Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/05/2013

Sète : "La petite maison sur la falaise de la Crique de La Nau" - SAISON 8

Le coup de théâtre
(c'est midi Libre qui l'a dit)
 
S'il y a bien un feuilleton qui nous intéresse c'est bien celui de la petite maison sur la falaise.
 
Dans cette affaire, même Coluche a été censuré :(cliquez sur les photos pour le poster)
 
Avant la censure !

sete,falaise des criques de l'anau,gaffinel


 Après !

sete,falaise des criques de l'anau,gaffinel



 
Nous apprenons ce matin par Midi Libre notre hébergeur préféré que la ville exige l'arrêt du chantier. Nous n'allons pas jouer les "Mandroune" bien que ce ne soit pas l'envie qui nous en manque. Nous n'allons pas dire "maintenant que le bâtiment est construit ..... le Maire arrête le chantier".
 
Non ! nous ne le dirons pas.
 
Oui ! nous acceptons le "coup de théâtre dans ce feuilleton" 
 
Dans cette Saison 8, le mot théâtre est de circonstance, et jusqu'aux prochaines élections municipales, la Comédie Sétoise n’est pas terminée.
 
pour prendre connaissance de l'article cliquez sur :
 

pour revoir la totalité des saisons cliquez sur :

17:26 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, Nature/Environnement | Tags : sete, falaise des criques de l'anau, gaffinel | Lien permanent | Commentaires (35) |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Oh la la la la !!!!

Y a plus qu'à faire des élections municipales chaque année, comme ça les élus "responsables" auront les pieds qui touchent le sol plus souvent .... et plus vite ...lol

Écrit par : la falaise | 24/05/2013

Elle est au taquet et au pinard votre Frigide Brageole !

En plus, il faudrait lui décolorer un peu le poil, et ce serait du pareil au même.

A la ridule vinasseuse prête.
Quasi.

Écrit par : Karl Zéro | 25/05/2013

Dans son édition du 24 Mai Midi Libre se fait du soucis pour les futurs occupants de la Petite maison sur la falaise. Messieurs les journalistes je vous rassure aucun appartement n'est vendu. Lafamille Gaffinel n'a pasq l'intention de vendre , elle prefere etre proprietaire de l'immeuble...

Écrit par : zapatore | 25/05/2013

@karl

Un peu de démocratie --- mais pas trop quand même -----
ça fait vite disjoncter

Écrit par : basile de koch | 25/05/2013

Koukoukarl !

elle est peut être au taquet et au pinard notre brageole, mais ça fait 2 ans qu'on lui tire les oreilles ..... au grand vizir

Écrit par : le chargé des commissions | 25/05/2013

hier dans le poufre de Midi Libre, il s'est fait allumer le Boss and boss

Écrit par : le vrai gocho | 27/05/2013

c est chaud sur le chantier !

les autorités jouent au chat et au rat avec les entrepises ....

les scellés ont été posés sur toutes les ouvertures de
l'immeuble, et le portai .....

