Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/09/2013

Ils veulent nous faire avaler qu'ils ont Re-visité la Saint Louis !

Notre ami La Patte l'a bien compris.
Lucette de la Mairie de Sète
"prendrait-elle ses rêves pour des réalités"

sete,saint louis 2013,la patte,lucette


31/08/2013

La Saint Louis par la lorgnette des Vicomtes de Brageole

Le dernier coup de lorgnette du 31 Août 2013 

Encore et toujours de la violence, selon notre hébergeur préféré :

46 interventions de pompiers

15 interpellations

et 2 faits marquants (coups de couteau ?)

Et de mieux en mieux selon François Commeinhes : Après avoir détruit pendant 10 ans l'esprit populaire et traditionnel de la Saint Louis "il s'est dit ravi que le travail fait en amont a porté ses fruits".  A 7 mois des municipales il découvre que les décibels, les beuveries et les violences ne sont pas les symboles d'une Saint Louis réussie. Drôle de découverte qui encore une fois sert de camouflage à l'échec de sa politique des festivités !

Sur la Tribune A, toujours des pistonnés qui viennent voir 5 ou 6 jouteurs et qui partent satisfaits d'avoir participé .....

sete,saint louis 2013,joutes,

Et si on parlait du canotier ! la pose du ruban qui l'entoure, doit rester traditionnelle. Pour tout vous dire, ci après le Canotier rouge et son ruban avec un noeud de paysan, le canotier bleu et son ruban cousu main.

sete,saint louis 2013 sete,saint louis 2013,joutes,

Avant dernier coup de lorgnette : notre hébergeur préféré s'étonne que des communistes entrent dans l'église un dimanche de Saint Louis. 

Dernier coup de lorgnette : Il vaut mieux voir un communiste dans une église plutôt qu'un facho sur un mirador.

La lorgnette du 26 Août 2013

Et toujours ce sacré programme de la Saint Louis : dans la page des traditions toujours vivantes il est mentionné que le trophée de la Coupe d'Or avait été retrouvé par hasard au fond d'un grenier après 63 années d'absence, qu'il fut remis au goût du jour en 1975 et qu'il intégra la Saint Louis en 1977. Le bon sens aurait voulu que l'on précise le nom de Gaston Macone. Sans lui, ce trophée serait resté aux oubliettes et le tournoi n'aurait pas lieu.

C'est aussi à l'initiative de Gaston Macone, que le tournoi des Moyens du Dimanche était doté du challenge "Gaston Escarguel et Gilbert Martelli".(deux anciens Maires de Sète aujourd'hui disparus) Nulle trace dans le programme .... nulle annonce pendant le tournoi. Déjà l'année dernière, les barques de joutes des pêcheurs avaient été débaptisées pour devenir pour un lundi seulement la Puncha et lo Quartier naut. Cette année c'est le challenge des moyens qui perd son nom de baptême. Il faut être tordu pour ne pas appeler les choses par leur nom.

 

sete,saint louis 2013

le challenge du tournois des poids moyens

La lorgnette du 25 Août 2013

On se demande pourquoi la 271 ème édition de la Saint Louis ? (date qui reste à prouver) Pour les uns, il s'agit de l'an 2013 après JC, pour les autres, c'est l'an 45 après la Saint Louis de la Surprise Daniel Allegretto. (le bruit court qu'il serait tombé trois fois à l'eau)

Dans le programme de la Saint Louis , les barreurs du Quartier Haut sont ils PNG (Personae non gratae)  ? Henri Anselme (dit bouchon) et Antoine Rinaldi (dit Pispis) ne sont pas mentionnés dans la liste des Barreurs Honoraires.

Triste nouvelle ce matin, nous apprenons que Gérard notre vendeur préféré de journaux situé sur le parvis des halles fermera ses portes ...... demain ?Est il victime de la réfection des halles, est il abandonné par les commerçants des halles, est il sacrifié par la Mairie ..... "Zat is ze" question ?

sete,saint louis 2013

La lorgnette du 24 Août 2013

Ce matin le centre ville était nickel, les services municipaux du nettoyage ont fait un sacré travail. Dommage que la Mairie ne se préoccupe pas de la propreté dans les quartiers environnants : les Escaliers de la Perrière et ceux de la Consigne qui descendent au Môle Saint Louis sont toujours dans un état dégoûtant. Et pourtant ces lieux font partie du Patrimoine Maritime Local. Espérons que pour le concours de boules carrées de ce matin, la rue Rapide aura perdu son odeur de latrines. 

