Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/09/2017

Les coups de griffes de la rentrée

Le sommier des arts est libre …..L’opposition municipale et les insoumis à l’opposition pourraient faire entendre leur voix.

On ne les entend pas beaucoup …. Et pourtant le rapport de la chambre régionale des comptes et l’eau d’Issanka devraient faire couler beaucoup d’encre.

sete,sommier des arts,agglo thau,midilibre,sondage

 Avec la suppression par la république en marche des contrats aidés, l’agglo Thau réfléchi à faire circuler les bus sans conducteur. L’agglo Thau devrait réfléchir aussi sur la gratuité des transports publics car si on continue à engorger la ville de voiture a cette allure le nouveau slogan sera : « pour circuler mieux à Sète suivez le bus «  

sete,sommier des arts,agglo thau,midilibre,sondage

Au revoir à Jennifer Franco et bienvenue à Yannick Povillon le nouveau responsable de la rédaction Midi Libre Sète. Va-t-il nous présenter le verre à moitié vide de la politique municipale ou le verre au trois quart plein du service communication ? L’avenir nous le dira ! 

sete,sommier des arts,agglo thau,midilibre,sondage

 Enfin des précisions sur le sondage B.V.A. parait-il 25000 € par an pendant 3 ans. (Rectifiez nous si on se trompe). Ce sondage n’a rien à voir avec Brageole Vicomte Association. Il s’agit d’un sondage payé par les contribuables de Sète.

Cliquez sur "je sonde donc je suis"

 

Bonne rentrée ….. Et pour la sortie suivez la flèche !    

11/08/2017

Promenade au Quartier Haut de Sète – halte 2

Arapète et Mandroune

devant la porte du Marché

(halles pour les parisiens)

Arapète (1) : Alors t’as lu l’histoire des vicomtes de brageole de la semaine dernière (cliquez)

Ils ne sont pas très contents, il parait que petit à petit l’espace public du quartier haut se privatise.

Mandroune (1) : Ne m’en parle pas. En revenant de l’église saint louis avant d’aller au cimetière mon petit-fils m’avait dit mamé passe un jour par les herbettes en promenant tu vas tomber de cul ?

Hé bé je me suis tenu à la rampe, y avait longtemps que je n’étais pas passé par en bas.

Tu devineras jamais ce que j’ai vu ?

Arapète : Hé bé quoi ? Accouche, je n’ai pas le temps mon mari m’attend.

Mandroune : J’ai vu que dans la rue Villaret Joyeuse t’as le choix ou les anchois soit tu te farcis une voiture devant ta porte soit tu demandes des poteaux pour te protéger.

Arapète: Et alors ? Il est ou le problème ? mandroune ?

Mandroune : Le problème maintenant c’est que tu demandes des poteaux devant ta porte et sur le trottoir tu peux mettre une table des chaises et sur la route un panneau pour annoncer que t’es là.

Arapète : Tu rigoles ? Tu ne vas pas me dire qu’en plus t’es obligé de marcher dans la rue ?

Mandroune : Et oui ma belle mais attend ce n’est pas fini …

Apres l’ancien café de Catarina, dans la rue de Spinelli c’est encore plus fort..

Ils ont fait mettre une barrière, des petites bites, et un panneau de défense de stationner. Il ne manque plus que la baraque pour le péage. Et je te raconte pas le petit jardin privé, et la terrasse de bois. C’est pas la salle à manger c’est tout comme ….

Arapète : Peut-être qu’ils ont acheté la rue …

Mandroune : Tu rigoles, une rue ça se vend pas… ces estrangers(1) de dehors ils occupent le terrain, ils font comme si ils étaient chez eux. Comme dirait mon maitre de Paul Bert, « si ça vous gêne, c’est pour mon plaisir », enfin un truc de ce genre ....

Quand tu passes t’as l’impression de rentrer chez quelqu'un, t’as peur de déranger les propriétaires, t’as pas honte mais presque ….

sete,brageole,arapete,mandroune,quartier haut de sete

Arapète: hé bé « digue » les bras m’en tombent. Aller à bientôt !

