Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/06/2012

"Sète et le Cinéma" Jean Gourguet n'a pas été oublié !

A notre grande satisfaction, Karim Ghiyati qui animait lundi soir une conférence au musée Paul Valéry, n'a pas oublié de parler de Jean Gourguet à qui l'on doit une quarantaine de films. Dont un documentaire "Sète cité marine" en 1928, et une fiction "Les promesses dangereuses" en 1956 tourné en partie au Quartier Haut.

Notre Reporter Sans Figure y était ..... et Midi Libre en parle enfin .... !

Merci Monsieur Karim Ghiyati !

 

sete,cinéma,karim ghiyati,jean gourguet,maïthé valles bled,hélene morsly,henri colpi

promesses dangereuses

au premier plan Rellys, au 3ème Nanou avalone 

en fond, la décanale Saint louis

sete,cinéma,karim ghiyati,jean gourguet,maïthé valles bled,hélene morsly,henri colpi

 

Commentaires

Merci pour votre commentaire.
Et si on essayait d'organiser une séance avec les 2 films de Jean Gourguet à Sète ?
On serait ravi d'être partenaire.
A votre disposition
karim.ghiyati@gmail.com

Écrit par : ghiyati | 27/06/2012

Voila une idée quelle est bonne !

Et nous pourrions revoir le lampadaire que l'on nous a volé, il y a bien deux ans.

Écrit par : CAMELIO jean-Louis | 27/06/2012

Bonne idée
mais je n'arrive pas à lire l'article , vicomtes . Ce qui fait que je ne peux pas ( et j'imagine que beaucoup de lecteurs sont dans mon cas) me faire un début de semblant d'idées sur ce que m. ghiyati a dit de ces films et donc en savoir un peu plus ; A part les noms de 2 personnes que je ne connais pas d'ailleurs , nib.

Écrit par : marion | 27/06/2012

clique sur l'article ! logiquement il est lissible

Écrit par : chargé des commissions | 28/06/2012

Oui, excuse moi

Écrit par : marion | 28/06/2012

Si je me souviens bien Rellys jouait le rôle qui a été repris par Daniel Auteuil dans Manon des sources de Pagnol et c'était Jacqueline, la femme de ce dernier qui jouait Manon .
Il y avait également Lucien Barjon ,comme acteur Sétois et Armand Meffre .
La Soupe aux poulets a été tourné à Sète ainsi qu' un 'Polar' avec Richard Berry et Patrick Bruel ( les premières images du Film .)
On pourrait y évoquer d' autres acteurs sétois : Malaterre-Comtell ou marié à une sétoise Patrick Préjean . Dans Jules et Jim avec Jeanne Moreau ,l' un des 2 hommes est de Sète .A cette heure -ci , je ne me souviens plus des noms mais je suis sûr que demain matin , j' aurais retrouvé la mémoire ou un lecteur me la soufflera .A désias Papé !!!

Écrit par : utopjim | 28/06/2012

il y a aussi touche pas mon copain de Bouttier

Écrit par : chargé des commissions | 28/06/2012

Rellys jouait Ugolin en 1952
Henri Serre était Jules dans le Film de François Truffaut
l' Oignon Sucré ( union sacré) avec les 2 B.
La Soupe aux poulets -1963 avec Maurice Biraud
Le Pacha avec Jean Gabin et Marianne Comtell (Geneviève Banégas)
Ce serait bien ,un jour de rendre un Hommage mérité à Marie Banégas (Fontanel),elle a une allée à Castelnau-Le-lez pour l' ensemble de son oeuvre au niveau Culturel , ses oeuvres picturales mais aussi ses implications théâtrales ( créations des décors et des costumes )dans la compagnie Théâtrale qu' elle animait à Pézenas avec son mari René Fontanel .
Voilà , j' ai retrouvé un peu la mémoire après une bonne nuit de sommeil et la Qualification de l' Espagne pour la Finale de l' Euro .Viva Espana !!!

Écrit par : utopjim | 28/06/2012

Et toi tu jouais simplet ?

Écrit par : Le Cinéphile | 28/06/2012

Nain porte quoi!!! Et un pseudo opportuniste de plus !!! Qui dit mieux !!!Peuchère !!!

Écrit par : utopjim | 28/06/2012

UTOP Henri Serre de son vrai nom Leserre de Bonifati.
Il faudrait en profiter pour réactualiser Gourguet en particulier pour son flim de 1929. Qui a vu ce film? Mémoire de notre ville qui devrait le réhabiliter.
Ce film est à la cinémathéque à Bois d'Arcy sur bobines argentines il faudrait le digitaliser avant qu il ne devienne poussiére.
La fille de Gourguet avait participé à nos échanges sur les Vicomtes sur le sujet. espérons qu'elle continue à nous lire pour engager un projet.

Écrit par : ann | 28/06/2012

j'ai envoyé à la fille de Monsieur Gourguet, le lien du billet ... je sais qu'elle en a pris connaissance, car j'ai eu l'accusé réception.

Donc acte !

Nous allons discuter avec Monsieur Karim ghiyati pour aller plus loin, soit dans le cadre de la fête du cinéma soit avec une association ...

Écrit par : chargé des commissions | 28/06/2012

Voilà comment je conçois un blog !!!
Des échanges d' idées et d' informations sans vouloir montrer à l' autre que l' on est supérieur , de la Solidarité dans la diversité !!!
Merci Ann !!!