police mairie et cie

Écrit par : le chargé des commissions | 28/05/2013

Bonjour, De la Bretagne où je suis en vacances, et où le béton est INTERDIT sur les falaises, je voudrai exprimer ma plus grande gratitude à notre Maire pour avoir laisser faire ce massacre, alors qu'il était au courant de toutes les irrégularités de ce chantier depuis le 26 septembre, date à laquelle les travaux ont commencés,eh oui je me moques... En attendant il est avec l'aval de la Préfecture,de l'Agglo le responsable de ce massacre.
Il a été tellement complice du promoteur pendant toute cette période, qu'aujourd'hui contraint de prendre un arrêté il n'arrive même plus à le faire respecter, et il se trouve obligé d'utiliser la police et les scellées sur toutes les portes de l'immeuble et sur le portail pour en interdire l'accès!
Mais que va t'il faire aujourd'hui? fera-t'il démolir tout ce qui a été fait dans l'illégalité? Acceptera t'il un énième modificatif?
Que vont-ils décider avec la procédure que nous avons faite au tribunal, vont ils décider une fois de plus de dire au juge, qu'il n'y a pas lieu de statuer parce qu'ils doivent déposer un nouveau modificatif? Combien de temps ce promoteur échappera aux sanctions qu'il mérite, et combien d'irrégularités M.Commeinhes,Maire de notre Ville autorisera t'il encore!!!
Tous ceux qui ont beaucoup accusé notre association de vouloir trop en faire, ceux qui m'ont accusé personnellement, en expliquant un que j'étais Communiste, que je défendais des intérêts personnels pour une maison qui ne m'appartient même pas devront aujourd'hui reconnaître que si M.Commeinhes est obligé de faire ce qu'il fait aujourd'hui c'est que la " Communiste" "l’intéressée" et surtout l'ASCS avait un peu raison....Ce passage est pour les "esprits chagrins" et je reste polie
Mais pas de rancœur, cette bataille de onze années a été une belle bataille, aujourd'hui nous regrettons de ne pas l'avoir gagnée complétement puisque l'immeuble est là, mais qui sait on peut rêver, si demain ils se rendaient compte que peut être même l'assise de l'immeuble n'est pas respectée, alors ils feront démolir!!
Merci aux vicomtes pour ce 8ème épisode de la petite maison sur la falaise.
Lucette Roig

Écrit par : Lucette ROIG | 29/05/2013

Merci, à l'ASCS, à son président Gérald Torres, merci Madame Roig,

Nous ne sommes pas communistes, nous n'habitons pas à proximité, mais nous sommes sétois et nous avons toujours soutenu et soutiendrons toujours les causes justes et la défense de notre patrimoine sétois en est une.

Écrit par : 7oies | 29/05/2013

Lucette on t'aime

A Sète il y a des "lucette" partout :

http://vicomtesdebrageole.midiblogs.com/album/dessins-de-la-patte/

Au fait Chateaubriand de son pseudo avait écrit de grès ou de force.

Et si Chateaubriand avait raison ?

Écrit par : le chargé des commissions | 29/05/2013

Je pense avoir plutôt écrit : de gré ou de force.

Pour autant , rien ne permet aujourd'hui d'affirmer que les infractions au permis de construire qui ont justifié la décision d'arrêter les travaux soient les mêmes que celles que vous avez cru constater et contre lesquelles vous avez engagé des procédures juridiques.

Écrit par : Chateaubriand | 29/05/2013

Mais pourquoi , m. le chargé ,vous sentez vous obligé de préciser que mon nom est un pseudo ? C'est le cas pour la quasi totalité des intervenants , et c''est assez curieux qu'il n'y ait que le mien qui semble vous déranger...

Écrit par : Chateaubriand | 29/05/2013

ouf !

effectivement de gré ou de force (merci)

Absolument pas, le pseudo ne me dérange pas, mais ma fourche a langué (heu ma langue a fourché).

Désolé Chateaubriand, et sans rancune

Écrit par : le chargé des commissions | 29/05/2013

Bonjour, Pour Chateaubriand, non seulement les infractions sont les mêmes, mais en plus il y en a d'autres, Midi libre a eu le PV de la mairie, il en a d'ailleurs donné des extraits, et il a pu comparer avec les éléments que nous leur avions donnés lors de la conférence de presse, et ils nous ont indiqué que ce que nous avions dénoncé y était, mais que nous étions encore loin du compte, peut être que la Mairie a pris les mesures de l'assise de l'immeuble, pour laquelle nous pensons, qu'elle n'a pas été respectée, nous n'avons pas les moyens de le prouver,il nous aurait fallu entrer sur le chantier, mais le dépassement déjà existant sur les plans initiaux des balcons en suspension et qui étaient soutenus par un pilier en retrait, sont aujourd'hui soutenus par un poteau à la limite des balcons et sans aucun retrait, cela fait environ 40 cm de mieux. Mais nous attendons toujours une réponse écrite de la Mairie à notre courrier qui confirmera peut être nos impressions,sur les petits arrangements.
Peut être aurons nous une réponse du Directeur des services techniques de la Mairie qui en réponse à un premier courrier le 26 septembre, dans lequel nous dénoncions certaines irrégularités ( Et oui, déjà) "TOUT EST NORMAL, LA SCI FIPART PEUT CONTINUER LES TRAVAUX".
Pour l'ASCS Lucette Roig

