Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/09/2017

Y a-t-il une taupe dans Thau Agglo

Le Poufre Parisien(1), la Taupe,

et la blatta (2)

Si l’on écoute notre hébergeur préféré (Midi Libre) dans quelques jours Agglo Thau va changer de nom !

Il parait que le secret est bien gardé. La confrérie des élus aurait reçu des consignes ne pas vendre la mèche sinon ? Sinon quoi suppression des indemnités ? Ça nous étonnerait le Président n’est pas comme ça.

En tous cas, d’un côté on nous parle des diminutions des dotations, de la suppression des emplois aidés, et de l’autre la Taupe nous annonce un coût de 1 million d’€, une paille ….. pour changer le logo.

L’histoire ne se termine pas là. La taupe nous annonce que le nom de THAU disparaîtrait du logo. C’est Sète qui supplanterait le nom de notre Bassin.

Quoi de plus normal Sète c’est quand même autre chose que ces petits villages satellites aux animaux totémiques qui viennent nous manger dans la main.

Allons-y pour les pronostics !

Sète extra, Sète leur appartient, Sète en béton, Sète et les autres, Bassin de Sète, Sète que Sète, Agglo de Sète, Couleur de Sète, phare de Sète, Sète impair et gagne, Sète impair et manque  ….

Au fait comment une taupe peut-elle souffler tout ça à un poufre parisien (1) ?

A notre avis ce n’est pas une taupe c'est une "blatta" (2)  qui s’amuse …       

(1) Poufre parisien = poufre avec un seul F

(2) Blatta = cafard en latin = insecte nuisible 

cliquez sur l article pour le zoom 

sete,agglo thau,poufre,taupe,cafard,logo

 

 

18:38 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, election agglo | Tags : sete, agglo thau, poufre, taupe, cafard, logo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

05/09/2017

Les coups de griffes de la rentrée

Le sommier des arts est libre …..L’opposition municipale et les insoumis à l’opposition pourraient faire entendre leur voix.

On ne les entend pas beaucoup …. Et pourtant le rapport de la chambre régionale des comptes et l’eau d’Issanka devraient faire couler beaucoup d’encre.

sete,sommier des arts,agglo thau,midilibre,sondage

 Avec la suppression par la république en marche des contrats aidés, l’agglo Thau réfléchi à faire circuler les bus sans conducteur. L’agglo Thau devrait réfléchir aussi sur la gratuité des transports publics car si on continue à engorger la ville de voiture a cette allure le nouveau slogan sera : « pour circuler mieux à Sète suivez le bus «  

sete,sommier des arts,agglo thau,midilibre,sondage

Au revoir à Jennifer Franco et bienvenue à Yannick Povillon le nouveau responsable de la rédaction Midi Libre Sète. Va-t-il nous présenter le verre à moitié vide de la politique municipale ou le verre au trois quart plein du service communication ? L’avenir nous le dira ! 

sete,sommier des arts,agglo thau,midilibre,sondage

 Enfin des précisions sur le sondage B.V.A. parait-il 25000 € par an pendant 3 ans. (Rectifiez nous si on se trompe). Ce sondage n’a rien à voir avec Brageole Vicomte Association. Il s’agit d’un sondage payé par les contribuables de Sète.

Cliquez sur "je sonde donc je suis"

 

Bonne rentrée ….. Et pour la sortie suivez la flèche !    

17/08/2017

Saint Louis de Sète : « l’œil de Sissi »

« La Fête de la Saint Louis » : la violence du soleil, l’éclat de la lumière, la beauté et l’élégance des jouteurs, les lances pointées vers le ciel, les pavois martyrisés par les coups, le défilé, la foule agglutinée sur les quais pour rendre hommage à ses jouteurs sétois, palavasiens, frontignanais, mezois ou agathois, tous unis dans leur volonté de gagner par leur adresse et leur courage.

Et puis « l’accent qui se promène »…

Pour représenter ce jour unique : 

sete,saint louis 2017,affiche,agnes varda

 Délicatement traitée dans les tons pastels, sur une mer bleutée, sous un ciel rosé, des « jouteurs » avinés, l’air idiot, débraillés, coiffés de la perruque d’Agnès Varda. L’un porte un chat noir (!!) dans les bras, un autre est surmonté d’une mouette posée sur sa coiffe. Sur la tintaine, l’un des jouteurs tient une lance d’opérette dépourvue du dangereux trident et de la marque fatidique du dépassement de la garde.

Pour compléter le tableau, en fond, s’élève la ville, masse informe, lourde, noire (bretonne ?), loin des couleurs lumineuses et méditerranéenne de notre port si délicieusement italien.

