Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/04/2018

Tous les embruns sont permis …. Contre l’opposition municipale

Voilà que la presse libre celle qui s’achète et qui se vend, tantôt bleue tantôt blanche. Celle qui sort le carton rouge quand c’est rouge. Celle qui alimente les serpents de mer et les marronniers.

La voilà revenue sur le Conseil Municipal de la semaine dernière.

La presse se plaint de pas avoir eu les argumentaires de « Liberti, Denaja » selon l’embrun un seul mot aurait été prononcé « entourloupe ! »

Enfin messieurs Liberti, Denaja ….. Et alors vous votez sans donner votre argumentation, vous auriez pu participer au pré-conseil municipal comme la presse libre. Là au moins pas besoin d’argumenter, tout est fourni …..

Enfin messieurs Liberti,Denaja …… vous pouviez faire comme les vicomtes de brageole et tapoter sur

http://www.nosimpots.fr/commune/taux-taxe-fonciere-sete

et là fini l’entourloupe, que du brutal ! On a même vu un propriétaire s’étouffer quand il a lu le classement de la ville de Sète.

Moralité : Quand on n’est pas Sétois, avant de se gargariser avec un verre qui se vide, il faut avoir payé l’addition du verre plein.   

 

La taxe foncière sur les propriétés bâties de Sète est due par les propriétaires ou usufruitiers de propriétés bâties de cette commune. Des exonérations, permanentes ou temporaires, peuvent toutefois s'appliquer.

Même si le bien est donné en location, c'est le propriétaire qui doit payer la taxe foncière.

Cette taxe est établie une fois par an, et pour l'année entière, d'après la situation au 1er janvier de l'année de l'imposition. La base d'imposition de la taxe foncière sur les propriétés bâties est égale à la moitié de la valeur locative cadastrale. La valeur locative est actualisée chaque année.

Les taux de la taxe de Sète sont votés par les collectivités territoriales. Son montant s'obtient en appliquant ces taux à la base d'imposition. Depuis 2011, la région ne perçoit plus la taxe foncière sur les propriétés bâties.

En 2014, le taux de la taxe foncière bâti de Sète s'est élevé à 63.27%, toutes collectivités confondues, contre 53.22% en 2002, ce qui représente une évolution de +18.88%.

La commune de Sète est classée en position 36328 sur 36655 au niveau national, 1393 sur 1545 au niveau régional et 343 sur 343 au niveau départemental.

   

22:29 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, Politique | Tags : sete, impot foncier | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

12/04/2018

C'est bouche de baudroie qui l'a dit !

Autour du marché (halles pour les parisiens) deux pétitions se tirent la bourre,

L’une dirigée par les commerçants de l’intérieur qui voudraient que la rue général de gaulle soit piétonnisée les après-midi …..

L’autre sous la houlette des commerces de l’extérieur qui souhaitent que la rue soit piétonne toute la journée …..

Ces deux pétitions diviseraient même la majorité municipale ….

A chacun son caddies …..

mais avant les caddies il faudrait penser aux consommateurs. Eux seuls sont capables de les remplir et de faire tourner économiquement le centre-ville.

hales,marché,rue pietonne,pétition

11/04/2018

Les affaires reprennent : l'agglo de l'oncle S.A.M recrute 130 agents contractuels ....

Enorme ! Création de 130 postes en CDD chez Sète Agglo pôle Méditerranée et les autres.

70 postes saisonniers

20 postes sur des remplacements longs

40 postes, hors saison, toutes filières confondues, et sans plus de précision.

