Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/08/2011

Entre Voix Vives et Saint Louis à Sète Monsieur François Commeinhes nous prépare la Rigueur à tous les étages .....

Selon Monsieur le Maire de Sète,

 "il s'agit d'un challenge enthousiasmant"

 

sete,budget 2012,subvention association

 

Nous avons relevé pour vous dans le Midi Libre du 29 Juillet 2011

les moments les plus sympathiques

------------------------------------------------

"nous voulons nous y tenir durant les 3 ou 4 exercices qui nous restent"

Commentaires des Vicomtes de Brageole "OUF !"

"sans recourir à l'accroissement de la pression fiscale du fait de la pauvreté des bases contributives"

Commentaires des Vicomtes de Brageole "AIE AIE AIE"

"pas d'appauvrissement du service rendu"

Commentaires des Vicomtes de Brageole " PRIVATISATION ?"

"nos services publics comme les piscines restent meilleur marché qu'ailleurs"

 Commentaires des Vicomtes de Brageole "IL FAUT DONC LES AUGMENTER"

"utilisation plus limitée des 270 véhicules du parc municipal"

Commentaires des Vicomtes de Brageole "DONC PLUS DE VEHICULE DE FONCTION SUR LES PARKINGS DES GRANDES SURFACES ET DEVANT LES DOMICILES"

"épluchage des notes de frais"

Commentaires des Vicomtes de Brageole "NON NON PAS TOUTES PAR PITIE"

"meilleure répartition des subventions aux associations"

Commentaires des Vicomtes de Brageole "SURTOUT AUX VOIX VIVES ET AU FOOTEBALLE CLUBE"

PS - Revendication des Vicomtes de Brageole « surtout ne pas réduire le budget de propagande du service communication, celui de la PUB dans les journaux, et le nombre de photos de Monsieur Le Maire dans le  Sète.fr » Merci

Commentaires

L'épluchage des notes de frais, c'est quoi ?

Les frais liés à la climatisation des bureaux de la mairie ?
Les soirées au night-club où les hôtesses s'épluchent en se fichant à poil ?
Les tournées dans les restau de plages et les superettes pour contrôler si la marchandise est au frais ?

Quelques premières suggestions pour baisser les notes de frais :

Le personnel de la mairie va-t-il dorénavant se restaurer au macdo plutôt qu'à la voile rouge ou à l'hôtel de Paris ? Vont-ils boire de l'eau (payée à Veolia) plutôt que du pastis ? Les tenues des jouteurs seront-elles lavées non plus avec Omo mais avec des boules de lavage écolo ? Vont-ils tous porter des bermudas plutôt que des pantalons pour faire des économies de tissus ? Vont-ils travailler quatre heures par jour effectives sur les sept heures trente règlementaires ? (on peut rêver !). Vont-ils tous se promener en moto-crottes au lieu de sortir les 4x4 consommateurs d'énergie ? Les voyages à marrakech se feront-ils en bateau plutôt qu'en avion ? Le sercie com de la mairie va-t-il arrêter de se connecter sur le blog des vicomtes pour économiser l'électricité ?

On pourrait aussi : supprimer le festival de poésie, le festival jazz à sète, le festival électro, les feux d'artifice, les soirées festives de toutes sortes, les sonos à fond la caisse, et surtout, surtout... les joutes et la Saint-Louis !

Avec tout ça, déjà, nos impôts n'augmenteraient pas... et moi, je serais déjà contente...
Après, on peut toujours mieux faire...

Écrit par : Henriette | 16/08/2011

Henriette pour les culottes courtes en lieu et place du pantalon, il y a longtemps que le premier adjoint fait un effort à un âge avancé et les mauvaises langues comme la mienne pensent le plus honnêtement du monde qu'il y a longtemps qu'il est retourné en enfance.

Nous le remercions de son effort, prenons acte et le pardonnons pour sa gestion désastreuse des affaires de la ville, vu sa probable irresponsabilité due à des troubles gérontologiques.

