Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/09/2018

2020 « L’inattendu » sur la ligne de départ !

Pris par de nombreuses activités de couture, un costume par ci, un costume par la …. Une bavette taillée par ci et une bavette taillée par-là, Nous avons négligé notre vicomté ……

Nous nous en excusons.

C’est re-parti mon quiqui !

Apres une finale de  coupe du monde de foot dans la salle Brassens. Sécurité oblige et économies pour évènements populaires aussi ….

Après une saison de joutes ou il n’a pas fait la moindre apparition.

Après une saint Louis en demi-teinte ou l’on n’a pas vu Mathieu Peysson au défilé, ou Louis Ichard Marathonien sétois qui a participé au JO d’Anvers en 1920 a été oublié dans le programme …. Peut-être a-t-il payé le fait qu’il a été porteur de la flamme olympique en 1968 pour les jeux d’hivers de Grenoble.

Après la réception de la guêpe qui s’est envolée après une bonne macaronade, avec une belle parure de joutes, lance et pavois, et une déclaration d’amour dans le cadre …..  « Quan costa pas res a bona pignata ».

Après, après, après …. Il nous donne le coup de grâce dans la presse locale !

Je me représente pour un 4ème mandat : Sans étiquette ni sans surprise et sans éthique non plus.

Apolitique le temps de se faire élire en 2001, UMP sarkosiste, il se découvre Macro-compatible jusqu’au moment des premières difficultés qui l’amène à redécouvrir le confort du pragmatisme de façade qui lui tient de ligne de conduite si éloignée de l’intérêt général …

Le feu couvant sur sa droite et sa gôche, il n’hésite pas à fustiger le landernau politique :

« Ce serait indélicat d’avoir une alternance »

Et pourquoi pas un sacrilège monseigneur !

Pèle mêle il s’exonère de ses responsabilités. Si les projets pour lesquels il s’était engagé ont dû être abandonnés, c’est la faute aux restrictions budgétaires.

Il s’attribue un satisfécit pour un résultat mitigé ….. Après 17 ans de mandat la ville (n’) est (que) sur la voie de la guérison.

Comme dirait notre cousin ……. On craint de la sauver.

Il oublie de dire qu’au terme des deux premiers mandats, il a mis la ville en situation de cessation de paiement avec un dette record et des taux d’imposition à la limite du supportable.

Il  ne peut cacher qu’elle manque encore aujourd’hui de nombreuses infrastructures et nous ajouterons qu’elle souffre d’un abyssal défaut d’entretien.

Lui qui se dit « au plus proche de ses concitoyens durant les fêtes de la Saint Louis » Mais pas là, pas à leur côté dans les nombreuses difficultés et revendications de la vie quotidienne.

Il voudrait nous faire croire qu’il va pouvoir faire demain ce qu’il n’a pas su faire jusqu’à maintenant.

Il va même jusqu’à promettre de baisser les impôts :

«La dernière cigarette, le petit verre de rhum avant le coup de grâce. »

   

Cette situation devenant inquiétante nous avons visité l’arc en ciel politique de notre bonne ville de Sète et devinez qui nous avons trouvé pour faire face à cette situation.

Nous avons rencontré « l’inattendu »

«L’inattendu« nous a assuré de sa présence dans cette campagne de 2020.

Attendons-nous par conséquent à ce que  « l’inattendu » prenne part au débat électoral.

20:56 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, municipales 2020 | Tags : sete, municipales 2020, commeinhes françois | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Quel sussepinse mon cher Vicomte, vous nous avez mis l'eau à la bouche, n'en doutez pas!

Écrit par : Curieuse | 22/09/2018

je sais je sais madame

mais notre discrétion nous perdra.

pour votre info ce matin dans les embruns de notre hébergeur préféré ..... l'énumération à commencé

Écrit par : le chage des commissions | 23/09/2018

l'inattendu est probable ce qui est sur et réconfortant.

Écrit par : bob de sete | 25/09/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.