Mandroune : Attend c’est pas fini … il attendra ton bacamourte (1) de mari

Dans la rue des herbettes, au début t’as un véritable jardin des plantes. Ils ont dû acheter le trottoir même dans le passage réservé aux promeneurs il y a des pots de fleurs.  Et la meilleure pour la fin … mon petit fils qui avait l’habitude de garer sa vespa quand il venait à l’hospitalet. hé bè Maintenant c’est fini, d’abord il s’est fait incendier et le lendemain pour ne pas qu’il revienne ils ont mis un banc. Pas un banc pour s’asseoir, un banc juste pour empêcher les jeunes de stationner. Comme dirait mon Estampe (1) de mari Un banc pour emmerder les autres.

sete,brageole,arapete,mandroune,quartier haut de sete

Arapète : Et alors ?

Mandroune : Et alors, celui qui l’a l’or il se le garde jusqu’au jour ou quand l’Estampe va se lever du pied gauche pour aller faire sa partie de boule on va se demander d’où vient le vent. C’est qu’il faut pas lui parler trot fort à son petitou

Arapète: hé bé quand ça va arriver il vaut mieux se lever de devant.

Mandroune : j’espère que ça n’arrivera pas. J’ai pas envie de payer les pots cassés …..  j’ai déjà payé les dents de celui qui a tagué mon devant de porte … il a pas mangé la bombe de peinture c’est un miracle.

Avant on avait Riquette le maire du Quartier Haut pour arranger les embrouilles ou Catarina pour la diplomatie. Maintenant tout se règle à la Mairie d’en ville …. Il faut attendre que le message descende jusqu'à la placette (1). Mais mon petit-fils le petit de mon fils André le caquiaroune (1), tu sais qu’il fait la faculté des surdoués de Montpellier, il a du bagage …. Tu peux me croire …il parle bien ce petit.  Il m’a dit mamé un jour un chef de la mairie va passer prendre des photos et ils recevront une facture pour occupation illégale de l’espace public ! Et si en passant tu t’escagasses et que tu te fais mal …. Hé bé ils aurons à faire à papé …. et à moi

papé pour le cachamoure (1)

et moi pour le rendez de papé chez l'avocat ...

Aller Arapète à la prochaine. Viens que je t’embrasse et embrasse bien ton bacamourte (1) de mari. ….

 

(1)  (seta dire de raymond coves)

Mandroune = coquine, rusée, mais aussi mauvaise langue, cancanière   

Arapète = coquillage marin conique qui se fixe très solidement sur son rocher

Estranger = Etranger à Sète, au pays de thau, quelqu'un dont les habitudes, la dégaine, ou l'accent, détonnent dans le contexte socio-culturel local. 

Estampe = gosse mal élevé et turbulent

Bacamourte = bon à rien

Caquiaroune = vantard, prétentieux

Placette = place en face la mairie pour les parisiens

Cachamoure = coup violent dans la tête ou sur la figure

NB –

En sétois le « ne » des négations ne se prononce pas toujours. On le prononce quand on y pense ou quand on a envie.  Donc sachez- le !on ne    vous le dira pas tout le temps.

01/08/2017

Promenade au Quartier Haut de Sète – halte 1

Au Quartier Haut depuis plus d’un an nous assistons à la privatisation sauvage de l’espace public. Nous aurons l’occasion d’y revenir.

Hier soir avec quelques vicomtes nous avions décidé de prendre un apéro au café social. Voilà que les panneaux qui avaient été utilisés pour l’évènement des voix vives avaient été recyclés pour privatiser un devant de porte …..

En effet un groupe de résidents avait décidé de dîner sur le trottoir. Les tables étaient installées, il ne manquait que les chaises. Dîner sur le trottoir quoi de plus normal en cette période estivale quand on se déguise en habitant de l’époque. Epoque ou l’automobile n’existait pas dans ce quartier, haut-lieu de la civilisation sétoise et de la convivialité.

 Le comble de l’histoire c’est qu’ils avaient installé un panneau de défense de stationner devant cette terrasse improvisée ….. L’histoire ne dit pas si c’était pour protéger la vue ou pour garder la place du véhicule d’un invité.