Il n'y a qu'à voir sur la photo de ML supra, on ne sait s'il cache son visage accablée par la honte , si il a mal au dent (hypothèse écartée vu son âge) ou bien si il rit cyniquement des farces qu'il fait aux contribuables sétois, en se servant de leur argent avec inconscience et légèreté.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 17/08/2011

Petit jeu sur la communication, cherchez dans la photo de ML (voir supra) à l'aide du tableau ci-dessous, les gestes et attitudes qui nous trahissent :

 Dans un message vocal, les mots comptent pour 7 %, l'intonation pour 38 % et la gestuelle pour 55 %. Les gestes ont un rôle d'information (d'autres ponctuent la parole).
 Premièrement, les gestes transmettent un message. Certains sont codés, il en va de même pour certaines expressions du visage, certaines mimiques.
 Deuxièmement, les gestes répètent l'information (gestes instinctifs). Ils répètent l'information et ponctuent les propos.
 Troisièmement, les gestes appuient le discours. Pour convaincre, les intervenants emploient tout l'arsenal des gestes de la persuasion. Un petit exemple sympa pour vous faire comprendre :
Voici quelques gestes qui appuient le discours
INDEX POINTE: geste agressif qui indique une menace
PAUMES OUVERTES : expriment le désir de communiquer
PINCE POUCE-INDEX: accompagne une démonstration, exprime le désir de clarté
MAIN SERRE: désigne le désir de domine, de prendre possession.
 Quatrièmement, les gestes ils traduisent des émotions. Ils indiquent un état de tension, de fermeture psychologique. (TICS)
 MAIN CROISES : expriment parfois une attitude de "pare-choc", de protection car on se sent exposé ou vulnérable.
GESTES DE REAJUSTEMENT: est un geste de "barrière". Il indique le malaise, la peur d'être agressé.
 GESTES AUTO-CONTACT (sur le visage) : traduit l'ironie ou la supériorité.
 Cinquièmement, les gestes expriment et accompagnent des états intérieurs.

 MAINS DEVANT LA BOUCHE ET SOURCILS FRONCES : indiquent l'inquiétude
 MAINS FROTTANT LE MENTON: indiquent la perplexité
 BOUCHE VENANT S’APPUYER CONTRE LES MAINS JOINTES : indiquent la réflexion
 MAINS SEMBLANT ISOLER LA PERSONNE DE L’EXTERIEUR (FRONT) : indique la concentration
JEU DE LUNETTES: indique un changement de conversation, une rupture du contact établi
 REGARDE BAISSE, L’ABSENCE DE SOURIRE COUPENT LA COMMUNICATION : marquent le trac

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 17/08/2011

Moi je dirais plus simplement qu'il avait fêté quelque chose juste avant, ou qu'il s'était donné du courage. C'est ce qui lui donne cet air un peu benêt,détaché, et autosuffisant. Bref, pour être encore plus claire, qu'il n'avait pas bu que de l'eau...

Écrit par : Henriette | 17/08/2011

Oui Henriette, mais pour le premier adjoint :  MAINS DEVANT LA BOUCHE ET SOURCILS FRONCES : indiquent l'inquiétude.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 17/08/2011

Il se demandait si le Maire arriverait à finir la séance sans vomir... ou sans s'endormir ! voilà voici le pourquoi de son inquiétude !

Écrit par : Henriette | 17/08/2011

Allez la St Louis arrive, sa taille attendez après la fête vous porterez un jugement


Et que la paix soit avec vous

Écrit par : zapatore | 17/08/2011

Epluchage des frais de Bush ?

On se la joue made in USA.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 17/08/2011

500 associations(il me semble avoiir lu dans notte quotidien prèféré) pour le sport et l'animation culturelle ou la culture festive (c'est vous qui voyez)
Tous les sétois devraient avoir des plaquettes de chocolat et être des puits de science et d'erudition
Henriette tu es mauvaise langue : les employés municipaux bossent beaucoup: ils vantent les louanges du maire en place et calomnient ses opposants . C'est pas facile et demande de plus une grande adaptabilité car les maires changent . Bon ce mandat c'est plus facile , Ils sont un peu habitués

Écrit par : Marion Devineau | 17/08/2011

On pourrait monter une association des amis du blog des vicomtes...
Ca nous arrondirait nos fins de mois...
Je veux bien toucher la subvention.
Je peux même écrire un livre sur la vie culturelle des vicomtois et vicomtoises.
Ca ferait une autre subvention.
Et je veux bien monter un festival des amis du blog des vicomtes.
Jackpot.
Et bien sûr, être la trésorière.
Je vous prédis un déficit qu'il faudra combler dès l'année suivante.
Je crois que c'est comme ça qu'on fait, à Sète ?

