Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/05/2011

Sète Epuration associative !

Après avoir effectué des coupes sombres dans les Subventions aux associations, le Maire de Sète a décidé d'expulser la Maison de quartier de l'île de Thau.

Un drôle d'assainissement de la part du Maire de Sète Président du Syndicat Mixte du Bassin de Thau.

Pour ceux qui ne connaissent pas la maison de quartier de l'île de Thau

faites

clic clic sur "qui suis je"

Pour ceux qui n'achète pas la presse,

clic clic sur les articles du 30 Avril 2011 du Midi Libre

et de l'Hérault du jour.

sete,ile de thau,maison de quartier,sabatino stanzione,nicolas gabino,social

sete,ile de thau,maison de quartier,sabatino stanzione,nicolas gabino,social  sete,ile de thau,maison de quartier,sabatino stanzione,nicolas gabino,social

Pour ceux qui veulent s'informer et participer à "touche pas à la maison de quartier de l'île de Thau Julie Sabatino-Stanzione"

clic clic sur "et maintenant"

 

sete,ile de thau,maison de quartier,sabatino stanzione,nicolas gabino,social

 

08/04/2011

les Subventions aux Associations Sétoise : une Invisible Transparence !

Midi Libre (notre hébergeur préféré) nous informe dans son édition du 7 Avril que la liste des subventions 2011 aux Associations est visible sur Sète.fr.

sete,budget 2011,subvention association

clic clic sur

Subventions Associations 2011.pdf

Nous  sommes allé voir,  effectivement la liste est bien là.

Ce que nous n'avons pas trouvé sur cette liste :

- Les critères d'augmentation

- Les critères de diminution

- La liste des associations qui ont vu leur subvention diminuée, et compensée par une augmentation sur décision du Maire que l'on pourrait qualifier de "Fait du Prince"

Dans le cadre des joutes sétoise par exemple, il se murmure dans le couloir des joutes de la mairie que la diminution de 10% sera compensée par une décision du Maire de même valeur .....

Il se mumurait sous la pendule du marché que d'autres associations seraient dans le même cas (a prendre avec des pincettes à sucre)

Pourquoi cette invisible transparence ?

sete,budget 2011,subvention association,subventions

01/04/2011

Jeux de piste dans le cimetière Le Py de Sète

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais il m'arrive de me promener dans le  cimetière le Py.

Jamais je n'ai fait de mauvaise rencontre. J'y retrouve mes parents, mais amis disparus, je fais des connaissances, ......

Et puis je me suis mis à penser à Annie Girardot, peut être parce que sa disparition était encore dans ma tête.

Et de fil en aiguille, d'Annie Girardot je suis passé à Lucien Bargeon. Lucien a joué avec Annie.

Comme Lucien Bargeon est un Sétois enterré au Cimetière Le Py je me suis dit tien si j'allais voir sa tombe ?

J'ai donc consulté le plan édité par la ville de Sète, je suis allé à la 22 ème Section allée B gauche n° 14 et je ne l'ai pas trouvé.

 sete,cimetière lepy,annie girardot,lucien bargeon  sete,cimetière lepy,annie girardot,lucien bargeon

Quatre heures de l'après midi venaient de sonner j'avais du temps devant moi (entre payer et mourir on a toujours le temps) j'ai donc cherché la tombe de Lucien Bargeon. Vous ne me croirez pas, je l'ai trouvé vers cinq heures du soir 9ème Section dans l'allée de la tombe de Georges Brassens. Heureusement que j'ai eu l'idée de faire un tour chez Georges.

Au fait, je vous ennuie avec mon histoire de pierre tombale, tout ça pour vous dire, et j'aurais du commencer par-là, que Lucien Bargeon et Annie Girardot ont joué dans "les novices".

Sur la photo ci dessous, Annie Girardot, dans le rôle d'une prostituée, reçois un client, Lucien Bargeon, dans une ambulance.

sete,cimetière lepy,annie girardot,lucien bargeon

comme d'hab clic clic sur les photos pour agrandir

25/02/2011

Les écrans du Languedoc à Balaruc Les Bains

Retenez votre soirée du 8 Mars 2011

18 h 30 Gens de Thau

21 h 00 Sylvaine

Détail du programme clic clic sur les vignettes ci dessous

sete,balaruc les bains,étang de thau,cinéma régionalsete,balaruc les bains,étang de thau,cinéma régional

Réalisatrice Invitée

Laurence Kirsch

21/02/2011

Télérama n'est pas tendre avec Maïté Vallès-Bled sur l'expo Valtat du musée Paul Valéry de Sète !

