Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/04/2014

Sète a perdu son amoureux ! Gaston Macone est parti ....

 
Gaston Macone nous a quitté ce matin ..... il y a des arêtes qui nous resterons à jamais en travers de la gorge.
 
En nous quittant un premier Avril, Gaston nous organise un faux vrai départ.
 
Avec ses 6 tomes de mémoire en images, il restera à jamais avec "Cette", ville qu'il adorait.

sete,gaston,macone,gaston macone 

La presse unanime

Midi Libre

sete,gaston,macone,gaston macone 

sete,gaston,macone,gaston macone 

Hérault du jour

sete,gaston,macone,gaston macone

 

15:20 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, patrimoine sétois, Photos/Dessins, Traditions | Tags : sete, gaston, macone, gaston macone | Lien permanent | Commentaires (6) |  Imprimer |  Facebook | |

01/01/2014

Les voeux 2014

SAISON 1

les voeux des Vicomtes de Brageoles ....et de notre croqueuse préférée !
 
Pour 2014 Suivez votre GPS, explorez de nouveaux chemins

sete,la patte,voeux2014

00:00 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, Dessin de La Patte, Photos/Dessins, Traditions | Tags : sete, la patte, voeux2014 | Lien permanent | Commentaires (9) |  Imprimer |  Facebook | |

21/12/2013

Joyeux Noël !

Pour les cadeaux, il ne faudra compter que sur vous,
Lucette la mascotte de la Mairie de Sète
ne vous en fera pas !
Vous n'avez pas été "classe" !

sete,noel,lapatte


21:52 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, Dessin de La Patte, Traditions | Tags : sete, noel, lapatte | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer |  Facebook | |

15/09/2013

Ils veulent nous faire avaler qu'ils ont Re-visité la Saint Louis !

Notre ami La Patte l'a bien compris.
Lucette de la Mairie de Sète
"prendrait-elle ses rêves pour des réalités"

sete,saint louis 2013,la patte,lucette


09/09/2013

Journées du patrimoine : Sauvons l'Estron du Môle Saint Louis de Sète !

 
Le Général Estronet (cousin de Bouche de Baudroie) nous a fait parvenir ce billet. Il nous a paru intéressant de le diffuser.
 
Il faut sauver l'Estron de notre enfance
 
A Sète, sous les pavés : le sable de plage,
A Sète sous les terrains de Villeroy : un trésor à la place des escavennes,
A Sète entre le brise lame et le Saint Christ : "l’Estron"
 
Pas celui moulé fumant à souhait et odorant : non !,non ! ,non !….
Le nôtre, le vrai, l’inimitable l’extraordinaire Estron à faire pâlir le pain de sucre de Rio de Janeiro.
 
Je ne m’adresse pas au néo, à ce parlé pointu incompréhensible, persuadé que le premier handicap du sétois est son accent, sa chaîne en or, sa grande gueule, sa façon de se vêtir, son vocabulaire, son attachement viscéral à ses traditions, sa bonne humeur etc, etc. ,etc…. sa générosité, pardon c’est une erreur. 
 
Je parle de cet Estron témoin du temps passé qui a hérité de sa majesté une vue sur l’évolution de notre ville et de notre port.
 
Aux armes Sétois et historiens autochtones il se dit dans les méandres de certains bureaux du Port Sud de France que notre magnifique Estron ne
« fait pas bien » dans le paysage "carte postale aseptisée".
 
On veut nous faire le coup de la Santé, de la Butte Ronde (les sétois comprendrons, les néos….peut être).
 
Les bien pensant pensent, que nous ne pensons pas, ils se trompent de penser cela.
 
Plusieurs solutions s‘offrent à eux :

- soit on comble sur la mer, on le grignote tout simplement , et on construit un bar à brochettes, avec vue sur les entrées et sorties de ces bateaux qui logent dans ce magnifique vieux port, cerné par ces nouvelles espèces de brise-clapots.