Écrit par : utopjim | 28/06/2012

Mais c est comme ça que les vicomtes de brageole le conçoivent nous donnons des idées et tout le monde doit être d'accord avec nous !

Non je décone !

Écrit par : le chargé des commissions | 28/06/2012

Chers amis blogueurs,
Grâce à Internet et aux Vicomtes, nous découvrons un nouvel illustre de notre contrée.

Jean Gourguet

A lire le site que ses enfants ont mis sur pieds, ce garçon aurait eu 112 ans cette année.
Je suis heureux que nous fêtions les 100 ans de la naissance de Jean Vilar, quel talent, quelle audace. D'ailleurs les sétois partis, et qui ont décidé de vivre leur vie "hors les murs" avaient du talent et de l'audace. Mais sous avons également oublié Pierre-jean Vaillard, nous sommes ingrats, bref.

Mais pourquoi il y a 10 ans passés n'avons nous pas eu cette révélation à propos de Jean Gourguet ?
Nos élus n'ont donc pas besoin d'être cultivés... Ou alors ils ont, de droite comme de gauche, un crédo, un confitéor : "Quand j'entends le mot “culture”, je sors mon revolver".
Même Jean-Hervé Mirouze, qui a traversé tous les "coup d'états (démocratiques)" de cette ville, homme cultivé et talentueux est passé au travers.
Comme ce n'est pas le seul, il est bien pardonné.
Nos élus n'ont donc pas besoin d'être cultivés, pour être élus ...

Je ne le savais pas, je ne suis pas comme certains habités par la science infuse, merci Gougle.
Mais Jean Gourguet :
C'est le second, (ben oui les premiers, ce sont les frères Lumière, la sortie des usines lumière et le train gare de La Ciotat) en France, à avoir fait sortir la caméra des studios.
Lumière naturelle, en 1929, L'ESCALE, tourné à Sète.
1959, "À bout de souffle" Godard.
1966, "Un homme et une femme", Lelouch.
La "Nouvelle Vague".
Mais le second à avoir sorti les caméras dans la rue, à la plage c'est Jean Gourguet.
Après les Lumière, les ricains se sont mis au boulot, fabriqué des pellicules de façon industrielle, les Lumière ne pouvant pas suivre (redressement productif inexistant), et du fait de la pauvre sensibilité des pellicules américaines Eastmann, les caméras se sont retrouvées en studio pour longtemps.

En même temps, quand tu es né à Sète, des vagues nouvelles, il y en a plein l'année.

Bien sûr, U dira qu'il avait une caméra en 1615 et que sa fille aurait du être Harry Potter dans le numéro 9, si la série n'avait pas été saisie par un douanier véreux.
Sans doute M dira que ce qui compte c'est que l'envahisseur c'est les autres.

Mais ne pourrions pas être d'accord pour une fois.

Ce bonhomme, inconnu de nous tous, jusqu'à ce blog, a fait un petit pas pour lui, mais un grand pas pour le cinéma.
Tino Rossi, Mireille Balin, Gaby Morlay, Dalio, Jean Tissier, Rellys, Dany Carrell, Michel Roux, Jean-Pierre Mocky, Roger Dumas (ça vous parle, ô sétori ?), Louis Seigner, Pierre Larquey, Andrex, ont commencé chez lui, pratiquement.
Ils ont tourné sous son oeil.
Un des premiers films du père de "Petit papa Noël", tu te rends compte !
C'est comme Pierre-Jean Vaillard, pas de souvenir.
Evidemment, ils ne sont nés ni à Dubaï, ni à Marrakech, ni à Saint-Thibéry.

Si tu n'as pas fait les joutes ou la Starac ou le défi le plus con, pas d'histoire de toi à Sète.
Heureusement, lui, comme Paul, Georges et les autres scarabées (là, sur le "word game", voire "play on words", ce qui dépend des profs de quatrième j'espère qu'il ne m'en voudra pas, Gourguet).

Sans tous ces "si", bref, point de salut.

J'allais oublier le plus important :

http://www.jean-gourguet.com/

Écrit par : Le Glaude | 04/07/2012

Merci le Glaude pour le lien avec Jean Gourguet , je viens de le découvrir moi-aussi et j' adore apprendre .

Écrit par : utopjim | 05/07/2012

Le Glaude

Merci pour les vicomtes .....

Écrit par : le chargé des commissions | 04/07/2012

@LeGlaude, il ya plus de deux ans sur ce m^me blog Les Vicomtes avait lancé le débat sur ce cinéaste et surtout le lampadaire disparu des escalier allant à la perriere qu'avait filmé Gourguet. (Année Colpi)
La fille était venue échanger avec nous sur le blog.
Les posteurs avaient été surpris par cette découverte et de nombreux messages avait été envoyé à travers le siteà ladjoint à la culture et à la madonne qui fait la pluie et le beau temps aux voix vives.
DEPUIS Neni Rien

Écrit par : ann | 05/07/2012

Perso , je compte sur vous pour faire en sorte que Jean Gourguet et son oeuvre soient reconnus .Des petites piqûres de rappel seront nécessaires ,mais je vous fais confiance et (sur ce point) je serai avec vous ( si vous le voulez bien ,bien sûr!!!)

Écrit par : utopjim | 05/07/2012

NON

Écrit par : Jean Gourguet | 05/07/2012

Plus de nouvelles, la fille suit elle le debat

Écrit par : ann | 15/07/2012

Nous suivons le débat ....

ça se fera

Écrit par : le chargé des commissions | 15/07/2012

Les commentaires sont fermés.