Écrit par : Henriette | 17/08/2011

Henriette, en effet trois carafons contenant un liquide incolore dont deux encore pleins et un bien entamé logent sur la table. Ils contiennent soit de l'eau, soit de l'eau de vie : poire, prune, mirabelle, quetsche, genièvre, gin,rhum blanc, bourra ou boukka....Notre Maire a toujours été pour les cinq fruits par jour garantie d'une bonne santé.

Si les carafons contiennent de l'eau, cette eau peut servir éventuellement à couper une boisson alcoolisée comme le pastis par exemple.

Je ne penche pas pour cette hypothèse, plausible au demeurant, non je pense "plutôt" (Donald et Mickey aussi ainsi que le nain Tracassin) que notre premier adjoint pouffe tout simplement en entendant le discours du Maire et qu'il pense fortement : " ils vont encore gober ces énormités, ces cons de sétois ?"

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 17/08/2011

Henriette : je suis ravie de voue que tu as si vite compris le système des associations et surtout des subventions qu'elles génèrent

Écrit par : Marion Devineau | 17/08/2011

Bon, on résume la photo : F est en descente et A est en montée ?

Écrit par : Marion Devineau | 17/08/2011

La mode est aux chansons que l' on transmet par ce blog .
Cela tombe bien , c' est mon domaine de prédilection , bien avant la cuisine , le sport et à des années lumières de la politique (politicienne) . La musique , c' est mon oxygène , c' est ma famille .J' ai besoin d' elle tous les jours . Elle exprime tous les moments importants de la vie .Peace and Soul .
Bien sûr j' aime les cadors de la musique francophone mais c' est la chasse gardée de mon amie JLC , je pourrais écouter en boucle :"c'est extra" ou " avec le temps" du Grand Léo.
Ginette RENO et Francis Cabrel .Réécoutez Christiane Mouron ou Georges Chelon ,vous les nostalgiques ,vous m' en direz des nouvelles .
Si on me le permet , plutôt que de retranscrire des textes d' auteurs , j' aimerais vous faire des suggestions d' écoutes .Ce sera à vous de rechercher sur You Tube ou Deezer les titres en questions .
Les 2 titres que je vous propose de délecter sont en référence à mon pseudo :
Imagine de John Lennon et Tell me why ( we can't be live together) de Sade

Écrit par : Jim | 19/08/2011

Léon de Tartanpion, Richard de Colmar, Achille de Lille, Charles d'Arles, Tarlouze de Toulouse, Ernest de Brest, Joachim de Nîmes, Henriette de Sète vous salue et vous rappelle qu'ici, on vient tous d'entrer en religion puisque les festivités de la Saint-Louis ont commencé, pastis à gogo, apéros et digestifs, bourrages de gueule et tintamarre, tintaine et amarres, et joutes en haut, joutes en bas, et que la fête commence !

Écrit par : Henriette | 19/08/2011

Jim on s'en fou de tes chansons sur you tube, tu nous saoule déja normalement maintenant ca suffit laisse nous passer la St Louis tranquille, on veut plus de lire jusqu'a Mercredi matin

Écrit par : LEON DE SETE | 19/08/2011

Tu vois , Jim, je te l'avais dit : le pétard , jamais à jeun.....:))

