Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/10/2013

Sète, le nouveau journal municipal : celui qui lave transparent !

 
Après le nouvel OMO de Coluche, celui qui lave plus blanc que le blanc, à Sète nous avons le nouveau mensuel municipal de propagande le "Sète.fr" d'octobre, celui qui veut laver "transparent"
 
Dans le nouveau Sète.fr 
 
- Nous n'aurons plus l'avantage de lire l'édito de Monsieur François Commeinhes notre Maire Conseiller Général de l'Hérault. A cinq mois des élections municipales, l'auto-propagande payée avec les impôts des Sétoises et des Sétois c'est illégal.
 
- Nous ne pourrons plus voir notre Maire en photo. A cinq mois des élections municipales, Monsieur François Commeinhes s'est auto-censuré.
 
- Nous n'entendrons plus parler de l'opposition communiste. A cinq mois des élections municipale notre Maire vient de s'apercevoir que l'anti communisme primaire est un vilain défaut.
 
Par contre, nous aurons le plaisir :
 
- de voir les photos de nos amis, de nos parents, de nos enfants, et de plusieurs personnages emblématiques de Sète. Le journal municipal "Sète.fr" devient, à l'insu du plein gré des "personnes photographiées" un press-book de soutien à la politique municipale.
 
En lisant ce billet vous êtes "informés de votre plein gré".
 
Pour le même tarif, celui de nos impôts nous aurons également le plaisir
 
- d'avoir accès à l' I.M.C. (l'information Municipale Contrôlée)
 
*des effectifs en hausse pour la rentrée scolaire 2013/2014 et rien sur les fermetures de classes.
 
*des travaux de rénovation de l'éclairage public, et rien sur l'abandon de l'entretien courant et sur le montant pharaonique de la facture que nous, nos enfants, et nos petits enfants devront payer.
 
*des associations sétoises qui ont le vent en poupe, et rien sur celles que l'on étouffe ou celles ou les adhérents bénévoles n'ont pas le droit d'avoir une vie politique différente de la pensée unique.
 
*10 oliviers plantés sur le site des Pierres Blanches et rien sur les arbres détruits par la promotion immobilière, rien sur les palmiers malades et qui nous coûtent un "pognon fou".
 
* la rénovation des vieux quartiers, et rien sur la saleté des rues et sur les trottoirs réservés jours et nuits au stationnement. Rien sur les contraventions choisies.
 
* des commerces qui ouvrent et rien sur les 17% de chômeurs de notre ville.
 
- des visites programmées par la Municipalité pour les nouveaux sétois, et rien sur les augmentations des impôts locaux. Au cours de ces visites, les nouveaux sétois feront connaissance de l'équipe Municipale. (voir le coupon réponse). Nous espérons que les promenades et les frais de bouche rentrerons dans les comptes de campagne.

sete fr,election municipale,françois commeinhes

- et enfin une tribune Libre ou après avoir été mis en boite en 24 pages par la Majorité Municipale, l'opposition Sétoise peut s'exprimer en quelques lignes avec un nombre de mots hyper contrôlé par le Maire.
 
Est ce bien légal tout ça ? Le nouveau mensuel municipal  "sete.fr" a la couleur du blanc, il a l'odeur du blanc, mais ce n'est pas demain la veille qu'il lavera plus blanc.
 
Une petite histoire pour la "Faim" 
 
En face la pendule du marché, la pendule depuis a été détruite, .... 
 
Un Monsieur aborde une Dame :
 
" Bonjour Madame, je vous donne 2 exemplaires du Livre de Joël Jacobi illustré par Hervé Di Rosa et vous me donnez votre exemplaire du Sète.fr d'octobre !

sete fr,election municipale,françois commeinhes

 
Réponse de la dame " ha non ! les photos du Sète.fr en couleur ne mentent pas elles .... et puis peut être qu'en novembre il y aura la mienne, j'ai rempli mon bulletin pour aller visiter la ville. J'ai donné au service communication de la ville mon nom et toutes mes coordonnées personnelles sauf le code de ma carte bleue et la procuration ...... de mon compte bancaire."