 Des affiches, les sétois en ont vu passer : des belles, des très belles, des incompréhensibles, des trop obscures, des trop claires, etc. Mais toutes reflétaient cette joie, ce bonheur des retrouvailles, cette fraternité méridionale et saluaient par avance le vainqueur dans un soupir de bonheur. Toutes exprimaient les remerciements d’une ville massée sur les gradins, sur les balcons, sur les bateaux, et qui se réjouit, de génération en génération.

 Sissi Vicomtesse 

11/08/2017

Promenade au Quartier Haut de Sète – halte 2

Arapète et Mandroune

devant la porte du Marché

(halles pour les parisiens)

Arapète (1) : Alors t’as lu l’histoire des vicomtes de brageole de la semaine dernière (cliquez)

Ils ne sont pas très contents, il parait que petit à petit l’espace public du quartier haut se privatise.

Mandroune (1) : Ne m’en parle pas. En revenant de l’église saint louis avant d’aller au cimetière mon petit-fils m’avait dit mamé passe un jour par les herbettes en promenant tu vas tomber de cul ?

Hé bé je me suis tenu à la rampe, y avait longtemps que je n’étais pas passé par en bas.

Tu devineras jamais ce que j’ai vu ?

Arapète : Hé bé quoi ? Accouche, je n’ai pas le temps mon mari m’attend.

Mandroune : J’ai vu que dans la rue Villaret Joyeuse t’as le choix ou les anchois soit tu te farcis une voiture devant ta porte soit tu demandes des poteaux pour te protéger.

Arapète: Et alors ? Il est ou le problème ? mandroune ?

Mandroune : Le problème maintenant c’est que tu demandes des poteaux devant ta porte et sur le trottoir tu peux mettre une table des chaises et sur la route un panneau pour annoncer que t’es là.

Arapète : Tu rigoles ? Tu ne vas pas me dire qu’en plus t’es obligé de marcher dans la rue ?

Mandroune : Et oui ma belle mais attend ce n’est pas fini …

Apres l’ancien café de Catarina, dans la rue de Spinelli c’est encore plus fort..

Ils ont fait mettre une barrière, des petites bites, et un panneau de défense de stationner. Il ne manque plus que la baraque pour le péage. Et je te raconte pas le petit jardin privé, et la terrasse de bois. C’est pas la salle à manger c’est tout comme ….

Arapète : Peut-être qu’ils ont acheté la rue …

Mandroune : Tu rigoles, une rue ça se vend pas… ces estrangers(1) de dehors ils occupent le terrain, ils font comme si ils étaient chez eux. Comme dirait mon maitre de Paul Bert, « si ça vous gêne, c’est pour mon plaisir », enfin un truc de ce genre ....

Quand tu passes t’as l’impression de rentrer chez quelqu'un, t’as peur de déranger les propriétaires, t’as pas honte mais presque ….

sete,brageole,arapete,mandroune,quartier haut de sete

Arapète: hé bé « digue » les bras m’en tombent. Aller à bientôt !

Mandroune : Attend c’est pas fini … il attendra ton bacamourte (1) de mari

Dans la rue des herbettes, au début t’as un véritable jardin des plantes. Ils ont dû acheter le trottoir même dans le passage réservé aux promeneurs il y a des pots de fleurs.  Et la meilleure pour la fin … mon petit fils qui avait l’habitude de garer sa vespa quand il venait à l’hospitalet. hé bè Maintenant c’est fini, d’abord il s’est fait incendier et le lendemain pour ne pas qu’il revienne ils ont mis un banc. Pas un banc pour s’asseoir, un banc juste pour empêcher les jeunes de stationner. Comme dirait mon Estampe (1) de mari Un banc pour emmerder les autres.

sete,brageole,arapete,mandroune,quartier haut de sete

Arapète : Et alors ?

Mandroune : Et alors, celui qui l’a l’or il se le garde jusqu’au jour ou quand l’Estampe va se lever du pied gauche pour aller faire sa partie de boule on va se demander d’où vient le vent. C’est qu’il faut pas lui parler trot fort à son petitou

Arapète: hé bé quand ça va arriver il vaut mieux se lever de devant.

Mandroune : j’espère que ça n’arrivera pas. J’ai pas envie de payer les pots cassés …..  j’ai déjà payé les dents de celui qui a tagué mon devant de porte … il a pas mangé la bombe de peinture c’est un miracle.

