Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/12/2011

Sète plage et paillotes, piqûre de rappel !

Ce matin sous la pendule du marché

Arapète : "Alors t'as vu ce temps, si ça continu comme ça on va aller à la plage"

Mandroune : "ho, les paillotes sont déjà  montées ?"

Arapète : "Montées ? Tu veux rire, il faut attendre que la nouvelle attribution se précise. Sébastien Pacull l'adjoint au Maire en charge du dossier a déclaré y a plus de 3 mois, les candidats auront jusqu'au 22 Novembre pour rendre leur dossier. Et cette fois pas de pitié la moindre incomplétude verra le rejet du dossier. Cette année on sera bête et méchant "

Mandroune : ho mais là nous sommes le 22 Décembre ! faudrait savoir ou ça commence bête et ou ça fini méchant .....

Arapète : ça y est tu commences à débouronner ?

Mandroune : débouronner moi mais tu rigoles, tè le car arrive je monte au quartier haut.

  

sete,plage de sète,paillotes,sébastien pacull

 

21/12/2011

La femme qui a le plus marqué Monsieur le Maire de Sète en 2011

Non il ne s'agit pas de Saint Clair ! A Sète tout le monde monte Saint Clair, à pieds, à cheval ou en trottinette ...... et puis pourquoi Saint Clair ? pourquoi pas les Pierres Blanches ?

Organisé par le quotidien du peuple sétois, c est moi, c est notre pognon, c'est dans son n° 91 de Janvier 2012 que le titre a été attribué.

Les femmes nominées qui ont le plus marqué le Maire de Sète étaient :

- Lucette, celle qui gère les embouteillages de Sète, celle qui n'a pas de prix sauf celui de la renommée de son créateur Hervé Di Rosa ......

- Madame Maïthé Valles-Bled, la budgétivore culturelle, la femme qui a découvert le Quartier Haut avant ceux qui y sont décédés. Nous retiendrons de son passage qu'elle a mis à la rue le patrimoine des joutes sétoises.

- Madame Janine Léger,  mère de famille,

Le Jury était composé de :

Président : Monsieur François Commeinhes, Maire de notre belle ville de Sète

1° assesseur : Monsieur François Commeinhes, Conseiller général de l'Hérault - canton de Sète 1

2° assesseur : Monsieur François Commeinhes, Président du Syndicat mixte du Bassin de Thau

Après délibération, et sans aucune contestation, 

Madame Janine Léger  a été élue

 "la Femme qui a le plus marqué le Maire de Sète en 2011"

 

sete,sete fr,janine leger,françois commeinhes

 Cette Citoyenne, mère de famille, non encartée politique, humaniste, élue d'opposition pour l'intérêt général a été dans le viseur du Maire pour :

- son appartenance à l'opposition communiste de gauche plurielle,

- ses interventions et communiqués évidemment totalement à coté de la plaque,

- ses contre-vérités à longueur de phrases bien sûr

- sa frénésie communicante,

- avoir osé parler du vide juridique de Villeroy,

- avoir eu des attaques à coup sûr déplacées, à propos du maigre budget alloué à l'accessibilité pour les handicapés alors que la municipalité a eu la farouche volonté de créer pour eux une commission.,

- avoir totalement dérapé .... sur le côté vert du Maire de Sète

Le compte rendu du quotidien du peuple ne dit pas si Janine Léger est responsable :

- du montant des frais de bouche de Monsieur le Maire

- des taux de l'impôt foncier et de la taxe d'habitation

- de la hausse des demandeurs d'emplois,

- du tout béton, et de la disparition de la zone Industrialo-Portuaire

- de la marchandisation du sport et de la culture

- des embouteillages à toute heure

- de l'augmentation du prix des parkings

- de la transformation des places publiques en places de stationnement,

- de la prolifération du Paysandisia Archon (papillon tueur de palmiers)

- de tout le reste ...... et nous en passons et des meilleures ! comme par exemple la privatisation des services publics

Le compte rendu du quotidien du peuple ne dit pas si Janine léger est une terroriste ou une résistante ..... par conséquent elle ne sera pas fusillée.

 Pour lire le compte rendu

(un modèle du genre, dans ce qui se fait le mieux en matière de propagande)

clic clic sur le texte

 

sete,sete fr,janine leger,françois commeinhes

Nous avons posé la question à Janine Léger

"alors janine heureuse d'avoir tapé dans l'oeil du Maire ?"

 elle a répondu sans hésiter OUIIIIIIII

 sete,sete fr,janine leger,françois commeinhes

 

 

18/12/2011

Sète : "La petite maison sur la falaise de la Crique de Lanau" - SAISON 3

 De notre envoyé Spécial au Conseil Municipal

 le Vicomte de brageole Enquêteur

Question de Madame Janine LEGER au Conseil Municipal

du Mardi 13 Décembre 2011

FALAISES (Immeuble GAFFINEL)

Monsieur le Maire, vous n’ignorez pas que le chantier de construction de l’immeuble Gaffinel a démarré ses travaux, puisque vous avez eu la malencontreuse idée d’accorder un permis de construire sur ce site naturel.