16:07 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, Election Municipale | Tags : sete fr, election municipale, françois commeinhes | Lien permanent | Commentaires (43) |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Pas de succès votre billet messieurs les vicomtes. Votre notoriété est à la baisse. Liberti vous aurait il volé la vedette ?

Écrit par : l'espincheur | 06/10/2013

Salut l'Espincheur, ne te fais pas de soucis, le billet a été vu environ 2000 fois depuis hier.

S'il n'y a pas de commentaire, c 'est que personne n' a rien à dire, même pas latopejim...ou 7oies de foie gras.

Le billet est une évidence.

Écrit par : le chargé des commissions | 06/10/2013

L'spincheur vous avez raison, lIBERTI A PRIS LA VEDETTE, mais il aussi prendre la la place de votre ami

Écrit par : zapatore | 06/10/2013

Vicomte, tu t'es démené sur ce billet !!
Est-ce pour faire concurrence à la Tribune qui revient enfin après un -très- long hibernage estival ?

Espincheur, le succès ne se compte pas toujours au nombre de commentaires... sinon nous aurions une femme à la mairie de Sète depuis un moment !!

Écrit par : henriette | 07/10/2013

mon activité augmente avec l'auton'halle ....

Écrit par : le charge des commissions | 08/10/2013

M. le chargé de la commission les oies sont des oiseaux migrateurs et toujours en groupe, nous nous sommes un petit groupe de sept et nous prenons notre envol la semaine prochaine pour l'Espagne et les préparatifs de notre expédition annuelle ne me laisse pas assez de temps pour commenter votre blog. Je compte sur votre bienveillance naturelle pour m'en excuser. Étant nouveau sétois je me suis empressé de remplir le bulletin et attends avec impatience de découvrir votre ville. J'espère faire sa visite dans l'état de propreté où elle se trouvait à partir de samedi matin dernier donc si notre seigneur peut nous renvoyer une tempête de pluie avant cela comblerait les lacunes dans le nettoiement de cette cité.

Écrit par : 7oies | 08/10/2013

Je sais que ceci est hors sujet mais l'anecdote est croustillante.

Hier je me promenais sur le qui où l'on aspire Herber et j'ai écouté au passage une conversation entre des personnes domiciliées à Agde et voulant acquérir un vélo électrique en bénéficiant des 200 euros de subventions donnés généreusement par la ville de Sète lors de cet achat pour les résidents sétois.

Ils avaient trouvés la solution pour en bénéficier, faire faire l'achat par un troisième larron habitant Sète.

Je ne sais pas si tout compte fait je ne vais pas m'installer ailleurs et ne vais pas remplir le bulletin car si vous les sétois vous payez les bicyclettes des agathois, vos impôts vont devenir de plus en plus lourd.

Écrit par : 7oies | 08/10/2013

"Latopejim" ,tu as dû creuser pour trouver cela :=))
J'aime bien ton édito Loulou bien que j' ai pas mal de choses à dire dessus , pour le moment je gère l'après Automn'Halles où j'ai vu et parlé avec plein de monde (de tous bords et j'ai eu plaisir à le faire) .
Bien sûr ,mon plus grand plaisir a été de voir mon ami , le resplendissant Douanier en tenue d'été (style Mafioso Napolitain avec le cigarillo au bec...) Il a été superbe ,tout en finesse comme à son habitude) .
Par contre , le Chargé n'est pas venue me saluer ,pas même dans les Halles où j' ai présenté le Plan des Halles de mon aïeul qui a intéressé pas mal de personnes dont le 'Nouveau Candidat Surprise ' F.L :=))) avec lequel j'ai échangé quelques mots .Ce qui est revenu le plus souvent a été la question (qui tue) :
Quelle a été la Municipalité et le Maire qui a eu la sensationnelle idée de détruire la splendide oeuvre de Léon Rosiès pour y mettre un espace avec parking aussi hideux ???
Peut être aurais-je la réponse éclairée sur ce Journal ???
ADESIAS .

Écrit par : utopjim | 08/10/2013

Cher Monsieur Utop... vous qui rêvez de moi ici et ailleurs, vous m'avez parlé lors des Automnales ! Etonnant, non ?