Peinture : On se demande si dans le Quotidien du Peuple Sétois (Sète.fr) qui va suivre, l'oeil des médias va être borgne !

clic clic

"Peinture :

Le peintre Louis Valtat (1869-1952) est un peu, comme le dit l'un des textes du catalogue, un « second violon de la modernité ». Le hasard a voulu qu'il expose au Salon d'automne de 1905 dans la salle voisine de ses amis Matisse, Derain, Vlaminck, Van Dongen, traités de « fauves » pour leur peinture sauvage aux couleurs vives. L'appellation restera célèbre pour qualifier ce mouvement qui a révolutionné l'art du XXe siècle. Valtat n'en fut jamais considéré comme l'un des fondateurs, « alors qu'il occupe une place importante dans sa gestation », défend Maïthé Vallès-Bled, directrice du musée de Sète, qui entend replacer le curseur chronologique au bon endroit.

Valtat précurseur ? Au vu des oeuvres exposées, on se demande de quoi. Il fréquente les nabis. Comme eux, il est subjugué par Gauguin. Ses Porteuses d'eau (1897) à la ligne ondoyante évoquent les Bretonnes de l'exilé tahitien. Valtat côtoie aussi Toulouse-Lautrec. En témoignent ses Parisiennes (Chez Maxim's, 1895) croquées en un trait qui fait mouche. A moins qu'elles n'évoquent le génie de Picasso, son voisin de la butte Montmartre. Il sait aussi capter l'ambiance citadine par un halo pointilliste (L'Omnibus Madeleine-Bastille, 1895), tel que l'inventa Seurat, disparu en 1891. Ou les rondeurs alanguies de Baigneuses (1906), à la manière de son maître spirituel, Renoir, qu'il côtoiera jusqu'à la mort de celui-ci, en 1919... La peinture de Valtat, technicien et coloriste chevronné, évoque donc toutes les figures marquantes de l'art de son temps. Mais pas sa personnalité. Artiste caméléon ou défaut de la sélection ? Le « second violon » ne révèle ici qu'un talent d'interprète.

Jusqu'au 7 mai, musée Paul-Valéry, Sète (34). Tél. : 04-99-04-76-16. Catalogue éd. Au fil du temps, 252 p., 38 EUR.

Sophie Cachon
Telerama n° 3188 - 19 février 2011"

sete,valtat,maïthé valles bled,telerama

10/02/2011

Le Conseil Municipal du 07 Février 2011 vu par la presse locale

pour lire les articles clic clic

Midi Libre

du 08 Février 2011

Le vote du budget 2011 inondé sous les oppositions

sete,ppri,impots,subventions,budget 2011

du 09 Février 2011

A la fin c est toujours la majorité qui gagne

 sete,ppri,impots,subventions,budget 2011

quelques embruns, phrase et image

sete,ppri,impots,subventions,budget 2011

Hérault du jour

du 09 Février 2011

Pression fiscale et urbanisation submerge la ville

sete,ppri,impots,subventions,budget 2011

Les Subventions associatives mises à mal

 

sete,ppri,impots,subventions,budget 2011

 

Au fil du conseil

sete,ppri,impots,subventions,budget 2011

du 10 Février 2011

Mathieu Di Stéfano : "que l'on me coupe la tête mais vite"

sete,ppri,impots,subventions,budget 2011

Subventions des associations rectificatif

 sete,ppri,impots,subventions,budget 2011

27/01/2011

Sète sauvée des eaux ?

Sète la conviviale, Sète la festive, Sète la singulière, Sète la presqu'île, Sète flottait entre la Méditerranée et la lagune de Thau, en ce temps là Sète était une zone humide.

Sète en l'an 2000 était simplement belle

sete,mediterranée,étang de thau,sauvetage

A Sète nous avions tout pour vivre heureux et cachés derrière les murs de béton du cap d'Agde et de la grande motte.

Sète était unique, remarquable, ensorceleuse. Son économie partagée était à la mesure de sa singularité.

Sète, son Port, ses canaux, ses joutes,

Sète et ses piscines, sa mer, ses plages,

Sète et ses Musées, son théâtre Molière, son théâtre de la Mer Jean Vilar

Sète et ses places publiques,

Sète, sa culture et ses beaux-arts, ses artistes,

Sète, ses clubs sportifs, ses exploits,

Sète, ses halles, ses marchés, ses puces dominicales,

Sète et son hôpital

Sète et sa Médiathèque,

Sète, son cimetière marin, son molle saint louis,

Sète, Saint Clair, les Pierres Blanches

Sète, sa faune, sa flore, sa biodiversité,

Sète et ses crèches, ses maternelles, ses écoles, ses collèges, ses lycées

Sète, ses bacheliers et leurs voyages à New York .....

