Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/10/2014

Mercredi à Sète sur le parvis du marché « place de l'ancienne pendule«

Arapète et Mandroune 
 
Arapète : hébè ! Il y a des semaines ou ça te tombe sur la tête et tu ne sais pas d'où ça vient.
 
Mandroune : qu'est ce "qui" t'arrive encore ? T'es vraiment une rounze, t'es toujours entrain de rouméguer.
 
Arapète : t'as pas lu le pouffre de dimanche, avec ces "tantancules" il a déjà orchestré les nouvelles de la semaine.
 
Mandroune : quelles nouvelles ? (clic clic pour lire)
 
Arapète : Les exclus de la Mairie, le noir complet dans les quartiers, les achats immobiliers de GéGé et cerise sur le gâteau les tentes des anges de la rue sur un terrain privé dans un quartier huppé. Entre parenthèses, quand tu lis le pouffre impossible d'imaginer le nom du fondateur et proprio du terrain. Moi je le sais, son nom commence par un G comme Falaise, quant au pouffre il était temps qu'il se réveille, a moins que ce soit  quelqu'un qui le lui a soufflé un peut  trop fort. Et c'est pas fini, après le pouffre c'était le tour de la Télé et de la presse locale. T'as pas écouté les infos d'Antenne 2 ? T'as pas lu Midi Libre ou l'Hérault du jour ...... ?
 
Mandroune : Non ! enfin oui j'ai survolé Midi Libre comme tous les matins en prenant mon café
 
Arapète : Il parait qu'a Sète les impôts vont augmenter, que les chalets Saint Hugues vont être sacrifiés, (clic clic pour lire) et que notre ville est fortement endettée. Je n'y comprends plus rien, en Février tout allait bien, et 6 mois après tout va très mal. 
 
Mandroune : C'est normal, Hervé le petit nouveau, (clic clic pour lire) il ne savait pas avant les municipales. Maintenant qu'il est élu il a lu le blog des Vicomtes de Brageole. C'est comme si il s'était abonné à Free ..... il a tout compris.
Il a même trouvé le bon vocabulaire, il ne parle pas de licenciements, il dit cinquante contrats sont arrivés à terme et non pas été renouvelés. Et il parle des 90 contrats restants .... ceux là ils ont fait du bon travail (pas les autres) et il les remercie pour leur implication. Mon mari qui sait mieux compter que moi m'a dit : 90 et 50 ça fait 140 familles ... à 10 personnes par familles ça fait 1400 personnes qui vont tirer la langue, peuchère. Et il a rajouté fais du bien à Bertrand, il te le rendra en caguant 
 
Arapète : Tu me fais rigoler, ma mère, disait, fais du bien à un chien, il te chie dans la main. Et ma grand mère, elle disait fais du bien à un baudet, il te pétera au nez ...
Enfin, revenons à nos moutons, et l'opposition dans tout ça ? 
 
Mandroune : l'opposition klaxonne, s'époumone, pétitionne, s'étiole .... et les citoyens (2) la trouvent aphone. Une chose est sure, la presse locale ne leur fait pas de cadeau. Moi si j'étais Eux j'inventerai la G.P.S.
 
Arapète : Le GPS ça existe déjà ! mon mari en a un dans sa 4 L.
 
Mandroune : Non moi je parle de la GPS au féminin , la Gauche Pragmatique Sétoise. Parce que, entre la drauche (1), et la droite, pour retrouver son chemin, rien de tel que la G P S 
 
Arapète : Putain tu m'en bouches un coin t'as du faire Paul Bert 2 ou t'as fais un mauvais rêve.
 
Mandroune : Allez roumégaïde tchao je re-monte au quartier haut. 
 
 
(1) Drauche : espèce de groupement de partis politiques qui promeut les valeurs de gauche et qui applique les méthodes de droite.
 
(2) Citoyens : espèce de sétois atteint de surdité et qui trouve les autres aphones.
 

sete,pouffre,saint hugues,merz herve

03/09/2014

Artist'ô bar ! kesaco ?

sete,halles,fontes,électeurs

 
Tout les Sétois (et même les Sétoises) savent que pour être Vicomte de Brageole, il faut être né à Sète de parents nés à Sète.
 
Si t'es cousin avec La Mandroune ou le mari d'Arapète, c'est encore mieux.
 
Pour être ARTIST’Ô BAR c’est beaucoup plus simple, il suffit de le vouloir et de faire un petit effort. Petit l‘effort : café, vin blanc, vin rosé c'est très en vogue, très actuel, moderne quoi, pastis exceptionnellement aux apéros de jouteurs. 
 
Pas besoin de cotiser aux intermittents du spectacle, il suffit de s’autoproclamer ARTIST’Ô BAR.
 
D'abord et surtout ne pas faire de politique locale. C’est ringard. Privilégier l’international. Le national à la rigueur, mais sans fâcher notre député et notre bientôt sénateur d’ici.
 
Mais ne pas se priver de commenter l’actualité locale au bar. Sereins et désabusés, installés en terrasse pour voir en étant vus et s’entourer d’autres ARTIST’Ô BAR, c’est pas ce qui manque.
 
(Exemple de questionnement  : "t'as vu la tourterelle qui niche dans le filet de la centrale des halles, tu crois qu'ils vont la tuer ? Tu crois qu'il faut en parler à Fontes ou à Brigitte bardot ?")
 
De temps en temps, aller draguer le populo à sa table, c’est chouette et de gauche. Surtout si le populo vote à droite. 
 
Très important ! ne pas hésiter à traiter les électeurs du Front National de « fachos ». C’est un peu court comme analyse politique, mais ça te met d’emblée dans le bon camp. L’antifascisme, ça pose genre Espagne de 36, Résistants de 40… 
 
Pour être ARTIST’Ô BAR, faut avoir des lettres et des références historiques, c’est mieux.
 
Nous, les vicomtes de brageole et associés, avons décidé d’en être, tranquillement installés à nos terrasses préférées. 
 
Et rendez-nous notre pendule…

sete,halles,fontes,électeurs

 

26/07/2014

Les Voix Ivres 3ème édition ! reprise partielle de l'activité

le vicomte de brageole bénévole chargé des banderoles
reprend brutalement son activité.
 

sete,voixvives,voixivres

sete,voixvives,voixivres

 

sete,voixvives,voixivres

 

Lu chez notre hébergeur préféré

(Midi Libre du 26 Juillet 2014)

pour une meilleure lecture, cliquez sur l'article pour 

 sete,voixvives,voixivres

 

24/07/2014

Les Voix Ivres 3ème édition ! Communiqué de presse

 

sete,voixvives,voixivres,maîthévallesbled

 
L'assemblée plénière du Conseil de Sécurité des Vicomtes de Brageole, où un seul membre était présent, a décidé d'annuler la 3ème édition des Voix Ivres.
 
Motif : les événements locaux, nationaux et internationaux ne facilitent pas l'organisation dans de bonnes conditions de cette manifestation majeure culturelle et sétoise.
 
A été pris en compte par Notre Conseil de Sécurité :
 
1 - La destruction sans avis de notre terrasse historique sur le trottoir devant le Barajo et le démontage de la pendule au dessus de l'entrée principale du marché nous ont fait perdre nos repères de "pouët pouët bénévoles" ....
 
2 - La dangerosité provoquée par la continuité des travaux d'aménagement des halles pendant le spectacle des Voix Ivres. Cette mise en danger de la vie d'autrui n'est pas couverte pas notre Responsabilité Civile de la Cie de la Banque du Brise Lame.
 
3 - Le résultat sans issue des négociations secrètes du conflit de la SNCF, qui nous a laissé sans voix voie… de chemin de fer.
 
4 - L'absence de dernière minute annoncée par nos poètes palestiniens et israéliens, retenus dans leurs pays respectifs par crainte qu'ils participent à notre manifestation pacifique et non violente.
 
5 - L'impossibilité pour Monsieur l'Ambassadeur du Soviet du Pastaga de se déplacer puisque sous protection rapprochée dans un aéroport du Pastagaskan.
 
6 - Notre solidarité totale, entière et pleine, en tant qu'intermittents bénévoles, avec les intermittents grévistes non rémunérés.
 
Nous en sommes désolés, nous espérons que Maïthé Vallès-Bled comprendra. Cette situation est indépendante de notre bonne volonté et de notre mauvaise foie de baudroie !
 
PS - notre maquettiste est en grève, pour l'affiche de la 3ème édition des Voix Ivres, faudra attendre ..... la reprise 

28/05/2014

Beaucoup d'eau passée sous le pont de la civette .....

Beaucoup d'eau passée sous le pont de la civette depuis notre dernier billet 
 
Campagne des municipales oblige, nous n'avons pas ouvert la bouche pour ne pas déstabiliser notre Maire préféré ..... et oui il faut savoir composer, s'auto-analyser, l'opportunité ne tue pas. L’opportunisme encore moins…
 
Mars et sa veste a obligé quelques Vicomtes à passer Avril sans se découvrir d'un fil.
 
Avril avec le départ de Gaston a commencé dans la tristesse qui restera collée à notre peau. Mais avec l'arrivée de....
 
Mai et de son Muguet nous avons refait surface. Loin de nous le défilé syndical. Avec des revenus supérieurs à 1200 €, de nombreux Vicomtes n'étaient pas au rendez vous.
 
Pourquoi revendiquer ce que nous n'avons pas perdu ?
 
Après les 1000 temps de la valse de Jacques Brel, voilà venu les temps d'un Valls à douze cent euros pour éventuellement ne pas payer d'impôts.
 
Nous les nantis, la paresse nous envahit... Même pas l'envie de devenir intermittent du spectacle, même pas le R.S.A. pour justifier une revendication. Même pas une quelconque subvention à défendre.
 
Nous voila presque en juin, et voilà le FN qui a déjà rentré son foin. Les uns sont étonnés, et les autres détonnent ... 
 
Et pour nous elle est pas belle la vie ?
 
Nous sommes libérés, contemplatifs en terrasse de café, admiratifs en opportunité, interrogatifs en embrouilles…
 
Nous sommes devenus des… "ARTIST'Ô'BAR" 
 

sete,artiste,politique,municipale,européenne,valls,commeinhes

02/12/2013

C'est pas de nous c est de Confucius

"Une image vaut mille mots" 
 
Les mots
"protégeons l'environnement"

 
L'image
"faites ce que l’on vous dit mais ne faites pas comme nous"

sete,stationnement,environnement,confucius


05/09/2013

Le verbatim du blogosphère : à propos de la présence des élus d'opposition dans l'église Saint Louis


"Il vaut mieux voir

un communiste dans une église

plutôt qu'un facho sur un mirador"

 


03/09/2013

Saint Louis 2013 : coup d'oeil dans le rétro ....

 

Cliquez sur 

Nés à l'ombre des tintaines

louis disernia;robert bancilhon;joutes,saint louis sete,


31/08/2013

La Saint Louis par la lorgnette des Vicomtes de Brageole

Le dernier coup de lorgnette du 31 Août 2013 

Encore et toujours de la violence, selon notre hébergeur préféré :

46 interventions de pompiers

15 interpellations

et 2 faits marquants (coups de couteau ?)

Et de mieux en mieux selon François Commeinhes : Après avoir détruit pendant 10 ans l'esprit populaire et traditionnel de la Saint Louis "il s'est dit ravi que le travail fait en amont a porté ses fruits".  A 7 mois des municipales il découvre que les décibels, les beuveries et les violences ne sont pas les symboles d'une Saint Louis réussie. Drôle de découverte qui encore une fois sert de camouflage à l'échec de sa politique des festivités !

Sur la Tribune A, toujours des pistonnés qui viennent voir 5 ou 6 jouteurs et qui partent satisfaits d'avoir participé .....

sete,saint louis 2013,joutes,

Et si on parlait du canotier ! la pose du ruban qui l'entoure, doit rester traditionnelle. Pour tout vous dire, ci après le Canotier rouge et son ruban avec un noeud de paysan, le canotier bleu et son ruban cousu main.

sete,saint louis 2013 sete,saint louis 2013,joutes,

Avant dernier coup de lorgnette : notre hébergeur préféré s'étonne que des communistes entrent dans l'église un dimanche de Saint Louis. 

Dernier coup de lorgnette : Il vaut mieux voir un communiste dans une église plutôt qu'un facho sur un mirador.

La lorgnette du 26 Août 2013

Et toujours ce sacré programme de la Saint Louis : dans la page des traditions toujours vivantes il est mentionné que le trophée de la Coupe d'Or avait été retrouvé par hasard au fond d'un grenier après 63 années d'absence, qu'il fut remis au goût du jour en 1975 et qu'il intégra la Saint Louis en 1977. Le bon sens aurait voulu que l'on précise le nom de Gaston Macone. Sans lui, ce trophée serait resté aux oubliettes et le tournoi n'aurait pas lieu.

