Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/11/2016

Le sommier des arts réquisitionné par la Mairie !

Il était une fois un vulgaire sommier qui se lamentait devant le marché de Sète (halles pour les étrangers)

sete,brageole,sommier des arts,marché de sete,halles de sète

Une bande de joyeux lurons, vicomtes de brageole, artist’O bar, défenseurs de la rigolade, buveurs de café …. Sétois d’origine contrôlé ou non contrôlé ont eu l’idée de le faire sourire et de l’immortaliser en le nommant « Sommier des arts » …..

Tout y est passé pour le rendre joyeux :

-       Cadenas d’amour

-       Expositions de photos de Sétois « wanted »

-       Expositions de photos « bicyclettes »

-       Expositions de photo « jazz »

-     Il a eu même droit à une édition de Voix ivres ….

Il était heureux comme un pape le pauvre sommier.

C’était sans compter sur l’œil averti de Jean Claude Granger et de Pascal Dugrip ……..

Depuis que notre 1° magistrat Sénateur de surcroit a découvert que le port de Sète avait 350 ans il a voulu le chanter à tous ces étrangers qui visitent les halles et à tous ces néo-Sétois qui ignoraient la chose.

Pour diffuser cet anniversaire il a réquisitionné

le Sommier des Arts

pour le transformer en support publicitaire.

 sete,brageole,sommier des arts,marché de sete,halles de sète

Pour adoucir le geste voilà qu'il nous annonce

la 274 ème Saint Louis 

sete,brageole,sommier des arts,marché de sete,halles de sète

 Jusqu’où ira-t-on demain ? Vers un panneau réservé à l’affichage électoral ?

La dernière pollution visuelle vaut son pesant de propagande.

 sete,brageole,sommier des arts,marché de sete,halles de sète

 Et alors les VERTS, les ROSES, les ROUGES !!!!!

vous dormez ou quoi ?

Vous n’avez rien à dire sur cette réquisition ?

Vous comptez les laisser nous désinformer jusqu’à quand ?

 

 

 

05/01/2016

Vœux et résolutions 2016 …

Cette année pour économiser l’encre de notre cartouche nous ferons court.

Avec la santé que nous vous souhaitons sans limite, nous vous souhaitons que se réalisent les 60 promesses de Monsieur François Hollande.

Quant aux résolutions, nous appliquerons sans »roumeguer » ce qui change cette année et qui a été diffusé sur la page région de notre hébergeur préféré.

sete,voeux2016,resolutions2016,françois hollande,

 

 

 

16/10/2015

Migrants : Freddy Valette régularisé !

Régularisation de sans papiers

Suite à la demande de Freddy Valette (voir ci-dessous)

« Monsieur le Président du Vicomté de Brageole,

Prince de la connerie, comte de la mauvaise foi, il ne me reste plus qu’un titre à revendiquer, celui de vicomte de brageole. Je souhaiterais que mon dossier soit examiné avec la plus grande bienveillance par votre Conseil de Sécurité.

Dans l’attente de votre décision et avec tous les ect ect ect que votre fonction m’oblige»

 

Le Conseil de Sécurité a décidé ce qui suit :

 

Mon cher Freddy,

Après examen de ton dossier, compte tenu de ton lieu de naissance hors de Sète dans un département aujourd’hui disparu, compte tenu de tes années passées sur notre sol et de ton intégration dans le monde de la « connerie sétoise » il t’est accordé le titre de :

Vicomte de brageole honoris causa 

Pour te prouver notre confiance, tu seras chargé de convaincre le Vicomte de Brageole et Conseiller Municipal Chistian Dalmon de nous régaler avec une macaronade de sa préparation. 

Avec nos félicitations rigolotes et amusées.

Pour le Président, Le Chargé des commissions.

 ---------------

Ce matin après un café croissant, Freddy Valette fier comme le bar tabac de la descente de la Bourse a posé avec son diplôme pour la postérité.

 

sete,valette freddy,migrants,sans papier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12/06/2015

Le Sommier des Arts va être restauré (dixit bouche de baudroie)

Restauration du Sommier des Arts

Un bruit court avec insistance qu’une bande d'hurluberlus sétois et étrangers du dehors se sont donné rendez-vous le mardi 16 juin devant le sommier des Arts (à droite de l’entrée principale des halle) à 11h30 pour un accrochage populaire et cadenatesque.

Toujours selon Bouche de Baudroie, cette action artistique n'a pas eu de soutien: ni de la mairie, ni du département, ni de la région, pas même du ministère de la culture.

