffre impossible d'imaginer le nom du fondateur et proprio du terrain. Moi je le sais, son nom commence par un G comme Falaise, quant au pouffre il était temps qu'il se réveille, a moins que ce soit  quelqu'un qui le lui a soufflé un peut  trop fort. Et c'est pas fini, après le pouffre c'était le tour de la Télé et de la presse locale. T'as pas écouté les infos d'Antenne 2 ? T'as pas lu Midi Libre ou l'Hérault du jour ...... ?
 
Mandroune : Non ! enfin oui j'ai survolé Midi Libre comme tous les matins en prenant mon café
 
Arapète : Il parait qu'a Sète les impôts vont augmenter, que les chalets Saint Hugues vont être sacrifiés, (clic clic pour lire) et que notre ville est fortement endettée. Je n'y comprends plus rien, en Février tout allait bien, et 6 mois après tout va très mal. 
 
Mandroune : C'est normal, Hervé le petit nouveau, (clic clic pour lire) il ne savait pas avant les municipales. Maintenant qu'il est élu il a lu le blog des Vicomtes de Brageole. C'est comme si il s'était abonné à Free ..... il a tout compris.
Il a même trouvé le bon vocabulaire, il ne parle pas de licenciements, il dit cinquante contrats sont arrivés à terme et non pas été renouvelés. Et il parle des 90 contrats restants .... ceux là ils ont fait du bon travail (pas les autres) et il les remercie pour leur implication. Mon mari qui sait mieux compter que moi m'a dit : 90 et 50 ça fait 140 familles ... à 10 personnes par familles ça fait 1400 personnes qui vont tirer la langue, peuchère. Et il a rajouté fais du bien à Bertrand, il te le rendra en caguant 
 
Arapète : Tu me fais rigoler, ma mère, disait, fais du bien à un chien, il te chie dans la main. Et ma grand mère, elle disait fais du bien à un baudet, il te pétera au nez ...
Enfin, revenons à nos moutons, et l'opposition dans tout ça ? 
 
Mandroune : l'opposition klaxonne, s'époumone, pétitionne, s'étiole .... et les citoyens (2) la trouvent aphone. Une chose est sure, la presse locale ne leur fait pas de cadeau. Moi si j'étais Eux j'inventerai la G.P.S.
 
Arapète : Le GPS ça existe déjà ! mon mari en a un dans sa 4 L.
 
Mandroune : Non moi je parle de la GPS au féminin , la Gauche Pragmatique Sétoise. Parce que, entre la drauche (1), et la droite, pour retrouver son chemin, rien de tel que la G P S 
 
Arapète : Putain tu m'en bouches un coin t'as du faire Paul Bert 2 ou t'as fais un mauvais rêve.
 
Mandroune : Allez roumégaïde tchao je re-monte au quartier haut. 
 
 
(1) Drauche : espèce de groupement de partis politiques qui promeut les valeurs de gauche et qui applique les méthodes de droite.
 
(2) Citoyens : espèce de sétois atteint de surdité et qui trouve les autres aphones.
 

sete,pouffre,saint hugues,merz herve

03/09/2014

Artist'ô bar ! kesaco ?

sete,halles,fontes,électeurs

 
Tout les Sétois (et même les Sétoises) savent que pour être Vicomte de Brageole, il faut être né à Sète de parents nés à Sète.
 
Si t'es cousin avec La Mandroune ou le mari d'Arapète, c'est encore mieux.
 
Pour être ARTIST’Ô BAR c’est beaucoup plus simple, il suffit de le vouloir et de faire un petit effort. Petit l‘effort : café, vin blanc, vin rosé c'est très en vogue, très actuel, moderne quoi, pastis exceptionnellement aux apéros de jouteurs. 
 
Pas besoin de cotiser aux intermittents du spectacle, il suffit de s’autoproclamer ARTIST’Ô BAR.
 
D'abord et surtout ne pas faire de politique locale. C’est ringard. Privilégier l’international. Le national à la rigueur, mais sans fâcher notre député et notre bientôt sénateur d’ici.
 
