Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/11/2014

René Fornes nous a quittés ....

sete,rene fornes

Il était membre du canal historique et Trésorier Fondateur des vicomtes de brageole, il est décédé à 72 ans.
 
Grand connaisseur en films de cow-boys, en disques de blues, et en films noirs   Il était incollable .....
 
Il était toujours partant pour la rigolade, la dérision, et le coup de fourchette. Trésorier de notre cercle, et spécialiste de la monétique, il avait édité les Fornes-dollards et pris le soin de les déposer sur un compte offshore aux îles caïmans. Compte dont il était le seul à connaître le numéro. Il est parti en emportant son secret. 

sete,rene fornes sete,rene fornes

 
Son humour était plus noir, qu'absurde et souvent à la limite à te faire grincer les dents . Son sourire en coin en disait long sur le personnage.
 
Tu vas terriblement nous manquer
 
Adieu René.

23:01 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog | Tags : sete, rene fornes | Lien permanent | Commentaires (11) |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Ah ben merde alors!.... Au revoir Monsieur René....

Écrit par : Chagrine | 01/12/2014

A René,
Très ancien camarade, nous avions le même âge et les mêmes idées. Regrets de l'apprendre comme cela, mais tu seras plus heureux où tu es que nous ici à SETE et dans notre France actuelle. J'espère qu'il viendra de tant en temps tirer certains de leur apathie. Je me délecte à lire à chaque fois "Les Vicomtes de Brageole" et tant pis pour ceux qui "rincent des dents" car si cela arrive c'est qu'ils ont entendu "la Vérité". René repose en paix. JM

Écrit par : de MONTBRUN Jean-Marc | 01/12/2014

Un peu plus âgé que moi, c’est certainement un de ceux qui à l’adolescence m’ont fait connaitre et aimer le cinéma, au ciné-club de Sète et dans le cadre des « interminables » soirées que nous passions, en bande, à l’époque, au «TABARIS»...entre le flipper, le jukebox, les bd de Lucky Luke, les «déconnades» et les « demi-tango panaché»…et, peut-être, pour revoir une fois de plus ton sourire en coin avec cet humour caustique que tu pratiquais et appréciais tant, je te dis qu’en ce matin pluvieux, la pensée que j’ai pour toi, est inversement proportionnelle à ta taille…
CIAO René…

Patrick GREGOGNA

Écrit par : Patrick GREGOGNA | 01/12/2014

Tu étais jeune pour partir si tôt... Adieu l'Ami repose en paix

desiderium

Écrit par : zapatore | 01/12/2014

Le soviet du Pastagas est parti et nous n'avons pas fait le pèlerinage vers le soviet suprême, pourtant le car était prêt, le trajet choisi, les provisions faites et le car bourré. Ils nous restera ta merveilleuse prestation déclamant les poèmes du soviet. Je cours chez April acheter un mille-feuille que je fais déguster en pensant à toi.
Ciao Renè

Écrit par : ann | 01/12/2014

René
Pour le parisien que je suis tu m'en a bouché un coin, je ne m'attendais pas a trouvé un géant du blues, un fin limier des polars et films noirs américain sans oublié tes westerns. T'emportes avec toi, prince du pastagas des soviets ton humour singulier et une forme d'originalité rare.
Bye bye René
Robert

Écrit par : canault | 01/12/2014

adieu rene on habitait le meme quartier du temps ou mon pere tenait la bijouterie ds la rue henri barbusse sinceres condoleances a toute la famille

Écrit par : biron | 01/12/2014

Sincères condoléances à sa famille, ses proches et à ses amis des Vicomtes. Aprés l'ami Gaston, un autre sétois au regard malicieux sur notre ville nous quitte...

Écrit par : Philippe Sans | 01/12/2014

Nous sommes tres touché par le deces de René , Il avait accompagné Renée son épouse à la projection du film Poetes et toi sétois il y a 2 semaines à la Chapelle du quartier Haut , je partageais sa passion pour le blues , toutes nos plus sinceres condoleances à ses proches. Pascal Josy Cacahuete et Lieu noir

Écrit par : Pascal Cacahuete | 01/12/2014

La vérité......... Difficile de rester dans la rigolade et la dérision en apprenant la triste nouvelle.Adieu vicomte,adieu ami.
Vincent Benavent

Écrit par : Vincent | 01/12/2014

Oh que c'est bien dit! Bye bye monsieur fortdunez:-)

Écrit par : Agnes | 03/12/2014

Les commentaires sont fermés.