Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/07/2011

Les bars de plage Sétois tirent le bouquet

 

sete,feu d artifice,paris plage,sete plage

la photo est de Cyril Alméras pour en voir d'autres

clic sur cyril Alméras

Pendant que les Carcassonnaises et les Carcassonnais tirent dans la citée, les Sétoises et les Sétois sont dans l'obligation de tirer sur la plage.

A Sète tout fou le camp ..... même le feu d'artifice du 14 Juillet.

Bon ! Quand on veut se faire pardonner on tire ou on peut !.

D'habitude les Vicomtes ont réponse a tout mais là, c est le trou noir ....

PS - il parait de source chaude que cet hiver, pour combler le manque à gagner des Bars de ville, le service de la coordination des animations culturelles, festives, et alcoolisées va organiser une sorte de Paris plage à Sète. Du sable sera étalé sur les quais et le canal Royal sera chauffé.

Commentaires

Chouette, bonne nouvelle !
Parce que c'est vrai, en hiver, à Sète, on s'ennuie !
J'espère qu'il y aura aussi de la musique tous les soirs jusqu'au petit matin...
Fanfares, clairons, trompettes, pour nous accompagner lorsque nous ferons les sirènes dans le canal ! (je vais dès à présent commencer à me tricoter un maillot avec un petit col blanc en fourrure).
Qui en veut aussi ?
Les messieurs, peut-être ?
String fourreau en fourrure blanche et rouge ?
Je fais payer d'avance...
on ne sait jamais... des fois que je ne passerai pas l'hiver !

Écrit par : Henriette | 16/07/2011

Au fait Mme Henriette,si UTOP vous en commande un maillot , pensez qu'il lui faut un maillot pour fille, je suis sur que vous avez compris pourquoi !

Écrit par : le medze paille | 17/07/2011

Henriette,
votre offre m'interesse,pourriez vous me confectionner un maillot de nudiste s'il vous plait votre prix sera le mien,par contre je passerai pour les mesures car je n'aime pas etre à l'étroit.

Écrit par : le medze paille | 16/07/2011

Pas grave cousi, il suffit d'agrandir le cercle.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 16/07/2011

J'allais vous le proposer !
Bien sûr, je prends les mesures avant de tricoter...
Et je prévois l'extensibilité, qu'il faudra -évidemment- mesurer également...

Pour les rendez-vous, adressez-vous au secrétariat de ma résidence... J'ai donné pour consigne de ne pas dépasser un par jour, par souci de discrétion (comme chez le psy, on essaye de faire en sorte que vous ne vous rencontriez pas...) et pour que j'aie bien le temps de prendre les mesures... qui s'imposeront !

Écrit par : Henriette | 17/07/2011

La Piccina, si je suis débordée, je te mettrai à contribution, promis !

Écrit par : Henriette | 17/07/2011

Tirer sur la plage et après tu as plein de sables collés sur le sexe et en plus ça gratte aux couilles. Je préférerais tirer carrément dans l'eau ça a une double utilité tu nourris les poissons et pas besoin de bidet.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 16/07/2011

Revenons a notre feu d'artifice, hier soir je dinais avec un proche du Maire qui m'a confirmer que la Pyromélodie de la St Louis aura lieu sur le plan d'eau de la Chambre de Commerce.

Écrit par : zapatore | 17/07/2011

Il fallait bien fêter l'ouverture du Dôme ainsi que le repport des poursuites du préfet au sujet des dossiers d'attribution des concessions pour les bars de plages et de leurs plages privées.

Écrit par : le medze paille | 17/07/2011

et pourquoi ne tirerez t on pas la pyromélodie à l'ile de thau. ça permettrait à quelques Z'un de fêter la fermeture de la maison de quartier .

Écrit par : chargé des commissions | 17/07/2011

Et si on faisait tirer les feux d'artifices à Agde ou à Frontignan, nous les ferions payer par Ettore Scola ou par le biscuit boudoir.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 17/07/2011

tirer pour tirer autant que ce soit dans ma decapotable.
je vous invite, bien sur avec la reine henriette.
RDV aux pergolines (henriette peux tui fixer les horaires)

Écrit par : mecene | 17/07/2011

Me voici Reine promue par Mécène
Reine à tirer dans sa tire d'ébène !
Attendons janvier qu'on tire aussi les Rois
Mon maillot à col blanc tricoté pour toi
Sera comme une parure contre les vergetures
Et tu m'envelopperas de tes bras, couverture
Dans le canal Royal ô Majesté
Pourvu que ton sceptre se dresse oyé oyé
Dans son douillet fourreau
En fourrure... de blaireau ! (ben ouais, pour la rime, y'a pas mieux comme peau...)

(je m'entraîne pour les Voies Vives)

Écrit par : Henriette | 17/07/2011

Ce soir ,comme tous les Dimanche et Mercredi de ce mois , ma fille chante au Saint Clair sur la Marine entre 20h et 22h .Malheureusement pour JL , il n' y a pas de chansons de Brassens (son cousin l' a entendu Dimanche dernier)
Bien sûr , elle ne chante pas aussi bien que moi ,mais vous pourrez trouver la "patte de son Maître" dans sa prestation :)

Écrit par : utop | 17/07/2011

tu es prete chére henriette pour les voix vives
je ne sais pas faire de rime
mais tes quelques mots on mis mon sceptre au pinacle
n attendons pas les royaumes, il sera peut être trop tard
et cela evitera d utiliser de la fourrure pour te le présenter
bon cela fait un peu blaireau mais j ai eu plaisir à te lire

Écrit par : mecene | 17/07/2011

Comme toi au garde à vous
Après mes rimes à genoux
Je reste sur le quivive
En attendant les voix vives...

J'ai retrouvé un vieux poême
Ecrit jadis pour un autre mécène
Il s'appelait Lucifer
Qu'il brûle en enfer !

Le voici...
Juste un, promis !



Diable


Sors de mon corps, Satan, sors de ma tête, vipère,
Diable qui me torture de la douceur de ta fourche,
Langue tentatrice crachant sur moi ton venin,
Animal sinueux m’enlaçant, m’enserrant,
M ‘étouffant langoureusement, sournoisement,
Ton étreinte oppressante me serre, miel de ta peau,
Fiel de tes mots doux, doux comme un poison
Qui sortent de ta bouche pour me blesser puis me tuer.

Sors de mon esprit, ferme le torrent de mes larmes
Qui sans relâche ont coulé à fleur d’âme
Viens, encore, prends-moi, entre dans mon corps
Viens m’habiter mais sans me déchirer
Tentation, enfer de tes yeux qui m’enrobent de bleu
Juste avant que ta fourche me saigne le cœur
Quand tu es là je meurs, quand tu pars je pleure
Colère, tonnerre, haine, peine, tristesse, nostalgie…

Tu étais mon paradis, tu es mon Enfer
Vivre sans toi c’est renoncer à l’Eden
Mais avec toi, Satan, c’est aussi la mort
Tu étais mon soleil et tu m’as brûlée,
Tu étais ma vie et tu m’as tuée
Tu étais mon bonheur, tu es mon malheur
Tu étais mon Dieu, tu es mon Diable,,,

Diable, au corps, au cœur, meurs,
Diable et pas âme sœur,
Diable, mon petit diable, diablotin, câlin, malin,
Malin…

Ne laissez pas le Diable entrer chez vous
Le ver est dans la pomme qu’il vous tend, tentateur,
Le ver est dans le cœur, rongeur, destructeur,
Et ne vous lâchera plus jusqu’à la tombe.

