Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/08/2008

Rue jean vilar à Sète : va t’on vers la privatisation des voies de circulation !

Rue jean Vilar :
Sans interdit du quartier haut vers la corniche
Stationnement privé de la corniche vers le quartier haut

Le seul passage possible : l’avenue Maréchal Leclerc !

Quelle erreur :
Messieurs les techniciens reconnaissez que la décision est mauvaise,
Abolissez les privilèges,
et rectifiez le sens S.V.P.

a0aa05946529e75756947dd7c48db176.jpg

 

82f8a1912237a81ef4f8efba9c127c08.jpg



photos collection vicomte de brageole

13/08/2008

c'est les vacances ! si on se faisait un petit re-mèque sur les meilleurs des vicomtes de brageole

nous écrivions le dimanche, 13 janvier 2008

Oui je veux bien habiter en haut de Saint Clair mais est ce que le Bateau Bus desservira le trajet ? (question du Capitaine adhoc)

Mon capitaine,
Pour le restaurant le Saint clair à balaruc et le Bar Glacier le Saint Clair à Sète c'est fort possible, le plan d'eau existe déjà, il ne reste plus qu'à ouvrir la ligne de bateau bus.
Par contre pour la croix de Saint Clair c'est beaucoup plus compliqué : il faut creuser un canal à étage jusqu'à la croix de saint clair et stabiliser l'eau par un système d'écluse.
A Sète rien n'est impossible.
A Montpellier ils sont surdoués,
à Sète nous sommes doués c'est sur.
Imaginons un système de godets à crémaillères passant sur le versant Nord de saint clair qui puiserait l'eau dans l'étang de Thau et la déverserait dans un bassin situé au pied de la croix. (Éventuellement ce bassin pourrait servir de piscine pour les futurs lotissements). Ce bassin alimenterait un canal qui descendrait jusqu'à la marine, la retenue de l'eau se ferait par une multitude d'écluses dont les noms sont très faciles à imaginer :
écluse de la première station, écluse de la deuxième station, .... etc. etc. ....
Nous sommes en plein dans l'aménagement durable. Dans un sens tu finances la montée du bateau bus et de l'autre tu finances la descente des eaux usées. En poussant notre réflexion, le fait de puiser l'eau dans l'étang de Thau, génèrerait une rentrée d'eau de la mer qui rétablirait le niveau d'eau de l'étang et l'oxygénerait toute l'année. (adieu la malaïgue)

Les Vicomtes de Brageole ouvrent un concours d'architecte sur cet aménagement durable.


aujourd'hui 13 Aout 2008 on écrirait :

et si on faisait un hélicop'bus ? puisque l'héliport est déjà construit

9ec1aa91c7b1b84064f738b7ab2cb1d0.jpg

08/08/2008

Stationnement payant à la Corniche : comment sortir le VRAI du FAUX !

Dans le Midi Libre du 4 août 2008 - page de Sète - colonne été-actu -
On pouvait lire : Corniche on paye dès aujourd'hui
Sur la place Edouard-Herriot, à la corniche, le stationnement sera payant à partir d'aujourd'hui. Les horodateurs avaient été installés la semaine dernière.
Les 30 premières minutes seront offertes et la durée maximale autorisée sera limitée à 2 h (pour 3,40 €)

Notre Reporter Sans Figure (R.F.S.) nous informe que cette nouvelle est fausse. (voir notre article du 29/07/2008 La Corniche Sète : l'horodateur nouveau est arrivé !)

Erreur ? Mensonge ? Incompréhension ?

Si quelqu’un peut nous éclairer ... avec une lampe solaire

29/07/2008

La Corniche Sète : l'horodateur nouveau est arrivé !

A la corniche si tu t'arrêtes en bagnole 20 minutes tu ne payes pas le stationnement.

Par contre tu dois payer les 10 minutes suivantes que tu n'utilises pas pour celui qui prend ta place et qui ne paye pas les 20 minutes qu'il utilise et qui paiera les 10 Minutes de celui qui arrivera après.

En clair tu stationnes pour faire tes courses on te rackette au minimum de 0.20 centimes d'euros. (1.30 franc).

Le prix de la bannette avec arrêt voiture passe à :
+ 0.70 euros
+ 0.20 euros

soit : 0.90 euros (5.91 Frs pour ceux qui parlent encore le français)

soit 29% de plus .....

et il y a des commerçants qui "rigolent" !

Rira bien qui rira le dernier.

PS 1 - dans le cadre de l'aménagement durable de lapin ces horodateurs fonctionnent avec le soleil. Si vous ne voulez pas payer, Vous savez ce qu'il vous reste à faire : "allez à Saint Clair faire bruler un cierge pour qu'il pleuve tous les jours.