Mais ne pas se priver de commenter l’actualité locale au bar. Sereins et désabusés, installés en terrasse pour voir en étant vus et s’entourer d’autres ARTIST’Ô BAR, c’est pas ce qui manque.
 
(Exemple de questionnement  : "t'as vu la tourterelle qui niche dans le filet de la centrale des halles, tu crois qu'ils vont la tuer ? Tu crois qu'il faut en parler à Fontes ou à Brigitte bardot ?")
 
De temps en temps, aller draguer le populo à sa table, c’est chouette et de gauche. Surtout si le populo vote à droite. 
 
Très important ! ne pas hésiter à traiter les électeurs du Front National de « fachos ». C’est un peu court comme analyse politique, mais ça te met d’emblée dans le bon camp. L’antifascisme, ça pose genre Espagne de 36, Résistants de 40… 
 
Pour être ARTIST’Ô BAR, faut avoir des lettres et des références historiques, c’est mieux.
 
Nous, les vicomtes de brageole et associés, avons décidé d’en être, tranquillement installés à nos terrasses préférées. 
 
Et rendez-nous notre pendule…

sete,halles,fontes,électeurs

 

05/07/2014

théâtre de laMer Jean Vilar Sète .... des promesses électorales, encore des promesses, toujours des promesses !

 

sete,théâtre de la mer,jean vilar,municipale

Le Montant des travaux qui devaient agrandir le site trop étroit pour plusieurs importants rendez vous de saison, s'avère trop élevé.

Cliquez sur "Lu chez notre hébergeur préféré"

Moralité : les promesses rendent les enfants joyeux

 

28/05/2014

Beaucoup d'eau passée sous le pont de la civette .....

Beaucoup d'eau passée sous le pont de la civette depuis notre dernier billet 
 
Campagne des municipales oblige, nous n'avons pas ouvert la bouche pour ne pas déstabiliser notre Maire préféré ..... et oui il faut savoir composer, s'auto-analyser, l'opportunité ne tue pas. L’opportunisme encore moins…
 
Mars et sa veste a obligé quelques Vicomtes à passer Avril sans se découvrir d'un fil.
 
Avril avec le départ de Gaston a commencé dans la tristesse qui restera collée à notre peau. Mais avec l'arrivée de....
 
Mai et de son Muguet nous avons refait surface. Loin de nous le défilé syndical. Avec des revenus supérieurs à 1200 €, de nombreux Vicomtes n'étaient pas au rendez vous.
 
Pourquoi revendiquer ce que nous n'avons pas perdu ?
 
Après les 1000 temps de la valse de Jacques Brel, voilà venu les temps d'un Valls à douze cent euros pour éventuellement ne pas payer d'impôts.
 
Nous les nantis, la paresse nous envahit... Même pas l'envie de devenir intermittent du spectacle, même pas le R.S.A. pour justifier une revendication. Même pas une quelconque subvention à défendre.
 
Nous voila presque en juin, et voilà le FN qui a déjà rentré son foin. Les uns sont étonnés, et les autres détonnent ... 
 
Et pour nous elle est pas belle la vie ?
 
Nous sommes libérés, contemplatifs en terrasse de café, admiratifs en opportunité, interrogatifs en embrouilles…
 
Nous sommes devenus des… "ARTIST'Ô'BAR" 
 

sete,artiste,politique,municipale,européenne,valls,commeinhes

26/01/2014

Le partenaire lumière de la ville de Sète éclaire la campagne des municipales ...

Le partenaire de la ville de Sète s'invite dans la campagne des municipales ...
 
"Citelum Sogetralec", éclaire la campagne Municipale à coup de pavés publicitaires,
dans la presse locale et sur les sucettes Decaux.
 

sete,ppp,partenariat public privé,citelum,sogetralec,electrécité,municipale 2014,commeinhes,liberti,lubrano,marchand,sans,talano,mattera

sete,ppp,partenariat public privé,citelum,sogetralec,electrécité,municipale 2014,commeinhes,liberti,lubrano,marchand,sans,talano,mattera

 
On peut lire sur le site de cette entreprise qui illumine le monde de Pézénas à Pékin en passant par Sète :
 
Cliquez sur Sète (France)
Citelum, en groupement avec Sogetralec, a été retenu par la Ville dans le cadre d’un Partenariat public-privé portant sur des missions de conception, ingénierie, exploitation-maintenance, travaux, concernant l’éclairage public (8400 PL), les mises en lumière, la signalisation lumineuse tricolore et le déploiement d’un service de stationnement intelligent. Citenergy® sera installée sur 2200 points lumineux et la GMAO mise en service.
 
 
l'humeur des Vicomtes !
 