Or il semble que le démarrage de ce chantier ne s’effectue pas dans les conditions réglementaires.

En effet, les prescriptions conditionnant le permis de construire n’ont pas été respectées :

- d’une part les travaux n’auraient pas du commencer avant que l’expertise (concernant les soubassements) demandée par la copropriété mitoyenne n’ait été validée par le juge.

- D’autre part il semble que la servitude accordée pour le passage des services de sécurité soit frappée de nullité.

Si construction il doit y avoir (puisque vous en avez décidé ainsi), qu’attendez-vous pour faire respecter par le constructeur les prescriptions légales incluses dans le permis de construire, comme vous le demande l’Association de Sauvegarde des Criques de Sète par courrier?

Réponse de Monsieur François Commeinhes Maire de Sète

"Je ne suis pas au courant de ce courrier ; beaucoup de gens disent qu’ils m’écrivent mais en fait, ils ne le font pas vous savez…

S’il s’avère que quelque chose n’est pas légal dans l’exécution du permis de construire, eh bien plainte sera déposée auprès du procureur de la République ! Je vais me renseigner"

-----------------------------------------

Pour les « cheugades » (1) qui ne l'auraient pas lu : ci après le courrier du 05 Novembre 2011 de l'Association pour la Sauvegarde des Criques de Sète à Monsieur François Commeinhes Maire de Sète

(1) cheugade = Aveugle, très myope, miro.

pour lire clic clic sur la lettre

 

sete,crique de l'anau,falaise des criques de l'anau,conseil municipal de sete

 

 --------------------------------------------------------

Nous remercions ce lecteur adhérent à l'ASCS (Association de Sauvegarde des Criques de Sète ) pour cette photo du Conseil Municipal. s'il le désire son texte peut être déposé dans les commentaires. 

sete,crique de l'anau,falaise des criques de l'anau,conseil municipal de sete

 

14/12/2011

3 330 000 euros Hors Taxes pour le marché de Sète

Est ce bien raisonnable en ces jours de crise .....

Toute polémique mise à part, et pour élever le débat, nous ne prononcerons pas le mot de "marché de Sète". Nous donnerons de la hauteur au débat en parlant des "futures halles de Sète" des Messieurs François Commeinhes et Fontes.

D'ailleurs si l'on écoute François Fontes, Sète n'est ni Montpellier, ni Narbonne, ni Béziers........ ouf nous avons eu peur du contraire !

3 300 000 euros pour un filet de maille inox, une signature, et un paon qui fait la roue .....

Bref un "relookage" à 22 000 000 de nos francs = deux milliards deux de nos centimes ....

Le superflu l'emporte sur la raison

Les commentaires : comme d'habitude une exclusivité midi libre notre hébergeur préféré !.

sete,halles de sète,marché de sete,gabian

sete,halles de sète,marché de sete,gabian

Et les merdes de gabians ? Aucun problème c 'est prévu ! le filet est auto-nettoyant comme l'intérieur du parking des halles, de ses cages d'escaliers et de ses cages d'ascenseurs .....

 sete,halles de sète,marché de sete,gabian

L'objectif du projet :  beaucoup de frime, une grosse facture pour les Sétoises et les Sétois et un peu de commerce !

Une exclusivité Vicomte de Brageole, la lettre que Monsieur Régis Lombardi, Conseiller Municipal de la Majorité a adressé à "Mesdames et Messieurs les commerçants des Halles". 

 sete,halles de sète,marché de sete,gabian

  ---------- PUB ---------

Les vicomtes de brageole toujours à l'affût de la nouveauté n'ont pas hésité à créer les articles dérivés qui rappellerons, Sète, le filet du marché, le soleil, et les joutes.

Ces articles griffés VdB, dont nous présentons les modèles ci dessous seront en vente le jour de l'inauguration au prix de 1500 euros l'exemplaire chez Mario.

sete,halles de sète,marché de sete,gabian                 sete,halles de sète,marché de sete,gabian           sete,halles de sète,marché de sete,gabian

Pour essayer les chapeaux cliquez dessus

01/12/2011

La Maison sur la falaise ? tout le monde en parle !

Nous sommes donc d'en l'obligation d'en parler

CLIC CLIC sur  Sète tribune en parle !

Le pouffre de Midi Libre en parle pas trop fort !!!  

sete,crique de l'anau,falaise de sete,commeinhes,gaffinel

L'hérault du jour en parle aussi 

sete,crique de l'anau,falaise de sete,commeinhes,gaffinel

Communiqué de l'Association

 pour la Sauvegarde des Criques de Sète

Les Sétois qui profitent du soleil retrouvé pour promener à La Corniche découvrent un nouveau branle bas de combat sur le terrain GAFFINEL, affichage indiquant la mise en route du chantier de construction de l'immeuble, arrivée de nouveaux engins, confirmation du début des travaux par l'entrepreneur, lettre de l'architecte et grand silence des autorités.