Amour, passion,
Puissante émotion
Immense désespoir
Le Diable peint tout en Noir.

Écrit par : Henriette | 17/07/2011

Non de Dieu que c'est beau !

Ce n'est pas du Rimaud, mais ces vers de croque-mitaines auraient pu être chantés par Brigitte Fontaine.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 17/07/2011

Ha ha ha !
C'est vrai qu'il y a une ressemblance, tout au moins physique, entre elle et moi !!
Pff !
Tu crois que Maïté va apprécier ?
Je peux concourir pour la fourche diabolique de la poésie ?
Accrocher mon poème sur l'arbre à vers ?

On se fait les Voix Vives du blog des Vicomtes ?

Écrit par : Henriette | 18/07/2011

Bonne idée!!!

Écrit par : utop | 18/07/2011

Qu'est ce que tu veux que Maïté apprécie c'est juste une fonctionnaire de l'art qui fait son lard à Sète après avoir ruiné Lodéve.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 18/07/2011

pas plus tard qu'hier soir (le dimanche 17 juillet 2011) Balaruc le vieux a tiré le siens de feux en cloture des fêtes médiévales et il a été tirer des rempards en ville a 3 metres des maisons avec en contre bas des pres avec de l'herbes "tres" seche, donc pas besoin d'aller chez les têtes plates ....

Écrit par : Aurélien | 18/07/2011

pas plus tard qu'hier soir (le dimanche 17 juillet 2011) Balaruc le vieux a tiré le siens de feux en cloture des fêtes médiévales et il a été tirer des rempards en ville a 3 metres des maisons avec en contre bas des pres avec de l'herbes "tres" seche, donc pas besoin d'aller chez les têtes plates ....

Écrit par : Aurélien | 18/07/2011

Aurélien, on tire à tout va la nuit à Balaruc le vieux et on est absent des tournois de joutes nautiques au profit des joutes médiévales.
Grosses bises sur les deux joues, champion.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 18/07/2011

D'accord ,
mais la Ola,le Dôme,La CD,etc.....ne sont à la Baie de l'angle et les habitants de Balaruc le Vieux ne votent pas à Sète,poutant le maire de Balaruc le vieux(pallaïgue) à soutenu l'actuel maire de Sète , bon mais la faim justifie les moyens,mais ce n'est pas le sujet.

Écrit par : le medze paille | 18/07/2011

A la demande générale, On va se faire un billet ouvert pour les Voix Vives des vicomte de brageole en brageolie"

Attendez l'ouverture de ce "festival off dans les festivals in"

Écrit par : chargé des commissions | 18/07/2011

Le Diable n est il pas un mal pour un bien!

Écrit par : mecene | 18/07/2011

Bien mâle acquis ne profite jamais...

Écrit par : Henriette | 18/07/2011

@Medze , il était pas mal le feu de Balaruc le vieux mais il m' a fait mal au cul ( l'herbe sèche) Je ne t' ai pas reconnu ,pourtant ,nous n' étions pas nombreux!!!:)

Écrit par : utop | 18/07/2011

Utop,

Je suis allé hier soir chez le cousin et la chanteuse m'a dit que ce n'était pas ta fille.

Elle te renie ?

Est Tu es sur de ton coup ?

Dans le cas contraire fait des recherches en paternité, mais ne donne surtout pas pas des cheveux que tu as ramassés à l'atelier coiffure du CFA.

Étonnant ! Non ?.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 18/07/2011

Pourtant moi je t'ais vu,il n'a pas du te faire trop mal au derrière tu es de Balaruc les Bains sauf erreur tu vis près de Vemd........le Lillois qui à fait campagne grace à ces 2 studios de Sète pour OUI OUI de Séte.
Au fait penses à commander ton maillot auprès de Mme Henriette et precise lui bien que c'est un de fille que tu veux.Tu as certainement compris pourquoi.

Écrit par : le medze paille | 18/07/2011

Hou qu'il est vilain, JLC ! Tu vas encore nous le fâcher !

Écrit par : Henriette | 18/07/2011

Mais non Henriette, ce n'est que la pure vérité. Dimanche en revenant du tournoi de joutes de Frontgnan, j'ai remisé la voiture de ma femme au garage et d'un pas aussi léger que Jeanne, j'ai rejoint comme un drogué qui s'en fume une autre, ma demeure. En passant devant l'estaminet en question, j'ai entendu et remarqué une jolie jeune fille qui chantait au demeurant très bien. Entre deux chansons et après l'avoir abondamment applaudi comme le reste des clients de la terrasse, je me suis approché et l'ai félicité en lui disant : «  Mlle X je connais depuis longtemps votre père. Il vous fait de la publicité sur le net ». Elle m'a pris pour un demeuré et m'a rétorqué violemment, vous vous méprenez, espèce de malotrou ,je suis Mlle Z ».

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 18/07/2011

Tu devrais écrire tes propres textes plutôt que de les pomper sur des auteurs reconnus d' ailleurs ,si j' ai bien compris ,nous allons faire nos eaux vives brageoleuses .Je m' y prépare ,mais il faudra que Loulou ,nous donnent le bon angle.
Ma fille ressemble à sa mère mais elle a le talent de son père (Aie!! j' ai mal aux chevilles)

Écrit par : utop | 18/07/2011

Et pourtant
"bien male acquis profite toujours"

Écrit par : mecene | 18/07/2011

help!vu que je n'y connais rien,pourquoi dois-je dorénavant taper un code avant d'envoyer?merki!

Écrit par : la piccina | 18/07/2011

ça dépend du moment. c'est notre hébergeur qui décide. il nous arrive a nous aussi d'être obliger de taper un code.

Écrit par : chargé des commissions | 18/07/2011

ha,c'est fini!!!

Écrit par : la piccina | 18/07/2011

@JL , tu m' as un peu contrarié ,du coup ,j' ai téléphoné à ma fille . Elle était malade hier soir et le patron du St Clair a dû prendre une remplaçante .
Du coup , si tu es bien passé hier soir , tu n' as pas vu la même personne que ton cousin la semaine dernière à qui je suis allé parler .
*La fille en question t'a-t-elle vraiment répondu violemment? Si oui ,pourrais-tu me la décrire ? Merci

Écrit par : utop | 18/07/2011

Blonde et barbue.

Écrit par : le medze paille | 18/07/2011

Blonde à forte poitrine

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 18/07/2011

Je ne suis pas une donneuse et en plus elle était belle, chantait bien et était sympathique.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 18/07/2011

C'était moi, la chanteuse !
Le patron est un ex d'une amie à moi alors j'ai rendu service...
Du coup j'ai pas pu tricoter...

Bien maquillée et avec une perruque, même Jean-Louis ne m'a pas reconnue !
Comme quoi, avec quelques artifices (je reviens au sujet de départ, et hop !) tout le monde est content !

Sauf Utop, bien sûr...
Qui n'est pas mon père, je vous le confirme !