Écrit par : Lucette ROIG | 30/05/2013

Bonjour Mme Roig
Comme nombre de lecteurs de ce blog , je n'ai lu ni le PV de la mairie, ni vos propres éléments de plainte dans votre courrier du 26 septembre , et je ne lis pas Midi Libre régulièrement .
Pourriez vous donc nous préciser svp , quelles sont ces irrégularités que vous dénonciez le 26 septembre qui sont donc les mêmes que celles constatées aujourd'hui par le service urbanisme de la mairie ?

Écrit par : marion | 30/05/2013

Attention la nouvelle egerie des bâtisseurs n est pas au courant des décisions du maire Comme CM c pas terrible ou peut être elle prend les gens pour des idiots

Écrit par : ann | 30/05/2013

ann

Laissons la suite du dossier à Lucette. Libre a elle de répondre !

Il est tout a fait normal que un(e) CM ne soit pas informé sur tous les dossiers.

Écrit par : le chargé des commissions | 30/05/2013

Moi je voudrais savoir, au cas ou il y aurait un changement de Maire au mois de Mars 2014, le nouveau peut-il faire détruire l'immeuble et qui paiera (Revons)

Écrit par : zapatore | 30/05/2013

@ zappatore .
pour ce que j'en sais , le maire peut faire une proposition de rachat d'un terrain , à son possesseur . Mais il ne peut pas l'obliger à lui vendre . Si le propriétaire accepte de vendre à la ville son terrain , au prix qui lui convient ,donc trés cher , donc à la charge du contribuable , à partir de ce moment là la ville peut décider de faire ce qu'elle veut , dans les limites légales , de ce terrain .
Si la ville veut forcer le propriétaire d'un terrain à lui vendre , il faut faire une DUP , ça coute très cher et il faut que ce soit justifié par une raison d'intérêt général .
C'est quasiment impossible de le faire pour juste un terrain. A moins d'être une ville immensément riche , ce qui n'est , vous en conviendrez , pas le cas , il faut qu'il y ait un vaste projet global .

De plus , un maire ne peut pas interdire à quiconque de construire sur son terrain , uniquement parce que ça ne lui plait pas . Heureusement d'ailleurs . Il faut des raisons légales et que ce ne soit pas autorisé par le POS .
Lequel POS , ne peut pas être changé comme ça , sur un coup de tête .


Effectivement , chargé , comme je n'ai ni l'envie , ni le temps d'aller demander dans les services municipaux le pv d'arrêté des travaux , ni non plus le courrier de L. Roig , je trouvais plus simple et plus rapide puisqu'elle connait bien son dossier qu'elle nous le dise directement . Ce qui de plus permet à tous ceux qui lisent ce blog de parfaire leur connaissance .
Parce que , voyez vous , ann, vous si prompt à débiner ceux qui ont l'audace d'émettre un point de vue différent du votre , je suis absolument certaine que vous criez au scandale, sans rien connaitre, ni du PV , ni du courrier de
Mme Roig.

Écrit par : marion | 30/05/2013

@ zappatore .
pour ce que j'en sais , le maire peut faire une proposition de rachat d'un terrain , à son possesseur . Mais il ne peut pas l'obliger à lui vendre . Si le propriétaire accepte de vendre à la ville son terrain , au prix qui lui convient ,donc trés cher , donc à la charge du contribuable , à partir de ce moment là la ville peut décider de faire ce qu'elle veut , dans les limites légales , de ce terrain .
Si la ville veut forcer le propriétaire d'un terrain à lui vendre , il faut faire une DUP , ça coute très cher et il faut que ce soit justifié par une raison d'intérêt général .
C'est quasiment impossible de le faire pour juste un terrain. A moins d'être une ville immensément riche , ce qui n'est , vous en conviendrez , pas le cas , il faut qu'il y ait un vaste projet global .