La lorgnette du 23 Août 2013

Il parait que pour participer au tournoi du club de la presse (organisé jeudi soir) les journalistes doivent payer la cotisation du club (60 euros). Aujourd'hui on paye pour jouter, et demain on se fait payer.

Il parait aussi que l'affiche de la Saint Louis est devenue payante ! Même pour les Sétoises et les Sétois.

Autre question quand à la page de pub située sur la dernière page du programme. Un retour sur investissement ? Car Citelum n'est autre que la société qui a enlevé le marché de l'électricité (2.5 millions d'euros par an pendant 20 ans). Une pub qui vaut son pesant d'or !

sete,saint louis 2013


 

29/07/2013

Voix Ivres : avec Midi Libre il n'y a rien à RE-dire !

Tout y était, ce vendredi matin un mauvais coucheur disait  à notre chargé des commissions : "une demi-page sur Sète et un encart en Région que pour vous .... t'as couché ou quoi ?" 
 
Décidément des mauvaises langues pires que nous, ça existe !
 
Pour lire ne mettez pas vos lunettes cliquez simplement sur les articles, les dessins, les photos .....

sete,festival sète,voix vives,voix ivres sete,festival sète,voix vives,voix ivres


 
Quelques brèves des Voix Ivres 
 
- l'affiche des Voix Ivres se monnayerait au marché noir entre 10 et 20 euros.
- Pascal Granger a été vu entrain de voler l'affiche sur le volet de Mario.
- les Vicomtes de brageole et le Soviet du Pastaga ont été contactés par des émissaires féminins de l'EISPI (vous remarquerez que nous n'avons pas dit émissaires-femelles)
- Les Voix Ivres s'exportent : un contrat devrait être signé avec le Bar Tabac de Lodève pour présenter les voix ivres à Lodève sur la térrasse non-fumeur
- Trois Policiers Municipaux sont venus canaliser les spectateurs qui débordaient (de rires) sur la chaussée.
- Les Voix Ivres auraient été enregistrées par la Caméra de Surveillance située au-dessus de la Pharmacie (a gauche du barajo quand on tourne le dos à la pendule du Marché.)
- Un cadre des Voix Vives a été aperçu entrain de papoter avec le chargé des commissions des Vicomtes de Brageole (aie aie aie .... on craint le pire)
- un chasseur de tête a croqué quelques orateurs ..... pendant leur prestation.

sete,festival sète,voix vives,voix ivres sete,festival sète,voix vives,voix ivres sete,festival sète,voix vives,voix ivres

sete,festival sète,voix vives,voix ivres sete,festival sète,voix vives,voix ivres

 
Les remerciements
 
Merci à Mario pour avoir écouté le festival de sa boutique en vendant ses chapeaux,
Merci au joueur de banjo qui a animé en musique les bandelettes alcoolisées des Voix Ivres,
Merci à René Fornés notre invité d'honneur qui aurait bien voulu venir et qui a été retenu en convalescence dans un hôtel de la corniche, il a eu droit a une standing ovation 
Merci à Melvin et au Barajo pour avoir accepté notre projet "Ici on peut apporter son Manger" et pour nous avoir supporté.
Merci à Patrick pour avoir pris le risque d'autoriser un rassemblement de + de 3 personnes.
Merci aux "éstrangères" de l'Ecole Internationale Supérieure de Poésie Intercontempraine  (Cliquez sur EISPI) qui ne parlaient pas le "Sètadire" et qui ont bien voulu déclamer en Français. Encore merci pour avoir parlé des Voix Ivres dans le "Cactus Calamité".
Merci ! Merci ! Merci ! à Robert Bancilhon qui a manqué son avion mais qui a lu Midi Libre le lendemain.
Merci au gabian sur le toit du parking et au pigeon sur le balcon du Barajo.
Merci à La Patte pour la création de l'affiche (véritable collector) et encore Merci à La Patte (la même) pour avoir assisté Lucette dans la tenue du Point Info de l'été.

sete,festival sète,voix vives,voix ivres

Merci a tous celles et ceux qui sont venus.
Merci à tous celles et ceux qui ne sont pas venus par manque de budget.
Merci à Henriette qui souhaite participer à une 3ème édition.
 
