Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/03/2012

Reprise économique à la Sétoise ....

Avec les bateaux de luxe du quai d'orient, la suppression des places de stationnement en centre ville, la création d'un labyrinthe pour vélo, le paiement des anneaux pour les plaisanciers sétois, l'arrêt des lignes maritimes, le déchirage des bateaux de pêche .....

et le feuilleton des paillotes qui n'en fini pas de recommencer.

A Sète c'est la reprise pour le commerce local.

On a même vu des anglais qui traversaient la grand rue Mario Roustan, et qui se dirigeaient vers le Palais Consulaire de la C.C.I.

 

sete,commerce local,palais consulaire,cci,pêche

 

 

Commentaires

Voilà un sujet Polémiste bien lancé !!!Il y a plusieurs pistes de quoi alimenter les commentaires des râleurs de service .
Comme les journalistes ( relayés par les politiques) Dire du mal ,cela fait parler et fait vendre les Journaux .
Qui va dégainer le premier sur ce blog ? (j' ai ma petite idée ...°
PS: considérez mon commentaire comme un préambule.
ALLEZ FEU!!!

Écrit par : utopjim | 30/03/2012

Mon compatriote cela ne se passe pas chez nous à Balaruc, nous n'avons rien à dire.

Balarucois cœur fidèle !

Écrit par : le BALARUCOIS | 30/03/2012

Merde , j' avais parié que c'était Calimero qui tirerait le premier!!!
Je me suis trompé !!! C' est ballot :=))

Écrit par : utopjim | 30/03/2012

Aucun rapport avec le sujet initial, j'en conviens, mais je voulais juste vous dire qu'on était revenu et content de vous retrouver bientôt sur notre blog si vous le souhaitez.

http://setetribune.blogspot.fr/2012/03/coucou-nous-revoilou.html

Nous n'avons, quant à nous, jamais cessé de vous lire pendant toutes ces longues semaines...
A bientôt peut-être?

Écrit par : Jacques de la Tribune | 30/03/2012

A quand Balaruc Tribune avec à la une le portrait d'Utop en toque blanche ?

Balarucois cœur fidèle !

Écrit par : le BALARUCOIS | 30/03/2012

Balarucois coeur fidèle, pourquoi ne pas le créer ?

Écrit par : Jacques de la Tribune | 30/03/2012

Une tribune à Balaruc face à l'étang de thau pour regarder SETE !

Écrit par : chargé des commissions | 30/03/2012

Quand ce blog deviendra intelligent ? Lire les commentaires est devenu un calvaire, il y a tant de problèmes à traduire sur SETE qu'il n'y a pas lieu de "bavasser" sur BALARUC, mais quel BALARUC !

Écrit par : Le GASCON | 31/03/2012

Balaruc les bains bien sur, notre patrie avec Utop !

Balarucois cœur fidèle !

Écrit par : LE BALARUCOIS | 31/03/2012

Mossieur , vou avai fé hune fote ah vôt psedeau 'Gars Con'...

Écrit par : destop | 31/03/2012

Enfin quelqu'un de bien : le gascon !

Alors petit gascon quand est ce que tu vas nous "bloguer" un commentaire digne de ce nom. Entre le balarucois et le utopjim ça commence à nous fatiguer les mandibules.

Quoique le gascon, avec les bateaux de pêche qui vont a la destruction, il a plus de chance de survivre. Il ne lui reste qu'à tuer la "paul ution"

Écrit par : le vrai gocho | 31/03/2012

La reprise elle est là

lu dans le Midi Libre du 28 mars dernier
25 au lieu de 24. Soit une de plus que l’an dernier. Selon le planning (pas encore définitif) fourni par l’office de tourisme, paquebots et bateaux de croisière feront escale à vingt-cinq reprises cette année à Sète.