 Nous voilà reparti avec notre carrosse et le précieux conseil de la chef de file du repas qui nous proposa d’écrire à son ami le Maire de Sète. Ce que nous ne ferons pas, les gens du quartier haut, les vrais, ne sont pas des balances. Nous n’avons même pas ramassé le gant.

 Putain que les temps changent.

quartier haut de sete,stationnement

 

30/05/2014

Sète ! Stationnement rue Jean Vilar la brageole de cristal avait tout prévu

 sete,stationnement,rue jean vilar sete,stationnement,rue jean vilar

 
Ce matin en allant au marché, je me suis aperçu que nous avions raison.
 
Nous avons été les premiers et les seuls à dénoncer le caractère accidentogène des parkings de la rue Jean Vilar. Nous étions seuls contre la pensée unique.
 
Peut importe les circonstances, aujourd'hui l'important c'est le résultat .....
 
On en verra d'autres ! 
 
Pour tout savoir sur les prévisions
de la Brageole de Cristal

18:03 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Auto/Moto, Blog, circulation et stationnement | Tags : sete, stationnement, rue jean vilar | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

09/12/2013

à Sète le parvis des halles commence à prendre tournure ..

Chouette, bientôt nous allons pouvoir tailler quelques costumes sous la pendule du marché. Et Dieux sait qu'il y aura de la place quand on regarde les dimensions du parvis. Rien à dire .... ça va être super. 

sete,halles,marché,mandroune,arapète

 
Nous entendons dèjà 
 
la Mandroune dire, « alors l'èèje" bien descendu l'escalier et Arapète lui répondre "oué" mais attention avec le vent, quand tu descends on te voit la "Fouffanasse"« 
 
et ce bacamourte de mari d'Arapète rouméguer "et merde, ils ont encore supprimé des places de parking" si ça continue on ira faire le marché à la maison."
 
et le Vicomte de Brageole Quiaquiaroune s'engatser "Les places à la terrasse su Barajo vont être limitées, si on veut attraper les cacahuètes que Simon et Dandy vont nous jeter, il nous faudra arriver de bonne heure"
 
On a pas fini ..... attendons le filet sur la toiture pour attraper les Gabians.
 
A Sète c'est pas les Gabians qui manquent.
 
PS - pour la traduction du texte, mots, expressions, prenez le Sète a dire de Raymond Coves ou adoptez une Sétoise ou un Sétois qui se fera un plaisir de vous traduire.

02/12/2013

C'est pas de nous c est de Confucius

"Une image vaut mille mots" 
 
Les mots
"protégeons l'environnement"

 
L'image
"faites ce que l’on vous dit mais ne faites pas comme nous"

sete,stationnement,environnement,confucius


16/08/2013

A Sète la Municipalité vous mène en bateau !

 La photo ci-dessous représente un jour d'embouteillage rue Jean Vilar quand les responsables ferment les yeux.
des véhicules de droite, de gauche, et du centre !
 sete,halles,navette,chine,office tourisme,ot
 
Pour camoufler l'échec de sa politique de circulation et de stationnement, , Monsieur le Maire vous mène en bateau ...... gratuitement au marché, avec l'argent des contribuables sétois !

sete,halles,navette,chine,office tourisme,ot,la patte

 
Pour relancer l'économie locale, (16% de chomeurs) il vous propose le retour gratuit sur présentation d'un justificatif d'achat dans un commerce Sétois, sinon 1 euro ......(une question se pose : mais ou passe cet euro ?)
 
Avec La Patte nous l'avons bien compris. Aidons les vacanciers a faire un tour de navette gratuite.
 
La Patte vous paye le trajet ALLER

sete,halles,navette,chine,office tourisme,ot

et les Vicomtes de Brageole vous offre le trajet RETOUR
Pour cela, découper le ticket qui justifie qu'un achat a été effectué chez un commerçant Sétois.
 sete,halles,navette,chine,office tourisme,ot
   
Etre mené en bateau ne doit pas nous faire oublier
les "chichois" du mois d'aout !

cliquez sur :
 
 
 
 
et bien plus encore cliquez chez
 

07/05/2013

A Sète, Didier Super se met à table sous l'oeil de Télérama

A Sète, les conférences de presse se précèdent mais ne se ressemblent pas. Dans son numéro du 17 avril dernier Télérama tire les vers du nez à Didier Super, Sétois d'origine non contrôlée, et même pas Vicomte de Brageole ! 
 