Avant on avait Riquette le maire du Quartier Haut pour arranger les embrouilles ou Catarina pour la diplomatie. Maintenant tout se règle à la Mairie d’en ville …. Il faut attendre que le message descende jusqu'à la placette (1). Mais mon petit-fils le petit de mon fils André le caquiaroune (1), tu sais qu’il fait la faculté des surdoués de Montpellier, il a du bagage …. Tu peux me croire …il parle bien ce petit.  Il m’a dit mamé un jour un chef de la mairie va passer prendre des photos et ils recevront une facture pour occupation illégale de l’espace public ! Et si en passant tu t’escagasses et que tu te fais mal …. Hé bé ils aurons à faire à papé …. et à moi

papé pour le cachamoure (1)

et moi pour le rendez de papé chez l'avocat ...

Aller Arapète à la prochaine. Viens que je t’embrasse et embrasse bien ton bacamourte (1) de mari. ….

 

(1)  (seta dire de raymond coves)

Mandroune = coquine, rusée, mais aussi mauvaise langue, cancanière   

Arapète = coquillage marin conique qui se fixe très solidement sur son rocher

Estranger = Etranger à Sète, au pays de thau, quelqu'un dont les habitudes, la dégaine, ou l'accent, détonnent dans le contexte socio-culturel local. 

Estampe = gosse mal élevé et turbulent

Bacamourte = bon à rien

Caquiaroune = vantard, prétentieux

Placette = place en face la mairie pour les parisiens

Cachamoure = coup violent dans la tête ou sur la figure

NB –

En sétois le « ne » des négations ne se prononce pas toujours. On le prononce quand on y pense ou quand on a envie.  Donc sachez- le !on ne    vous le dira pas tout le temps.

01/08/2017

Promenade au Quartier Haut de Sète – halte 1

Au Quartier Haut depuis plus d’un an nous assistons à la privatisation sauvage de l’espace public. Nous aurons l’occasion d’y revenir.

Hier soir avec quelques vicomtes nous avions décidé de prendre un apéro au café social. Voilà que les panneaux qui avaient été utilisés pour l’évènement des voix vives avaient été recyclés pour privatiser un devant de porte …..

En effet un groupe de résidents avait décidé de dîner sur le trottoir. Les tables étaient installées, il ne manquait que les chaises. Dîner sur le trottoir quoi de plus normal en cette période estivale quand on se déguise en habitant de l’époque. Epoque ou l’automobile n’existait pas dans ce quartier, haut-lieu de la civilisation sétoise et de la convivialité.

 Le comble de l’histoire c’est qu’ils avaient installé un panneau de défense de stationner devant cette terrasse improvisée ….. L’histoire ne dit pas si c’était pour protéger la vue ou pour garder la place du véhicule d’un invité.

 Nous voilà reparti avec notre carrosse et le précieux conseil de la chef de file du repas qui nous proposa d’écrire à son ami le Maire de Sète. Ce que nous ne ferons pas, les gens du quartier haut, les vrais, ne sont pas des balances. Nous n’avons même pas ramassé le gant.

 Putain que les temps changent.

quartier haut de sete,stationnement

 

30/07/2017

Promenade au quartier haut de Sète

A la clôture des voix vives en balayant devant ma porte j’ai ramassé quelques petits papiers et j’ai lu ……

sete,voix vives,voix ivres,quartier haut de sete,

La grenouille et le maquereau 

Une grenouille bleue marine  et un bleu  maquereau allèrent à la pêche sur un chalut du grau !

Pas le moindre filet pas une canne à pêche pas même le museau d’un petit asticot.

Faut dire que la partie de pêche était truquée grenouille et maquereau étaient venus en mer faire de la photo.

Quand on va à la pêche pour salabrer des voix quand la grenouille gonfle et que le maquereau louvoie 

La comédie s’étiole  les poissons se pitole (1) surtout quand la grenouille imite le dauphin

Lucifer sur le pont faisait croire au miracle, il avait oublié que le nom du bateau (2) ne laisserait pas faire un tel trait de chalut.

 

(1)  Se pitoler : expression purement sétoise du quartier haut « rigoler, se fendre la gueule en riant »

(2)  Nom du bateau ; « la grâce de dieu. »

sete,voix vives,voix ivres,quartier haut de sete

 

Inondation 

Les poissons pleurèrent tellement que la mer déborda dans mon appartement. 

Larmes de bois 

et les arbres se mirent à pleurer en voyant les volets : c'était leur Maman

 Accident en forêt 

Quand de nuit, les arbres ont traversé la route, mon auto n'a pas aimé...

 Voix ivres

 L’enfant demanda à son père : papa qu’est ce que c’est un alcoolique ? Le pere lui répondi "tu vois ces 2 arbres ? Et bien un alcoolique en voit 4".

L’enfant s’exclama . Mais papa Il n y a qu’un arbre.

Et le papa se mit à pleurer ….

09/02/2017

Le Crépuscule du dernier platane.