En 2010 la presse locale annonçait une facture de 40 millions d'euros sur 20 ans (cliquez). En 2013 les chiffres avoisinent les 60 millions d'euros .... En 2014 qui va payer ? En 2034 à combien va se monter la facture ? Qui dit mieux ?
 
Mais au fait que vient faire cette campagne de pub en pleine campagne des municipales.? Qui paye la note ? 
 
ça ne nous regarde pas du tout ! mais ça nous intéresse beaucoup !
 
Notre correspondant autour du monde nous a envoyé le lien d’une chanson de Georges Brassens, sétois célèbre .
 
Pour l’écouter, cliquez !

06/01/2014

Oui ! je suis votre Lucette de Sète


La Lettre 

Qui pourrait me remplacer ?

sete,la patte,lucette,tielette,commeinhes,lubrano,mattera,liberti,talano,sans,giordano,marchand


04/11/2013

du "foutage de gueule" payé par les Sétoises et les Sétois

Plus de 10 ans que ça dure, soit 110 Numéros ..... environ 3500 pages de propagande sur tout ce qui brille dans le paysage Sétois.
 
Tout ce qui brille c'est au débit de la municipalité et de son journal municipal et tout ce qui est noir ça n'existe pas, un peu comme une fourmi de 18 mètres avec un chapeau sur la tête.
 
Le numéro 110, c'est le fin du fin des coups bas. Plus minable, ça n'existe pas un peu comme une fourmi traînant un char plein de pingouins et de canards.
 
La page 30 c'est le top du foutage de gueule. Se moquer des Sétois à ce point, ça n'existe pas, un peu comme une fourmi parlant français, latin et javanais 
 
Même le poufre (1) de Midi Libre en a fait la une de ses ventouses du Dimanche sous le titre "les dessous d'une Tribune Libre"
 
A tout seigneur tout honneur Sète.fr 110 page 30

Sète.fr coté majorité municipale

sete,sete.fr,midilibre,poufre,pouffre,propagande

Sète.fr coté opposition municipale
 sete,sete.fr,midilibre,poufre,pouffre,propagande
 
Maintenant place au Poufre (1) de Midi Libre.
 sete,sete.fr,midilibre,poufre,pouffre,propagande
 
(1) comme d'habitude, le poufre de Midi Libre même s'il a de bons yeux, n'est pas un Pouffre Sétois qui lui prend deux "f"

19/10/2013

A Sète ça chauffe pour Marianne !

A quelques mois des municipales, alors que la campagne ne fait que commencer, un important changement pourrait se produire à la mairie.
 
Selon La Patte, Marianne n'a qu'à bien se tenir... 
 
Tout est dévoilé dans l'image !

sete,lucette,la patte,election municipale

 
Ce changement est financé avec les royalties du droit à l'image de Lucette.
 
Les Sétoises et les Sétois n'auront rien à payer.
Seulement supporter des Lucette dans le paysage Sétois.
Des Lucette et leurs conséquences !

Moralité
Le dauphin de Sète, et Marianne c'est pas classe ! 
Lucette c est classe !

05/10/2013

Sète, le nouveau journal municipal : celui qui lave transparent !

 
Après le nouvel OMO de Coluche, celui qui lave plus blanc que le blanc, à Sète nous avons le nouveau mensuel municipal de propagande le "Sète.fr" d'octobre, celui qui veut laver "transparent"
 
Dans le nouveau Sète.fr 
 
- Nous n'aurons plus l'avantage de lire l'édito de Monsieur François Commeinhes notre Maire Conseiller Général de l'Hérault. A cinq mois des élections municipales, l'auto-propagande payée avec les impôts des Sétoises et des Sétois c'est illégal.
 