Écrit par : Henriette | 18/07/2011

Pourquoi tu ne m'as pas dit Henriette :

Mets deux tunes dans l'bastringue
Histoire d'ouvrir le bal
Pose ton cafard su'l'zingue
Et t'auras du bonheur pour tes dix balles
S'il y a du baratin, colle-toi près du machin
Car il faut bien qu't'entendes pour te détendre

T'occupe pas du ménage !
Du moment que ça t'remue
Laisse tourner l'engrenage !
Et si tu veux vraiment qu'ça continue

Mets deux tunes dans l'bastringue
Et si t'es pas sourdingue
T'auras du carnaval pour tes dix balles
Et comme ça, je soliloque
Quand mes souvenirs me provoquent

Mets deux tunes dans l'bastringue
Histoire d'ouvrir le bal
[ Find more Lyrics on http://mp3lyrics.org/A21d ]
Pose ton cafard su'lzingue
Puis t'auras du bonheur pour tes dix balles
S'il y a du baratin, colle-toi près du machin
Car il faut bien qu't'entendes pour te détendre

T'occupe pas du ménage !
Du moment qu'ça t'remue
Laisse tourner l'engrenage !
Et si tu veux vraiment qu'ça continue

Mets deux tunes dans l'bastringue
Et si t'es pas sourdingue
T'auras du carnaval pour tes dix balles

Mais je ne possédais qu'une pièce de cent sous
Et venais l'écouler dans l'buzophone saoulé par les gros sous
Contre un peu de gaîté, l'appareil plein d'argent
Pouvait bien me donner même pour cinq francs

Comme je n'ai jamais mis que ma tune dans le fourbi
La fameuse mécanique n'aurait jamais dû me vendre sa musique
Pourtant y avait sûrement un coeur dans l'instrument
Qui s'est mis à jouer comme si le compte y était
Paraît qu'encore maintenant, il choisit ses clients
Et t'envoie de l'orphéon pour pas un rond

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 18/07/2011

C'est de qui ?

Écrit par : Henriette | 19/07/2011

Désolé d' avoir fait de la pub pour ma fille et qu' elle n' est pas été là .
Elle est souvent malade ( même à son travail:AXA/Assurances) et cela me préoccupe beaucoup , j' ai peur que cela la desserve .Je crains aussi pour sa santé naturellement...
Je vous prie de bien vouloir m' excuser de ce contretemps .

Écrit par : utop | 18/07/2011

Arrête de raconter la vie de ta fille sur le blog ! Ca va la gonfler, et ça risque de la desservir, ça oui ! Et ne cite pas son employeur, punaise si j'étais ta fille, je teferais la gueule à vie pour ce que tu viens d'écrire ! Utop, y'a la vie intime des gens qui ne regarde qu'eux, tu vas finir par comprendre ça ?

Sur toi, écris ce que tu veux et assume, mais pas sur les autres, tu dois être insupportable dans la vraie vie à tout raconter comme ça sans aucune retenue !

Ca, c'était mon petit cours de morale.
Je me permets, et pas besoin de te vexer, c'est pour te rendre service.
Et à nous aussi par la même occasion, parce que c'est très gênant je trouve.
On peut déconner, raconter des conneries, mais pas des choses aussi intimes sur sa famille.
Enfin je trouve.
Et c'est pas parce qu'on parle cul ou autres conneries qu'on se dévoile. Et toi tu dévoiles ta femme, ta fille, et tu n'as pas le droit. Par respect pour elles.

Écrit par : Henriette | 19/07/2011

Je suppose que ce n'est pas la dame aux camélias, sinon nous serions un peu parent, tout comme les Di Rinaldo à une lettre près le fils aurait porté le même nom que le père.

Quelle prenne une bonne couverture chez AXA cela la réchauffera et complétera les remboursements médicaux de la sécurité sociale.

Pour la pub, tu ne pouvait pas savoir souvent dans les campagnes publicitaires, dans le trou du nez c'est gagné et dans le trou du ... c'est perdu, tout comme le mistral gagnant.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 19/07/2011

tu ne pouvais

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 19/07/2011

Rillettes, comment peux-tu faire de la morale ,alors que tu parles 'masquée'?
Tu as certainement raison sur ton approche des choses ,cependant j' ai toujours pensé que cela ne pouvait pas faire de mal de dire ce que l'on ressent et surtout la vérité .
Je suis persuadé aussi que plus on en dit moins les gens retiennent , car la pluspart des gens se foutent pas mal de ce que racontent les autres ,ce qui les importent, c' est ce qu' ils ont envie de dire sur le moment, souvent pour contredire l' autre et se sentir important .
Chère fausse mamie , ce n' est pas parce que tu as évolué dans le domaine de la psychiatrie que cela fait de toi une psychiatre encore moins une fine psychologue .
Remet toi en question de temps en temps et fait ton autocritique , je sais ce n' est pas facile pour toi qui est une personne imbue d' elle-même et qui pense en se cachant tromper son monde en jouant la' fofolle' de temps en temps ;Si tu côtoies encore des spécialistes des maladies mentales , prend conseils...
Encore une fois ,tu as peut être raison mais " le coeur a des raisons que la raison ignore"

Écrit par : utop | 19/07/2011

Dès qu'on ose émettre la moindre opinion en désaccord avec toi, tu le prends pour une attaque personnelle et tu te "venges" en balançant sur celui qui t'interpelle.

Tu es vraiment insupportable. Et surtout, tu ne comprends rien.
Comme d'hab, je ne sais pas si tu es à plaindre ou à blâmer.

Mais tu gonfles, ça oui !
Et je ne dialoguerai plus avec toi.
Comme ça tu pourras encore pleurnicher que personne ne t'aime ni te comprend.

Écrit par : Henriette | 19/07/2011

Petit sondage' Utop ':
1° Savez -vous la ou les raisons qui vous font participer à ce blog?
2° Quelles sont vos raisons de vouloir rester ' virtuels'? (la honte!!! :))Pourquoi le choix de votre pseudo ? (Le désespoir ???)
3° Vous ,les ' voyeurs' ,qui ne s' expriment pas , POURQUOI???
* Questions subsidiaires facultatives :
a) Qui le premier ?La poule ou l' oeuf?
b) Pourquoi la Vache Rie ?
c) Pourquoi tourner autour du pot ,quand on n' en a pas???
Le résultat de ce sondage vous sera livré très prochainement avec pour le gagnant une analyse psychique complète et Gratuite de la Bretzel de Sète ( appelée aussi la Zézette de Strasbourg ...

Écrit par : utop | 19/07/2011

henriette il me manque la connerie humaine dans ma galerie.
toi qui est proche des artistes tu n 'aurais pas un idée pour petrifier UTOP. Je pourrais ainis l exposer et réduire mon ISF

Écrit par : mecene | 19/07/2011

Faut le passer à l'essence de térébentine et le carboniser puis le foutre au four et enfin le peindre en rouge, puis le coller au milieu de la place du pouffre (ouais, je mets deux f, c'est exprès), il sera content, on le regardera et on parlera de lui.

Et les chiens pourront venir pisser à ses pieds et les gabians lui chier sur son nez. Ca fera de l'art abstrait biologique.

Écrit par : Henriette | 19/07/2011

Utop ,
tu sais pourquoi il te faut un maillot pour fille ?