Écrit par : henriette | 08/10/2013

Pourquoi ne vous êtes pas présenté ?
Suis-je aussi désagréable en vrai ?
En réfléchissant ,je crois me souvenir qui vous êtes ...
Allez-vous me lire maintenant ?
ps/ Automn'Halles et pas A.......
Pourquoi "Etonnant, non?" êtes-vous en panne d'inspiration pour imiter le tic de 'Calimero' qui l'a volé au génial Desproges ?
On se revoit quand????

Écrit par : utopjim | 08/10/2013

Quoi, tu veux du cirage de pompes publique, encore ?
Je t'en ai fait un peu à la Tribune compte pas sur moi pour en faire plus, c'est pas mon genre...
Pourquoi je me suis pas présentée ?
Devine...
pff !
on se revoit l'année prochaine aux AutomnHalles... communisses...
Bisou bisou... hé hé ! et repff!

Écrit par : henriette | 08/10/2013

Il n'y a plus de 'Communisses' à Sète ma brave Rillettes ,ils sont tous "Frontistes de gauche" :=))) Ne Mélanchons pas tout!!! relol!!!

Écrit par : utopjim | 09/10/2013

Je pense qu'Henriette veut parler de vous en latin et vous qualifie de quelqu'un de commun.

Enfin un écrivain de votre classe élevé chez les curés devait savoir cela.

Écrit par : 7oies | 09/10/2013

Cette chére Henriette se fait malmener par le dénommé UTOP qui parait-il a commis un livre que personne ne veut acheter ni lire.
Quelle tâche ce monsieur pourquoi ne reste t-il pas commis de cuisine peut être progressera t-il dans ce domaine.
Quant à son aïeul qu'il le laisse tranquille je ne suis pas sur qu il aimerait qu'on le mette en évidence.

Bon tout cela pour regretter que la pendule du marché ne marche plus où j'attends toujours Henriette autour de midi qui n' arrive jamais

Écrit par : le mecene | 09/10/2013

Persévère, persévère, Mécène ! Dès que tu te tiendras derrière un stand pour vendre ton livre signé Mécène, je te promets que je viendrai te faire... la bise (au moins, ne fantasmons pas sur le plus, les prochaines Automnales ce n'est que dans un an et qui sait si d'ici-là nous aurons encore de l'appétit et des plats gourmands à servir... !).

ps : la pendule a disparu, la pendule a disparu, la pendule a disparu...

Écrit par : henriette | 09/10/2013

bonsoir jean marc dit latopejim

désolé je suis venu à cette automn'halle mais je n'ai pas eu l'idée de rentrer dans le marché. Je croyais qu'il été fermé avec tout ce bordel, cette pendule qui a disparu, ce marchand de journaux disparu également, ce marchand de sacs exilé ..... et tous ces ingénieurs qui tournent autour des affiches de topollino pour montrer leur dégaine, téléphone en main ...

je suis allé par contre dans la rue gambetta ... j'y a rencontré plein de copains.

à l'an prochain je mettrais ma cravate verte

Écrit par : le charge des commissions | 09/10/2013

Loulou dit le Chargé .
Pourquoi ne réponds-tu pas à ma question sur la destruction du marché et que tu noies le poisson ? François L. est venu ,lui, dans le marché ,pas François C. ...
Il me tarde que vous lisiez mon petit article sur les Municipales qui va paraître sur la prochaine Gazette, je m'attend à quelques réactions ,mais qui osera les faire par écrit non anonymement ????
Dis-moi , un mécène ,ce n'est pas une personne physique ou morale qui soutient les artistes,les savants et les écrivains ???
Alors pourquoi l'autre abruti a pris ce pseudo ? Pour que cela rime avec obscène ?