Vous ne trouverez pas cet "interwiooooouuu" dans la célèbre rubrique "dans l'oeil des Médias" du quotidien de propagande Sète.et faire fr payéer par nos impôts. 
 
Pour lire, cliquez sur l'image

didier super,telerama,sete

Didier Super sera les 15 et 16 Mai à 21h03

au Théatre de Poche

29 Grande Rue Haute 34 Sète 

28/04/2013

Les élections municipales sont en vue ....il cache la truelle et sort la baguette magique.

Voilà 3 jours que chez notre hébergeur préféré on mange de la conférence de presse du Maire de Sète.
 
 
Ce matin sous la pendule du marché Arapète et Mandroune
 
Arapète : Alors t'as lu le feuilleton du Maire dans le journal ?
 
Mandroune : obligé de le lire ! si ça continue la presse va ressembler au journal de propagande tu sais le  Sète.fr comme ils disent.
 
Arapète : t'as vu il a dit qu'il n'était pas en campagne !
 
Mandroune : normal, avec les arbres qu'il a coupé et le béton qu'il a planté, la campagne à Sète c'est fini. Avant Sète c'était autre chose, maintenant c'est dortoir et port de plaisance. Au fait si j'habitais au Pont Levis je me ferais du souci. Chaque fois qu'il passe avec une chaise, le terrain trépasse. C'est pas la baguette de la belle fée endormie qu'il a dans les mains, c'est une truelle. T'as qu'a voir la photo de Midi Libre.

sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes

 
Arapète : il a remis le couvert avec le PPP (Partenariat public-privé sur la réfection et la maintenance de l'éclairage public 50 M€ a crédit sur 20 ans)
 
Mandroune : il est gonflé comme un tétard. il a tout laissé à l'abandon pour pouvoir ensuite confier le service public au privé, et maintenant il veut nous faire croire qu'il va sauver le réseau électrique. La première fois, le préfet lui a conseillé de revoir son projet, la deuxième fois c'est le tribunal qui le stoppe et malgré tout avec nos impôts, Monsieur va en Conseil d'état. A quelques mois des prochaines municipales il s'entête à engager la ville pour 20 ans a 2,5 M€ par an. Je me demande si c 'est bien clair tout ça. J'espère que Monsieur le Préfet va veiller au grain et qu'il aidera les contribuables que nous sommes à faire la lumière sur ce dossier 
 
Arapète : et le stationnement, tu crois qu'il va régler les problèmes ?
 
Mandroune : ça fait bientôt 13 ans qu'il n'a rien réglé et tout d'un coup, juste avant de partir ..... en campagne, il va mettre Vinci Park au pli. Il nous annonce qu'il va renégocier les contrats qui se terminent en 2022 et 2035. Il veut redéfinir les obligations des délégataires. J'espère qu'il n'oubliera pas de préciser un paragraphe sur la propreté et sur les tarifs. Le meilleur de l'histoire c'est le coup des parkings, "Vinci va rénover le parking des halles, et reverser une redevance à la ville sur les horodateurs". Et "un groupe (Vinci ou Pasvinci) viendrait aménager des parkings souterrains sous la place Stalingrad et sous le Môle". Cette méthode ça se pratique dans la jungle ou dans les champs (de campagne) et ça s'appelle le "brûlis": tu brûles la forêt et puis tu plantes ce que tu veux ... A sète, il laisse envahir les places publiques par les automobiles (place de la République, place Stalingrad, place de l'Hospitalet, Mole Saint Louis) ensuite il fait croire que d'un coup de truelle magique, il va régler le problème du stationnement. Trop tard, il fallait y penser avant l’arrivée de la « surpopulation choisie« . Il fallait créer des parkings de proximité au lieu de bétonner à tour de bras. Et je ne te parles pas de la vidéosurveillance et des contraventions électroniques qui devaient tout régler. Nous en reparlerons un autre jour de qui on verbalise et qui on verbalise pas. 
 