Écrit par : le medze paille | 19/07/2011

Mireille Dumas s'entretient, chaque vendredi, dans Vie privée Vie publique sur FR3, le vendredi 22 juillet est annoncé la spéciale UTOP et sa tribu.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 19/07/2011

Mireille Dumas s'entretient, chaque vendredi, dans Vie privée Vie publique sur FR3, le vendredi 22 juillet est annoncé la spéciale UTOP et sa tribu.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 19/07/2011

Dans les hospices, il y a toujours un pavillon dit des incurables, je propose dans créer un sur ce blog pour Utop.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 19/07/2011

Il est plus facile de 'railler' les gens que l' on ne comprend pas que de répondre aux questions posées ."Il n' y a que les imbéciles qui ne changent pas d' avis" Bienvenue au Club .
@Medze , je me fous de ton histoire de maillot , mais ne te prive pas de faire ton effet , à moins que tu ne craignes qu' il ne tombe à plat comme ton intelligence
@JL ,je trouve qu' il y a une obsession persistante de parler des hospices et des centres spécialisés , craignez vous que l' on vous y envoie dans un avenir proche ou a-t-on déjà réservé des places pour vous et vous vous informez ,vu l' imminence de votre internement ?

Écrit par : utop | 19/07/2011

"Il est plus facile de 'railler' les gens que l' on ne comprend pas que de répondre aux questions posées ."Il n' y a que les imbéciles qui ne changent pas d' avis" Bienvenue au Club"

Je te signale juste que cette phrase que j'ai copié collé et que tu viens d'écrire là ne veut strictement rien dire.
Mais je suppose que tu vas penser que c'est moi qui suis trop conne pour la comprendre ?

Écrit par : Henriette | 19/07/2011

Utop,
Comme tu ne me comprends pas et que tu ne réponds pas à la question posées,voici la réponse:
Dans un maillot pour fille on y enferme les "cons" j'espère que tu n'es pas clostro.

Écrit par : le medze paille | 19/07/2011

medze,légèrement misogyne,non? de plus à son stade ,la camisole s'impose!

Écrit par : la piccina | 19/07/2011

On lui mettra les deux,le maillot et la camisole puis au lit.

Écrit par : le medze paille | 19/07/2011

Pardon Mme la piscina j'allais fait comme lui et ne pas vous répondre,non je ne suis pas misogyne bien au contraire ; juste taquin.

Écrit par : le medze paille | 19/07/2011

BRAVO , c' est du très haut niveau ta 'blague' Medze Paille c' est QUOI???De la Merde à la Paille , c' est ce que tu bois tous les matins???
@Piccicolina , entre virtuels vous vous soutenez :" légèrement misogyne !!!!"

Écrit par : utop | 19/07/2011

Utop si tu étais un vrai sétois - il ne suffit pas de naître à Sète, voire même de parents sétois pour être un vrai sétois, des étrangers même du dehors peuvent devenir sétois car ils aiment pofondément cette ville -tu saurais que Medze Paille veut dire à moitié zinzin mais c'est un terme gentil que l'on donne en riant à quelqu'un qui fait ou dit quelque chose qui n'est pas pas ordinaire et rigolo à la fois.

Dis nous comme l'on dit chez toi à Balaruc, nous apprécions aussi les expressions qui viennent de l'étranger.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 19/07/2011

"utop"c'est ton vrai nom?

Écrit par : la piccina | 19/07/2011

et toi utop, pourquoi tu viens sur ce blog? parce que si c'est pour te faire des amis, j'ai l'impression que c'est plutôt raté :)
a moins que ce ne soit le seul moyen de parler de ta médiocre vie qui n'intéresse strictement personne?

Écrit par : marion devineau | 19/07/2011

@MDr , si tu étais à ce moment chez moi avec plein de monde ( annif de ma petite 16 ans), plein de rires et de joie , tu saurais ce qu' est une vie réussie .
Mais je je sais ,tu ne peux pas comprendre et malheureusement pour toi ,tu ne le comprendras jamais ...

Écrit par : utop | 19/07/2011

je te remercie pour l'invitation, mais sans façon non merci.
ça ira comme ça :))

Écrit par : marion devineau | 19/07/2011

Le patois ç'a pue , ç' a sent la naftaline . Va écouter Aimable -Verchuren et Yvette Horner avec tes amis rétrogrades

Écrit par : utop | 19/07/2011

Utop,
si tu veux faire plaisir à ta petite de 16 ans laisse ton ordi va la rejoindre et rire avec elle .
Mais si tu l'aimes tais toi et fais lui tirer un feu d'artifice ou tu veux.

Écrit par : le medze paille | 19/07/2011

il peut la rejoindre,elle l'a enfermé!

Écrit par : la piccina | 19/07/2011

En avant première du futur article des vicomtes :

Je viens de quitter la radio et la station Europe 1 où de 18 h 30 à 19 h 15 mm dans l'émission culturelle du mardi, on parle du festival des voix vives en méditerranée mais de Lodéve, le vrai, le seul, l'unique pas de la contrefaçon sétoise.

Le reportage était très intéressant, il présentait la situation dans l'hérault de la ville de Lodéve et les rues de cette ville si typique. Le tout agrémenté par des interview et des chansons d'artistes y participant dont les chanteurs de "la révolution égyptienne" et tant d'autres.

Quel camouflet en pleine figure pour la mère Maïté et son mentor de l'art le père Commeihnes.


Étonnant ! Non ?

PS : L'émission peut se retrouver sur le net

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 19/07/2011

Pour les Voix Vives ou celles de la Méditerrannée, je vais m'abstenir de commenter pour l'instant...
Par contre... j'ai fait un tour au Musée Paul Valery, l'expo Juan gris vaut le coup, et on peut par la même occasion (re)voir le reste, ça fait quand même passer un bon moment, moi je suis épatée par certains peintres qui ont peint des choses grandioses sur Sète avec des détails extraordinaires et comment faisaient-ils pour peindre ces immensités, j'ai juste été gênée par les "vigiles" qui tournent et retournent et qu'on retrouve à tout instant, partout, ça a fini par me stresser, et puis prévoyez une petite laine, la clim est à fond, mais bon quand même, faut y aller...
Et la petite chapelle au belvédère, une vraie merveille là aussi, allez-y quand il n'y aura personne, c'est un lieu très émouvant où l'on peut oublier tous les cons de ce monde tellement c'est paisible,et parfois, ça fait du bien des endroits paisibles où on peut se resourcer, où il n'y a pas une once d'agressivité ni de bêtise humaine, ça repose des abrutis, vous voyez ce que je veux dire, n'est-ce pas ?

Écrit par : Henriette | 19/07/2011

henriette : pour le monument , je pense que ce n'est pas nécessaire de faire quoique que ce soit en plus: il se suffit à lui même. Tel quel.
pour l'expo: je vais y aller.
pour voix vives: aprés le worldwide, tout est bien! même si c'est un peu cher (700 000 €) tant pis. ouf: vive la poésie
pour les abrutis: je vois .


Conseil Municipal interessant ce soir. Bravo au jeune Régis Lombardi qui a osé affirmer son opinion. ça fait plaisir de voir qu'il n'y a pas que des godillots.
mais il en reste encore beaucoup.....n'est ce pas utop?

Écrit par : marion devineau | 19/07/2011

Je l'ai connu au berceau, ce Régis...!
Il a beaucoup de qualités, mais je craignais qu'il n'arrive pas à s'affirmer dans ce monde de brutes qu'il a osé rejoindre...
Donc c'est une bonne nouvelle, j'aime bien les gens qui prennent position, si j'ose dire, même s'ils n'ont pas les mêmes opinions que moi !
A condition bien sûr qu'ils aient quelque chose dans le ventre...