Sète et sa cuisine,

Sète et ses quartiers véritables écoles de vie authentiques.

Et tout d'un coup plus rien !

Voilà qu'on nous explique que Sète est endormie, que Sète n'est pas belle, que Sète n'a pas le bon standard ..... que Sète va se noyer

Sète c est de la merde, Sète doit changer, se faire tirer les peaux, Sète doit sortir la tête de l'eau et assécher ses zones humides

Sète c'est pas vendeur. Sète doit se préparer pour la grande braderie de 2010 !

10 ans après Sète ne donne plus envie d'elle

Attention certaines images peuvent choquer les enfants.

Pour les regarder, comme d'ab cliquez dessus

 sete,mediterranée,étang de thau,sauvetagesete,mediterranée,étang de thau,sauvetagesete,mediterranée,étang de thau,sauvetagesete,mediterranée,étang de thau,sauvetage

 

sete,mediterranée,étang de thau,sauvetagesete,mediterranée,étang de thau,sauvetagesete,mediterranée,étang de thau,sauvetagesete,mediterranée,étang de thau,sauvetage

un copain nous a répété que quelqu'un d'autre avait dit :

 "a force de trop se faire trop tirer la peau,

 quand on cligne de l'oeil on ouvre son trou du c.."

 sete,mediterranée,étang de thau,sauvetage 

Après lecture de ce billet

 merci de bien vouloir faire une minute de silence

sete,mediterranée,étang de thau,sauvetage

19/01/2011

des propos écœurants pour les Sétois amoureux de la nature

Midi Libre notre hébergeur préféré nous a rapporté mardi 18 le Verbatim du Maire de Sète, et ses petites banderilles.

Nous ne reviendrons pas sur les bandérilles plantées dans le dos de Pierre Bouldoire, d'Yves Marchand, et de Philippe Sans, ils sont assez grands pour se défendre.

Nous nous arrêterons sur cette banderille adressée aux Sétois, à tous ceux qui aiment le charme de Sète, ses sites remarquables et sa biodiversité.

Voilà ce qu'a dit Monsieur le Maire

" Comment par exemple agiter les peurs avec le prétendu« caractère inondable » du quartier de Villeroy. Ou, demain, celui des salins que de prétendus écologistes à nez rouge nous décrivent comme des splendides zones humides riches de biodiversité, alors que les dites zones s'apparentaient plutôt à un no man's land repoussant"

Monsieur le Maire il vaut mieux avoir le nez rouge plutôt que celui de pinocchio. Pour se raser devant la glace c’est moins gênant.

Et pour mieux éclairer ceux qui ne connaissent pas Sète et ses sites remarquables, la photo ci dessous parle d’elle-même !!!!!

Il s'agit du NO MAN’S LAND REPOUSSANT dont  Monsieur le Maire fait référence

Les dégâts causés par le bétonnage de ce site sont irréversibles

Sète 4 no man land repoussant.jpg

Touche pas à ma brageole

 

11/01/2011

le concours de grimaces se transforme en pitrerie

Décidément sur la plage de Sète il se passe toujours quelque chose.

A la lecture de la presse locale de ce matin (midi libre du 11/01)

- voilà que le Luna Beach n'habite plus à l'adresse indiquée

 Plage concession ML du 11012011 001.jpg

- et pire encore François LIBERTI serait responsable de tout ce bazard-sétois.

 Plage concession ML du 11012011 002.jpg

C'est Guy Bedos qui a dit  :

Il ne faut pas prendre les gens pour des cons, il y a assez de cons qu'on prend pour des gens

22:52 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Animation, Blog, Economie, Loisirs/Culture, Politique, Traditions | Tags : sete, concession, plage de sète | Lien permanent | Commentaires (83) |  Imprimer |  Facebook | |

10/01/2011

J+2 = le concours de grimaces pour les attributions des concessions sur la plage de Sète vu par la presse locale

Midi Libre du 9 Janvier et le Dadou de la Semaine

Plage concession ML du 09012011.jpgPlage concession ML du 09012011 001.jpg

Hérault du Jour du 9 Janvier

Plage concession HdJ du 09012011.jpg

Le commentaire des Vicomtes de Brageole

les Sétois parlent aux Sétois "Vous avez le bonjour de Lucette la mascotte de Sète, celle qui donne les concessions dans la maison en face de la placette"