Écrit par : utopjim | 09/10/2013

Quelle tâche ce type,
Je ne soutiens qu'Henriette qui hélas m a renvoyé à mes études de sponsoring: décevant.
Dommage

Écrit par : le mecene | 09/10/2013

Utop,on se calme... ce n'est pas parce qu'on a écrit un bouquin (ou plusieurs...) qu'on est un écrivain... mais bon, tu as encore l'enthousiasme du débutant, quand on croit avoir pondu un oeuf des plus intéressants... après on est vite remis dans la réalité et on est plus serein... et même parfois, on passe à autre chose quand on connaît les dessous de ce monde (ils ne sont pas toujours en dentelles...). Ca, c'est pour le "mécène qui est censé soutenir les écrivains"... les "vrais" et reconnus écrivains sont très rares et perçoivent de gros chèques, pas besoin de mécènes, les éditeurs s'en mettent tellement plein les poches qu'ils ont de quoi en reverser une partie à ces écrivains-là... encore une fois, ils sont très rares... de plus en plus, même, parce que maintenant, la" littérature" reconnue, ce sont des histoires écrites ou dictées par des vedettes qu'on propulse écrivains parce qu'ils ont déjà une certaine notoriété préalable...

Mais bon, pas besoin de s'étaler sur le sujet...

Pour Mécène...
Arrange un rendez-vous réel avec Loulou... on finira par se rencontrer, ailleurs que sous la pendule... ou alors achète une nouvelle pendule avec tes deniers et je viendrai à l'inauguration ! En attendant... bisou bisou ! (ouais, j'en distribue en ce moment... c'est rare... ça va pas durer...)

Écrit par : henriette | 09/10/2013

Je sais tout cela Rillettes .
Je n'ai pas la prétention d'être un 'écrivain' , juste un insomniaque qui écrit quand il n'arrive pas à dormir et que des 'Tonnes' de souvenirs me tombent sur la tête .
Si je me suis réinscrit au registre du commerce , c'est pour être en règle si on me propose de préparer un soirée gastronomique , je ne cherche pas vraiment de travail car je passe une retraite de plus en plus agréable entouré de mon épouse ,mes enfants et plein d'amis avec qui j'ai plaisir de faire la fête .
Il faut juste que je 'meuble' les quelques heures par jour où je n'arrive pas à dormir ,comme maintenant .Et en plus, comme je l'ai souvent répété ,je suis MASO !!!

Écrit par : utopjim | 09/10/2013

Vous êtes drôles les sétois! Vous avez un blog (sète tribune) qui vous fait un billet sur le salon du livre qui s'est passé dans votre ville et vous venez en parler ici sur celui qui vous fait un billet plutot politique (pas vrai?) sur le journal municipal!!! je vous comprends pas bien des fois!

Écrit par : l'étranger | 10/10/2013

Cher Albert Cam...Tu as raison , mais si parfois nous pouvons ériger des 'Passerelles' entre blogs ,cela les rend plus vivants .
Tu as doublement raison " Nous sommes drôles les Sétois..." Parfois ...

Écrit par : utopjim | 10/10/2013

Vous parlez beaucoup de frais de bouche, il a vraiment un gros appétit votre maire?

Écrit par : l'étranger | 10/10/2013

latopejim (ou jean marc) la passerelle existe chez les vicomtes avec les autres blog. ça c est la première réponse.

pour la destruction des halles, la question ne se pose plus mais on peut y revenir sur un prochain billet : halles, santé, église du lazaret, petit bois du ccas, .... et j en passe certainement.

En attendant, répond au billet, ça te donneras des couleurs locales.

et n'oublies surtout pas que nous avons été le premier blog au monde à avoir parlé de ton livre .....

Écrit par : le charge des commissions | 10/10/2013

Bon j'arrête de te gêner avec ma question insidieuse sur les Halles .
Je ne suis pas un ingrat et je te renouvelle mes remerciements. La deuxième serait maintenant de le lire (afin de pouvoir le critiquer ...
J'ai (en ce qui concerne ton billet ,qui est bien fait et bien orienté vers une réaction partisane) répondu par un article qui paraîtra sur la prochaine Gazette ,je l'ai déjà dit hier .Et pour cela ,il faudra attendre quelques'Tops' !!!Chacun son tour ...

Écrit par : utopjim | 10/10/2013

Cher l'étranger... ici, on est gagné par le va et vient des vagues...
Alors, nous aussi, on va, on vient, de l'un à l'autre...

Et puis, le salon du livre, c'est politique aussi, ici... comme le festival des Voix vives, Escale à Sète, la Saint-Louis et tutti quanti...