PS 2 - il parait que les gabians ne paieront pas

edc2b77b55364bfaf32dc9978d76bff0.jpg


photo collection vicomte de brageole

19/07/2008

Touche pas à ma brageole : Rue François Desnoyer

9f1d88ede1e947cf1a297a2d67544ad4.jpg
sur la droite de la Rue François Desnoyer qui mène au Musée Paul Valéry, il y a un magnifique terrain avec vue sur le Cimetière Marin et sur la Mer.

Sachons le conserver dans notre patrimoine visuel !

ça serait dommage de le laisser partir au béton.

Nous intégrons ce cite remarquable dans l'album "touche pas à ma brageole"

b546eaed5b8023d1961dfe7644570893.jpg

07/07/2008

Immobilier et football à Sète ! Un investisseur russe ?

Nous avons rencontré Renescof Fornesticowsky qui était en visite d'affaire à Sète.

Le célèbre financier russe envisage de racheter tous les terrains autour et en face de l hôpital pour construire un village de 450 villas sécurisées.

Dans son projet :

1 - pour remplacer l'héliport de l'hôpital il envisage de financer une piste pour recevoir des ballons dirigeables à destination du CHU de Montpellier. (C'est moins bruyant et ça demande moins d'espace pour décoller.

2 - il est intéressé également par le crématorium. Il veut réaliser un vaste grill room de grand standing avec vue sur le lido et accès sur la plage par télécabine. Il financerait un nouveau crématorium à proximité de l'usine d'incinération des ordures.

3 - il ne l'a pas dit ouvertement, mais il à laissé entendre fortement du bout des lèvres qu'il s'intéressait également au foot balle clube de Sète.
Je cite : "pour le foot faites-moi confiance, je suis très lié avec le sélectionneur de l'équipe nationale de Russie" ...... ça veut tout dire

6401109f7a5ae4e22a4b1373236ff9bd.jpg

Renescof Fornesticowsky (photo collection vicomte de brageole)

01/07/2008

à sète pour éliminer la faune on a des idées ...

pour dépigeoner le chateau d'eau ! on veut verbaliser les nourrisseurs ! (midi libre du 28 Juin 2008)

Après avoir foutu les écureuils dehors du CCAS, on veut affamer les pigeons et les gabians .

Certains connaisseurs veulent même les rendre eunuques pour réguler les naissances

Nos pigeons et nos gabians il veulent en faire des Castrats.

J'entend déjà leur voix de rossignol ......

il va bien y avoir quelques rompe-galons qui vont faire circuler une pétition pour qu'on les opère du larynx et qu'on leur bouche le fion ......

Après on tuera les chiens, on gazera les chats, etc. etc. ..... et la boucle sera bouclée.

Au fait : si on élimine les pigeons, qui paiera les impôts et taxes ?

23/06/2008

saloperie de moustique de sète

une petite chanson de ZAO qui en dit long sur le moustique ..... de sète





24218d02a71dd3fb763eaf2ae5d45835.jpg

23:34 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Nature/Environnement | Tags : sete, moustique, villeroy, marais, immobilier; | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

21/06/2008

fête de la musique : ZAO

Avec la fête de la musique je vous laisse écouter ou découvrir ZAO

Avant tout, c'est l'humour qui caractérise le style de Zao. Mais plus qu'un simple amuseur, Zao est un révélateur des maux et des problèmes de son continent. Par le biais du rire et de l'ironie, il fait passer un message politisé et profondément ancré dans son époque



15/06/2008

Histoire Sétoise : Un pingouin ça vole ou ça vole pas ?

Devant les halles ce matin 11 h 30

Gilles : je suis gelé !
Yvan : tu as raison, vous n'avez pas entendu ce grand bruit tout à, l'heure

Loulou, Alain, Gilles : non ! non ! non

Yvan : c'est un vol de pingouin qui s'est écrasé sur le toit du parking !

Gilles (qui a toujours froid) : ça vole pas un pingouin ! (et rajoute avec un petit air moqueur) j'ai un nid de pingouin sur mon toit !

Alain : ça vole pas un pingouin !

Yvan : c'est pas vrai ! toi avec ton savoir universitaire tu me dis que les pingouin ne volent pas !
c'est pas possible ... je rève

Loulou : Yvan tu remarqueras que moi je n'ai rien dit !

Yvan : Oui tu ne dis rien mais tu n'en penses pas moins !

Loulou : non ! d'ailleurs cet hiver à la chasse mon chien est rentré dans un armas, j'attendais la sortie d'un faisan, j'ai été surpris quand un pingouin s'est envolé .....

Rires multiples .....

Yvan : allez ....allez, regardez le dictionnaire en rentrant à la maison !

et nous voilà séparés.

pour la fin de l'histoire voir dans commentaires : les Explications de encarta encyclopédie