On prend les mêmes et on recommence ? Pas exactement. Déjà, la saison commence beaucoup plus tôt : dès lundi prochain, au lieu du 14 mai en 2011. Et se terminera un mois plus tard, le 21 novembre. Ensuite, à l’exception du Prinsendam, de l’Adonia et de l’Ocean Princess, tous les autres navires sont nouveaux. Tous seront amarrés au quai d’Alger. A deux ou trois exceptions près.


Le plus volumineux est le Costa Atlantica, attendu le samedi 28 avril. D’une capacité de 2 114 passagers, les presque 300 m de long de ce “petit frère” du tristement célèbre Costa Concordia l’empêcheront d’entrer dans le port. Il restera en rade. Des navettes maritimes assureront donc le transport des passagers vers le centre-ville. Le deuxième plus gros paquebot est le Grand Holiday. Avec ses 221 m de longueur et sa jauge de 1 452 passagers, il fera escale par deux fois, dimanche 29 avril et 6 mai.

Et pourra s’amarrer, lui, au port de commerce, sans doute à l’emplacement qu’occupait l’an dernier le Thomson Dream. L’absence, d’ailleurs, de ce géant des mers (1 600 places), qui s’était arrêté à onze reprises, va fortement se ressentir : au lieu de 20 000 environ, le nombre potentiel de passagers va lourdement chuter. Reste à espérer pour le commerce local, déçu par les faibles retombées économiques de la saison 2011, que les croisiéristes 2012 seront plus dépensiers…

Écrit par : chargé des commissions | 31/03/2012

conspuer les riches d'une part et souhaiter que les touristes dépensent beaucoup chez les commerçants sétois est incompatible

Écrit par : mariondevineau | 31/03/2012

Marion,

Les" croisièristes " ne dépensent quasiment rien sur Sète. Ils prennent des photos et le bus qui les amènent à Carcassonne.

Ce ne sont pas les riches qui partent en croisières avec Costa ou autres, les riches ont des yacht privés et ne se supportent qu'entre eux dans la "jet set", les croisières c'est vraiment trop populaire pour eux, surtout quand tu as des ringards qui donnent le spectacle en chantant leur chansons des années 60. Même si tu n'as pas le mal de mer, cela te donne l'envie de gerber.

Ne nous fait pas une fixation sur les riches et les pauvres.celui qui a un revenu moyen mensuel de 5 à 10 000 euros mensuel n'est pas riche, il est aisé et vie confortablement une vie bourgeoise sans peur des fins de mois.

Écrit par : CAMELIO jean-Louis | 31/03/2012

tu nous feras savoir quel est ton touriste ideal jean louis . Suffisamment riche pour depenser largement chez les commerçants , mais pas trop pour que les setois ne fassent pas un complexe d´ inferiorite

Écrit par : marion devineau | 31/03/2012

tu nous feras savoir quel est ton touriste ideal jean louis . Suffisamment riche pour depenser largement chez les commerçants , mais pas trop pour que les setois ne fassent pas un complexe d´ inferiorite

Écrit par : marion devineau | 31/03/2012

Celui qui laisse des sous à Sète et ce n'est pas les plus riches qui sont les plus généreux, sinon ils ne seraient pas riches.

Écrit par : CAMELIO jean-Louis | 31/03/2012

genereux ! et à part la mendicité , tu n´ as rien d´ autre à suggerer sur le sujet de ce billet qui est lsensé aborder l´ économie de notre ville ?

Écrit par : marion devineau | 31/03/2012

Marion,

Je ne sais pas lire, ni écrire mais je sais compter.

Tout est fait sur les bateaux de croisières pour que les "croisièristes" dépensent le maximum à bord et le strict minimum à terre. Le passager y a tout intérêt, à bord se trouvent des boutiques qui disposent de tous les produits de grande marques ou de simples hygiènes ou bien nécessités, de l'alcool, du tabac etc... et le tout à des prix hors concurrences, toutes les marchandises sont détaxés, il suffit de franchir les eaux territoriales 12 nautiques et souvent elles s'ouvrent illégalement dés que le bateau quitte le port. Les livraisons se font hors taxes nourritures comprises et les camions livreurs en transits viennent directement de l'étranger.