Une mention spéciale  à l'équipe Midi Libre notre hébergeur préféré qui a couvert l'évènement dans les règles de l'art et dans l'esprit (de sel de Thau).
 
Pour les photos et le ticheurte faudra attendre la subvention

16/07/2013

à Sète : Voix Ivres, le off - 2ème édition !

"Voix Ivres"
Le Barajo
En face de la pendule du marché
jeudi 25 juillet à partir de 11h
 
Proposé par les Vicomtes de Brageole
et Le soviet du pastaga
 
Avec des textes de
Victor Hugo, Ronsard, Raoul Ponchon, Mabel,
Mao, Neruda, Fidel Castro
 
Invité d'honneur
René Fornès

sete,festival sete,voix vives,voix ivres


05/07/2013

Joutes et Musée Paul Valéry : l'enfumage de trop !

Selon le Sète.fr n° 107 de Juillet Août

Les joutes seraient au musée Paul Valéry

pour une lecture cliquez sur l'article

sete,joutes,saint louis,musée paul valéry,salle des joutes

Voilà ce que nous écrit Monsieur Larvineva du Pont de la Civette. 

Qu’elle ne fut pas ma surprise, à la découverte du dernier numéro de sete.fr celui de juillet-août , de lire « Nous avons voulu cette année redonner à la saint louis son caractère populaire »jusque là rien à dire, voire à redire, et je m’en félicite. Mais à la lecture du premier paragraphe juste à la fin, grosse, énorme  déception « ……le nom est gravé sur un pavois, (note de l’auteur) pour les néos « le bouclier »,exposé dans la salle des joutes du musée Paul Valéry. Sic, diantre sauf erreur ou omission de ma part, celle-ci n’existe plus depuis le 18 Juin 2010, puisque nous attendons avec impatience la nouvelle mini salle dans le nouveau administratif musée de la mer.

Vite, vite, je m’en vais, de ce pas vous éclairer et me permet de faire une proposition constructive ; la nouvelle signalétique pourrait être ; au fond du couloir, juste au fond du couloir, à gauche au fond du couloir. Combien de fois n’avons nous pas entendu cette phrase magique et salvatrice lorsque une envie pressente nous tiraille. Le lieu d’aisance devient alors le graal, le paradis , le nirvana . Petra, Versaille , kéhops, les chutes du niagara, et autre taj mahal ne sont alors que des pales copies de tour de banlieue.

Notre commune ayant des problèmes de place pour la culture et les traditions …… et oui….. ,et oui …. Ce n’est pas une idée de génie ça, de plus nous joignons l’utile à l’agréable et avons notre place dans le livre des records ………. le plus petite musée du monde …. 2 M2……. se trouve à Sète.

Je vous l’avais dit à gauche au fond du couloir, non à droite au fond du couloir, bref… au fond du couloir.

26/06/2013

Alerte Info ! nous sommes dans l'obligation d'arrêter (pour aujurd'hui) nos billets, car il vient de sortir .....

Oui il vient de sortir !

Mais qui vient de sortir ?
Mais qui vient de sortir ?
Mais qui vient de sortir ?
 
Le livre de Jean-Marc Guijarro !
 
En terme communication était il judicieux de sortir un livre
le jour des soldes ? 
Là est la stratégie de l'auteur.
 
"Partageons nos vécus"

30 invitations aux dialogues
Un livre de Jean Marc Guijarro,
le livre qui ne se solde pas. 
 
BRAVO il fallait oser et il a osé.

jean marc guijaro,patageons nos vécus, jean marc guijaro,patageons nos vécus,

pour en savoir plus cliquez sur
sinon laissez vos félicitations sur 

23/06/2013

"Sète is dead" ! A t on le droit de détruire une oeuvre d'art ?

sete,k live,poch,crystel labasor,laurent vilarem



La fresque signée POCH réalisée dans le cadre du festival K-Live a été détruite.
 