Et je continue à admirer tous ceux et celles qui ont des convictions et participent, malgré la médiocrité parfois, à ces conseils municipaux souvent fastidieux, pour défendre les valeurs auxquels ils croient... de temps en temps, il est bon aussi de le rappeler... même si cela ne nous empêche pas de garder l'esprit critique !

Écrit par : Henriette | 19/07/2011

700 000 €, Marion ?

Fictre, foutre, tonnerre de Brest, ventre saint gris, ventrebleu et cornes du diable, ça nous le fait à combien le ver ou la bouteille.

Il faut au minmun une subvention pour frais de bouche afin de prendre une overdose culturelle chez Maïté

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 20/07/2011

Continue ma Chérie ,tu m'excites!!!

Écrit par : utop | 19/07/2011

Oui jean louis 700 000 et je ne compte pas le travail des employés municipaux et autre " a côtés "

Écrit par : Marion Devineau | 20/07/2011

Bravo MDr , tu t' es encore fait remarquer de belle manière "que tu doit être fière!!!"
Comment une personne 'normale' peut elle espérer se faire élire un jour ,alors qu' elle passe tout son temps à dénigrer son camp et ceux qui l' ont porté à cette place!!! Non seulement ,elle trahi et en plus elle passe son temps à fournir des informations chiffrées aux vrais opposants qui n' en demandent pas mieux .
Même pas le courage de démissionner ."Shame on you" Marion
* Ecoutes-tu toujours en boucle le grand succès de Jacques Dutronc dans les années yéyé ? Joly a besoin de personnes comme toi pour aller défiler l' an prochain le 14 juillet :))

Écrit par : utop | 20/07/2011

Marion,

Ce sont des vers en cristal de bohème taillés aux pieds même pour les vers à dents et non Adams, coquine d'Henriette. Le tout réservé à une élite, le peuple n'est pas là pour danser mais pour payer seulement les violons du "bal des petits lys blancs", Henriette tu exagères pas les petits lits blancs.

Au fait j'ai lu, suite à un cadeau, le livre commandé par la municipalité de Sète à un journaliste canadien, non Heniette ce n'est pas Anthony Kavanagh, un nègre est quelqu'un qui écrit moyennant finance pour d'autres, ce qu'on lui dit d'écrire bien sûr , là en l'occurrence c'est un journaliste canadien ami du maire. Bon en résumé il met en musique ceux que lui dicte le commandeur.

Le livre s'intitule "Sète la singulière", titre recherché et original, d'ailleurs comme le reste du livre. Après quelques chapitres d'introduction intéressants mais connus et plagiés ça et là et une obsession pour les tonneliers que nous trouvons sur plusieurs pages du bouquin à des chapitres différents, nous tombons sur un "pot pourri", une compilation d'articles du journal de propagande Sète.fr. Ce livre à la seule et unique gloire de François Commheines, il n'y a eu le néant avant lui à la tête de la mairie de Séte et il n'y aura plus rien après lui, si l'auteur parle un peu de la période communiste, il occulte la période de Marchand, sauf pour quelques critiques aigus à son sujet.

Pourquoi je vous raconte cela,. Premièrement parce que l'auteur m'aa dédicacé le livre en vente pour la somme de 24 € dans toutes les bonnes librairies, livre bien écrit mais cher à la ligne malgré un gros spnsoring municipal, vu son contenu,.Il m'a demandé en échange de son autographe en tant que sétois de faire la critique de son oeuvre, ce que je fais étant un homme d'honneur respectant toujours mes engagements et pour ne pas le désobliger cette personne. Deuxièmement un chapitre est consacré aux "voix vives" et à sa grande prêtresse Maïté qu'il appelle Mahïté et il présente cette fonctionnaire patenté de l'art comme le summum de la culture.

Il affirme tout le dédain qu'il porte aux sétois dans cette phrase honteuse, qui traduit pour moi le sentiment du Maire et de la Mère Maïté puisque ce livre est une commande expresse pré-financée par la ville " Dans cette ville de tradition ouvrière où seulement 16 % des adultes de plus de 15 ans (oui plus de 15 ans) ont un niveau d'études égal ou supérieur à bac + 2 ont organise ainsi un festival de poésie alors qu'il serait si simple d'inviter Jean-Marie Bigard ou Patrick Sébastien".

Les sétois apprécierons les paroles de M. Louis Bernard Robitaille notre cousin québécois, que nous surnommerons vu l'intérêt de sont livre Pathé Marconi (la voix de son maître).

Nous lui ferons gentiment remarqué nous qui sortons de la "14 "de l'université Paul Bert après avoir fait Mat Sup à la maternelle Louis Pasteur, classe de feu Mme Bertuel la directrice qui nous jouait du banjo comme en Amérique du nord, que pour être adulte même si nous sommes intelligents et précoces à Séte ,comme pour tout le reste de la France il faut avoir 18 ans et qu'un bac + 2 à 15 ans serait un exploit même pour un surdoué comme lui.


Quant à Bigar et Patrick Sébastien qui ne sont pas ma tasse de thé, je crois savoir que le premier a été prof de philo et le second sous ses allures de clown être d'une culture honorable, peut-être est-ce là la clef de leur succès, qu'un petit clerc poussiéreux travaillant à la demande et au forfait n'aura jamais.


Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 20/07/2011

Bigard a été prof de EPS et joueur de Hand .Quant à Patrick Sébastien, il a eu son Bac à 16 ans et a une très bonne plume

Écrit par : utop | 20/07/2011

@Jean Louis
je confirme concernant Mr Robitaille. Je l'ai vu sans cesse attablé dans différents troquets autour de la mairie en compagnie du responsable de la culture (anciennement de la communication). nous pouvons donc douter de l'objectivité de sa démarche ..;
@ utop
Je n'ai pas de camp si ce n'est celui de la justice, de la probité, et de la connaissance.
mais je comprends fort bien que ce "concept" n'est pas accessibles aux âmes de larbin.

Écrit par : marion devineau | 20/07/2011

"Je n' ai pas de camp" c' est nouveau et normal ,à force de trahir ça et là ,plus personne ne te veux .Bientôt , tu vas nous dire que tu ne fais pas de politique!!!
Larbin de QUI!!! Ma pauvre ,tu perds vite la mémoire ou tu ne sais pas lire...

Écrit par : utop | 20/07/2011

Probité ,mon cul!!!
La base de ton métier que tu pratiques et que tu as certainement choisi ( quoique...)
c' est le mensonge et le profit . Je connais, sous un certain angle , la base de ta profession l' ayant enseigné quelques années( côté restauration):
vendre sa camelote en toute connaissance ( je veux bien le croire)avec justice ???
mais surtout pour faire un maximum profit aux dépends du 'Gobi' acheteur!!!

Écrit par : utop | 20/07/2011

J'ai les mêmes clients depuis 15 ans et ils continuent à me faire confiance.