De plus , un maire ne peut pas interdire à quiconque de construire sur son terrain , uniquement parce que ça ne lui plait pas . Heureusement d'ailleurs . Il faut des raisons légales et que ce ne soit pas autorisé par le POS .
Lequel POS , ne peut pas être changé comme ça , sur un coup de tête .


Effectivement , chargé , comme je n'ai ni l'envie , ni le temps d'aller demander dans les services municipaux le pv d'arrêté des travaux , ni non plus le courrier de L. Roig , je trouvais plus simple et plus rapide puisqu'elle connait bien son dossier qu'elle nous le dise directement . Ce qui de plus permet à tous ceux qui lisent ce blog de parfaire leur connaissance .
Parce que , voyez vous , ann, vous si prompt à débiner ceux qui ont l'audace d'émettre un point de vue différent du votre , je suis absolument certaine que vous criez au scandale, sans rien connaitre, ni du PV , ni du courrier de
Mme Roig.

Écrit par : marion | 30/05/2013

#zappatore suite
A moins bien sûr que l'association de défense des criques , ne gagne son ou ses procés . Dans ce cas , quelque soit le maire il sera obligé de faire appliquer le jugement .
Voila , j'espère que mes quelques connaissances sur le sujet -qui m'intéresse - auront pu répondre à vos questions .

Écrit par : marion | 30/05/2013

Bien que nous soyons en possession de ces documents, sans pour cela citer nos sources, nous Attendrons si elle souhaite s'exprimer, la réponse de Madame Roig.

Écrit par : le chargé des commissions | 31/05/2013

Bien que je trouve assez curieux qu'après avoir décidé de faire un billet sur le sujet et largement exposé vos points de vue , vous soyez soudainement pris d'une pudeur qui vous empêche d'en dire plus , j'attendrai donc tranquillement les éléments complémentaires , sans lesquels il est impossible de savoir qui dit vrai ,que Mme Roig , puisque vous préférez que ce soit elle qui le fasse , ne manquera pas de nous apporter.
Je suis en effet désireuse de savoir si il y a eu une erreur provenant des services municipaux qui lui ont répondu . Si tel était le cas , je peux vous assurer que je m'attacherai à savoir pourquoi cette erreur aurait été commise .
Et que je vous ferai part de mes constatations .

Écrit par : marion | 31/05/2013

Elle est toujours vivante La Devineau ?

Écrit par : Veni, vidi, vixi, (Victor HUGO) | 31/05/2013

Je ne pense pas que ce soit moi le sujet.
Le sujet proposé sur ce post vous dérangerait il soudainement à ce point , veni machin truc chose , que vous essayez de le detourner , selon votre méthode habituelle ?
De plus je vous rappelle que, si j'en crois ses nombreuses interventions passées , le chargé demande à ce que nous restions sur le sujet proposé .
Vos tentatives d'attaques personelles donnent de votre notion du débat , un bien minable exemple

Écrit par : marion | 31/05/2013

Chére Madame je ne debine pas et je ne cris pas aux scandales, je constate simplement que vous n'êtes pas au courant d'un dossier qui devrait vous intéresser en tant que defenseur de la nature. Il y en a un autre sujet que vous auriez pu également mentionné c est celui de l amiante dans les halles. Sujet bien connu au sein du CM.
Soit vous ne travaillez pas ces dossiers soit vous faites semblant de ne pas les connaitre.
Enfin vous faites ce que vous souhaitez et surtout éviter de raconter des bétises comme dans votre premier paragraphe

Écrit par : ann | 31/05/2013

Pour le moment vous ne faites pas la preuve que vous êtes vous même au courant de ce dossier.
Pour ma part , je vous rassurd j'ai des informations qui m'ont été en temps utile , fournies par les services municipaux en charge de ce dossier .
Mais il se trouve qu'elles sont contradictoires avec les affirmations de mme Roig .C'est donc pour cela que j'ai demandé à mme Roig un complément de rsnseignements, car sans cela je n'ai aucun autre moyen de savoir si les personnes en charge m'ont dit vrai .