Arapète : attends ne t’en vas pas, tu ne dis rien sur l'Ex-AmériKclub ?
 
Mandroune : Attendons de savoir qui va occuper les lieux avec les structures légères. les copains d'abord ? ou Lucette de Sète ?
En attendant la construction de la passerelle des suicidés j'ai fait l'inventaire du mobilier 

sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes

       

sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes  sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes

 photos en canaultrama 

pour le poster clic clic sur la photo

 
Arapète : allez la dernière , et la plagette, t as vu il veut récupérer le chantier des voiles latines.
 
Mandroune : Si c'était que le chantier ! il veut tout récupérer, le chantier, les berges, la faune, la flore, les mas conchylicoles .... et à la place il veut mettre des mannequins, des simbels. Té un exemple, il fout le patrimoine des joutes dehors du Musée Paul Valéry, ensuite il le stocke dans les couloirs sombres de la Mairie, après il annonce que le patrimoine ira se patiner dans un studio chambre cuisine du futur musée de la Mer. Et aujourd’hui, il décide, tout seul, que les sociétés de joutes pourraient prendre place dans un futur pole ..... un pole autour de l'histoire maritime comme il dit. Il décide d'envoyer notre histoire à la Plagette. Alors toi t'es du quartier haut ou de la pointe courte ou de la rue Lazare Carnot et bien ton vecteur identitaire pour faire l'indien dans une réserve pour touristes ça sera la Plagette. J'aime beaucoup la Plagette, mais moi Mandroune je suis du Quartier Haut et c'est pas François Commeinhes qui va m'envoyer à la Plagette.
 
Allez j'arrête là parce que je vais "débourroner". D'ailleurs mon car arrive je monte au Quartier Haut
 
Arapète : tchao .... on en reparlera de cette conférence ... on va en manger toute la semaine.
 
 
PS - pour la traduction du texte, mots, expressions, les négations, prenez le Sète a dire de Raymond Coves ou adoptez une Sétoise ou un Sétois qui se fera un plaisir de vous traduire.

11/04/2013

Mouillé c'est lavé et Sec c'est propre ! telle est la devise du parking du marché de Sète !

On nous parle souvent des halles de Sète (en Sétois on dit "le marché") mais avant de rentrer dans les halles vous êtes nombreuses et nombreux à utiliser le parking .... géré par Monsieur Vinci.

Notre R S F (Reporter Sans Figure) a immortalisé en quelques images la propreté de ce lieu de passage ...... promis a devenir les latrines la vitrine du centre ville.

Pour le poster, cliquez sur la photo comme d'hab !

 

parking halles sète,propreté,tarifs  parking halles sète,propreté,tarifs

parking halles sète,propreté,tarifs parking halles sète,propreté,tarifs

Nous ne vous parlerons pas de l'anarchie qui y règne pour stationner ? les voitures sont "Esquichées comme des sardines" (1), et certains automobilistes prennent exemple sur le maître a bord ......  !

 

parking halles sète,propreté,tarifs


Si l'on écoute "Bouche de Baudroie" la Municipalité ne serait pas capable de faire respecter le cahier des charges !

Et le tarif 1.40 € la première heure à 2.90 € dès l'entame de la 2 ème heure. Ajouté au panier de la ménagère ou de la tasse a café d'un Vicomte de Brageole, ça commence à s'ajouter à l'austérité 

Et la prochaine augmentation c'est pour quand ? c'est pour cet été, juste avant l'arrivée des vacanciers ?

Mais revenons à nos moutons, est ce que le nettoyage est compris ?

(1) Esquicher : presser, serrer, écraser. (voir sete a dire de RAymond Coves)

- Esquiche moi ! Serre-moi fort dans les bras

- Etre esquiché = être serré

- Esquichés comme des sardines

Pour obtenir les derniers billets sur les halles et sont parking

cliquez sur ça c'était avant