Écrit par : marion devineau | 20/07/2011

Oh , j'oubliais, toute à ma joie des rebondissements du conseil Municipal d'hier, La Liberté.
Mais ça aussi , c'est une notion que les âmes de larbin ne sauraient concevoir.

frotte encore un petit peu, utop, ton "camp" trouve que ça ne brille pas assez

:)

Écrit par : marion devineau | 20/07/2011

"J' ai les mêmes clients depuis 15 ans" Oh! le gros mensonge !!!
J' ai un camp!!! Adresses-toi à mon supposé camp et tu vas voir comme ils vont bien rire .
Je ne suis pas fréquentable , je pensais que tu l' avais dit ou au moins compris .
Cumprenes pares ...J 'emploie cette langue de vieux attardés afin que tu saisisses mieux ce que j' essaie de te dire depuis des mois .

Écrit par : utop | 20/07/2011

Bon, un banquet de 125 couverts est offert aujourd'hui, les poètes n'ont pas tous le ventre creux quoique d'après les bruits iln' y aurait que 25 poètes et 100 resquilleurs commheinistes dont Maïté et sa bande "d'outlaw" qui n'ont rien à voir de prés ou de loin avec la poésie n'étant là que pour la gamelle et pas n'importe laquelle, la gauche caviar ça mange et sa bois et accoudés au comptoir en bois, ils ne sont pas là pour payer les "vers".

Notre Maire tout comme le rôtisseur Cyprien Ragueneau au XVII ième siècle se fait un devoir de régaler les poètes et y rajoute pour bien faire ses "gens de bouche" issu de sa cour commeinhites.

Oui, mais M. Commheines en bon paysan Saint Thibérien qu'il est , 'est loin d'être Ragueneau au moment de l'addition.

Il fait payer suivant son habitude la note aux contribuables sétois, d'après le livre de propagande écrit sur ses ordres par son ami canadien, Sète est une ville pauvre, seulement 46 % des foyers sétois paieraient des impôts donc il est normal d'avoir 54 % de foyer commeinhitistes resquilleurs dont certains ne sont même pas sétois mais des villages et villes alentours comme Utop par exemple qui est de Balaruc et dont le salaire lors de son activité légale était payé par la mairie de Sète.

Marion tu as raison, on ne parle plus de 700 000 € mais de plus d'un million d'euros de subventions en prenant en compte le coût de l'intervention municipale en matériel et personnel et encore on ne parle pas des faux sponsors qui ont eu ou auront des contrats avec la mairie, l'office d'HLM...et qui se payerons sur la bête en gonflant leurs factures.

Nous avons dans le même ordre d'idée le FC Sète qui tel un phénix, après avoir laissé l'orage passer et sans présenter aucun compte, renaît pour en faire de plus belles, avec des hommes de paille d'un des anciens présidents caractériels qui nous a coûté en prime 80 000 € et qui est toujours dans l'équipe municipale.

Contribuable sétois, gaffe les vautours sont de retour et ils ont encore plus faim qu'avant.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 20/07/2011

Au fait rvenons au sujet initial, il y a eu un feu d'artifices gratuit aux Pierres Blanches.

J'ai lu dans ML que. le patron de l'établissement, un ami intime de notre maire à sa droite pour la Saint Louis, n'aurait pas toutes les garanties de sécurité notamment pour l'incendie - dépôt dangereux de bouteilles de gaz et autres produits inflammables dans un site boisé de pins arbres hautement inflammables eux aussi - sur un site de surcroît classé par l'O.N.F. .0n se demande qui est l'irresponsable qui a donné l'autorisation d'ouverture pour ce commerce qui en plus est nuisible pour l'environnement ? - Donc le patron dit n'avoir aucun lien avec le milieu et que ce serait un incendie accidentel perpétré par des gamins, dont acte.

Nous le croyons sincèrement, mais en Corse cela s'appelle un premier avertissement sans frais.

Quoique autres lieux, autres moeurs...et on ne choisi pas toujours ses amis, ils sont imposés, pas trop vis vis des charges sociales notamment pour ce même établissement dont le patron avait eu des ennuis lors d'un con tôle des agents de l'état, , si je me fie à la lecture des années précédentes de ML. cette affaire aurait eu une soeur jumelle pour un autre de ses restaurants de la ville vendu depuis.

Et si nous suivons ML. encore plus loin, il nous révèle une sombre histoire où il y aurait eu une offre d'achat d'un établissement difficile à refuser.

Mais qui croire dans cette dernière affaire, d'après toujours ML de l'époque, une plainte au demeurant inutile avait été retiré. Il faudrait consulter les archives de ce journal pour savoir ce qui en était réellement et qui était les actionnaires acheteurs.

Jusqu'à preuve du contraire tant qu'une affaire n'est pas jugé ou si il y a eu désistement accepté par la justice ou non lieu, il n'y a pas de coupable.

Mais dans le cas du propriétaire de ces établissements, on dirait que le sort s'acharne sur lui, des enfants qui fumaient en cachette des cigarettes, (maintenant il faut préciser) à Saint Clair - ce que nous avons tous fait jeune et même lui - ont mis accidentellement le feu.

Il est vrai que quand l'on joue avec le feu....Rien d'étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 20/07/2011

Moi de toute façon par mesure de prévention, je m'éloignerais des établissements que tien le Monsieur, on ne sait jamais, si il prenait à l'idée d'un autre gamin ou du même de jouer en pleine nuit avec une boite d'allumettes ou des pétards pirates.

Comme on dit à Sète, il vaut ùieux être sot que banaste.

Vu son manque de chance, si mon lorgnent ou mon lieu de travail était proche d'une de ces propriétés je mettrais à vendre rapidement en douce ou je checherais une autre place.

Quand la scoumoune s'attache à quelqu'un comme le chien à celui qui a déjà le pantalon déchiré, il faut s'éloigner de lui comme d'un pestiféré, cela risque d'être drôlement contagieux. Remarque à tout malheur, il y a quelque chose de bon, cela peut remplir la clinique de Sèe. Il n'y a pas de petits profits.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 20/07/2011

Tient

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 20/07/2011

Jean louis: je dois te dire, c'est toujours un véritable plaisir de te lire: instructif et non moins drôle

Écrit par : Marion Devineau | 20/07/2011

Oui Marion, rien d'étonnant mais toujours du détonnant.

Il faut toujours se méfier de la mèche surtout si elle est lente et un lente, plus une lente peut amener des poux qui vont se nicher dans la tonsure, comme disait mon coiffeur cul-de-jatte à qui on avait coupé les pattes ce qu'il avait fait sans vergogne à ses clients et qui me passait ses fers pour me friser,tout en s'écriant ça roule en karting à bras, ce n'est pas polluant c'est écolo mon salaud.

Moralité un cul-de-jatte est un écolo qui s'ignore.

Non Henriette, Di Rinaldo n'est pas un cul-de-jatte, il a deux jambes, il est vrai très courtes que l'on voit apparaître le dimanche quand il met son pantalon hérité à sa communion d'un oncle tyrolien et qui lui arrive aux genoux/

Donc il a grandi depuis ce n'est pas le frère du "tambour" et non plus une excroissance de notre maire.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 20/07/2011

Moi c'est gentil, mais les enfants sont cruels. Il a été dessiné dans une école maternelle par l'un d'eux, en un petit cube au dessus enneigé confondant le tronc et la tête sur deux petites pattes genre poulet, un peu comme Bob l'éponge des dessins animés.

Quand je vous dit que les enfants sont cruels.

Il n'y a pas que les enfants, les sportifs aussi, les supporters des équipes adverses en déplacement, le voyant toujours devant sur les places gratuites croyaient que c'était la mascotte de la ville de Sète.