- Nous ne pourrons plus voir notre Maire en photo. A cinq mois des élections municipales, Monsieur François Commeinhes s'est auto-censuré.
 
- Nous n'entendrons plus parler de l'opposition communiste. A cinq mois des élections municipale notre Maire vient de s'apercevoir que l'anti communisme primaire est un vilain défaut.
 
Par contre, nous aurons le plaisir :
 
- de voir les photos de nos amis, de nos parents, de nos enfants, et de plusieurs personnages emblématiques de Sète. Le journal municipal "Sète.fr" devient, à l'insu du plein gré des "personnes photographiées" un press-book de soutien à la politique municipale.
 
En lisant ce billet vous êtes "informés de votre plein gré".
 
Pour le même tarif, celui de nos impôts nous aurons également le plaisir
 
- d'avoir accès à l' I.M.C. (l'information Municipale Contrôlée)
 
*des effectifs en hausse pour la rentrée scolaire 2013/2014 et rien sur les fermetures de classes.
 
*des travaux de rénovation de l'éclairage public, et rien sur l'abandon de l'entretien courant et sur le montant pharaonique de la facture que nous, nos enfants, et nos petits enfants devront payer.
 
*des associations sétoises qui ont le vent en poupe, et rien sur celles que l'on étouffe ou celles ou les adhérents bénévoles n'ont pas le droit d'avoir une vie politique différente de la pensée unique.
 
*10 oliviers plantés sur le site des Pierres Blanches et rien sur les arbres détruits par la promotion immobilière, rien sur les palmiers malades et qui nous coûtent un "pognon fou".
 
* la rénovation des vieux quartiers, et rien sur la saleté des rues et sur les trottoirs réservés jours et nuits au stationnement. Rien sur les contraventions choisies.
 
* des commerces qui ouvrent et rien sur les 17% de chômeurs de notre ville.
 
- des visites programmées par la Municipalité pour les nouveaux sétois, et rien sur les augmentations des impôts locaux. Au cours de ces visites, les nouveaux sétois feront connaissance de l'équipe Municipale. (voir le coupon réponse). Nous espérons que les promenades et les frais de bouche rentrerons dans les comptes de campagne.

sete fr,election municipale,françois commeinhes

- et enfin une tribune Libre ou après avoir été mis en boite en 24 pages par la Majorité Municipale, l'opposition Sétoise peut s'exprimer en quelques lignes avec un nombre de mots hyper contrôlé par le Maire.
 
Est ce bien légal tout ça ? Le nouveau mensuel municipal  "sete.fr" a la couleur du blanc, il a l'odeur du blanc, mais ce n'est pas demain la veille qu'il lavera plus blanc.
 
Une petite histoire pour la "Faim" 
 
En face la pendule du marché, la pendule depuis a été détruite, .... 
 
Un Monsieur aborde une Dame :
 
" Bonjour Madame, je vous donne 2 exemplaires du Livre de Joël Jacobi illustré par Hervé Di Rosa et vous me donnez votre exemplaire du Sète.fr d'octobre !

sete fr,election municipale,françois commeinhes

 
Réponse de la dame " ha non ! les photos du Sète.fr en couleur ne mentent pas elles .... et puis peut être qu'en novembre il y aura la mienne, j'ai rempli mon bulletin pour aller visiter la ville. J'ai donné au service communication de la ville mon nom et toutes mes coordonnées personnelles sauf le code de ma carte bleue et la procuration ...... de mon compte bancaire."


16:07 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, Election Municipale | Tags : sete fr, election municipale, françois commeinhes | Lien permanent | Commentaires (43) |  Imprimer |  Facebook | |

18/09/2013

Le Verbatim du blogosphère ! sur la candidature non déclarée de François Commeinhes

Un lecteur de Midi Libre ce matin à la terrasse du Barajo, en buvant son café :
 
"Il n'est pas encore candidat, et il nous promet une piscine olympique et un multiplexe. Vivement qu'il annonce sa candidature, les projets vont pleuvoir !"