Et pour finir on leur pique le pognon à bord car il y a un casino avec des machines à sous et quelques passagères ou passagers dont la compagnie maritime leur a fait des faveurs pour qu'elles ou ils puissent accordés leurs faveurs aux passagères ou passagers souffrant de solitudes passagères.

La restauration à bord est exceptionnelle en qualité comme en quantité, qu'est ce que tu veux que cela rapporte à la ville, si ce n'est la pièce que l'on glisse dans la main de l’indigène pour qu'il vous prenne en photo ou bien être photographié à ses côtés.

Quand les "croisièristes" vont à terre, comme par exemple à Sète, ce n'est que pour profiter de ce qui est gratuit, le paysage, la beauté du site et les autochtones qu'ils prennent pour des mendiants ou des esclaves. Ils auront comme cela des anecdotes croustillantes en fond sonore de leur diapos ou de leur vidéos, exactement comme vous quand vous allez en voyage dans les pays du tiers monde. Imagine toi que là bas les enfants te poursuivent, avant de partit prends quelques chocolats, bonbons, chewing-gum ou des stylos billes ordinaires, tu en donnes à deux ou trois et tu chasses le reste de la troupe, ils ont l'habitudes, sinon si tu es trop "généreux", tu n'en finis pas et à la fin, ils te gâchent le voyage.

Le seul intérêt économique est le droit de port et le droit sur les passagers qu'encaissent la région par l'intermédiaire de son EPR Port Sud de France.

Alors je préfère "les mendiants" comme tu appelles les touristes issus des classes ouvrières et moyennes qui multipliés par X laissent plus d'argent dans les commerces locaux que le plus riche Nabab qui ne viendra jamais à Sète d"ailleurs.

Nous avions une sétoise Begum mais l'Aga Khan et ses fils ainsi que leurs amis richissimes ont préféré d'autres lieux comme la côte Esmeralde en Sardaigne ou les Baléares pour laisser leurs argents.

Alors si tu veux parler d'économie, ce sont les pauvres qui la "booste" le plus par leur consomation, on devient extrêmement riche quand ayant des pauvres comme clients, en leur vendant cher des produits ordinaires peu onéreux à la production et au service, demande à Mac Do il t'expliquera mieux que moi tout cela et que ce n'est pas un restaurant trois étoiles qui rapportent le plus en proportion de l'investissement ainsi que des salaires et charges de personnels mais le "Pizzaiolo" ou le marchand de frites dans sa caravane déclassée.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO jean-Louis | 31/03/2012

ce ne sont pas les touristes que j´ appelle mendiants . Mais tous ceux qui n´ envisagent les relatiins economiques qye sous l´ angle de l générosité .jáiégalement constate que la longueur de la demonstratiin est inversement proportionelle à la clarté de la pensée .

Écrit par : marion devineau | 01/04/2012

j'ai trouvé la démonstration très claire et paraît-il que les commerçants sétois étaient très contents quand il y avait des campings à Sète,parce que les gens consommaient sur place(trop jeune à l'époque pour confirmer)

Écrit par : la piccina | 01/04/2012

Vous irez raconter ça aux commerçants de cannes , Porto vecchio,....ils vont bien se marrer
Par contre ceux qui risquent de moins rigoler ce sont
Mes commerçants sétois qui souhaitent vendre autre chose que des glaces et des pâtes .

Écrit par : mariondevineau | 01/04/2012

ça c est sur. Auchan travaille beaucoup en période estivale.

Écrit par : Lecteur libre | 01/04/2012

A Cannes je ne pense pas qu'il y ait des gros bateaux de croisière qui y font escales, vu la profondeur de la passe, des yachts sûrement mais ce n'est pas la même clientèle.

A Porto Vecchio pour y avoir vécu, des yachts oui, des géants des mers non ,le port de commerce y est minuscule et la place doit être laissée aux ferrys et aux cargos mixtes pour cause de continuité territoriale.