On dit qu'une demande aurait été faite auprès de Quatar

Toujours selon Bouche de Baudroie ….. Après avoir été tous « Charli » et tous « CCI » nos politiques se transformeraient en tous « Cadenas d'Amour »

C’est à mourir de rire ! 

halles de sète,sommier,cadenas d'amour

 

 

11/05/2015

Bizarreries autour du marché de Sète (halles pour les Parisiens et les Lyonnais)

 
Un mur d'images réservé aux vicomtes de brageole.
Merci et bravo à Gilles Favier pour Images Singulières
 

sete,halles de sète,marché de sete,imagesingulières,larderet

 
Des bâches pour la pluie vont venir recouvrir les mailles inox
pour éviter la rouille
 

sete,halles de sète,marché de sete,imagesingulières,larderet

 
un filet pour la sécurité des ouvriers

sete,halles de sète,marché de sete,imagesingulières,larderet

 
Un semblant de Georges Brassens à la sauce marché de Sète
rien à voir avec le marché de Brive la Gaillarde 
 

sete,halles de sète,marché de sete,imagesingulières,larderet

 
Après la fin de la trêve hivernale
les premiers expulsés arrivent  à Sète par le marché
 

sete,halles de sète,marché de sete,imagesingulières,larderet

 
 
Pour la petite histoire,
 ----------
 un couple de vacanciers parisiens en grande discussion en regardant le marché :
- dis robert, à quoi ça sert ce grillag’ autour des hall’ ...
- ma chérie c’est un filet de protection, ils vont l'ôter à la fin des travaux ...
 ----------
une famille de marseilllleeee en regardant le marché ;
- Adrien t’as vu con, on dirait le filet anti évasion des beaumettes con ...
- Angèle arrête de gamberger, dès que tu vois quelque chose qui ressemble à une prison tu penses à ma résidence secondaire.
 ----------
Des Sétoises du quartier haut sur le parvis en dessous l’endroit ou il y avait la pendule ..... (la pauvre pendule)
- Arapète : hébé mandroune t’as entendu ces conneries .... il sont pas capables de reconnaître une coquille d’huître.
- Mandroune : t’as raison arapète, c’est bien des lyonnais tous ces couillons d’estivants  Je me demande « quèsse » qu'il attend commeinhes pour arrêter l’immigration de tous ces petits Bruns
- Arapète :.Pas des petits bruns ! les lyonnais "cédé" « monsieur Brun « 

17/01/2015

C'est en coupant que l'on devient sécateur, sans se couper l'appétit !

Et va y les promesses que je ne peux plus tenir,
et vas y que les voix vives seront aussi fortes et moins coûteuses,
et vas y que le sport pour tous doit être payé par tous,
et vas y que si t'as pas les sous pour aller à la piscine taka te baigner au canal,
et vas y que je dégraisse les effectifs car j'avais oublié qu'après la campagne des municipales l'état allait baisser les dotations,
et va y que les personnes âgées paierons 19 € pour le repas annuel qui nous le rappelons était gratuit, mais ! a bas les privilèges ! 
 
et nous en passons et des meilleures 
 
et vas y que je coupe, et vas y que je taille
 
et vas y que je taille, et vas y que je coupe 
 
Depuis que notre Maire est devenu Sécateur il nous donne la sinistrose 
 
Heureusement qu'il y a les sucettes-propagandistes celles qui annoncent les bonnes nouvelles qui n'arriveront jamais
 
SANTE D'ABORD,
CADRE DE VIE D'ABORD,
EDUCATION D'ABORD,
SECURITE D'ABORD ...... 
 
Et dans les coups de hache, les frais de bouche de notre sécateur-maire seront épargnés  .....
 
La faim justifie la sucette !!!!!

sete,buget municipal,frais de bouche,secateur,senateur,sucette

 sucette modifiée par le Vicomte de Brageole Modificateur

15/12/2014

La Belle, le Vicomte, et le budget ....

La belle, le Vicomte, et le budget
 
- Quelle est cette muse qui t'a piqué, oh ! Vicomte ?
Toi, simple farceur, deviendrais-tu poète ?
 
- Mais non, Maïthé, ma voix n'a pas changé,
C'est ma bouche qui salive quand s'approche l’alouette.
 
- Une alouette sans tête, Vicomte ? Tu veux dire " brageole" ?
Ce morceau succulent dont les Sétois raffolent 
Accompagné de pâtes,
arrosé de tomates,
Mûries dans les jardins pendus devant le sémaphore, en plein soleil,
pour notre palais, la plus belle des merveilles ?
 
- Maïthé tu m'épates, tu connais maintenant la cuisine Sétoise, de notre Quartier Haut ?
Toi perchée derrière le Marin, couchée au pied du phare,
Toi qu'on imaginait nourrie aux petits fours des mondaines soirées,
Tu parles le Sétois, tu aimes notre plat, tu voudrais nous manger notre macaronade ?
 
