Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/07/2013

Voix Ivres : avec Midi Libre il n'y a rien à RE-dire !

Tout y était, ce vendredi matin un mauvais coucheur disait  à notre chargé des commissions : "une demi-page sur Sète et un encart en Région que pour vous .... t'as couché ou quoi ?" 
 
Décidément des mauvaises langues pires que nous, ça existe !
 
Pour lire ne mettez pas vos lunettes cliquez simplement sur les articles, les dessins, les photos .....

sete,festival sète,voix vives,voix ivres sete,festival sète,voix vives,voix ivres


 
Quelques brèves des Voix Ivres 
 
- l'affiche des Voix Ivres se monnayerait au marché noir entre 10 et 20 euros.
- Pascal Granger a été vu entrain de voler l'affiche sur le volet de Mario.
- les Vicomtes de brageole et le Soviet du Pastaga ont été contactés par des émissaires féminins de l'EISPI (vous remarquerez que nous n'avons pas dit émissaires-femelles)
- Les Voix Ivres s'exportent : un contrat devrait être signé avec le Bar Tabac de Lodève pour présenter les voix ivres à Lodève sur la térrasse non-fumeur
- Trois Policiers Municipaux sont venus canaliser les spectateurs qui débordaient (de rires) sur la chaussée.
- Les Voix Ivres auraient été enregistrées par la Caméra de Surveillance située au-dessus de la Pharmacie (a gauche du barajo quand on tourne le dos à la pendule du Marché.)
- Un cadre des Voix Vives a été aperçu entrain de papoter avec le chargé des commissions des Vicomtes de Brageole (aie aie aie .... on craint le pire)
- un chasseur de tête a croqué quelques orateurs ..... pendant leur prestation.

sete,festival sète,voix vives,voix ivres sete,festival sète,voix vives,voix ivres sete,festival sète,voix vives,voix ivres

sete,festival sète,voix vives,voix ivres sete,festival sète,voix vives,voix ivres

 
Les remerciements
 
Merci à Mario pour avoir écouté le festival de sa boutique en vendant ses chapeaux,
Merci au joueur de banjo qui a animé en musique les bandelettes alcoolisées des Voix Ivres,
Merci à René Fornés notre invité d'honneur qui aurait bien voulu venir et qui a été retenu en convalescence dans un hôtel de la corniche, il a eu droit a une standing ovation 
Merci à Melvin et au Barajo pour avoir accepté notre projet "Ici on peut apporter son Manger" et pour nous avoir supporté.
Merci à Patrick pour avoir pris le risque d'autoriser un rassemblement de + de 3 personnes.
Merci aux "éstrangères" de l'Ecole Internationale Supérieure de Poésie Intercontempraine  (Cliquez sur EISPI) qui ne parlaient pas le "Sètadire" et qui ont bien voulu déclamer en Français. Encore merci pour avoir parlé des Voix Ivres dans le "Cactus Calamité".
Merci ! Merci ! Merci ! à Robert Bancilhon qui a manqué son avion mais qui a lu Midi Libre le lendemain.
Merci au gabian sur le toit du parking et au pigeon sur le balcon du Barajo.
Merci à La Patte pour la création de l'affiche (véritable collector) et encore Merci à La Patte (la même) pour avoir assisté Lucette dans la tenue du Point Info de l'été.

sete,festival sète,voix vives,voix ivres

Merci a tous celles et ceux qui sont venus.
Merci à tous celles et ceux qui ne sont pas venus par manque de budget.
Merci à Henriette qui souhaite participer à une 3ème édition.
 
Une mention spéciale  à l'équipe Midi Libre notre hébergeur préféré qui a couvert l'évènement dans les règles de l'art et dans l'esprit (de sel de Thau).
 
Pour les photos et le ticheurte faudra attendre la subvention

Commentaires

Là, Vicomte... tu es bon pour la PALME D'OR !!

Avec des remerciements pareils, t'es prêt pour Cannes...

Écrit par : henriette | 29/07/2013

Vous avez tapé fort.

C'est maïthé qui doit être contente. Quel coup de PUB !

Bravo pour votre simplicité c'est à mourir de rire.

Écrit par : la caramote de service | 29/07/2013

Henriette

Cannes .... ou déambulateur ?

Écrit par : le chargé des commissions | 29/07/2013

je reste sans voix. Et en plus signer un contrat pour Lodève, c'est le rêve pour vous. Bravo et merci les vicomtes

Écrit par : le vrai gocho | 29/07/2013

Après avoir déclarées ouvertes "Les voix Ivres"
Le chargé des commissions nous offre la lecture d'Un court pamphlet de Siuol Ainresi'd poête Napolitain qui à longtemps vécu au Quartier Haut

Un beau matin de juillet place de l'hospitalet
Maïthé est arrivée 
de Lodève (repris par la foule en délire)

Les picasiettes étaient tous là, même la madone de di rosa
sauf mon cousin
de Lodève (repris par la foule en délire)

Les voix vives une nouveauté en méditerranée
Copie d'un Festival tout droit importé
de Lodève (repris par la foule en délire)

Pour les sétois les impôts n'en resteront pas là
hier encore ce fut le cas
de Lodève (rempris par la foule en délire)

Avant, Le quartier haut n'existait pas, le café social cahin cahat
nous étions tous dans le caca
de Lodève (repris par la foule en délire) (non comme à Lodève précise le chargé)

Mais Maïthé avec sa baguette et ses mots
et les éditos de sa grande copine Sapho
de Lodève (repris par la foule en délire) (non de Marrakech et oui sapho est née à Marrakech précise le chargé )

Ont réveillé le Quartier Haut à un million d'euros les mots 
et depuis est arrivé l'impôt nouveau
de Lodève (repris par la foule en délire) (non de la Mairie précise le chargé)

Écrit par : le vicomte rapporteur | 01/08/2013

Tu dors ou quoi!!!!!!!!!!

Écrit par : larvineva | 15/08/2013

Nous nous étions endormis !

Le succès des voix ivres nous a grisé.

Merci d'avoir réveillé les vicomtes endormis.

Écrit par : le chargé des commissions | 16/08/2013

Les commentaires sont fermés.