 « Dixit Madame Véronique Calueba-Rizzolo Conseillère Communautaire »

Humainement, la précarité proposée dans le cadre de contrat, est assez insupportable. Les personnels n’ont pas de perspective d’avenir, pas d’équilibre, pas de possibilité de dialogue social, pas de formation qualifiante, pas d’avancement. Ils deviennent des personnels « KLEENEX »

En conclusion, on peut se poser la question légitime, à savoir, comment une collectivité, peut-elle porter une pratique de précarisation de l’emploi dans la fonction publique.

emploi,agglo pole mediterranee,cdd,précarité

Et selon les Vicomtes de Brageole qui seront les heureux élus ? Combien de Sétois, Combien de Mézois, Combien de Balarucois, combien de capitaines qui sont partis joyeux vers des emplois précaires Dans ce morne horizon se sont évanouis. Combien ont disparu dure et triste fortune …..

14:30 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog | Tags : emploi, agglo pole mediterranee, cdd, précarité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

08/04/2018

Jeu des News et des Fake News de Sète (suite) (1)

(1) traduction anglais sétois : jeu des niouses et des fèques niouses  ...

 

0 – sujet non repris par la presse locale « voilà 3 fois que le conseil municipal est reporté ! question : y a-t-il de l’eau dans le gaz ?

 

1 - Après l’idée d’une Marina pour yachts de luxe le long du quai d’Alger, bientôt un musée des dockers, des commerçants et des industriels. La devise « à Sète les quartiers renaissent et les métiers disparaissent »

 

2 – Dans les cartons un projet de maison du travail précaire    

 

3 – les phrases historiques après Escale à Sète

  • Du commandant de l’Hermione Yann Canou « Escale à Sète restera à jamais dans nos mémoires »
  • Du Président de l’EPR Port Sud de France Jean Claude Gayssot « Si à Sète il n’y avait pas de Port, il n’y aurait pas d’Escale à Sète »

 

4 – Pas content notre poufre parisien de ne pas avoir été convié à l’audience du Tribunal Administratif qui a examiné l’annulation des concessions de plage. La Taupe devait être en congés pour Escale à Sète. Contrairement aux huit plagistes lésés (dixit le poufre) ni ce dernier ni l’opposition n’ont pu assister à l’audience. Le poufre semble s’inquiéter de savoir s’il pourra boire des coups, les tentacules dans le sable, et les oursins dans les poches cet été ….

 

5 – pas chanceux les agglomérés de l’oncle SAM mézois et balarucois inclus. La part intercommunale de la taxe foncière sur le foncier bâti augmente de 919 % (même pour les retraités et les cheminots).

 

6 – selon le Sète.fr de Mars 2018 (source Mairie) les paillotes des plages du Lido vont bientôt rouvrir.

 

7 – Les vicomtes de brageole aux anges d’apprendre que les voix vives ne seront pas aphones. Une Braegole d’or à Maïthé Vallès-Bled pour sa pugnacité.

 

8 – le point sur les eaux de l’étang de Thau !

 

  • 8 Mars : Midi Libre selon François Commeinhes « l’étang de Thau s’oriente vers un bon état écologique.
  • 10 Mars : Midi Libre selon la Direction départementale des Territoires et de la Mer « la récolte et la vente de coquillages suspendues »
  • 11 Mars : Midi Libre selon l’oncle SAM et Henry Fricou « une DUP pour accélérer le projet de palais des sports et des congrès soit une surface de 11000m2 sur l’ancien site Lafarge qui borde l’étang de Thau.
  • 12 Mars : Midi Libre selon une brève une station d’épuration sera construite d’ici 4 ans pour préserver le bassin de Thau de demain dont l’équilibre demeure fragile ….
  • .
  • 14 Mars ; Midi Libre selon François Commeinhes une nouvelle station d’épuration innovante pour protéger le milieu ….
  • 17 Mars : La Marseillaise selon les professionnels conchyliculteurs il est positif d’augmenter la capacité de la station d’épuration mais les récents débordements ne sont pas imputables à la station. Sont aussi en cause les réseaux et le pluvial. Il faut arrêter d’urbaniser à outrance et s’interroger sur le développement de la plaisance avec des gens qui désormais à l’année sur leur bateau dans les ports …….

 

  • 08 Avril : les vicomtes de brageole « a force de se gargariser de bonnes paroles nos hommes politiques vont tuer l’étang de thau.