- Vicomte ne m'en veut pas, je ne veux pas le plat, je ne veux qu'une assiette, de ces pâtes rougies.
Rouge comme tes lèvres, de tes mots pigmentés au piment de Cayenne.
Blanche avant le rouge, blanche comme le fromage de Rome que l'on pose dessus pour renforcer le goût.
 
- Vicomte tu me rends folle, même pas une assiette ? 
Pas même un bout de pain trempé dans cette sauce ?
Je ne peux même pas manger une brageole ? 
Égoïste tu es, Sétois du Quartier Haut du resteras.
 
- Maïthe je t'en prie, l'air de la mer à Sète augmente l'appétit...
Dans mes années passées, j'en ai vu voltiger de belles alouettes.
Après avoir trouvé si beau le Quartier Haut, elles ont fait leur nid…
Et puis sont reparties.
Des gabians affamés, attirés par les oeufs, ont bouffé la couvée, 
cassés nos toits de tuiles,
arrosé de leur fiente les banquettes de l’Hospitalet
polies par nos fonds de culotte et nos mains grasses d’huile.
De gabian, ils n'avaient que des habits de plumes, 
Les poches de leur veste étaient remplies de thunes.
Ils n'avaient qu'une envie, prendre de la hauteur pour admirer la lune,
Au-dessus de la mer, et le feu d'artifice de notre Saint Louis.
 
- Maïthé un conseil, méfie-toi des largesses. 
Hier c'était festin, demain sera disette.
Hier reine de Sète, et demain oubliée,
Ta voix vive d'été deviendra vite aphone,
Pour archiver le tout, achète un dictaphone.
Quand les caisses sont vides, quand il n'y a plus de sous, 
les mots n'ont plus de sens,
les langues se délient, 
les loups sortent du bois, 
les bouches égoïstes ne pensent plus qu’à soi.
Maïthé, c'est ainsi, les histoires d'amour ont toujours une «faim»…
 
 
pour le clin d'oeil cliquez sur les photos
 

sete,voix vives,maïthé valles bled,vicomte de brageole,buget municipal sete,voix vives,maïthé valles bled,vicomte de brageole,buget municipal

sete,voix vives,maïthé valles bled,vicomte de brageole,buget municipal

08/11/2014

Il faut sauver Lucette de Sète !

En sortant mes poubelles j'ai cru voir un gros rat qui se nourrissait à coté des témaco de l'agglo près des halles ... Dans la pénombre ça ne se voyait pas trop, il était tout bleu, je croyait qu'il s'étouffait. Et puis non en me rapprochant j'ai reconnu Lucette, Lucette de Sète, celle qui habite en face la placette.
 
La pauvre elle a faim, il parait même qu'elle traîne dans les égouts.
 
Elle se voyait déjà en haut de l'affiche avec toutes les promesses électorales, et puis patatrac une crise hollandaise lui tombe sur la tête. La crise hollandaise c'est pire qu'une sarkosyte aiguë, tu ne la vois pas arriver, les vaches deviennent maigres, les associations courbent l'échine, l'éclairage public te brûle les yeux, les commerçants des halles se barricadent derrière un grillage de protection, le fric s'envole, il pleut des contraventions choisies, c'est la crise. 
 
Peuchère Lucette, elle ne méritait pas ça !
Saint Hugues priez pour elle. 
 
Vivement le lucetthon (impôt nouveau).
 

sete,lucette,la patte,impots,budget

09/10/2014

Mercredi à Sète sur le parvis du marché « place de l'ancienne pendule«

Arapète et Mandroune 
 
Arapète : hébè ! Il y a des semaines ou ça te tombe sur la tête et tu ne sais pas d'où ça vient.
 
Mandroune : qu'est ce "qui" t'arrive encore ? T'es vraiment une rounze, t'es toujours entrain de rouméguer.
 
Arapète : t'as pas lu le pouffre de dimanche, avec ces "tantancules" il a déjà orchestré les nouvelles de la semaine.
 
Mandroune : quelles nouvelles ? (clic clic pour lire)
 
Arapète : Les exclus de la Mairie, le noir complet dans les quartiers, les achats immobiliers de GéGé et cerise sur le gâteau les tentes des anges de la rue sur un terrain privé dans un quartier huppé. Entre parenthèses, quand tu lis le pouffre impossible d'imaginer le nom du fondateur et proprio du terrain. Moi je le sais, son nom commence par un G comme Falaise, quant au pouffre il était temps qu'il se réveille, a moins que ce soit  quelqu'un qui le lui a soufflé un peut  trop fort. Et c'est pas fini, après le pouffre c'était le tour de la Télé et de la presse locale. T'as pas écouté les infos d'Antenne 2 ? T'as pas lu Midi Libre ou l'Hérault du jour ...... ?
 