Et que je n'ai aicune raison de les soupçonner
sur des accusations sans preuves materielles.

Écrit par : marion | 31/05/2013

Pour le moment vous ne faites pas la preuve que vous êtes vous même au courant de ce dossier.
Pour ma part , je vous rassurd j'ai des informations qui m'ont été en temps utile , fournies par les services municipaux en charge de ce dossier .
Mais il se trouve qu'elles sont contradictoires avec les affirmations de mme Roig .C'est donc pour cela que j'ai demandé à mme Roig un complément de rsnseignements, car sans cela je n'ai aucun autre moyen de savoir si les personnes en charge m'ont dit vrai .

Et que je n'ai aicune raison de les soupçonner
sur des accusations sans preuves materielles.

Écrit par : marion | 31/05/2013

donnons du temps au temps ! hi hi hi ....

comme le temps de la construction.

je suis sur que les documents vont arriver. je m'engage .... j'espère que ça suivra !

Pour les halles Ann, attendons les résultats. Ne tombons pas dans la rumeur.

Attendons les audits !!!!! et restons dans le billet.

Écrit par : le chargé des commissions | 31/05/2013

A l'an que ven

Écrit par : ann | 31/05/2013

Bonjour, Si je n'ai pas répondu à Marion, c'est que dans le coin paisible où je me suis retrouvée pour mes vacances en Bretagne,il m'a été impossible d'obtenir une connexion.
Marion, un petit récapitulatif rapide des faits, le 26 septembre date du début des travaux, nous avons écrit au Maire pour lui demander de faire arrêter les travaux que nous considérions comme illégaux puisque le permis modificatif qui entérinait l'absence de voie de secours n'avait pas été encore accordé, et qu'il devait l'être le 5 novembre 2012,et surtout devait obtenir l'avis des pompiers pour être accordé.Malgré ce, les travaux ont commencés, dans ce courrier,( envoyé en copie à la Préfecture) nous indiquions que ce chantier ne faisait l'objet d'aucun affichage sur l'entreprise. Le 16 octobre M.Réamot Directeur des services techniques nous répondait que tout était normal et que le chantier pouvait continuer,( lettre reçue le 21 oct), le 21déc,le 1er janvier,le 1er février, le 16 févr, la presse a fait état du "non affichage sur le chantier" Permis de construire, nom du Maître d’œuvre, Maitre d'ouvrage, nom des entreprises, pire encore, en présence de la police municipale que nous avions faite intervenir pour un problème de grue le samedi19 janvier,nous avons signalé à Mme Arquillière, responsable des services de l'urbanisme l'absence d'affichage réglementaire.

Lors d'un conseil municipal, Mme Léger faisait remarquer la situation de "non droit" de ce chantier, où tout se faisait sans permis affiché, et sans aucune indication sur le maitre d’œuvre de ce chantier! Voilà pour la partie "affichage", peut être pas tout à fait, en réponse à cette question m.Commeinhes a insinué publiquement que c'étaient les opposants qui avaient du arracher les panneaux, il avait aussi dit qu'il enverrait quelqu'un sur le terrain pour vérifier et faire appliquer la réglementation, cela se passait le 14 février!