Les organisateurs disent qu'ils n'ont reçu aucune pression, et surtout pas de la ville ...
 
Le Maire François Commeinhes regrette de son coté la mauvaise interprétation qui a pu être faite de cette oeuvre
 
Et Midi Libre notre hébergeur préféré conclu : Ouf, l'art, pourvu qu'il n'égratigne pas l'île singulière, a droit de cité. Brassens a eu chaud. On aurait pu brûler certaines de ses chansons.
 
Et vous lecteurs vous en dites quoi ?
 
Et vous homme de l'art, peintres sétois célèbres, musiciens, hoboïstes, jouteurs, footballeurs, volleyeurs, poloïstes, politiques ...... vous en pensez quoi ?

voilà ce qu'il en reste

sete,k live,poch,crystel labasor,laurent vilarem

 proposition des Vicomtes de Brageole

sete,k live,poch,crystel labasor,laurent vilarem



28/04/2013

Les élections municipales sont en vue ....il cache la truelle et sort la baguette magique.

Voilà 3 jours que chez notre hébergeur préféré on mange de la conférence de presse du Maire de Sète.
 
 
Ce matin sous la pendule du marché Arapète et Mandroune
 
Arapète : Alors t'as lu le feuilleton du Maire dans le journal ?
 
Mandroune : obligé de le lire ! si ça continue la presse va ressembler au journal de propagande tu sais le  Sète.fr comme ils disent.
 
Arapète : t'as vu il a dit qu'il n'était pas en campagne !
 
Mandroune : normal, avec les arbres qu'il a coupé et le béton qu'il a planté, la campagne à Sète c'est fini. Avant Sète c'était autre chose, maintenant c'est dortoir et port de plaisance. Au fait si j'habitais au Pont Levis je me ferais du souci. Chaque fois qu'il passe avec une chaise, le terrain trépasse. C'est pas la baguette de la belle fée endormie qu'il a dans les mains, c'est une truelle. T'as qu'a voir la photo de Midi Libre.

sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes

 
Arapète : il a remis le couvert avec le PPP (Partenariat public-privé sur la réfection et la maintenance de l'éclairage public 50 M€ a crédit sur 20 ans)
 
Mandroune : il est gonflé comme un tétard. il a tout laissé à l'abandon pour pouvoir ensuite confier le service public au privé, et maintenant il veut nous faire croire qu'il va sauver le réseau électrique. La première fois, le préfet lui a conseillé de revoir son projet, la deuxième fois c'est le tribunal qui le stoppe et malgré tout avec nos impôts, Monsieur va en Conseil d'état. A quelques mois des prochaines municipales il s'entête à engager la ville pour 20 ans a 2,5 M€ par an. Je me demande si c 'est bien clair tout ça. J'espère que Monsieur le Préfet va veiller au grain et qu'il aidera les contribuables que nous sommes à faire la lumière sur ce dossier 
 
Arapète : et le stationnement, tu crois qu'il va régler les problèmes ?
 
Mandroune : ça fait bientôt 13 ans qu'il n'a rien réglé et tout d'un coup, juste avant de partir ..... en campagne, il va mettre Vinci Park au pli. Il nous annonce qu'il va renégocier les contrats qui se terminent en 2022 et 2035. Il veut redéfinir les obligations des délégataires. J'espère qu'il n'oubliera pas de préciser un paragraphe sur la propreté et sur les tarifs. Le meilleur de l'histoire c'est le coup des parkings, "Vinci va rénover le parking des halles, et reverser une redevance à la ville sur les horodateurs". Et "un groupe (Vinci ou Pasvinci) viendrait aménager des parkings souterrains sous la place Stalingrad et sous le Môle". Cette méthode ça se pratique dans la jungle ou dans les champs (de campagne) et ça s'appelle le "brûlis": tu brûles la forêt et puis tu plantes ce que tu veux ... A sète, il laisse envahir les places publiques par les automobiles (place de la République, place Stalingrad, place de l'Hospitalet, Mole Saint Louis) ensuite il fait croire que d'un coup de truelle magique, il va régler le problème du stationnement. Trop tard, il fallait y penser avant l’arrivée de la « surpopulation choisie« . Il fallait créer des parkings de proximité au lieu de bétonner à tour de bras. Et je ne te parles pas de la vidéosurveillance et des contraventions électroniques qui devaient tout régler. Nous en reparlerons un autre jour de qui on verbalise et qui on verbalise pas. 
 