Ici, pour être maire, faut aimer les joutes, sinon c'est même pas la peine...
le reste, c'est pour meubler et avoir des voix supplémentaires des "cultureux"...
et puis, pour avoir des subventions, vaut mieux avoir l'air du bon côté quand quelque chose s'organise...

Alors... le salon des AutomnHalles, oui, c'est aussi un sujet politique, l'étranger ! Au même titre que la pendule, le lampadaire disparu et le bétonnage de Saint-Clair qui met le centre ville les pieds dans l'eau...!

Écrit par : henriette | 10/10/2013

Heureusement que les Voix Ivres sponsorisées par le BARAJO existent sans un denier de la collectivité

Écrit par : le mecene | 10/10/2013

Bonsoir
C'est quoi cette histoire, henriette, de betonnage de saint clair qui met le centre ville les pieds dans l'eau ?

Écrit par : Dandy | 10/10/2013

Ah la la, faut tout leur dire à ces p'tits jeunes ! Vendredi soir, il y a eu un orage d'enfer qui a failli noyer Sète sous les eaux... du côté centre ville... Du côté Auchan, on n'a presque rien remarqué, à part un gros orage.. et le lendemain, on a eu l'explication sur le site de Thau info. Je résume la chose que vous pourrez lire directement sur le site de Thau info : en gros, du côté ville, Saint-Clair n'a plus de terres meubles pour absorber les pluies, du coup l'eau déferle par les rues et a failli noyer Boule et la Mairie en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire... De l'autre côté, heureusement, il reste quelques bois sans béton qui retiennent encore une partie de l'eau...

Bon. Tout ça ne nous dit pas pourquoi mon fauteuil a été immergé jusqu'au coussin anti-escarre au rez-de-chaussée des Pergos...

Mais peut-être que j'ai pas tout compris ? Mes neurones s'encrassent parfois, surtout quand je n'ai plus de tabac...

Écrit par : henriette | 10/10/2013

Merci henriette de l'explication
mais je dois vous dire que je suis loin d'être jeune . Et donc j'ai remarqué que les contructions sur saint clair côté ville , le moins qu'on peut dire c'est que ça date p1s d'hier ?

Écrit par : Dandy | 11/10/2013

Et aussi les pergo c'est plutôt du côté d'auchan que de la mairie quand même

Écrit par : Dandy | 11/10/2013

je vais y aller, en plus .. on sera là, en tant que nouveau sétois, ancien avignonnais & passé bouzigaud-mézois, ça devrait fair eun bon coktai l!!!
je ferai des raisonement !!!

Écrit par : masyas2 | 11/10/2013

& .. il faudra que je révise mon orthographe !! j'ai pas les yeux en face les trous.. Sète me manque !!!

Écrit par : marsyas2 | 11/10/2013

Bonjour à tous,

Une petite précision, dans la phrase suivante :

" *des associations sétoises {...} ou les adhérents bénévoles n'ont pas le droit d'avoir une vie politique différente de la pensée unique."

Que faut-il comprendre ?


merci.

Écrit par : vincent | 12/10/2013

Bonjour vincent

j'ai fais deux commentaires pour répondre a ton interrogation, mais ça ne passe pas. Je vais attendre demain ...

Écrit par : le charge des commissions | 13/10/2013

Kézakokis'passe, Vicomte ?
Tu boudes ?
T'es censuré ? Piraté ? Estomaqué ?
Tu laisses la place à la Tribune qui redémarre ?

T'es pas malade ?
T'es amoureux, passionnément, rageusement, tsunamiquement, et plus le temps de faire autre chose ?
T'es en voyage ? En friche ?

Ou quoi ?

Écrit par : henriette | 16/10/2013

Rillettes@ T'es remontée à fond ?
T'es en chaleur ?
T'es en manque?
Tu vas nous secouer tout ce petit monde 'Ensuqué'?
T'as raison bouges un peu ces 'Bar(a)jos'

Écrit par : utopjim | 16/10/2013

enfin henriette me cherche ! quelle chance.

j'étais allé me mettre au vert et jaune dans un ermitage et ma méditation a duré plus longtemps que prévu ....

L'amour abeilles et de leur miel des oies et de leur foi, des champignons en omelette ......