Écrit par : Marion Devineau | 19/08/2011

J' y étais hier soir à Sète et je ne vous ai pas vu pourtant j' étais en place en tribune A aux joutes .
J' aime aussi la musique dans les rues et j' y serai encore ce soir .
Ma drogue à moi ,c' est la musique ( même parfois très forte) , je n' ai pas besoin d' alcool ,ni de tabac encore moins de "PARADIS ARTIFICIELS"
Le tournoi des journalistes de hier soir a bien ouvert les Festivités , grâce surtout aux commentaires de notre 'speaker' préféré .
Léon de .... 'et je t' emmerde en attendant' tu l' aimes ,celle _là ,c' est l' année Brassens je te la dédie

Écrit par : Jim | 19/08/2011

Le tournoi dit des journaliste n'a rien à voir de prés ou de loin aux festivités et traditions de la Saint Louis, pourquoi pas ouvrir la fêtes avec le tournoi des charcutiers traiteurs. Le tournoi dit des journalistes est une faveur faîtes par Commheines aux journalistes pour les récompenser de leur servilités à son pouvoir durant toute l'année.
Il n'y a pas d'année Brassens, mais une récupération à des fins mercantiles de son nom, on est en train de vendre Brassens pour faire la promotion de l'alcool et de la drogue qui règnent en maître dans cette "rave party". Le maire a fait de même avec Manitas de plata et sans aucune honte cette année a fait expulsé « manu militari » les gens du voyage.
Si son prédécesseur avait fait de même à l'époque Manitas de plata serait né ailleurs

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 19/08/2011

Au lieu d'aller aux joutes fait attention a toi. Voila pour toi une chanson qui te va bien

Comme elle n'aime pas beaucoup la solitude
Cependant que je pêche et que je m'ennoblis
Ma femme sacrifie à sa vieille habitude
De faire, à tout venant, les honneurs de mon lit

Eh ! oui, je suis cocu, j'ai du cerf sur la tête
On fait force de trous dans ma lune de miel
Ma bien-aimée ne m'invite plus à la fête
Quand ell' va faire un tour jusqu'au septième ciel

Au péril de mon cœur, la malheureuse écorne
Le pacte conjugal et me le déprécie
Que je ne sache plus où donner de la corne
Semble bien être le cadet de ses soucis

Les galants de tout poil viennent boire en mon verre
Je suis la providence des écornifleurs
On cueille dans mon dos la tendre primevère
Qui tenait le dessus de mon panier de fleurs

En revenant fourbu de la pêche à la ligne
Je les surprends tout nus dans leurs débordements
Conseillez-leur le port de la feuille de vigne
Ils s'y refuseront avec entêtement

Souiller mon lit nuptial, est-c' que ça les empêche
De garder les dehors de la civilité ?
Qu'on me demande au moins si j'ai fait bonne pêche
Qu'on daigne s'enquérir enfin de ma santé

De grâce, un minimum d'attentions délicates
Pour ce pauvre mari qu'on couvre de safran
Le cocu, d'ordinaire, on le choie, on le gâte
On est en fin de compte un peu de ses parents

A l'heure du repas, mes rivaux détestables
Ont encor ce toupet de lorgner ma portion
Ça leur ferait pas peur de s'asseoir à ma table
Cocu, tant qu'on voudra, mais pas amphitryon

Partager sa moitié, est-c' que cela comporte
Que l'on partage aussi la chère et la boisson ?
Je suis presque obligé de les mettre à la porte
Et bien content s'ils n'emportent pas mes poissons

Bien content qu'en partant ces mufles ne s'égarent
Pas à mettre le comble à leur ignominie
En sifflotant " Il est cocu, le chef de gare... "
Parc' que, le chef de gar', c'est mon meilleur ami

Écrit par : Léon de SETE | 19/08/2011

Au lieu d'aller aux joutes fait attention a toi. Voila pour toi une chanson qui te va bien

Comme elle n'aime pas beaucoup la solitude
Cependant que je pêche et que je m'ennoblis
Ma femme sacrifie à sa vieille habitude
De faire, à tout venant, les honneurs de mon lit

Eh ! oui, je suis cocu, j'ai du cerf sur la tête
On fait force de trous dans ma lune de miel
Ma bien-aimée ne m'invite plus à la fête
Quand ell' va faire un tour jusqu'au septième ciel