Quoique cela fait une autre mascotte pour la ville et pas besoin de payer un "max "à Di Rosa

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 20/07/2011

Ca y est , notre Camelio national a retrouvé sa verve (à une lettre près, on était encore plus glorieux...!).
Intéressantes tes infos... celles sur le bouquin en particulier m'ont interpelée...et me donnent un peu la nausée. Tout est vraiment affaire de pognon, et tue les vrais créateurs. Ca me dégoûte... Faut-il s'asservir pour réussir, aujourd'hui, dans la
vie ? Ca ferait un bon sujet de dissertation de philo.
La servilité, c'est tout près de la débilité.
Alors, si un servile traite les Sétois de débiles et d'incultes, faut juste le prendre d'où ça vient. Ca prouve en tous cas que ce Monsieur n'a pas beaucoup d'intelligence et beaucoup de mépris. Et moi, je vais économiser 24 euros que j'étais tentée de dépenser. Merci JL.

Écrit par : Henriette | 20/07/2011

Si l'on pouvait rester dans le fil des billets ça ne serait que mieux. Ce blog n'est pas un crachoir. Dévier c'est bien de temps en temps mais faire demi tour sur une route c est dangereux.

Pour détruire ce blog on ne peut pas mieux faire.

Mais nous ne sommes pas hommes à nous auto-détruire .....

Écrit par : chargé des commissions | 20/07/2011

Ici ça part en vrille
Comme l’artifice qui brille
Sous le croissant de lune
Rondouillarde comme une prune.

Partis du canal à la plage
On dérive sans ambages
Des paysages sauvages
Au béton, quel naufrage !

Des chemins alambiqués
Nous conduisent, égayés,
Du tricot, de la laine
A la bêtise humaine.

Comme des poules caquetantes
On piaille, on jacasse,
Parfois même lippe pendante
La limite on dépasse…

Mais voici le Vicomte
Propriétaire de ces lieux
Qui soudain se démonte
Chevalier valeureux.

Je vous demande de vous arrêter !

Maître, tu as bien raison
Même si ici on débat avec passion
Il ne faut plus qu’on dérive
Bien au-delà de la rive…

Pardon, ô Vicomte
Me voilà morte de honte
D’avoir participé
A ce bas poulailler.

Je demande à genoux
Et tant pis pour les cailloux
Sans aucune manigance…
Ton indulgence.

Écrit par : Henriette | 20/07/2011

Et une chanson de Brassens, Corne d'Auroch pour illustrer la remarque d'henriette entre l'honneur et le pognon.

Il avait nom corne d'Aurochs, au gué, au gué
Tout l'mond' peut pas s'app'ler Durand, au gué, au gué

En le regardant avec un oeil de poète
On aurait pu croire à son frontal de prophète
Qu'il avait les grand's eaux de Versailles dans la tête
Corne d'Aurochs

Mais que le bon dieu lui pardonne, au gué, au gué
C'étaient celles du robinet, au gué, au gué

On aurait pu croire en l'voyant penché sur l'onde
Qu'il se plongeait dans des méditations profondes
Sur l'aspect fugitif des choses de se monde
Corne d'Aurochs

C'étaient hélas pour s'assurer, au gué, au gué
Qu' le vent n'l'avait pas décoiffé, au gué, au gué

Il proclamait à son de trompe à tous les carrefours
"Il n'y a qu'les imbéciles qui sachent bien faire l'amour
La virtuosité c'est une affaire de balourds!"
Corne d'Aurochs

Il potassait à la chandelle, au gué, au gué
Des traités de maintien sexuel, au gué, au gué
Et sur les femm's nues des musées, au gué, au gué
Faisait l'brouillon de ses baisers, au gué, au gué

Et bientôt petit à petit, au gué, au gué
On a tout su, tout su de lui, au gué, au gué

On a su qu'il était enfant de la Patrie
Qu'il était incapable de risquer sa vie
Pour cueillir un myosotis à une fille
Corne d'Aurochs

Qu'il avait un p'tit cousin, au gué, au gué
Haut placé chez les argousins, au gué, au gué
Et que les jours de pénurie, au gué, au gué
Il prenait ses repas chez lui, au gué, au gué

C'est même en revenant d'chez cet antipathique
Qu'il tomba victime d'une indigestion critique
Et refusa l'secours de la thérapeutique
Corne d'Aurochs

Parce que c'était un All'mand, au gué, au gué
Qu'on devait le médicament, au gué, au gué

Il rendit comme il put son âme machinale
Et sa vie n'ayant pas été originale
L'Etat lui fit des funérailles nationales
Corne d'Aurochs

Alors sa veuve en gémissant, au gué, au gué
Coucha avec son remplaçant, au gué, au gué

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 20/07/2011

C'est rien Henriette, tu n'as pas fauté ce serait plutôt moi, cela fait sourire mais la réaction est saine "touche pas à mon pote".

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 20/07/2011

Camelio je n'ose plus
Saisir ta main tendue
Plus ce soir en tous cas
Le Vicomte nous bat froid...
Demain je reviendrai,
Comme la veuve de la Corne
J'oserai, gémissant...
Au gué au gué...
Chut...

Écrit par : Henriette | 20/07/2011

ben , chargé adoré, on ne sait plus quoi dire sur le feu d'artifice.
Je vais te dire, si ça ne tenait qu'à moi il n'y aurait qu'un feu d'artifice par an ..;et encore c'est même peut être trop :)
n'importe quel pingouin style utop, tire un feu d'artifice pour son anniversaire ( on tire ce qu'on peut...oui je sais ce n'est pas bien fin, mais je n'ai pas pu m'empêcher).
c'est d'un surfait.....
je vais encore me faire plein d'amis , je sens...; :))

Écrit par : marion devineau | 20/07/2011

oui, mais nous on l'a lu quand même.... :) et on sait ce que vicomte a enlevé , na na nère

Écrit par : marion devineau | 20/07/2011

mais tu sais JLC, je connais des potes du pote qui disent comme toi
bon, ok revenons au feu d'artifesses

Écrit par : marion devineau | 20/07/2011

Hola à tous et bien ça y va sur le blog
Pour revenir au sujet j ai lu dans le ML que le feu de Carcassonne a laissé quelques traces dans le bâtiment

Écrit par : ann | 20/07/2011

Henriette , vraiment
j'en suis sur mon séant.
tes vers époustouflants
Sont un enchantement.
J'admire ton talent
pour dire si plaisamment
(et prendre sur ton temps)
tristes ou amusants
fâchés ou tolérants
voire récalcitrants
tes plus beaux sentiments.

bien amicalement

Écrit par : marion devineau | 20/07/2011

Chuttttttt....
(mais quand même... super !)

Écrit par : Henriette | 20/07/2011

Toutes ces conneries jetaient sur du papier c' est un Feu d' Artifices avec pour bouquet final deux vielles qui essaient de se faire tirer ...sur la plage à côté des (bo)bars qu' elles dé bites de boisson . Que c' était beau!!!!