La technique m'a abandonné .... j'étais isolé, perdu, mais heureux de contempler la campagne verte avant la campagne sombre qui s'annonce

Je vais donc rebondir avant que la tribune me dame le pion.

Écrit par : le chargé des commissions | 17/10/2013

Bonjour vincent.

La technique ne nous permettait pas de te répondre.

D'abord nous sommes satisfait de ton adhésion sur l'ensemble du billet.

Pour répondre à ta demande de précision, deux choses :

- plus précisément, en écrivant cette phrase, nous avons pensé à une "affaire" soulevée par le pouffre de midi libre ... pour plus de précision voir le pouffre. Nous avons pensé également à la Maison de quartier de l'ile de thau (lire notre bille du 2 Mai 2011)

http://vicomtesdebrageole.midiblogs.com/tag/maison+de+quartier

- plus généralement nous avons pensé à certaines associations qui voient leur subvention diminuer régulièrement sans aucun commentaire

Écrit par : le chargé des commissions | 17/10/2013

Oh, me voilà rassurée...
Un peu déçue, car j'espérais une réponse lyrique pour dire toute ta tristesse d'être passionnément amoureux sans retour d'une belle à poitrine pendante et postérieur généreusement étalé dans son fauteuil roulant, mais bon... t'as préféré les plaisirs de bouche, toi aussi, et des abeilles butinantes (fais attention de bien te couvrir...), et te revoici prêt à affronter les bleus roi, bleus marine, vert baudet, rose passe-t-elle et orange pelée, bon courage, quel choix coloré, un rouge flamboyant dans toute cette palette, ah, oh, qu'allons-nous donc choisir dans quelques semaines, mois, choisir entre Voix Vives et Voies Ivres, bouh, y'a du travail sur la planche !!

Donc, t'as bien fait de reprendre des forces !

Mais je crois bien que cette campagne a venir n'aura rien à voir avec du travail à effectuer et des arguments à avancer...

A mon avis, les jeux sont faits, et les électeurs n'ont plus forcément envie d'entendre parler élections, gavés tout au long de l'année... alors, peut-être vaut-il mieux s'amuser pour raccoler des voix parce que tout est bien gris dans le paysage électoral français...

Non ?

Écrit par : henriette | 17/10/2013

Bjr Henriette, vous dites le jeux sont faits, allez jusqu'au bout de votre pensée ils sont fait pour qui..... Attention il va avoir de grosses surprises.......

Écrit par : zapatore | 18/10/2013

Je ne me risquerai pas à faire des pronostics (quoi que, je pourrais, mais je ne le ferai pas...!), mais ce que je veux dire c'est que quoi qu'on dise ou fasse, les gens aujourd'hui votent pour celui qui leur dira que tout va aller mieux, que les impôts vont diminuer, leur vie devenir plus belle, et qu'il y aura plus de boulot.

Que les cacas de chiens seront mieux ôtés, que leurs poubelles seront bien ramassées, que le maire les recevra pour trouver un emploi et un logement à leur petit dernier.

Que tout ce qui dépasse ou ne vit pas comme eux sera prié d'aller voir ailleurs dans le meilleur des cas, où chassé dans le moins meilleur.

Que tout le reste n'intéresse personne, ni comment on fera quoi ni avec quel argent, pourvu que ce ne soit pas le leur.

Bref, les gens votent pour celui qui est capable de leur faire avaler des couleuvres.
Ou qui leur fera croire qu'il est magicien.

Un papa (ou une maman, mais pas à Sète, pas encore...) qui les bercera et soufflera sur leur bobo pour qu'il s'en aille, qui chassera les vilain monstres et qui leur fera un calin quand gros chagrin.

Voilà mon avis sur la chose.

En plus, étant en campagne non stop et perpétuelle, les campagnes officielles n'intéressent plus puisqu'elles n'apportent rien qu'on ne sache déjà ou qui n'ait déjà été dit.

Écrit par : henriette | 18/10/2013

Après cette mise au point d'henriette, nous n'avons pas de commentaires de Vincent.

Donc nos précisions ont du le convaincre.

à +

Écrit par : le chargé des commissions | 19/10/2013

Les commentaires sont fermés.