Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/09/2014

c'est bouche de baudroie qui nous l'a dit !

sete,patrimoine,robert combas,halles de sete,fontaine

 
Une bonne nouvelle pour la journée du patrimoine sétois
 
Le Maire s'y était engagé en 2009, il faut sauver la fontaine de Robert Combas située sur le coté de la médiathèque. Il avait selon Midi Libre notre hébergeur préféré, pris une grosse colère.

sete,patrimoine,robert combas,halles de sete,fontaine

 5 ans après la colère, c'est réglé, elle déménagera sur le parvis des halles. Même si les services compétents ont oublié la prise d'eau, c'est mieux ainsi car c est une fontaine qui fonctionne sans eau tout comme le parvis autonettoyant des halles.

sete,patrimoine,robert combas,halles de sete,fontaine

17/09/2014

La station biologique de Sète fous le camp ...

Le bruit court comme un furet qu'un Quatari PDG du groupe Grosmého spécialisé dans la pêche de loisir, serait sur le point d'acheter la superbe station biologique de la plagette. 
 
En projet un complexe de chambre d'hôtes 5 étoiles avec une pêcherie à la daurade pour personnes fortunées. La station biologique étant actuellement propriétaire des quai de la plagette, si la vente se réalise, les quais deviendraient propriété privée ..... à suivre !
 

sete,station biologique,daurade,

 

03/09/2014

Artist'ô bar ! kesaco ?

sete,halles,fontes,électeurs

 
Tout les Sétois (et même les Sétoises) savent que pour être Vicomte de Brageole, il faut être né à Sète de parents nés à Sète.
 
Si t'es cousin avec La Mandroune ou le mari d'Arapète, c'est encore mieux.
 
Pour être ARTIST’Ô BAR c’est beaucoup plus simple, il suffit de le vouloir et de faire un petit effort. Petit l‘effort : café, vin blanc, vin rosé c'est très en vogue, très actuel, moderne quoi, pastis exceptionnellement aux apéros de jouteurs. 
 
Pas besoin de cotiser aux intermittents du spectacle, il suffit de s’autoproclamer ARTIST’Ô BAR.
 
D'abord et surtout ne pas faire de politique locale. C’est ringard. Privilégier l’international. Le national à la rigueur, mais sans fâcher notre député et notre bientôt sénateur d’ici.
 
Mais ne pas se priver de commenter l’actualité locale au bar. Sereins et désabusés, installés en terrasse pour voir en étant vus et s’entourer d’autres ARTIST’Ô BAR, c’est pas ce qui manque.
 
(Exemple de questionnement  : "t'as vu la tourterelle qui niche dans le filet de la centrale des halles, tu crois qu'ils vont la tuer ? Tu crois qu'il faut en parler à Fontes ou à Brigitte bardot ?")
 
De temps en temps, aller draguer le populo à sa table, c’est chouette et de gauche. Surtout si le populo vote à droite. 
 
Très important ! ne pas hésiter à traiter les électeurs du Front National de « fachos ». C’est un peu court comme analyse politique, mais ça te met d’emblée dans le bon camp. L’antifascisme, ça pose genre Espagne de 36, Résistants de 40… 
 
Pour être ARTIST’Ô BAR, faut avoir des lettres et des références historiques, c’est mieux.
 
Nous, les vicomtes de brageole et associés, avons décidé d’en être, tranquillement installés à nos terrasses préférées. 
 
Et rendez-nous notre pendule…

sete,halles,fontes,électeurs