Au péril de mon cœur, la malheureuse écorne
Le pacte conjugal et me le déprécie
Que je ne sache plus où donner de la corne
Semble bien être le cadet de ses soucis

Les galants de tout poil viennent boire en mon verre
Je suis la providence des écornifleurs
On cueille dans mon dos la tendre primevère
Qui tenait le dessus de mon panier de fleurs

En revenant fourbu de la pêche à la ligne
Je les surprends tout nus dans leurs débordements
Conseillez-leur le port de la feuille de vigne
Ils s'y refuseront avec entêtement

Souiller mon lit nuptial, est-c' que ça les empêche
De garder les dehors de la civilité ?
Qu'on me demande au moins si j'ai fait bonne pêche
Qu'on daigne s'enquérir enfin de ma santé

De grâce, un minimum d'attentions délicates
Pour ce pauvre mari qu'on couvre de safran
Le cocu, d'ordinaire, on le choie, on le gâte
On est en fin de compte un peu de ses parents

A l'heure du repas, mes rivaux détestables
Ont encor ce toupet de lorgner ma portion
Ça leur ferait pas peur de s'asseoir à ma table
Cocu, tant qu'on voudra, mais pas amphitryon

Partager sa moitié, est-c' que cela comporte
Que l'on partage aussi la chère et la boisson ?
Je suis presque obligé de les mettre à la porte
Et bien content s'ils n'emportent pas mes poissons

Bien content qu'en partant ces mufles ne s'égarent
Pas à mettre le comble à leur ignominie
En sifflotant " Il est cocu, le chef de gare... "
Parc' que, le chef de gar', c'est mon meilleur ami

Écrit par : Léon de SETE | 19/08/2011

e vous écris du mont Everest où nous les sétois sommes exilés face aux nuisances des orgies de la Saint Louis, nous reviendrons juste lundi pour le tournoi, là seule chose intéressante qui reste encore, à condition que les marchands de morts installés sur les quais ne brouillent pas cette manifestation comme les années précédentes.

La Saint Louis est morte et bien morte, Commheines l'a tué en reconvertissant cette fête familiale qui était dans le cœur de tous les sétois en une gigantesque "rave party"

Alors que drogue et alcool battent kermesse pour le seul et unique profit de tous les "dealer" illégaux ou légaux comme les gérants des "baraquais" qui portent une lourde responsabilité morale sur toute dérive, accident, mort que ce soit la conséquence directe ou indirecte de la vente de leur produits toxiques.

Étonnant ! Non ?.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 19/08/2011

Oh, Camélio, tu nous emmerdes avec ta morale de douanier.

Écrit par : cocorico | 19/08/2011

Messieurs, ce blog est un blog festif, optimiste et délirant !
Bienvenue aux Léons de toute sorte !
Bienvenue aux Louis, Jean-Louis, mistigri !
Putain, il fait beau, la mer est bonne, que demande le peuple ?
Dans cinq jours, on retrouve la paix...
C'est quoi, cinq jours, dans une vie ?
Et si on sait y faire, on peut même trouver de la bonne humeur dans les rues, si, si, Jean-Louis !
Le soleil, y'a rien de mieux pour se motiver...
Demandez un peu aux gens "du Nord" ce qu'ils en pensent !
(ouais, je sais, la canicule décîme les vieux, alors, raison de plus de profiter de nos derniers instants, hein JL ?)

Écrit par : Henriette | 19/08/2011

Rillettes Quand tu veux !!!
ps: être de bon sens (je finis ma phrase) pour qu' il n' y ait d' ambiguïté en plus ,je n' aime pas les hommes ( barbus encore moins)

Écrit par : Jim | 19/08/2011

Hola de retour aprés un 1/2 tour du monde avec arrête en Somalie.
Ne les oublions pas!!!
Le site s'interrégionalise, c est super.Vivement lundi
Henriette un plaisir de te retrouver dans quelle tribune seras tu lundi?

Écrit par : mecene | 19/08/2011

message privé

henriette c est pour quand cet apéro ?