Pour notre part, suite à un lapsus de l'avocate de la SARL FIPART , au tribunal, qui avait parlé de 19 appartements alors que le permis en comptait 13, nous a amené à contrôler la construction, et le 18 mars nous faisions une conférence de presse, le 20 mars nous avons envoyé un courrier en recommandé à la Mairie et à la Préfecture, tout ce que nous avions dit sur Les journaux, et sur nos courriers sont des infos vérifiables sur le terrain, avec les plans initiaux que l'on peut trouver en Mairie Marion, la comparaison est vite faite, un enfant de dix ans pourrait voir les modifs.
J'ai sûrement embêté tous les lecteurs de ce blog en répétant les mêmes choses, mais Marion avait besoin de preuves....Il ne faut pas lire que le point Sète fr Marion, il ne faut pas écouter que ce que dit la Mairie, son Maire et son Directeur des services techniques, il faut avoir d'autres sources... La presse en l’occurrence qui sur ce coup là avait bien noter toutes les anomalies que nous POUVIONS voir, les autres, ils les ont découvertes en plus dans le PV de la Mairie, qu'ils ont pu se procurer.
Pour notre part nous n'avons jamais eu de réponse, de la Mairie sur ce courrier, mais on peut comprendre!!!!!
Je demanderai au chargé de mission de diffuser notre courrier du 20 mars que nous avions adressé à M.Commeinhes avec copie à la Préfecture, puisque Marion apparemment lit les VIcomtes, tout cela pour lui permettre de douter de ce que lui raconte la Ville avec qui elle semble avoir de "bons contacts" en ce moment.
Je voudrai m'excuser pour les lecteurs cependant, il me reste un point à donner pour info.
Que peut-il se passer aujourd'hui? Gaffinel dépose un 4ème modificatif, en y incluant toutes les modifs apportées et le Maire lui accorde, comme il a toujours fait, et Gaffinel continue. Pourquoi croyez vous que M.Commeinhes n'a pas réagi ni le 26 sept, ni le 20 mars, au stade où en sont les choses il sera difficile de démolir? Pour nous il a laissé faire VOLONTAIREMENT!!!!
La Préfecture qui en dernier ressort doit faire la conformité de ce bâtiment, si elle fait bien son boulot, et qu'elle constate que ce qui a été fait ne correspond pas au permis, elle peut, je dis bien elle peut faire démolir surtout comme nous le soupçonnons si elle vérifie l'ASSISE DE L'IMMEUBLE, mais le fera-telle?.
L'Architecte des bâtiments de France a aussi son avis à donner sur ce chantier qui est en zone inscrite.
L'Agglo si elle faisait son travail pourrait aussi vérifier si l'assise des balcons n'est pas sur leur parcelle.
Tout cela avec des SI, tout simplement si chacun avait fait ce qu'il fallait faire au moment où il fallait le faire, l'immeuble n'existerait pas§
Qui aura le courage de le faire démolir ou Au moins tout ce qui a été fait sans autorisation?

Pardon à tous les lecteurs des Vicomtes, mais je ne pouvais pas laissé Marion, dans un tel état d'angoisse...
Pour le Chargé de mission,s'il vous plait, Penser à diffuser si possible la lettre de l'ASCS du 20 Mars.Je pense que cela permettra de clôturer le 8ème épisode de la Petite Maison sur la falaise! Sauf nouveau REBONDISSEMENT.
Merci encore aux Vicomtes de nous laisser cet espace pour nous exprimer.
Lucette Roig

Écrit par : Lucette ROIG | 02/06/2013

Lucette, a ton retour ils ont fait fleurir toute la place de la corniche.
J'espère que tu vas nous rendre le soleil ....

Je ne suis que le modeste chargé des commissions (pas de mission)

Puisque tu le demandes je vais diffuser la lettre du 20 Mars.

A +

Écrit par : le chargé des commissions | 02/06/2013

Merci Mme Roig pour vos commentaires, tout ça est bien jolie, mais j'ai peur que cet immeuble devienne une verrue de plus dans notre ville. Rappelez vous l'immeuble Lagriffoul a la placette, depuis au moins 30 ans il est en construction

Écrit par : zapatore | 02/06/2013

Bonjour mme roig
je vous demandais simplement copie de votre lettre du 26 septembre .Hors vous ne la fournissez pas.
Dommage ce serait nettement plus explucite que de longues disgressions certes fort interssantes mais qui ne repondent pas à ma
demande

Écrit par : marion | 02/06/2013

C est fait dans le billet suivant !

Écrit par : le chargé des commissions | 02/06/2013

Les commentaires sont fermés.