Arapète : attends ne t’en vas pas, tu ne dis rien sur l'Ex-AmériKclub ?
 
Mandroune : Attendons de savoir qui va occuper les lieux avec les structures légères. les copains d'abord ? ou Lucette de Sète ?
En attendant la construction de la passerelle des suicidés j'ai fait l'inventaire du mobilier 

sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes

       

sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes  sete,françois commeinhes,conférence de presse,joutes

 photos en canaultrama 

pour le poster clic clic sur la photo

 
Arapète : allez la dernière , et la plagette, t as vu il veut récupérer le chantier des voiles latines.
 
Mandroune : Si c'était que le chantier ! il veut tout récupérer, le chantier, les berges, la faune, la flore, les mas conchylicoles .... et à la place il veut mettre des mannequins, des simbels. Té un exemple, il fout le patrimoine des joutes dehors du Musée Paul Valéry, ensuite il le stocke dans les couloirs sombres de la Mairie, après il annonce que le patrimoine ira se patiner dans un studio chambre cuisine du futur musée de la Mer. Et aujourd’hui, il décide, tout seul, que les sociétés de joutes pourraient prendre place dans un futur pole ..... un pole autour de l'histoire maritime comme il dit. Il décide d'envoyer notre histoire à la Plagette. Alors toi t'es du quartier haut ou de la pointe courte ou de la rue Lazare Carnot et bien ton vecteur identitaire pour faire l'indien dans une réserve pour touristes ça sera la Plagette. J'aime beaucoup la Plagette, mais moi Mandroune je suis du Quartier Haut et c'est pas François Commeinhes qui va m'envoyer à la Plagette.
 
Allez j'arrête là parce que je vais "débourroner". D'ailleurs mon car arrive je monte au Quartier Haut
 
Arapète : tchao .... on en reparlera de cette conférence ... on va en manger toute la semaine.
 
 
PS - pour la traduction du texte, mots, expressions, les négations, prenez le Sète a dire de Raymond Coves ou adoptez une Sétoise ou un Sétois qui se fera un plaisir de vous traduire.

06/04/2013

Nouvelle internationale : Michel Rauscher expose à Lunel !

Michel Rauscher à Lunel du 6 au 28 Avril Espace Louis Feuillade !
 
Vous vous posez la question !
Pourquoi cette nouvelle est elle internationale ?.
 
Internationale parceque Lunel ce n'est pas Sète et qu'en plus Lunel se trouve après Montpellier,  et Montpellier ce n'est pas Sète 


Si ce n'est pas international ça ! qu’est ce qu’il vous faut ?
 
Au fait ! si vous ne pouvez pas aller à Lunel, cliquez sur

 lunel,michel rauscher peintre,montpellier unlimited,henriette,deambulateur

Cette nouvelle est sponsorisée 
chez les Vicomtes de Brageole par les déambulateurs Henriette
Avec un déambulateur Henriette
vos promenades seront Unlimited comme Montpellier

26/03/2013

Le cinéaste Sétois Jean Gourguet enfin retrouvé .....

 
Avec 42 films dont  trois réalisés à Sète, Sète cité marine (1928), l'Escale (1929) et Les promesse dangereuses (1956) Jean Gourguet a été oublié ....
 
Avec la complicité des Vicomtes de Brageole, Midi Libre du 18 mars, dans un article de Marc Caillaud nous fait redécouvrir ce cinéaste Sétois (1902-1994).

Pour une lecture cliquez sur "GOURGUET"

jean gourguet,genevieve costovici-gourguet,cinéma,sete

 

 Pour suivre l'intégrale de Midi Libre des destins oubliés
cliquez sur 
 
 
 

23:40 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, Film, Loisirs/Culture | Tags : jean gourguet, genevieve costovici-gourguet, cinéma, sete | Lien permanent | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | |