Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/04/2012

Les Sétoises et les Sétois vont encore mettre la main à la poche !

On croyait le projet enterré, et bien NON. Le voilà ressorti des cartons.

Pour financer la CCI et racheter le Palais Consulaire, la Région Languedoc Roussillon, propriétaire du port et de ses canaux, et par conséquent propriétaire de l'espace aérien situé au-dessus des canaux, a décidé de faire payer à la ville de Sète, une redevance annuelle sur les ponts qui traversent les canaux de la ville.

Dans les milieux informés, voire même très informés, il se murmure à haute voix que cette redevance, la ville de Sète compte bien la récupérer sous la forme d'une taxe payée par les propriétaires de véhicules à moteurs qui traverseront les ponts.

Chaque véhicule immatriculé qui traversera le pont, verra son immatriculation enregistrée, par les caméras de vidéosurveillance, et son propriétaire taxé annuellement du nombre de passage. Cette taxe aparaitra sur sa feuille de Taxe d'Habitation.

Les non-résidents, devront coller sur la lunette arrière un autocollant de couleur rouge avec en lettres blanches NRTP (Non Résident Taxe Payée). Ces autocollants seront vendus par les bureaux de l'office du tourisme situé à chaque sortie ou entrée de ville. Les non-résidents payeront un droit forfaitaire équivalent à 4 passages par jours pour 15 jours. La date de péremption de l'autocollant sera mentionnée sur l'autocollant lui-même ce qui simplifiera le contrôle par caméra, ou de visu par la Police Municipale. Le non-résident qui compte rester après les 15 jours devra renouveler son « PASSPONT »

Seront exonérés, les non-résidents qui justifieront d'une location sur Saint Clair ou qui seront propriétaires d'un bateau de plus de 20 mètres, amarré dans le Port de Sète. Les ambulances, les pompiers, les véhicules mortuaires, les véhicules de police, les véhicules d'élus, ainsi que tous les autobus quels qu'ils soient et d'où qu'ils viennent, seront également exonérés.

Un Autocollant de couleur verte avec en lettre blanche ETP (Exonéré de Taxe Pont) leur sera délivré.

Cette taxe de 0.15 € par passage dénommée « TAXEPONT » sera soumise à la décision du prochain conseil municipal, pour une mise en application le 1er Juin 2012. Les ponts qui entreront dans le périmètre de la "taxepont ", seront :

- le Pont de la Savonnerie,

- le Pont de la Civette

- le Pont Virla.

Dans un deuxième temps, la taxe pourrait être applicable à d'autres ponts.

Le Service des finances de la Mairie se félicite, du faible montant de la Taxe. Les études démontrent qu’un véhicule passe les ponts 4 fois par jour. Petit calcul rapide : 4 passages Jour X 0.15 € X 365 jours ça ne fera que 219 € ....... même pas 20 € par mois ! Et on peut faire moins en faisant le tour par les ponts non taxables ..... pour le moment.

sete,avril,taxe pont,region languedoc roussillon

pour le poster gratuit cliquez sur la photo

30/03/2012

Reprise économique à la Sétoise ....

Avec les bateaux de luxe du quai d'orient, la suppression des places de stationnement en centre ville, la création d'un labyrinthe pour vélo, le paiement des anneaux pour les plaisanciers sétois, l'arrêt des lignes maritimes, le déchirage des bateaux de pêche .....

et le feuilleton des paillotes qui n'en fini pas de recommencer.

A Sète c'est la reprise pour le commerce local.

On a même vu des anglais qui traversaient la grand rue Mario Roustan, et qui se dirigeaient vers le Palais Consulaire de la C.C.I.

 

sete,commerce local,palais consulaire,cci,pêche

 

 

16/02/2012

"Sète incivilités", et si la vidéo surveillance sanctionnait les propriétaires des chiens qui font caca dans la rue ....

On s'y attendait depuis 2009 ...... clic clic

Les incivilités seront sanctionnées par Vidéo Surveillance.

Ça va commencer par les chiens qui font caca dans la rue ! Oui ça va commencer par les chiens.

A défaut de sanctionner les stationnements gênants (pourquoi ?), Les propriétaires de chien paieront la note. La décision est prise, tout doit être mis en place pour financer ce service qui coûte cher à la collectivité (infrastructure et fonctionnement). Si les UNS ne payent pas, il faudra faire payer les AUTRES.

En exclusivité sétoise, en espérant que Midi Libre notre hébergeur préféré, ne nous en voudra pas, nous vous présentons le projet.