C'est aussi à l'initiative de Gaston Macone, que le tournoi des Moyens du Dimanche était doté du challenge "Gaston Escarguel et Gilbert Martelli".(deux anciens Maires de Sète aujourd'hui disparus) Nulle trace dans le programme .... nulle annonce pendant le tournoi. Déjà l'année dernière, les barques de joutes des pêcheurs avaient été débaptisées pour devenir pour un lundi seulement la Puncha et lo Quartier naut. Cette année c'est le challenge des moyens qui perd son nom de baptême. Il faut être tordu pour ne pas appeler les choses par leur nom.

 

sete,saint louis 2013

le challenge du tournois des poids moyens

La lorgnette du 25 Août 2013

On se demande pourquoi la 271 ème édition de la Saint Louis ? (date qui reste à prouver) Pour les uns, il s'agit de l'an 2013 après JC, pour les autres, c'est l'an 45 après la Saint Louis de la Surprise Daniel Allegretto. (le bruit court qu'il serait tombé trois fois à l'eau)

Dans le programme de la Saint Louis , les barreurs du Quartier Haut sont ils PNG (Personae non gratae)  ? Henri Anselme (dit bouchon) et Antoine Rinaldi (dit Pispis) ne sont pas mentionnés dans la liste des Barreurs Honoraires.

Triste nouvelle ce matin, nous apprenons que Gérard notre vendeur préféré de journaux situé sur le parvis des halles fermera ses portes ...... demain ?Est il victime de la réfection des halles, est il abandonné par les commerçants des halles, est il sacrifié par la Mairie ..... "Zat is ze" question ?

sete,saint louis 2013

La lorgnette du 24 Août 2013

Ce matin le centre ville était nickel, les services municipaux du nettoyage ont fait un sacré travail. Dommage que la Mairie ne se préoccupe pas de la propreté dans les quartiers environnants : les Escaliers de la Perrière et ceux de la Consigne qui descendent au Môle Saint Louis sont toujours dans un état dégoûtant. Et pourtant ces lieux font partie du Patrimoine Maritime Local. Espérons que pour le concours de boules carrées de ce matin, la rue Rapide aura perdu son odeur de latrines. 

La lorgnette du 23 Août 2013

Il parait que pour participer au tournoi du club de la presse (organisé jeudi soir) les journalistes doivent payer la cotisation du club (60 euros). Aujourd'hui on paye pour jouter, et demain on se fait payer.

Il parait aussi que l'affiche de la Saint Louis est devenue payante ! Même pour les Sétoises et les Sétois.

Autre question quand à la page de pub située sur la dernière page du programme. Un retour sur investissement ? Car Citelum n'est autre que la société qui a enlevé le marché de l'électricité (2.5 millions d'euros par an pendant 20 ans). Une pub qui vaut son pesant d'or !

sete,saint louis 2013


 

22/08/2013

Comment gagner 2 places sur la tribune A pour la Saint louis 2014

sete,saint louis 2013,programme,jeu
 
Grand jeux concours à l'occasion des fêtes de la Saint Louis
 
Dans le programme (pages règlement des joutes en image) un jouteur a été pris en photo pour illustrer les différentes fautes.

sete,saint louis 2013,programme,jeu,topolino,marc combas sete,saint louis 2013,programme,jeu,topolino,marc combas

 
La Mairie n'a pas souhaité que ce jouteur soit reconnu. 
 
et vous ? le reconnaissez vous ?
 
Sa peau a été bronzée plus que de nature, on lui a dessiné de fortes moustaches, sa tête a été coupée, on ne voit pas ses yeux.
 
C'est à vous : gagnez 2 places sur la tribune A !
 
Devinez le nom et le prénom de ce jouteur, et précisez comment avez vous fait pour l'identifier.
 
Vous devrez répondre à la question subsidiaire : pourquoi la mairie à t elle décidé de camoufler ce personnage.
 
1 - il n'a jamais gagné la Saint Louis,
2 - il n'est pas Sétois,
3 - il ne rentre pas dans le standard politique de la Mairie de Sète.