- soit on le rase, c'est facile il est vieux, il ne sert à rien ; il suffit d’expulser les congres, les pouffres, les gobies, nos souvenirs et le tour est joué.

- soit on l’habille de carton avec un joli nœud au-dessus et on fait croire au paquet cadeau perpétuel.
 
Dans tous les cas le Sétois d'origine et le sétois naturalisé (il y en a quelques-uns, mais il y en a) mal informés de la chose, n’y verrons que du feu.
 
Puisqu'il en est ainsi, j’ai décidé de mettre en place un Comité de Défense de l'Estron, le CDE ou "Nenœil de garde".
 
Le C. D. E. décrète ce qui suit  
 
a) vous vous mettez le doigt dans l’œil de penser  que l’Estron n’est qu’un estron.
 
b) vous vous mettez le doigt dans l’œil de penser, qu’après expulsion nous n’aimerons plus notre Estron. 
 
c) vous vous mettez le doigt dans l’œil de penser que nous allons vous laisser faire.
 
En conséquence, puisque vous nous donnez le «bomi» (1) et compte tenu qu’il entre dans nos obligations  de rendre compte à nos papés et mamés, il ne vous sera même pas permis de toucher un cheveu de l'Estron de notre enfance.
 
Une simple caresse de bureaucrate intéressé déclencherait une mobilisation générale suivie de pétarades maritimes à faire vomir le simple photographe chargé d'immortaliser le désastre.
 
A méditer « pour la mise au pli vous pouvez repasser ».
 
Pour le C.D.E.
le comité "Nenœil de garde" 
Le Général  Estronet,
cettois d'ici et grand héritier de L'Estron du Mole Saint Louis
 
Fait et établi, 23 Fructidor an CCXXI 

(1) Bomi : pour traduire achetez le SèteAdire ou adoptez un petit Sétois.

Carte postale d'époque avec l'Estron de notre enfance
appelé selon le cliché de Madame Davail
"le Rocher de la Vierge"

sete,patrimoine,estron,mole saint louis,port sud de france


05/09/2013

Le verbatim du blogosphère : à propos de la présence des élus d'opposition dans l'église Saint Louis


"Il vaut mieux voir

un communiste dans une église

plutôt qu'un facho sur un mirador"

 


03/09/2013

Saint Louis 2013 : coup d'oeil dans le rétro ....

 

Cliquez sur 

Nés à l'ombre des tintaines

louis disernia;robert bancilhon;joutes,saint louis sete,


28/04/2013

Les élections municipales sont en vue ....il cache la truelle et sort la baguette magique.

Voilà 3 jours que chez notre hébergeur préféré on mange de la conférence de presse du Maire de Sète.
 
 
Ce matin sous la pendule du marché Arapète et Mandroune
 
Arapète : Alors t'as lu le feuilleton du Maire dans le journal ?
 
Mandroune : obligé de le lire ! si ça continue la presse va ressembler au journal de propagande tu sais le  Sète.fr comme ils disent.
 
Arapète : t'as vu il a dit qu'il n'était pas en campagne !
 
Mandroune : normal, avec les arbres qu'il a coupé et le béton qu'il a planté, la campagne à Sète c'est fini. Avant Sète c'était autre chose, maintenant c'est dortoir et port de plaisance. Au fait si j'habitais au Pont Levis je me ferais du souci. Chaque fois qu'il passe avec une chaise, le terrain trépasse. C'est pas la baguette de la belle fée endormie qu'il a dans les mains, c'est une truelle. T'as qu'a voir la photo de Midi Libre.

sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes

 
Arapète : il a remis le couvert avec le PPP (Partenariat public-privé sur la réfection et la maintenance de l'éclairage public 50 M€ a crédit sur 20 ans)
 
Mandroune : il est gonflé comme un tétard. il a tout laissé à l'abandon pour pouvoir ensuite confier le service public au privé, et maintenant il veut nous faire croire qu'il va sauver le réseau électrique. La première fois, le préfet lui a conseillé de revoir son projet, la deuxième fois c'est le tribunal qui le stoppe et malgré tout avec nos impôts, Monsieur va en Conseil d'état. A quelques mois des prochaines municipales il s'entête à engager la ville pour 20 ans a 2,5 M€ par an. Je me demande si c 'est bien clair tout ça. J'espère que Monsieur le Préfet va veiller au grain et qu'il aidera les contribuables que nous sommes à faire la lumière sur ce dossier 
 
Arapète : et le stationnement, tu crois qu'il va régler les problèmes ?
 
Mandroune : ça fait bientôt 13 ans qu'il n'a rien réglé et tout d'un coup, juste avant de partir ..... en campagne, il va mettre Vinci Park au pli. Il nous annonce qu'il va renégocier les contrats qui se terminent en 2022 et 2035. Il veut redéfinir les obligations des délégataires. J'espère qu'il n'oubliera pas de préciser un paragraphe sur la propreté et sur les tarifs. Le meilleur de l'histoire c'est le coup des parkings, "Vinci va rénover le parking des halles, et reverser une redevance à la ville sur les horodateurs". Et "un groupe (Vinci ou Pasvinci) viendrait aménager des parkings souterrains sous la place Stalingrad et sous le Môle". Cette méthode ça se pratique dans la jungle ou dans les champs (de campagne) et ça s'appelle le "brûlis": tu brûles la forêt et puis tu plantes ce que tu veux ... A sète, il laisse envahir les places publiques par les automobiles (place de la République, place Stalingrad, place de l'Hospitalet, Mole Saint Louis) ensuite il fait croire que d'un coup de truelle magique, il va régler le problème du stationnement. Trop tard, il fallait y penser avant l’arrivée de la « surpopulation choisie« . Il fallait créer des parkings de proximité au lieu de bétonner à tour de bras. Et je ne te parles pas de la vidéosurveillance et des contraventions électroniques qui devaient tout régler. Nous en reparlerons un autre jour de qui on verbalise et qui on verbalise pas. 
 
Arapète : attends ne t’en vas pas, tu ne dis rien sur l'Ex-AmériKclub ?
 
Mandroune : Attendons de savoir qui va occuper les lieux avec les structures légères. les copains d'abord ? ou Lucette de Sète ?
En attendant la construction de la passerelle des suicidés j'ai fait l'inventaire du mobilier 

sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes

       

sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes  sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes

 photos en canaultrama 

pour le poster clic clic sur la photo

 
Arapète : allez la dernière , et la plagette, t as vu il veut récupérer le chantier des voiles latines.
 
Mandroune : Si c'était que le chantier ! il veut tout récupérer, le chantier, les berges, la faune, la flore, les mas conchylicoles .... et à la place il veut mettre des mannequins, des simbels. Té un exemple, il fout le patrimoine des joutes dehors du Musée Paul Valéry, ensuite il le stocke dans les couloirs sombres de la Mairie, après il annonce que le patrimoine ira se patiner dans un studio chambre cuisine du futur musée de la Mer. Et aujourd’hui, il décide, tout seul, que les sociétés de joutes pourraient prendre place dans un futur pole ..... un pole autour de l'histoire maritime comme il dit. Il décide d'envoyer notre histoire à la Plagette. Alors toi t'es du quartier haut ou de la pointe courte ou de la rue Lazare Carnot et bien ton vecteur identitaire pour faire l'indien dans une réserve pour touristes ça sera la Plagette. J'aime beaucoup la Plagette, mais moi Mandroune je suis du Quartier Haut et c'est pas François Commeinhes qui va m'envoyer à la Plagette.
 
Allez j'arrête là parce que je vais "débourroner". D'ailleurs mon car arrive je monte au Quartier Haut
 
Arapète : tchao .... on en reparlera de cette conférence ... on va en manger toute la semaine.
 
 
PS - pour la traduction du texte, mots, expressions, les négations, prenez le Sète a dire de Raymond Coves ou adoptez une Sétoise ou un Sétois qui se fera un plaisir de vous traduire.

01/04/2013

Une patinoire à Sète pour 2014, c est presque fait !

Une patinoire à Sète pour 2014, c'est presque fait !
 
Voilà 12 ans que le projet se monte et se démonte. Aujourd'hui la promesse de campagne de 2001 du Maire de Sète est sur le point d'être tenue.
 
Avec l'arrêt de la ligne des fruits et légumes en provenance d'Israël, le terminal frigorifique, serait détourné de sa vocation première.
 
Un Partenariat Public Privé (transparent comme le PPP sur le réseau électrique) permettrait au Terminal Frigorifique du Port de Sète de se transformer en un véritable stade de glace. 
 
Sur les 23000 M2 de surface, 
- 3000 m2 seraient réservés à la patinoire olympique, 
- 5000 m2 seraient affectés à la pratique du hockey sur glace
- 5000 m2 deviendraient une piste de conduite automobile en situation de verglas.
 
Les 10000 m2 restants accueilleraient une aire de jeux d'hiver : toboggan, luge, ski, vélo de neige ....
 
Cerise sur le gâteau, la diminution de la flotte de pêche, affecte gravement l’activité de la tour a glace. Pour combler cette baisse d'activité, le Stade de Glace utiliserait en complément une neige artificielle fournie par la tour a glace des pêcheurs.
 
Cette neige artificielle serait acheminé jusqu'au stade de glace à l'aide d'un "ice-line". Pour les profanes, un ice-line est à la neige ce que le pipe-line est à l'homme au pétrole.
 
Nous avons rencontré le Président du Ski club Claude Combas qui se dit ravi de cette réalisation. Il compte bien obtenir la gestion de la partie «aire de jeux d’hiver»  surtout l’été .... quand l’activité du ski club est en période basse.
 
Robert Bancilhon le Président de la ligue de joutes et de rames traditionnelles du Languedoc Roussillon se verrait bien parrainer l'inauguration du Stade de Glace, il propose d'organiser un tournoi de joutes pour esquimaux sur traîneaux à chiens.
 
Ce projet est un véritable coup de pouce à l’emploi sur Sète, on parle de 150 emplois pour après les Municipales de 2014. 
 
La partie club house .... resto - bar - boite de nuit et de jour, chocolats glacés, n’est pas encore sur le projet. La décision sera prise en JUIN 2014 après un tour de table Mairie et professionnels de la limonade.

stade de glace de sète,terminal frigorifique,poisson d'avril


13/01/2013

histoire de nouvel an à la Sétoise

 Les personnes sensibles

 et les cerf-volants ne sont pas obligés de lire ce billet.

Nous conseillons aux autres, d'acheter un décodeur.


 

Le Nouvel An chinois et l'Utopjim Sétois à balaruc

Cette Année le jour du Nouvel An chinois tombe le 10 février 2013. Ils quitterons l'année du dragon pour entrer dans celle du serpent..

Les vicomtes de brageole, en décalage avec la réalité, rentrerons pour quelques jours (jusqu'au prochain billet) dans l'ère de l'Utopjim Sétois à Balaruc.

Vous avez dit Utopjim, Késako un Utopjim ?

Si le dragon crache des flammes, le serpent siffle .... mais que fait l'Utopjim ?

Nous avons approché le seul spécimen qui existe, nous vous laissons le soin d'écouter ses cris de détresse ......

Oui je sais vous mourrez d'envie d'écouter le cri de l'Utopjim, hé bien voilà !

podcast 

Amies blogueuses et amis blogueurs, soyez gentils protégez l'Utopjim, il a tout fait, tout vu, tout entendu,..... et il ne nous reste que lui.

En prime, et seulement si vous faites preuve d'indulgence, vous avez le droit d'écouter son Bébé ...... bien plus agréable à entendre !

 


podcast

podcast

 
podcast

 

16:52 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Animation, Blog, cagade'Z'actuelles, Traditions | Tags : sete, utopjim, nouvel an, jean marc guijaro | Lien permanent | Commentaires (83) |  Imprimer |  Facebook | |