"Sur tout chien qui se promènera dans la rue, un code barre devra être visible. Ce code barre délivré par les services compétents, sera greffé par le vétérinaire de son choix sur la cuisse droite du chien. Les essais réalisés en secret ont été validés par les cadres supérieurs (ceux qui décident ou doit se faire le stationnement des voitures et des motos). Le code barre deviendra obligatoire après que la délibération aura été votée en conseil municipal.

Pour l'instant, les renseignements obligatoires lisibles sur le code barre seront :

 le nom du chien,

 le nom du propriétaire et son adresse.

Dans un deuxième temps (ne le répétez pas) imaginons la suite : activité du propriétaire, formation suivie pendant les périodes de chômage, appartenance politique, situation de la carte de vote .....

NB - tout propriétaire d’un chien qui aura déclaré un numéro de portable, se verra averti par SMS. Il pourra enlever le « caca de son toutou » sans les 5 minutes qui suivent la déjection spontanée de l‘animal. Dans ce cas seulement la contravention ne sera pas établie. Seul les frais de SMS seront facturés."

photo prise lors des essais

pour le poster, cliquez sur la photo

 

sete,vidéosurveillance,propreté,stationnement

 photo modifiée et propriété vicomtes de brageole

30/01/2012

Un trésor est caché sous le môle Saint Louis de Sète

Arrive le 29 Juillet 1666 Jour historique pour SETE que celui de la pose de la première pierre du mole du Roi (Saint Louis).

Monseigneur François Bousquet célèbre la messe et bénit la Pierre destinée à immortaliser l'année du lancement de la jetée "assez grosse et de couleur noire", sans doute volcanique et tirée de la montagne d'Agde. Elle porte gravée en lettre d'or l'évocation de Louis XIV, plus bas le Nom de l’Intendant en Languedoc Charles Tubeuf, et sur les angles quatre médaillons spécialement frappés pour ce jour.

0000000000

Arrive le 30 Janvier 2012, alors que Sète s'étouffe, que le moindre centimètre carré est voué au béton, que nos places publiques sont jetées sauvagement aux automobiles, que le môle saint louis croule sous le stationnement et la circulation en tout genre .......

On découvre que la voiture existe et qu'il faut des places de stationnement.

François Commeinhes vient d'avoir une idée de génie !

Est si on creusait le mole Saint Louis ? Pour y faire un parking d'entrée de ville. Techniquement la chose est faisable, sûrement on est pas des ABISTIT (bête, stupide,,imbécile ....). mais a quel prix ...........

Voilà qu’hier on nous faisait croire que plus il y aurait d'habitants et moins il y aurait de charges pour chacun ....

Aujourd'hui on nous démontre que plus nous sommes nombreux et plus nous avons besoin d'infrastructures, et plus nous avons besoin de fric pour compléter les appétits immobiliers de quelques-uns uns.

On parle d’entrée EST ou d’entrée OUEST voilà maintenant l’entrée SUD.

Tu arrives en voiture par la mer et tu te gares sous le môle avant d’aller au théâtre de la mer Jean Vilar ou dans un restaurant sur la marine.

Au fait comment s'appellera le Parking sous le môle ?

Vinci ou Charles Tubeuf ?

Petit retour historique :

Les anglais attaquent la ville le 24 Juillet 1710 et l'occupent jusqu'au 29 Juillet. Ils en sont délogés par les dragons du Duc de Noailles. Peu de traces épistolaires demeurent de cet évènement. Un jeton commémoratif fut toutefois frappé avec la légende "Pulsis Hostibus" (les ennemis repoussés).

 

sete,stationnement,mole saint louis,parking sous le mole

C’est quand que nous repousserons le bétonneurs de Sète ?

27/01/2012

Les Couacs de la Grand Rue Mario Roustan traduits en Sétois

 Et pourtant tout avait bien commencé

sete,grand rue mario roustan,commerce local

 Le parlé Français est déjà bien compliqué pour un habitant de Sète, mais le parlé Politico-Français ça fait du bien à entendre comme un cataplasme sur une jambe de bois.

Diplômés es-parlé Politico-Français-Sétoï, les vicomtes de brageole sont là pour traduire l'intraduisible.

 IL a dit lors de ses voeux aux Sétoises et aux Sétois

"Les problèmes de circulation dans la Grand Rue Mario Roustan n'existe que dans l'esprit chagrin de quelques-uns, plus portés sur la critique que sur la proposition"

Traduction Sétoise : les commerçants de la Grand Rue Mario Roustan sont des "Chquatou gatse" = Casse-c......s

Et puis revirement de situation IL reçoit les "Chquatou gatse" dans la salle des mariages pour les calmer .....