Ne signe pas avec ton prénom pour éviter la foule, signe Ali baba

Écrit par : chargé des commissions | 19/08/2011

Oui, un apéro avec Henriette, mais elle ne boit que du café/ Nous pourrions faire à la place, un Five o' clock ou plutôt un Cinque ha l'orologio, chez April en dégustant un Frescati.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 19/08/2011

Quand tu veux dans ma caverne...

Écrit par : Alibaba | 19/08/2011

Alibaba,

Ne viens pas avec tout les membres de la majorité de ton conseil munipal, ils ne sont pas quarante mais enfin, ils nous dépouillent comme cent.

Parfois les vieilles cavernes valent le détour, surtout celles des blondes à forte poitrine.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 19/08/2011

Si j"emmerde les dealer et les pourvoyeurs de morts qu'ils soient maire ou cafetier, j'en tire une extrême fierté. Et je peux chanter plus fort que toi un cocorico.

Faire la fête ce n'est pas absorber des produits euphorisants destinés aux dépressifs jusqu'à l'overdose ou bien seulement pour quelques malades mal dans leur peau qui veulent un instant oublier leurs handicaps.

Étonnant ! Non ?.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 19/08/2011

La chanson " le cocu" est pour jim

Écrit par : Léon de SETE | 19/08/2011

Au lieu d'aller aux joutes fait attention a toi. Voila pour toi une chanson qui te va bien

Comme elle n'aime pas beaucoup la solitude
Cependant que je pêche et que je m'ennoblis
Ma femme sacrifie à sa vieille habitude
De faire, à tout venant, les honneurs de mon lit

Eh ! oui, je suis cocu, j'ai du cerf sur la tête
On fait force de trous dans ma lune de miel
Ma bien-aimée ne m'invite plus à la fête
Quand ell' va faire un tour jusqu'au septième ciel

Au péril de mon cœur, la malheureuse écorne
Le pacte conjugal et me le déprécie
Que je ne sache plus où donner de la corne
Semble bien être le cadet de ses soucis

Les galants de tout poil viennent boire en mon verre
Je suis la providence des écornifleurs
On cueille dans mon dos la tendre primevère
Qui tenait le dessus de mon panier de fleurs

En revenant fourbu de la pêche à la ligne
Je les surprends tout nus dans leurs débordements
Conseillez-leur le port de la feuille de vigne
Ils s'y refuseront avec entêtement

Souiller mon lit nuptial, est-c' que ça les empêche
De garder les dehors de la civilité ?
Qu'on me demande au moins si j'ai fait bonne pêche
Qu'on daigne s'enquérir enfin de ma santé

De grâce, un minimum d'attentions délicates
Pour ce pauvre mari qu'on couvre de safran
Le cocu, d'ordinaire, on le choie, on le gâte
On est en fin de compte un peu de ses parents

A l'heure du repas, mes rivaux détestables
Ont encor ce toupet de lorgner ma portion
Ça leur ferait pas peur de s'asseoir à ma table
Cocu, tant qu'on voudra, mais pas amphitryon

Partager sa moitié, est-c' que cela comporte
Que l'on partage aussi la chère et la boisson ?
Je suis presque obligé de les mettre à la porte
Et bien content s'ils n'emportent pas mes poissons

Bien content qu'en partant ces mufles ne s'égarent
Pas à mettre le comble à leur ignominie
En sifflotant " Il est cocu, le chef de gare... "
Parc' que, le chef de gar', c'est mon meilleur ami

Écrit par : Léon de SETE | 19/08/2011

Écrit par : LEON de SETE | 19/08/2011

Léon de Sète, tu te répètes !
Mais elle est très bien, cette chanson...

Écrit par : Henriette | 19/08/2011

Léon de Sète , il doit être bègue et en plus ,sans imagination , cette chanson JLC me l' a sortie il y a quelques jours Alzheimer ou QI de mouche à m...e

Écrit par : Jim | 19/08/2011

le gps est pret AliBaba il suffit de le renseigner
il ya tellement de cavernes pas aussi belle que le gouffre municipal
on s y perd
bon je vais me baigner dans l eau chaude de la mer entre deux paillotes

Écrit par : mecene | 19/08/2011

Alors, elle est pas géniale, cette eau, Mécène ?