A cannes je ne sais pas, mais les rares commerçants de Porto Vecchio qui est une très petite ville, vivaient sur le tourisme mais non sur les "croisièristes". J'y ai encore beaucoup d'amis et je viens de téléphoner à quelques uns commerçants pour pouvoir affirmer cela et ma question les a fait rire.

Si ces gros bateaux de croisières font escales à Sète et non dans les ports de plaisance, c'est que ce port est un port de commerce en haut profonde, sinon pour aller à Carcassonne serait choisi Port la nouvelle qui est largement plus près du point de chute.

Quand aux commerçants de Sète à part une crème glacée et un café, de temps en temps, il faudrait enquêter sérieusement pour connaître dans leur chiffre d'affaires ce que représente cet apport " d'autre chose" et en précisant quelles sont ces "autres choses".

Allez je vais retourner à ma lecture du petit chose d'Alphonce Daudet, sans aucune allusion à un adjoint de petite taille.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO jean-Louis | 01/04/2012

Allez je vais retourner à ma lecture du petit chose d'Alphonce Daudet, sans aucune allusion à un adjoint de petite taille au nom incertain.

Écrit par : CAMELIO jean-Louis | 01/04/2012

J'oubliais 90 % des "croisièreistes" ont achetés leur séjour en promotion payable en 12 mensualités, les excursions sont en sus, tous n'ont pas les moyens de les prendre et ceux qui descendent à terre, dépensent le strict minimum.

Écrit par : CAMELIO jean-Louis | 01/04/2012

oh jean louis , arrete de tout ramener à toi . Je repondais à pccina et à sa nostalgie des campings . Quand aux croisieres même si cela ne rapporte pas beaucouo, quoique je connais des commerçants qui en sont trés satisfaits, ça n´ enléve rien . Je ne vois pas en quoi cela vous gêne.. Si ce n´ est de n´ être pas assez riiches, selon jean louis . On en revient donc à mon premier commentaire

Écrit par : marion | 01/04/2012

les vicomtes de brageole ne sont pas contre les croisièristes. ATTENTION !
Nous sommes même hyper pour. mais c est un petit ruisseau. Ne le présentons pas comme le miracle économique. Avec le nombre de pages sur ML et sur Sète.fr .....

il y a aussi le port de marchandises par exemple et les terrains qui vont avec ?

Écrit par : chargé des commissions | 01/04/2012

Marion, je vais te répondre pour Porto Vecchio que je connais comme ma poche, il y a une multitude de camping et en Corse il y en a aussi beaucoup.

Écrit par : CAMELIO jean-Louis | 01/04/2012

la clientele qui fait larcher les commerces de luxe a porto vecchio comme ailleurs n´ est pas comoosee de campeurs .je suis formelle .

Écrit par : marion | 01/04/2012

j'ai beau me relire,je ne décèle aucune nostalgie dans mon propos;de plus je parle d'une époque où il n'existait aucune grande surface et où tout le monde faisait ses courses au marché ou à l'épicerie.

Écrit par : la piccina | 01/04/2012

pendant ce temos d´ autres villes faisaient le choix d´ accueillir des palaces . Il faut dire que leurs habitants ainsi que leurs elus ne passaient pas leur temps à les critiquer

Écrit par : marion | 02/04/2012

Merci Machine ,va plus loin dans ton commentaire .A++

Écrit par : utopjim | 09/04/2012

Le commentaire de Machine à sous a été mis en attente.

Écrit par : chargé des commissions | 09/04/2012

Pourquoi ??? What's happen??Que passa?

Écrit par : utopjim | 09/04/2012

En attente de quoi?...

Écrit par : curieux | 09/04/2012

En attente de suppression ! C'était un spam qui faisait la promotion du jeux d'argent.

Écrit par : chargé des commissions | 09/04/2012

Les commentaires sont fermés.