Voir compte rendu dans le Midi Libre du 27 Janvier 2012

 (comme d'hab clic clic sur l'article)

 sete,grand rue mario roustan,commerce local

Traduction du compte rendu en Sétois

1 - Le stationnement

Demain on rase gratuit et si vous n'êtes pas content, allez vous  garer sur la place de l'hospitalet au Quartier Haut. La haut, ils n’ont pas besoin de place publique.

2 - La circulation

Oui c'est le PATI, mais c est pour le bien des Sétoises et des Sétois, avec un sens interdit et le transport par navettes fluviales tous les marins pêcheurs viendrons faire leurs achats dans la grand rue ..... sauf ceux qui ont le mal de mer.

3 - Pas de question donc pas de traduction ..... le vide total

4 - La propreté du trottoir

On ne savait pas le béton désactivé était un attrape-merde mais avec votre pognon Je vais acheter un roto- brosse avec le conducteur qui va avec ....

5 - Les éventaires

Vous avez le PATI sur la chaussée, vous n'allez pas mettre le PATI sur le trottoir. Les Bâtiments de France ne sont pas d'accord sauf pour l'entrée du Port Sud de France.

6 - L'éclairage

Oui d'accord c'est une sombre affaire, c est la faute aux élus de l'opposition qui ont voté contre le PPP (partenariat public privé = privatisation du service public) et le préfet qui a trouvé le projet trop sombre. Mais à Sète ¨vous croyez encore au Père Noël, alors on va vous changer les 5 ampoules grillées et vous vous éclairerez avec les guirlandes.

7 - La mise aux normes

C'est pas MOI c'est la fautes des Bâtiments de France. Encore des "Chquatou gatse" . Nous allons négocier. Pour les trottoirs c'est pas possible mais pour les rideaux et les vitrines c'est possible.

 Avec MOI tout est possible !

 

Couac ! Couac ! Couac !

 c'est pas beau ça

 

sete,grand rue mario roustan,commerce local

 

14/12/2011

3 330 000 euros Hors Taxes pour le marché de Sète

Est ce bien raisonnable en ces jours de crise .....

Toute polémique mise à part, et pour élever le débat, nous ne prononcerons pas le mot de "marché de Sète". Nous donnerons de la hauteur au débat en parlant des "futures halles de Sète" des Messieurs François Commeinhes et Fontes.

D'ailleurs si l'on écoute François Fontes, Sète n'est ni Montpellier, ni Narbonne, ni Béziers........ ouf nous avons eu peur du contraire !

3 300 000 euros pour un filet de maille inox, une signature, et un paon qui fait la roue .....

Bref un "relookage" à 22 000 000 de nos francs = deux milliards deux de nos centimes ....

Le superflu l'emporte sur la raison

Les commentaires : comme d'habitude une exclusivité midi libre notre hébergeur préféré !.

sete,halles de sète,marché de sete,gabian

sete,halles de sète,marché de sete,gabian

Et les merdes de gabians ? Aucun problème c 'est prévu ! le filet est auto-nettoyant comme l'intérieur du parking des halles, de ses cages d'escaliers et de ses cages d'ascenseurs .....

 sete,halles de sète,marché de sete,gabian

L'objectif du projet :  beaucoup de frime, une grosse facture pour les Sétoises et les Sétois et un peu de commerce !

Une exclusivité Vicomte de Brageole, la lettre que Monsieur Régis Lombardi, Conseiller Municipal de la Majorité a adressé à "Mesdames et Messieurs les commerçants des Halles". 

 sete,halles de sète,marché de sete,gabian

  ---------- PUB ---------

Les vicomtes de brageole toujours à l'affût de la nouveauté n'ont pas hésité à créer les articles dérivés qui rappellerons, Sète, le filet du marché, le soleil, et les joutes.

Ces articles griffés VdB, dont nous présentons les modèles ci dessous seront en vente le jour de l'inauguration au prix de 1500 euros l'exemplaire chez Mario.

sete,halles de sète,marché de sete,gabian                 sete,halles de sète,marché de sete,gabian           sete,halles de sète,marché de sete,gabian

Pour essayer les chapeaux cliquez dessus

24/06/2011

Stationnement à Sète : le top 50 des places privées !

Pendant que des cons de Sétois tournent en rond pour trouver une place et payer le droit de stationner, d'autres Sétois, plus malins et beaucoup plus intelligents, se réservent gratuitement le droit de stationner au vu et au su des autorités compétentes et des caméras aveugles.

Peut importe OU, QUAND, et QUI ! L'important c'est la règle..... pour tous ou pour personne.