Pour le gps, faut voir avec jlc.
Ou tu te débrouilles...
Jeu de piste...Quand on est vraiment motivé, on trouve...!

Et si tu trouves le sésame...
tu pourras entrer dans ma caverne !

Écrit par : Alibaba | 19/08/2011

Moi je me suis baigner dans le cadre Royal avec la permission de Mr Commeihnes et ce soir grande fiesta après la pyromélodie au Central

Et que la paix soit avec vous

Écrit par : zapatore | 19/08/2011

Oh Léon, le festival de poésie, c'est fini !
pourquoi t'as pas joué avec nous le mois dernier ?
On recherchait des poètes de ton acabit !

Léon, Léon, chante-nous une chanson,
Pas du bocson, un truc gai comme un pinson,
Et si tu nous ravi (au lit)
On t'enverra la grosse Marie
Flasque comme une dondon
Avec ses gros nichons,
"Reviens mon Léon,
j'ai les mêmes à la maison !".

Écrit par : Henriette | 19/08/2011

sorry henriette c est qui jlc que je le contacte

Écrit par : mecene | 19/08/2011

Y'a erreur, Monseigneur, ce n'est pas moi qui t'ai écrit, mais Ali Baba !
Mais pour vous aider... enfin, quand même, tu ne connais pas notre JLC national douanier de sa profession, aux RG sétois ?

Écrit par : Henriette | 19/08/2011

Léon saoul ton balcon, y'aurait un petit coeur de romantique invétéré ??? Le choix de ta chanson te rend... humain, enfin !

Écrit par : Henriette | 19/08/2011

Léon le couillon qui change de nom à chaque intervention
Que tu sois sur ton balcon à éplucher des oignons , tu n' es même pas bon pour faire du saucisson
allez! remet ton pantalon
et cache nous ton fion

Écrit par : Jim | 19/08/2011

Laisse mon Léon tranquille, t'es jaloux ou quoi, pour une fois qu'y a un nouveau parmi nous, faut le soigner pour qu'il revienne !

Écrit par : Henriette | 19/08/2011

Variante pour Léon :

On t'enverra la grosse Marion
Flasque comme une dondon
Avec ses gros nichons
Et sa gueule ronchon.
Sous ton balcon, Léon,
Avec sa gueule de con
Elle piaillera, Marion :
"Kesstufous, Léon,
Il te plaît plus, mon con ?"
J'men tape, gros lard
J'aime que les mots en ar,
J'men vais voir Léonard
Et sa gueule de pochard.
J'dégage, pauvre tare
Bouffe tes épinards
Espèce de tocard !

Écrit par : Henriette | 19/08/2011

La toison de l'infirmière
Grisaille dans sa misère
Porte les rides de l'ennui
Et la déception des trahis.

Ses yeux clairs sont délavés
D'avoir vu et tant pleuré
Que l'homme peut détruire
A coups de sourires.

Écrit par : Henriette | 19/08/2011

Si tu reviens avec les rimes en ar ;je vais reprendre mes rimes en ique

Écrit par : Jim | 19/08/2011

Pitié non, j'arrête tout !
Rendez-vous dans le canal, oui, j'ai bien dit DANS le canal... avec Zapatorre ! A toute, comme disent les djeun's !

Écrit par : Henriette | 19/08/2011

C'est dommage, H.
ça devenait drôle et tu as un peu plombé l'ambiance...
Au début...
Puis tu t'es mise à écrire, en vrai.
Là c'est du très joli.
Bordel de Merde 8 C'est ça ton truc.
Stylo, plume, PC, à la craie - même.
Gribouille la grenouille, en plus t'es jolie.

Écrit par : Le Glaude | 19/08/2011

Pas jolie.
Vieille et fripée.
Tu dois confondre.
C'est pas moi, celle que tu crois.

Écrit par : Henriette | 20/08/2011

Les commentaires sont fermés.