Écrit par : utop | 21/07/2011

et pour parachever
A sa sottise innée,
utop , sans hésiter
ne cesse d'ajouter
son agressivité.

c'est un vrai casse pied
sans aucun intérêt !
:-)

Écrit par : marion devineau | 21/07/2011

Loulou , c'est quand tu donnes le coup d' envoi des "Voix Vives des Vicomtes" ?
Ils y a déjà quelques poules qui cherchent leurs vers dans le Poulailler et le coq JL qui comme un Paon fait le beau ...
Dépêche toi car il faut que ces 'Voies vivent' :-)

Écrit par : utop | 21/07/2011

Vicomtes,je viens d'avoir l'heur
De vous trouver dans le Nouvel Observateur
Seigneurs,mais quel bonheur
Serez-vous dignes d'un tel honneur?

Écrit par : la piccina | 21/07/2011

dis nous tout, je t'en prie
piccina, ma chérie
quelle est donc cette histoire
qui apporte la gloire
à loulou, notre ami ?

Écrit par : marion devineau | 21/07/2011

Un simple encart
Dans ce canard
Qui fait mention
De nos bouffons!
Ma chère Marion

Écrit par : la piccina | 21/07/2011

mon impatience grandit
s'il te plait recopie
et d'avance , merci

Écrit par : marion devineau | 21/07/2011

Désolée,c'est trop long
Pour mes petits moignons
Désolée,je renacle
Mais,ils sont portés au pinacle!

Écrit par : la piccina | 21/07/2011

c est ça la gloire ....

Midi LIbre ne veut pas de nous sur la page locale Internet. Nous avons tapé plus haut.

La presse nationale c'est à notre hauteur.

Écrit par : chargé des commissions | 21/07/2011

bon, maintenant que te voila revenu de tes "interviews" et autres " talk show" peut être pourrais tu nous faire voir cet article si bien sur ta modestie n'en souffre pas trop?

Écrit par : marion devineau | 21/07/2011

ce soir d'abord Putain de Georges au théatre Jean vilar et demain on verra

Écrit par : chargé des commissions | 21/07/2011

Quelle vie mondaine, depuis que tu es dans la presse people !

Écrit par : marion devineau | 21/07/2011

Je ne connais pas UTOP ni d'Eve ni d'Adam, je le défends pas mais peucheure , tout le monde est contre lui le povre

Écrit par : zapatore | 21/07/2011

T'inquiètes pas Zap , je les cherche un peu .
"Je suis le mal aimé, je suis le mal aimé ,tout le monde me demande etc etc " Tu te rappelles le chanson de Cloclo?
Puisque tu es dans de bonnes dispositions, dis moi pourquoi tu t' es donné ce pseudo
Tu vois par exemple depuis que j'ai compris que Mezde paille voulait dire à moitié fada , il me paraît tout de suite plus sympa et plus proche ,car le choix de son nom montre qu' il ne se prend pas au sérieux .

Écrit par : utop | 21/07/2011

UTOP !
Sauf quand mes billets te sont adressés !

Écrit par : le medze paille | 21/07/2011

@ medze; j'ai pas compris
@ utop:
j'étaiis sûre que tu pourrais - être bon
si tu parles de cloclo,tout de suite nous on fond

Écrit par : marion devineau | 22/07/2011

Zapatore veut dire celui qui travaille la terre en italien et comme je suis dans le marché avec mes legumes c'est pour cela que j'ai pris ce nom

Écrit par : zapatore | 22/07/2011

j'espère qu'ils sont bios tes légumes?

Écrit par : marion devineau | 22/07/2011

Respect ZAP
Depuis que je suis à la retraite ,j' ai une nouvelle passion :le jardinage .
Mon espace jardin est devenu en 2 ans ,mon potager ( j' ai aussi des potes âgés)
Cela fait plus d' un mois que je n' achète plus ni tomates ni salades pour les pommes de terre , mon premier essai m' a donné 3 pièces ( pas très grosses) je ferais mieux l' an prochain . J' ai essayé les poivrons l' an dernier et les melons l' année d' avant ( je ne suis pas convaincu) .J' agrémente ma salade journalière , de roquette , de ciboulette ,parfois de menthe car j' ai consacré une partie aux herbes aromatiques .Avec mon épouse ,qui a la main verte ,nous pensons sérieusement exploiter une bonne partie de mes espaces que j' ai à Villeveyrac ,pour une culture à déterminer , je me contente pour le moment des quelques oliviers, cognassiers,figuiers,amandiers ou autres néfliers . J' ai une partie ' garrigue' avec beaucoup de thym, de lauriers,de lavande,de romarin et bientôt les mûriers vont donner à fond .Malheureusement ,je n' y passe pas assez de temps , je me suis enfin décidé à débroussailler une bonne partie du terrain la partie habitable et pinède , mais je dois faire un choix parfois cornélien car chez nous à Balaruc il y a aussi du turbin...

Écrit par : utop | 22/07/2011

je me disais aussi que tu fréquentais trop de "cognasses", tout s'explique à présent, si tu en as même dans ton jardin !!!

Écrit par : henriette | 22/07/2011

Nous allons trouver un terrain d'entente.Je vais donc oser mettre une poésie que j'ai faite pour rustica. Rv sur le billet: poeteries

Écrit par : marion devineau | 22/07/2011

Utop,

Ton épouse à la main verte ?
Ce n'est pas la soeur de Hulk ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 22/07/2011

Non ,tu n' as pas changé , tu es toujours aussi 'enfoiré'
c' est du Julio amélioré

Écrit par : utop | 22/07/2011

Utop, je vais te parler sèrieusement: tu n'es pas un mauvais bougre, mais tu as un problème qui ne t'attire que des ennuis: tu ne sais pas faire la différence entre taquinerie et insulte.
Je suis sure que si tu accepte de t'en rendre compte, nous pouvons tous t'aider à le résoudre

Écrit par : Marion Devineau | 22/07/2011

Puisque tu acceptes de parler sérieusement , essaie de te souvenir de la façon dont je m' exprimais avant que tu m' insultes .Pour améliorer la situation ,et ce n' est pas la première fois que je te le propose , il suffit que tu admettes que ce que tu as dit sur moi est complètement , quitte à raconter que t'es fait abuser par qui tu veux .Demandes le contenu du courrier que j' ai fait par mail à JL , il explique tout .
Tu m' as insulté et après ce que j' ai vécu ces dernières années (lettre à JL) je ne peux pas laisser passer . En fait ,tu es la seule personne en qui j' en veux parce que j' estime que tu as trahi ma confiance ,toi qui m' avais demandé d' être mon ami .En ce qui concerne les autres , ce n' est que de la taquinerie étant donné ,je ne sais pas qui est vraiment en façe et tant que je ne saurai pas qui ils sont vraiment , j' irai dans tous les sens pour les provoquer ( d' autant qu' ils savent tout sur moi et moi rien sur eux ) :c' est trop 'facile' .
En conclusion , mon problème , c' est toi et rien d' autre .

Écrit par : utop | 22/07/2011

Ca, Marion, si c'est pas de l'amour !!!

Écrit par : henriette | 22/07/2011

Pas la peine que tu me rabâche la même chose. Ma réponse sera toujours la même

Écrit par : Marion Devineau | 22/07/2011

(lettre à JL) et aussi dans la même collection (La lettre à Elise de bite au vent)

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 22/07/2011

CAP DE BOURRO !!!
C'est toi qui a un gros problème ...

Écrit par : utop | 22/07/2011

hmmmm...
j'aime bien les gros... problèmes !
J'en ai l'eau à... la bouche, JL !

Écrit par : henriette | 22/07/2011

Les commentaires sont fermés.