Quand bretzel, donne comme conseil (...) changez vite votre plaque d'immatriculation et vous pourrez vous arrêter au milieu de la rue, elle n'a pas tout à fait tort,.....mais c est incomplet .... il faut en plus, choisir ses réseaux d'amis

Quelques images ..... (clic clic sur les images pour les postériser)

sete,stationnement,vidéosurveillance sete,stationnement,vidéosurveillance sete,stationnement,vidéosurveillance

sete,stationnement,vidéosurveillance  sete,stationnement,vidéosurveillance

la palme revient à cet élu automobiliste  qui stationne sur une place pour handicapé

 mais peut être que ce donneur de leçon  est aussi non voyant

sete,stationnement,vidéosurveillance

25/05/2011

Si c'est pas du clientélisme ça lui ressemble

Touche pas à mon panneau

Et voilà que les députés de la majorité s'accrochent aux panneaux signalant les radars fixes pour éviter que l'état ne les supprime.

la retraite à 80 ans (pour eux), à 70 ans pour les salariés, OUI

la fermeture des classes maternelles, OUI

la mort du service public, le déremboursement des médicaments, OUI

l'augmentation des impôts, la baisse du pouvoir d'achat, OUI

les délocalisations d'entreprises, OUI

l’augmentation du prix des carburants, OUI ..............

Mais il ne faut pas toucher aux panneaux signalant les radars fixes, pour éviter que les automobilistes ne se fâchent .......

Ils sont très forts ces députés U M P !

 pour défendre les citoyens.

sete,panneaux signalisation,radars

26/04/2011

Et si l'on rebaptisait la rue du jardin des fleurs ? en rue des chantiers !

On peut lire dans les Rues de Sète d'Alain Degage que :

"La Rue CHAVASSE (délib. fin XIXe siècle) traverse les terres d'une riche famille de propriétaires sétois du XIXe siècle apparentée aux Gaffinel dont hypollite fut conseiller municipal de 1865 à 1870 alors que Jules collectionneur éclairé, possédait une collection de peintures vendues en 1922 Salle Drouaut où figuraient notamment à coté de Bonnard, Matisse, Renoir, des bronze de Rodin. S'en détache une ancienne impasse, dite Chavasse, baptisée le 13 Février 1973 rue du JARDIN DES FLEURS du nom porté par ce quartier depuis la seconde moitiè du XIXe siècle pour les raisons que l'on comprend aisément sur le site occupé par la baraquette Cazanove en 1827"

Aujourd'hui cette rue n'a comme fleur que son nom. 

sete,chavasse,jardin des fleurs,quartier haut sete,chavasse,jardin des fleurs,quartier haut

 

sete,chavasse,jardin des fleurs,quartier haut

14/04/2011

le Quartier de Villeroy à Sète est il une île "Ya Ka y Ment"

Le Maire de Sète nous re-fait le coup de "l'apolitisme" !

Voilà qu'il organise une réunion du quartier Villeroy avec son avocat et son aménageur (tous payés par la ville de Sète)

La presse est présente, et quand un élu de l'opposition demande la parole, on cri au salabre ! "Cette réunion est apolitique". Pour parler il faut habiter le quartier. 

Le bruit ? Apolitique !

La sécurité ? Apolitique !

La circulation ? Apolitique !

La plage ? Apolitique !

Les infrastructures ? Apolitique !

L'aménagement ? Apolitique !

Le jugement du tribunal administratif ? Apolitique !

Et nous en passons et des meilleures histoires apolitiques.

Même le « 4 pages en couleur » édité par le service COM' de Monsieur François Commeinhes, au frais du contribuable Sétois, C'est Moi, C'est Nous, c'est Apolitique.

pour lire clic clic sur "4 pages apolitiques" 

Ce « 4 pages » va t il être comptabilisé dans les frais de campagne des prochaines municipales ? c'est apolitique !

Que les habitants de villeroy se rassurent ! tout va pour le mieux dans le meilleur endroit du monde ......... Personne ne viendra contrarier leur tranquilité, surtout pas pas les habitants du futur quartier des salins avec ses 500 logements dont 100 logements sociaux.

Les Sétoises et les Sétois de Villeroy vont ils croire qu'ils seront mieux traités que les Sétoises et les Sétois des autres quartiers ?

- plus de policiers,

- plus de CRS

- plus d'agents en VTT

- moins de moustiques .... tiques ... tiques .... tiques ...

Qu'ils se détrompent (d'éléphant) !

 pourquoi faire aujourd'hui ce qu'on peut remettre à demain

Revue de presse

Midi Libre du 14 Avril

"Réunion de quartier, pas tribune politique"

 

sete,villeroy,salins de villeroy,lido de sete

Hérault du Jour du 14 Avril

La ville n'avait pas passé d'appel d'offre

sete,villeroy,salins de villeroy,lido de sete

Dur, dur de vivre à Villeroy

 sete,villeroy,salins de villeroy,lido de sete

 

sete,villeroy,salins de villeroy,lido de sete