Si l'on voulait convaincre la population qu'avec beaucoup d'argent on peut s'exonérer de toutes les contraintes, on ne s'y prendrait pas autrement. On se rappelle que Monsieur Christian GAFFINEL le mardi 10 Novembre 2009 déclarait au Midi Libre « je bâtirai cet immeuble sur la crique ».

Le 3 Novembre 2009, la ville fait connaître qu'elle est pour le moins circonspecte sur le rapport du commissaire enquêteur sur la demande de déclaration d'intérêt général pour les travaux de mise en sécurité de la falaise dans la mesure où celui-ci a émis un avis favorable sous réserve de la proscription de toute construction sur les parcelles BP139, AT103 et AT167.

Le Midi Libre concluait « François Commeinhes met ainsi toutes ses forces dans la bataille pour tenter d'éviter que le Préfet de l'Hérault, qui a le dernier mot, ne suive à la lettre l'avis du commissaire enquêteur. S'il le faisait, s'en serait fini de l'idée du Maire d'achever par un ultime immeuble, l'urbanisation de la Corniche vers l'est. »

C'est ce qu'a fait le Préfet qui dans un courrier du 17 Juin de cette année nous a précisé : « C'est dans le respect des textes et de cet avis que j'ai écrit à M le Maire de Sète, le 1 Juin 2010 afin de lui demander de lever l'ensemble des réserves émises par le Commissaire enquêteur, notamment celle relative à la proscription de toute construction nouvelles sur les parc elles BP139, AT103 et AT167. En l'absence de cette levée de réserves, je ne suis pas en mesure réglementairement de prendre l'arrêté de déclaration d'intérêt général préalable aux travaux.

En l'absence de réponse du Maire, le délai d'un an après l'enquête publique s'étant écoulé, j'ai opposé depuis le 22 Août 2010 un refus tacite à la demande d'autorisation, refus qui n'a pas été contesté par la ville de Sète. »

Précisons que nous ne demandons pas aux différentes autorités administratives d'annuler le permis existant, nous leur demandons d'en faire respecter toutes les obligations.

En l'absence de mise en sécurité des falaises, les prescriptions de l'avis du 5/01/2004, ne pourront être strictement respectées, de plus les prescriptions concernant l'immeuble mitoyen occidental ne sont pas respectées, une expertise avant travaux a bien été ordonnée, les résultats n'en sont pas remis au tribunal, et il faudra encore vérifier qu'elle répond aux obligations du texte visé dans le permis de construire.

Le chemin d'accès pour les services de secours réalisé en servitude sur la parcelle AT103 tel qu'il est prévu par le permis de construire n'est pas réalisable, il n'y a pas d'acte notarié créant cette servitude, le terrain a été donné à bail à la communauté d'agglomération, le fait que l'indivise GAFFINEL reste propriétaire du sol ne lui confère aucun droit d'occuper ce terrain dès lors qu'il l'a donné à bail, il s'y comporte néanmoins comme s'il y avait tous les droits, imagine-t-on les réactions d'un fermier qui aurait loué un champ et qui verrait débouler chez lui des engins de chantier sur ses plantations et installer une palissade amputant une partie de son terrain ?

 

La communauté d'agglo a confirmé par lettre qu'aucune délibération n'avait confirmé la promesse de M. Commeinhes, qui n'était d'ailleurs pas habilité à la faire, nous comptons bien que la communauté d'agglo fera respecter le terrain qui lui a été donné à bail pour 77 ans!

L'architecte qui a bien compris la difficulté, nous dit que de toutes façons, le chemin d'accès pour les services de secours ne se fait que lorsque l'immeuble est construit, il espère donc d'ici là obtenir quelque passe droit... En fait, en son absence on devrait pouvoir faire démolir l'immeuble.

Le problème, c'est que d'ici là on aura détruit le site et peut-être l'immeuble mitoyen.

On continue le combat, parce qu'il est juste, on a réécrit à la Ministre, à ses services, aux services préfectoraux, à la Sénatrice qui avait pris position.

--------------------------------------------------------------------------------------

Les petits plus des Vicomtes de Brageole :

le courrier du 02 Novembre 2011 de Thau Agglo à l'Association pour la Sauvegarde des Criques de Sète 

sete,crique de l'anau,falaise de sete,commeinhes,gaffinel

le courrier du 05 Novembre 2011 de l'Association pour la Sauvegarde des Criques de Sète à Monsieur François Commeinhes Maire de Sète.

sete,crique de l'anau,falaise de sete,commeinhes,gaffinel

CLIC CLIC sur le petit dossier du feuilleton de la Maison sur la Falaise

sete,crique de l'anau,falaise de sete,commeinhes,gaffinel