Mandroune : Non ! enfin oui j'ai survolé Midi Libre comme tous les matins en prenant mon café
 
Arapète : Il parait qu'a Sète les impôts vont augmenter, que les chalets Saint Hugues vont être sacrifiés, (clic clic pour lire) et que notre ville est fortement endettée. Je n'y comprends plus rien, en Février tout allait bien, et 6 mois après tout va très mal. 
 
Mandroune : C'est normal, Hervé le petit nouveau, (clic clic pour lire) il ne savait pas avant les municipales. Maintenant qu'il est élu il a lu le blog des Vicomtes de Brageole. C'est comme si il s'était abonné à Free ..... il a tout compris.
Il a même trouvé le bon vocabulaire, il ne parle pas de licenciements, il dit cinquante contrats sont arrivés à terme et non pas été renouvelés. Et il parle des 90 contrats restants .... ceux là ils ont fait du bon travail (pas les autres) et il les remercie pour leur implication. Mon mari qui sait mieux compter que moi m'a dit : 90 et 50 ça fait 140 familles ... à 10 personnes par familles ça fait 1400 personnes qui vont tirer la langue, peuchère. Et il a rajouté fais du bien à Bertrand, il te le rendra en caguant 
 
Arapète : Tu me fais rigoler, ma mère, disait, fais du bien à un chien, il te chie dans la main. Et ma grand mère, elle disait fais du bien à un baudet, il te pétera au nez ...
Enfin, revenons à nos moutons, et l'opposition dans tout ça ? 
 
Mandroune : l'opposition klaxonne, s'époumone, pétitionne, s'étiole .... et les citoyens (2) la trouvent aphone. Une chose est sure, la presse locale ne leur fait pas de cadeau. Moi si j'étais Eux j'inventerai la G.P.S.
 
Arapète : Le GPS ça existe déjà ! mon mari en a un dans sa 4 L.
 
Mandroune : Non moi je parle de la GPS au féminin , la Gauche Pragmatique Sétoise. Parce que, entre la drauche (1), et la droite, pour retrouver son chemin, rien de tel que la G P S 
 
Arapète : Putain tu m'en bouches un coin t'as du faire Paul Bert 2 ou t'as fais un mauvais rêve.
 
Mandroune : Allez roumégaïde tchao je re-monte au quartier haut. 
 
 
(1) Drauche : espèce de groupement de partis politiques qui promeut les valeurs de gauche et qui applique les méthodes de droite.
 
(2) Citoyens : espèce de sétois atteint de surdité et qui trouve les autres aphones.
 

sete,pouffre,saint hugues,merz herve

03/09/2014

Artist'ô bar ! kesaco ?

sete,halles,fontes,électeurs

 
Tout les Sétois (et même les Sétoises) savent que pour être Vicomte de Brageole, il faut être né à Sète de parents nés à Sète.
 
Si t'es cousin avec La Mandroune ou le mari d'Arapète, c'est encore mieux.
 
Pour être ARTIST’Ô BAR c’est beaucoup plus simple, il suffit de le vouloir et de faire un petit effort. Petit l‘effort : café, vin blanc, vin rosé c'est très en vogue, très actuel, moderne quoi, pastis exceptionnellement aux apéros de jouteurs. 
 
Pas besoin de cotiser aux intermittents du spectacle, il suffit de s’autoproclamer ARTIST’Ô BAR.
 
D'abord et surtout ne pas faire de politique locale. C’est ringard. Privilégier l’international. Le national à la rigueur, mais sans fâcher notre député et notre bientôt sénateur d’ici.
 
Mais ne pas se priver de commenter l’actualité locale au bar. Sereins et désabusés, installés en terrasse pour voir en étant vus et s’entourer d’autres ARTIST’Ô BAR, c’est pas ce qui manque.
 
(Exemple de questionnement  : "t'as vu la tourterelle qui niche dans le filet de la centrale des halles, tu crois qu'ils vont la tuer ? Tu crois qu'il faut en parler à Fontes ou à Brigitte bardot ?")
 
De temps en temps, aller draguer le populo à sa table, c’est chouette et de gauche. Surtout si le populo vote à droite. 
 
Très important ! ne pas hésiter à traiter les électeurs du Front National de « fachos ». C’est un peu court comme analyse politique, mais ça te met d’emblée dans le bon camp. L’antifascisme, ça pose genre Espagne de 36, Résistants de 40… 
 
Pour être ARTIST’Ô BAR, faut avoir des lettres et des références historiques, c’est mieux.
 
Nous, les vicomtes de brageole et associés, avons décidé d’en être, tranquillement installés à nos terrasses préférées. 
 
Et rendez-nous notre pendule…

sete,halles,fontes,électeurs