Sète le Crépuscule du dernier platane 

Une exclusivité vicomte de brageole,

le dernier platane de la place Aristide Briand.

sete,platane,chancre coloré,crepuscule

Pour le souvenir, vous pouvez immortaliser votre toutou

avec son platane préféré pour le pipi du soir.

Nous restons à votre disposition pour vous aider bénévolement

sete,platane,chancre coloré,crepuscule

02/02/2017

Les petites annonces gratuites des Elections Présidentielles de 2017.

Qui cherche trouve ! 

election presidentielle,placé,fillon,melenchon,macron,amont,lepen marine

 Secrétaire d’état, multicarte, cherche trousse à maquillage.

Centriste déboussolé cherche boussole

Vert solitaire s’accouplerait bien avec un Vert luisant pour éclairer la lanterne de sa vessie

Citoyen du Front de Gauche cherche candidat. (FN et curieux s’abstenir).

Macaque Extrémiste de droite cherche le bout du bout pour imposer sa solution finale et définitive

Electeur socialiste désocialisé cherche coach pour séance de re-socialisation

Le cousin de Christophe Colomb cherche Nouvelle Mondialisation.

Cherche pour basses œuvres un agent de sécurité de taille inférieure à 1,50 m.

Vous aimez la marche suivez le programme Macron et rond et rond petit patapon.

Républicain et Professeur de sciences politiques cherche pouvoir politique pour donner des leçons de cuisine.

Groupe d’électeurs recherche décodeur-comparatif pour étudier les différents programmes  

Tilleul cherche Menthe pour une infusion républicaine du deuxième service.

Extrémiste de droite cherche miroir pour alouette gentille alouette

Organisme de sondage cherche voyante. Se présenter avec des résultats. 

Citoyenne cherche emploi fictif pour s’occuper ….. de tout et de rien.

Groupement d’ex futurs ministres républicains porteurs des ordonnances d’origines contrôlées LR cherche candidat si possible célibataire.

Chômeur sans étiquette cherche à nourrir sa famille.

Pierre Lasne cherche candidat à la présidentielle capable de manger la confiture sans ouvrir le pot ....

30/01/2017

le rugby est un jeu d'enfants, le film !

Des enfants du quartier de l’Ile de Thau à Sète qui jouent au rugby, Le rugby est un jeu d’enfants, un petit film de 10’ en guise d’hommage à un journaliste sportif, écrivain et humaniste rare, Jean-Paul Rey, atteint d’une méchante maladie de lyme. Le film a été réalisé suite à des ateliers d’écriture effectués dans l’année 2016 avec Alexis, Firdaousse, Kenzo, Maria, Marouane, Ménoé, Nathan, Oyhann, Soufiane, Oussama, Kevin, Jean-Baptiste, Chloé, Yassine..., tous benjamins, benjamines et minimes de l’équipe de Sète à XIII, Les Vikings.

rugby,ile de thau,jean paul rey,sete a xiii,le vikings,mjc la passerelle sete

Le film sera présenté le 4 février à la MJC La Passerelle à Sète, après la projection, en présence du réalisateur, d’une très chouette comédie documentaire de Paul Lacoste, Poussin. Ce sera à 16h. Pourquoi 16h ? A l’heure du thé ? Parce que deux heures après, vers les 18h, débute le Tournoi des VI Nations par le fameux crunch France-Angleterre. A vos marques… Pascal Granger nous convie d’ailleurs à venir le voir chez Lulu et Maryse, au bar Le PUB, rue Lazare Carnot à Sète, avec quelques oeufs mimosas de forme ovale à la mi-temps. Attention le coup d’envoi est à 17h50.

Si vous ne pouvez pas venir mais que vous voulez voir le film, cliquez ici : Noces et banquets, Et allez sur le lien du film « Le rugby est un jeu d’enfants ».

28/01/2017

Les Platanes de l’esplanade de Sète : A-t-on vraiment réfléchit aux conséquences ?

Les Platanes de l’esplanade de Sète :

A-t-on vraiment réfléchit aux conséquences ?

sete,platane,chancre coloré

Nous avons relevé sur la toile le courrier d’un lecteur de thau info. Nous vous laissons juges ….

http://www.thau-info.fr/index.php/courrier-des-lecteurs/2...

Étonné de l'absence  de réaction à l'annonce du prochain abattage des platanes place du 8 Mai 1945.

A-t-on vraiment réfléchit aux conséquences ? Une étude sérieuse a t-elle été diligentée ?qui a pris la décision ?
Des études ont montré que des traitements  sont possibles et  de nombreuses municipalités renoncent désormais  à l'abattage systématique .
Qu'attendons-nous pour réagir ?

Yves Faurie.

19:45 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, Nature/Environnement, patrimoine sétois, Traditions | Tags : sete, platane, chancre coloré | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | |