Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/05/2011

le Nouveau mobilier urbain sétois

Dans le cadre du programme Aménagement Durable (de lapin) notre RSF (Reporter Sans Figure) au cours d'une promenade "Inn Sète" nous a rapportés quelques photos que vous ne trouverez pas dans le Quotidien du Peuple Sétois (Sète.fr)

Il s’agit du nouveau mobilier urbain sétois particulièrement design

La hampe avec serrure (pour éviter que le drapeau face un plongeon dans le canal royal)

sete,mobilier urbain,design sete,mobilier urbain,design

la poubelle suspendue pour pont sétois

sete,mobilier urbain,design

la plante verte bloque-porte pour ascenseur des halles

 sete,mobilier urbain,design

Commentaires

Très bon début pour une expo photo new âge...
J'aime beaucoup les couleurs de la première...
J'espère être invitée au vernissage !

Écrit par : Henriette | 18/05/2011

henriette tu as l'oeil !

au fond de l'eau il y a le drapeau et la hampe ...

tu crois que la photo du RSF des vicomtes va passer sur "le off" de cétavoir ?

Écrit par : chargé des commissions | 19/05/2011

Fô voir... !

Écrit par : Henriette | 19/05/2011

La hampe de DSK ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 19/05/2011

Non Mr Jean Louis celle de DSK et au sec.

Écrit par : le medze paille | 19/05/2011

Correction

est au sec

Écrit par : le medze paille | 19/05/2011

De l'eau et du pain sec ?

Non, du coca et du pain rond au sésame sec !

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 19/05/2011

Tous les chemins peuvent mener au sexe...
La grivoiserie met du pimentà l'humour...
De la hampe au phallus, il n'y a que quelques centimètres...

Mais de l'humour au dérapage, de la drague au viol, soudain on se sent nauséeux... tant qu'on préfère se taire... vérité ou mensonge ? Sexe, mensonge et vidéo... Porno, mélo, bobo...

L'homme parfois est réduit à bien peu de chose... et les quelques centimètres qu'ils pensent avoir en plus peuvent hélas les conduire bien bas, malgré leur hauteur intellectuelle et leur puissance économique.

Et oui, tout ça doit simplement nous rappeler qu'en chacun de nous sommeille un monstre en puissance. Il ne faut jamais l'oublier, quelle que soit l'issue et la vérité de cette "affaire" qui nous laisse tous un peu mal à l'aise, pas vrai ? Mecs ou nanas...

Écrit par : Henriette | 19/05/2011

Si au moins cette affaire pouvait mettre en lumière le regard condescendant et suspicieux que la France porte encore aujourd'hui sur les victimes de viol, de harcèlement ou de violences.
Il n'est pas rare d'entendre, et souvent, pas plus loin que sur ce blog d'ailleurs, que le féminisme est un combat d'arrière garde et de voir tournée systématiquement en dérision toute femme qui essaye de soulever le sujet .

Alors que seulement 10% des femmes violées osent porter plainte, et qu'une femme en France meurt tous les 3 jours de violences.
Je suis indignée et consternée quand j'entends quelqu'un comme Jack Lang dire au sujet de cette affaire : Il n'y a pas mort d'homme

Pourquoi, la destruction psychique d'un être humain ce n'est pas un crime?

C'est aujourd'hui , que nous nous rendons compte que la France, pays soi disant des Lumières, civilisé, rempli de penseurs, intellectuels, savants....sans parler de la Culture qui nous est servie à tout bout de champs, a des leçons à prendre en matière d'égalité des sexes.
Et nous aimerions bien que la gauche, si en pointe sur le sujet de l'égalité donne l'exemple et ne se contente pas de ressasser la rengaine populiste et démagogique du "pouvoir d'achat" et s'attaque avec énergie et vigueur à cette injustice qui frappe la plus grande partie des femmes.
Le soi disant humour qui consiste à rigoler grassement des sévices infligés à des femmes, n'est plus supportable.

Écrit par : Marion Devineau | 20/05/2011

bien entendu,les filles j'approuve vos propos!(marion ,pas le passage sur le soit-disant "populisme de la gauche sur le pouvoir d'achat,car je te rappelle que c'est sarko"je serai le président du pouvoir d'achat..." et de toutes façons,l'un n'empêche pas l'autre). nous,à Sète peut-être plus qu'ailleurs...

Écrit par : la piccina | 20/05/2011

Je n'ai jamais aimé DSK et ne l'aime pas plus aujourd'hui, quand je dis je n'ai jamais aimé je suis loin de la vérité, son comportement général me donnait envie de vomir surtout quand je voyais seulement en image.

Je ne sais ce qu'il a fait dans le passé, mais dans l'affaire présente rien n'est prouvé, la défense n'a pas encore pu s'exprime dans un système accusateur américain où il faut démontré son innocence, c'est à dire en droit "apporter la preuve du contraire" ce qui est très très très... difficile. Mon passé d'enquêteur me permet de ne pas me fier aux l'évidences et surtout de porter peu de foi à la rumeur et à la vindicte populaire. Mon expérience me permet à l'analyse des éléments parus dans la presse à dire que le scénario manque de crédibilité. Quand à l'acharnement de certaines personnes à faire ressortir des "faits" ou surtout des dires antérieurs, je réponds la aussi avec expérience que " le chien ne mord que celui qui a le pantalon déjà déchiré" et qu'il est facile de "tiré sur des ambulances".

Alors d'extrapoler et faire de cette histoire qui n'est qu'à son début, sans attendre la fin, un combat féministe et la condamnation avant jugement du présumé coupable, dénote d'un acharnement féminin de certaines aficionadas fémininistes qui voudraient déjà que l'on coupe les deux oreilles et la queue avant la corrida. En effet il n'y a encore aucun fondement réel,la justice n'a pas donnée « sa vérité », Je signale encore au passage l'absurdité du système judiciaire américain où parfois l'on plaide coupable car il est trop difficile de démontrer que l'on est innocent et que cela coûte moins cher qu'un long procès stérile qui met au regard du public une pièce de théâtre où vous n'avez jamais demandé d'être acteur professionnel pour amuser la ménagère de moins de cinquante ans.

Je suis encore fier aujourd'hui d'être français et de vivre en France et surtout de n'être pas citoyen américain où de vivre dans ce pays plein de contradictions flagrantes.


Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 20/05/2011

Je t'ai répondu plus bas, JL, et vu que j'ai déclenché un truc (un peu vlontairement, c'est vrai) je me dois de dire, que je n'accuse pas SK d'être coupable, même si j'ai mon idée sur la question, mais que je pourrai étayer, mais on s'en fout, mais j'avais envie simplement que nous mettions,nous aussi, des mots sur les émotions que nous ressentons quasi tous sur cette affaire qui met tout le monde en état de gêne et c'est étrange, et c'est intéressant simplement de se questionner sur ce qui se passe en nous à l'évocation de tout ça...

Écrit par : Henriette | 20/05/2011

et moi aussi !

l'histoire "De Son Koup" ne m'empêche pas d'être Français avec la tête ... haute.

Cette histoire ne me fera pas baisser la hampe

Écrit par : chargé des commissions | 20/05/2011

mais @Camélio,personne ne dit le contraire! l'Amérique veut nous donner des leçons,c'est flagrant.cependant,en tant que femmes,il est normal que nous soyons vigilantes,parce que toutes,dans notre vie,nous avons vécu des situations où clairement le fait d'être une femme ,a été très pénalisant,et pire...

Écrit par : la piccina | 20/05/2011

@ piccina
Je déplore qu'une partie de la gauche ait repris à son compte le thème du pouvoir d'achat , thème effectivement "créé" par Sarkozy. Thème que je considérais déja lors de sa "création comme populiste et démago.
L'un n'empêche pas l'autre me dis tu, mais pour le moment je n'entends que l'un.
c'est peut être , je l'espère, uniquement un problème de communication, qui n'attend qu'à être solutionné. rapidement. Par des prises de position courageuses et officielles.
@ camelio
Heureusement que les "aficionadas" feministes se sont indignées, faute de quoi les torrents de commentaires auxquels nous avons eu droit dès le début de cette affaire et les politiques qui se succédaient pour soutenir ou enfoncer DSK , auraient continué à ignorer superbement la victime.
Quand on entend Jack Lang déclarer ...il n'y a pas mort d'homme....il n'est malheureusement pas le seul à penser de cette manière.
@chargé
Je ne suis pas sure que les français peuvent être fier du rôle qu'ils assignent aux femmes et que détourner le regard sur ce que nous ne pouvons ignorer soit bien honorable.

Écrit par : Marion Devineau | 20/05/2011

@camelio
relis moi, et tu verras qu'à aucun moment je ne condamne DSK. Je suis respectueuse de la présomption d'innocence et je n'ai pas suffisamment d'éléments pour me permettre d'avoir une opinion sur sa oui ou non culpabilité.
Je condamne seulement le regard que la France et les politiques de tous bords portent sur les femmes et qui vient de se faire jour à l'occasion de cette affaire.

Écrit par : Marion Devineau | 20/05/2011

mais qu'est ce que c'est le pouvoir d'achat ?

ça veut dire qu'avec le pouvoir on peut tout acheter ?

nonnnnnnnnn !

Écrit par : chargé des commissions | 20/05/2011

Voilà ce que dit Wikipédia

En économie, le pouvoir d'achat d'un revenu (salaire ou autre) est la capacité d'achat en termes de biens et services que permet ce revenu. En particulier, le pouvoir d'achat d’un ménage (personnes vivant sous un même toit) est la capacité d’achat que lui permet l’intégralité de ses revenus. Il dépend donc de la somme en question et du prix des biens et services.

Les évolutions du pouvoir d’achat sont égales aux variations des revenus en valeur réelle (c’est-à-dire aux variations des revenus en valeur nominale corrigées des effets de l’inflation).

C'est une expression récurrente en politique, soit pour fustiger l'évolution négative qu'on impute à l'adversaire, soit pour conquérir l'électorat en réaffirmant combien on souhaite la croissance économique.

Pour un pays, le pouvoir d'achat global est égal au revenu national brut. Sur le long terme, il croît au même rythme que le produit national brut du pays, mesuré en volume[1]. En effet, hors le crédit, on ne peut consommer que ce que l’on gagne. À la création de la monnaie près, toute hausse du pouvoir d’achat permise par hausse de l’endettement (public ou privé) sera compensée par une future diminution du pouvoir d’achat nécessaire pour rembourser cette dette.

Écrit par : la macreuse | 20/05/2011

Notre Ami le Vicomte se fait le C.. pour trouver un titre "Le Nouveau Mobilier Urbain Sétois et vous, vous parlez de DSK. Expliquez moi ou est la relation avec l'ancien patron du F.M.I et ex futur Président de la République Française..


Eh oui

Écrit par : zappatore | 20/05/2011

Zap, on peut appeler ça des bijoux de famille, le Vicomte appelle ça du mobilier, voire de l'immobilier...trois pièces, cuisine... et salle de bain, le lieu d'où est sortie la bête...

Écrit par : Henriette | 20/05/2011

@ zappatore
Il n'y en a pas, c'est ce qui fait la charme de ce blog

Écrit par : Marion Devineau | 20/05/2011

Evidemment,le sujet comme toujours déclenche les passionsetles fougues et les contresens. Bien sûr qu'elle est complexe et qu'on n'en sait rien encore,mais elle met en lumière une facette du personnage public président potentielqui était cachée, et je ne parle pas des maîtresses éventuelles qu'il aurait eues, ça je m'en tape, je ne suis pas puritaine, mais du quasi-harcèlement auquel il s'adonnait régulièrement avec les femmes qu'il cotoyait professionnellement et qui osent un peu, ou leurs confrères masculins, lâcher un côté sombre qui n'a rien à voir seulement avec la séduction de ce personnage...
Après, Marion, je te trouve toujours excessive,bien sûr, sur le sujet de la maltraitance des femmes. Et pourtant, je sais bien qu'elle existe. Mais c'est un sujet bien plus complexe qu'il n'en n'a l'air, et chaque histoire est différente. Les violeurs ne sont pas tous les mêmes, leurs histoires sont différentes, et les victimes également. Je n'aime pas les généralisations sur ces sujets, sauf bien sûr si elles appartiennent à une culture, auquel cas il faut commencer par traiter et éduquer le groupe avant les individus. En France, par contre, c'est toujours une histoire d'individus avant d'être un problème de groupe.
Et encore une fois, en chacun de nous sommeille un monstre qui peut se réveiller, ou se révéler face à une situation, une circonstance. Un monstre maltraitant ou maltraité, les deux aspects sont en nous tous. Un jour,chacun d'entre nous peut aller trop loin. J'en suis persuadée. Et si l'on n'a pas conscience de ça ou si on le refuse pour soi, on ne peut pas le comprendre pour les autres. Au nom de l'amour ou du désir, au nom de la haine et de toutes les passions, tous les dérapages sont potentiels. Un coup d'alcool en trop, un bras que l'on sert trop fort, un jeu sexuel limite,et ça peut basculer. Et si l'on ne met pas de mots dessus, ça recommence. Et un jour, ça a basculer dans le glauque, dans la maltraitance. Regardez autour de vous, je suis sûre que ça vous parlera...

Un jour, c'est la douceur qui sera à la mode.
Et ça ira un peu mieux.

Écrit par : Henriette | 20/05/2011

je confirme:ce qui me plait sur ce blog c'est que ça part dans tous les sens,comme une vraie discussion dans la vraie vie! mais il en ressort souvent de vraies réponses ou de vraies questions.je dois avouer que même si je lis les autres blogs,je ne m'exprime qu'ici(pas de bol pour vous) et en ce moment ,en lisant ailleurs,je me marre!!! je ne dirais pas pourquoi,pour ne pas souffler sur des braises encore chaudes,mais je marre vraiment! ah!que c'est bon!oh !oui!oui....

Écrit par : la piccina | 20/05/2011

La piccina nous fait un orgasme en direct, quel pied !!!

Écrit par : Henriette | 20/05/2011

c'est où, sur quel blog, qu'on se prend son pied comme ça ?

Écrit par : Henriette | 20/05/2011

Zappatore la relation est la hampe dans les deux cas.

Henriette chez moi la douceur a toujours été à la mode, je suis tellement doux que je n'ai pas besoin d'avoir le diabète pour que les femmes me fassent ce qui a été fait soit disant sous l'emprise de la force à DSK. elles le font simplement par pure gourmandise.

Je sais Utop va le prendre au premier degré.

OK, ça va je sors.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 20/05/2011

oui;oui!!!!

Écrit par : la piccina | 20/05/2011

La piccina ? C'est la suite de l'orgasme, ou tu confirmes les dires de JLC ? Tu l'aurais donc goûté ???

Écrit par : Henriette | 20/05/2011

Juste une question qui m'est venue tout à l'heure...
Puisque DSK laissait sa chambre de toute façon et que c'était prévu, que faisait donc une femme de chambre dans sa chambre ?
En général, les chambres sont plutôt faites après les départs, non ?

Bon, comme j'ai pas tout suivi, j'ai peut-être raté la réponse à ma question, que d'autres sûrement se sont posée avant moi...

Il est sorti à poil de la salle de bains... mais elle, que faisait-elle donc pendant ce temps ? Le ménage pour prendre de l'avance ? Dans une suite d'un palace ?
Bizarre... Boudi, ça va au moins m'empêcher de dormir, ce truc-là !!!

Écrit par : Henriette | 20/05/2011

@henriette,justement pour dsk,l'histoire du ménage ,c'est très flou...quant à la saveur sucrée de JLC ....bonne nuit

Écrit par : la piccina | 20/05/2011

Oui, Henriette moi aussi je me suis posé cette question et bien d'autres encore. Surtout que d'après ce que l'on sait la porte de la chambre était restée entrouverte suite à la négligence d'un garçon d'étage qui était venu desservir le petit déjeuner et la femme de ménage qui passait par là est rentrée voyant la porte ballantes pour dire un petit bonjour. Dans un palace c'est une faute grave de la part du garçon d'étage et de la femme d'étage indiscrète qui a violé l'intimité de DSK.

Ce n'est pas la seule chose qui est étrange, vous avez dit étrange comme c'est bizarre. Il n'y a que les américains pour croire à cette fable. Il y a d'autres invraisemblances plus grosses et bizarreries en tout genre dans cette soit disant affaire. N'oublions pas que les yankee sont les rois de la procédure pour toucher du pognon, l'avocat est gratuit en cas de perte du procès et est au pourcentage négociée en cas de gagne.Pour le Yankee le dollar est plus haut que Dieu, que sa patrie, que sa famille que ses enfants, que son honneur...

On a vu ainsi des personnes mal intentionnées avoir des minuscules morceaux de verre dans la poche, en mettre un peu dans l'assiette, en bouche le reste pour que sa saigne et intenter un procès au restaurateur.

Drôle de peuple ces yankee qui assassinent dans tous les pays et créaient la misère pour alimenter les fonds de pension de ses retraités.

Il ne faut pas être Colombo pour démonter l'affaire mais un français moyen avec un peu d'intelligence et une connaisance de la vie, choses qui manquent le plus aux américains qui ne connaisent que le pognon fait sur la sueur des autres.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 20/05/2011

Ha ha ha pour le garçon d'étage et la suite...
Je te l'ai déjà dit je crois,tu devrais prendre contact avec un éditeur, tu pourrais nous amuser avec tes histoires croustillantes...
Cela dit, quand on veut enfoncer quelqu'un (si je puis dire...),on le fait par rapport à ses péchés mignons, comme on dit...
On n'enverrait pas une femme de chambre bien gaulée à un eunuque...
Alors qu'à un sex addict, si l'on sait qu'il ne peut résister au plaisir de posséder toute femme alentour... ce serait tentant, n'est-ce pas ? Et qui dit addict dit violence lorsqu'il ne peut s'adonner à ce fameux péché mignon... mais bon, ne faisons pas de plans sur la comète, d'autres feront ça bien mieux que nous et en fin de compte, on nous racontera tout et son contraireet en tous cas la version qu'on aura envie qu'on ait et basta !

La Piccina ? Tu n'es pas partageuse ? Prends exemple sur des femmes exemplaires, qui pardonnent tout et partagent...

Ce qui me fait dire d'ailleurs depuis peu, et là j'ai bien revu ma copie :il ne faut pas tout pardonner, parce que parfois, pardonner c'est donner l'autorisation de recommencer.

Et sur ces belles paroles, allons profiter de la douceur... chacun comme on peut !

Écrit par : Henriette | 20/05/2011

henriette vas y molo

Écrit par : chargé des commissions | 20/05/2011

Faudra me décrypter ça, vicomte...
Vas-y mollo sur quoi, au juste ?
la douceur ?
Ou sur le sujet tabou dont tout le monde parle ?
ou sur la remise en question de chacun d'entre nous ?

Promis, je me tairai dorénavant...
jusqu'à la prochaine fois...

Je m'en retourne à mes douceurs...

Écrit par : Henriette | 20/05/2011

vas y mollo sur les douceurs bien sur ....

Pour le reste viens quand tu veux et dis ce que tu veux

Écrit par : chargé des commissions | 20/05/2011

@henriette,je viens de lire que tu as trouvé le blog qui m'a tant fait rigoler hier!enfin pas tant le blog que son nouveau "membre"!cherche ses interventions,c'est comme un jeu!

Écrit par : la piccina | 21/05/2011

Tu penses, un blog membré qui te files un orgasme infini, j'allais pas laisser passer ça, j'en voulais aussi un peu !
(j'ai pas cherché trop loin, je dois dire...)

Au niveau cuisine, je n'aime pas les fayots, ça fait péter...
Ni les carpettes, ça fait trébucher...

Écrit par : Henriette | 21/05/2011

pour un qui se plaignait que ça parle trop de politique ici ! cohérence,cohérence quand tu nous tiens ...
Bon ok chargé ,je sors

Écrit par : marion devineau | 21/05/2011

ici ou ailleurs,les mêmes travers...ok,je sors avec Marion

Écrit par : la piccina | 21/05/2011

Travers de porc... c'est un plat, ça, non ?

Écrit par : Henriette | 21/05/2011

Je parle politique dans un blog politique tenu par un politique .
Et je rigole , je vais dans la dérision et je dis mes vérités sur un autre blog .
"Où est l' incohérence ???
L' incohérence serait ,si j' allais parler Football sur un site culturel ou écologie dans un blog de partis politiques car l' écologie est une manière de vivre intelligente pas un morceau de 'bidoche' que se disputent plein d' allumés .

Écrit par : utop | 21/05/2011

PARTIES politiques, on parle en ce moment !

Écrit par : Henriette | 21/05/2011

J'ai une pensée émue pour l'homme "ouvert" au blog si largement consensuel.
Il ne mérite tout de même pas ça ! :))

Écrit par : Marion Devineau | 21/05/2011

@Marion,mdr!!je pensais la même chose,mais je n'osais pas le dire!!

Écrit par : la piccina | 21/05/2011

Chers vicomtes; veuillez récupérer vos sujets qui sont partis sur FR3 !

Écrit par : les barons de caravettes | 21/05/2011

Des nouveaux barons ?
C'est bon, je rentre à la maison...
jvoudrais pas rater un bon coup...
Alors,vous êtes qui ? vous habitez chez vos parents ? Vous avez la bourse bien garnie ? Vous avez les moyens de payer une suite au sofitel ?

Écrit par : Henriette | 22/05/2011

Petite annonce : Sujet vicomtois cherche Verbe haut avec si possible Complément d'objet direct pour phrasé alambiqué ou kamasutresque.
S'adresser à Henriette qui fera le tri (pot).

Écrit par : Henriette | 22/05/2011

barons

ils sont partis sur FR3 à cause de midi Libre !

Écrit par : chargé des commissions | 22/05/2011

Henriette,

Si il te faut un homme avec la bourses vide et les bourses pleines, demande à un contribuable sétois. Ils on tous été ruiné par Commeinhes et ses quarante branleurs qui n'ont pu toutefois malgré leurs efforts vider entièrement les testicules de leurs victimes tellement elles étaient énormes après les "racket" cumulés du football et de Maîté. Maintenant ils ont une société "ombrelle" comme son nom l'indique pour faire encore plus d'ombres à leurs manoeuvres douteuses et tu sais comme ils l'appellent "Séte live" comme si on pouvait encore "vivre à séte" après avoir payer les prédateurs qu'ils sont Il me semble qu'avec cette société et son titre provocateur, le maire nous prends vraiment pour des cons.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 22/05/2011

je ne sais pas vous,mais moi,j'attends le scoop en provenance directe de guinée!
Baron,c'est mieux que Vicomte?

Écrit par : la piccina | 22/05/2011

Jsais pas...
Jte dirai quand j'aurai goûté les deux...

Écrit par : Henriette | 22/05/2011

Mon 'Scoop' est un peu éventé presque 3 jours après, les pistes et les diverses informations sont très vite récupérées puis diffusées .Mais quelque part , cela prouve aussi que mes informations étaient bonnes ( puisque confirmées)

Écrit par : utop | 22/05/2011

Message personnel à Henriette :" lis l'article scientifique sur les [cactus], je te donne la référence plus bas, ce qui te permettra te te méfier des hommes qui ont peu évolués, je ne nomme personne".

http://www.rue89.com/rue69/2011/05/22/pourquoi-le-penis-de-lhomme-a-perdu-ses-epines-204884

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 22/05/2011

Très bon papier... à mettre en parallèle avec le "vagin denté" de Sigmund... mais à quoi servent les dents si les épines des cactus ont disparu... et près, on s'étonne du succès des sex-toys !

Écrit par : Henriette | 22/05/2011

Barons ? Vicomtes ?

je suis perdu dans vos infos ! expliquez moi !

Écrit par : chargé des commissions | 22/05/2011

Faut faire des va-et-viens, comme disait Gainsbourg.
Entre non pas nos reins, mais le blog de Philippe Sans et le tien.

Écrit par : Henriette | 22/05/2011

merci henriette de m'avoir ouvert .... la porte.

j'ai enfin compris ce qui se passe.

Merci à ML d'avoir référencé le blog de P S (Ph Sans) comme le seul blog Sétois en existance.

Merci a vous toutes et tous mes amis "bloguiste" d'avoir entrainé Potu avec vous.

Henriette ! alors ce café c'est pour quand ? je viendrais avec le cactus vibrant et sans épines

Écrit par : chargé des commissions | 22/05/2011

Tu me tentes, Vicomte, en attendant de me sustenter d'un petit noir...
Je vous attends, toi et Mécène, c'est quand vous voulez... (mais aux heures de visite de la maison de retraite, ils sont très stricts sur les horaires...).
Et donc, à propose de jus, voyez ça avec Ju. On fera une partouze café. Et les présentations. Officielles, ce coup-ci, pas besoin de vous planquer comme la dernière fois derrière vos journaux... pff !

Écrit par : Henriette | 22/05/2011

C'est ritals tous les même dés qu'ils voient l'ombre d'une petite culotte, ils deviennent des Berlusconi en puissance et bunga bunga à la baraquette, en avant les barques, rouges ou bleues mé fouta dé teu.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 22/05/2011

Mais oui, tu pourras venir aussi.

Écrit par : Henriette | 22/05/2011

oui jean louis

tu tiendras l'ombrelle

Écrit par : chargé des commissions | 22/05/2011

Lire dans mon intervention supra : Ces ritals en lieu et place de c'est ritals, sinon Utop en bon français va me faire une jaunisse.

Oui, Loulou l'ombrelle comme autrefois à la plage du Kursaal et toi tu mettras le maillot rayé qui prend tout le corps et nous demanderons au nain tracassin de se déguiser en petit marin avec le pompon rouge et nous lui donnerons un cerceau et un bâton pour s'amuser, pour une fois ses jeux ne seront pas ruineux.

Au fait pourquoi on avait appelé cette plage le Kursaal ça veut dire casino en allemand ?

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 22/05/2011

ben,parce qu'il y en avait un,de casino,non?

Écrit par : la piccina | 23/05/2011

Oui, mais pourquoi le dire en allemand ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 23/05/2011

fin 19ème,début 20ème,ces ensembles de bâtiments étaient typiques du nord de l'europe:ils regroupaient des salles de bals,de jeux et de "cure"d'eaux par extension,les français ont repris le mot?non?

Écrit par : la piccina | 23/05/2011

dites, monsieur Camelio,au lieu de vous disperser(pas d'allusions!) donnez-moi la réponse,que je me couche moins idiote(si c'est possible!)

Écrit par : la piccina | 23/05/2011

la piccina

Je n'ai pas la réponse, c'est une vrai question. Je pensais que Loulou, gaston, l'astronome et les autres savaient.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 23/05/2011

sorry,je pense alors que ce que j'ai dit est un élément de réponse logique:nous empruntons le mot étranger pour désigner une chose,un lieu,une plante etc.que nous importons ex:casino,opéra etc.

Écrit par : la piccina | 23/05/2011

on va voir ça !

Écrit par : chargé des commissions | 23/05/2011

le mot Kursaal (a Cette) est à prendre en compte en tant que Casino.

La réputation de Cette était faite avec les bains de mer . Sur La plage de la ville ou plage des bains de mer se trouvait le Kursaal. (ou un kursaal)

Aujourd'hui pour désigner certains lieux on emprunte des mots .... comme Bowling .... déjà dit par la piccina !

Écrit par : chargé des commissions | 23/05/2011

Ya vol Herr Loulou, Kursaal est bien allemand, mais la question est pourquoi avoir donné un nom allemand ?

Remarque casino a été repris de l'italien, à l'origine cela voulait dire bordel et c'est avant ou après avoir conversé avec ces dames que l'on jouait à des jeux de cartes ou autres en attendant ses amis encore occupé.

L'expression "ma che casino puttana !" existe encore en italien ce que nous pourrions traduire "mais quel désordre désobligeant chére demoiselle!" en français.


Stupendo! No?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 24/05/2011

En langage clair, bordel de putain de merde ?
(pardon à tous, j'essaye juste de traduire la pensée de nos intellectuels de service en langage accessible à tous...)

Écrit par : Henriette | 24/05/2011

En réalité, on dit le Kursaal parce qu'autrefois, lorsqu'on posait le cul dans le sable, on se relevait et on avait la marque sur le popotin. En effet, les plages privées n'existaient pas encore, c'était l'époque moyen-âgeuse où Camelio est né et où j'étais moi-même encore jeune fille (ben ouais, je l'ai été, moi aussi). En ce temps-là, les touristes n'étaient pas nombreux, sauf une famille allemande qui venait en villégiature parce que le Monsieur avait une vieille maîtresse dans le coin mais il ne pouvait pas le dire à bobonne, alors il venait à Sète, il installait sa petite famille sur la plage et s'en allait rejoindre sa maîtresse dans la baraquette du haut du Mont-Saint-Clair,je ne peux pas vous dire laquelle pour préserver les secrets de famille au moins aussi précieux que les bijoux du même nom... bref, lorsqu'il revenait de ses escapades, parfois très tard, sa femme en avait marre de la plage, se levait et lui disait en le regardant méchamment : Schatz, mais où étais-tu donc pazé ? Parle à mon cul, Herr Zaal !
Et comme lui prenait des cours de français accéléré auprès de sa maîtresse, il comprit qu'elle avait le cul sale, à cause du sable. Ou que lui avait le cul sale. Ou qu'elle l'envoyait faire une cure sale. Enfin, un truc comme ça, ils avaient tout faux, parce que les cures, c'est à Balaruc et pas à Sète.
Voilà.
En vrai, c'est pour ça.
Heureusement que je suis encore là pour transmettre les vérités ancestrales, parce que vous partiez vraiment sur de fausses pistes.
Et voilà !

Écrit par : Henriette | 24/05/2011

Nota bene : heureusement, depuis lors, on a eu l'idée des plages privées sur lesquelles on peut s'ébattre sans se salir,et sans avoir le cul sale. Enfin, en apparence toutefois. Il arrive que le vent vienne gratter des trous du culs même sur les plages privées. la nature est juste parfois. Y'a pas de raison qu'y ait que les pauvres qui se coltinent du sable dans les trous... d'oreille.

Et non, je n'ai pas bu.
Ni fumé un pet.
Ni abusé du soleil.

J'ai juste envie de dire n'importe quoi, et le Vicomte chargé des commissions a dit que je pouvais venir raconter n'importe quoi quand je le voudrais. Alors je le fais.

Écrit par : Henriette | 24/05/2011

Voila une réponse claire et nette, nous orthographierons à partir de maintenant : "la plage du cul sale". Effectivement Henriette à raison ne dit-on pas de quelqu'un qui magouille : "Il na pas les couilles propres". Cette expression vientdrait du comportement d'un noble nain pas clair du tout qui physiquement les laissaient traînés par terre.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 24/05/2011

T'es sûr qu'elle existe, cette expression... tu viens de l'inventer, non ? Je connais les mains propres,mais les couilles, jamais entendu ! A moins que certains aient des couilles à la place des mains ou vice et vers ça ? (chez les nains, il est vrai que les deux peuvent traîner par terre...)

Écrit par : Henriette | 24/05/2011

n'a et trainées

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 24/05/2011

n'a et trainées

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 24/05/2011

donc henriette .... si j'ai bien compris : D S K ça veut dire De Son Kusale

et toi jean louis c'est : De Ses Kouilpropre

Dites moi si je me trompe ....

En parlant de Kusal, après midi quelqu'un m'a expliqué ce que voulait dire FMI.
J'en suis pas revenu : "Femme de Ménage Incluse"

Écrit par : chargé des commissions | 24/05/2011

Pour détendre les atmosphères, il n'y a rien de mieux que pipicacacouille. Après ça, en principe, on peut passer à autre chose... de moins sérieux !

Mais comme je suis partageuse et que j'ai de la suite dans les idées et que tu remets DSK sur le tapis... voici ma théorie (sérieuse ce coup-ci).

Que peut désirer un homme bourré de fric qui a le pouvoir quasi suprême et qui peut se payer tout ce qu'il veut ? Quel DESIR peut-on avoir lorsqu'on a les moyens de se payer TOUT CE QU'ON VEUT ? Quand on navigue dans les hautes sphères snobissimes et friquées ? Qu'est-ce qui peut amener du piment à la vie, du désir de vivre ?
Ce qu'on ne peut pas se payer.
Ce qui ne peut pas s'acheter.
Ce qui appartient à quelqu'un d'autre.
Ce qui ne veut appartenir à personne.
Un mec qui a tout ce qu'il veut s'emmerde. Alors, il va prendre son pied en transgressant, c'est ça qui le fait jouir. En prenant ce que l'autre ne veut pas lui donner. Ce qu'il ne peut pas acheter.
C'est comme ça que dans les milieux friqués on devient pervers, pas seulement dans les milieux défavorisés où l'on a été privé de tout et surtout d'amour.
Trop d'amour et de cadeaux chez le petit enfant tue le désir. Parce que s'il a tout, il n'y a plus rien à désirer.
Et ma boucle est bouclée.
Provisoirement.

Ceci pourrait expliquer cela.

Mais je peux aussi me tromper, je ne prétends pas détenir la vérité.

Juste une hypothèse.

Écrit par : Henriette | 24/05/2011

@Rillette ,tu es une vrai poule...

Écrit par : utop | 24/05/2011

Henriette c'est une théorie qui se défend, quoique Guy Bedos disait quand la plupart des gens se chauffaient au charbon - à une époque que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître - : " On dit que le charbon est le caviar des pauvres, moi je préfère me chauffer au caviar que de bouffer du charbon".

Il a dit cela avant que les bobos arrivent avec la gauche caviar. Non pas Bernard Levy c'est un intellectuel de gauche et c'est un philosophe, un intouchable, une pierre Dombale un Diogéne qui vivrait dans un tonneau en or et diamants. Vous n'êtes qu'une bande de jaloux sans l'ombre de la moindre petite parcelle de culture, excuses les Bernard et parles en à Bové à son retour de Cannes.

Les intellectuels de gauche, ils ont toujours raison premièrement parce qu'ils détiennent le savoir vrai , deuxièmement parce qu'ils sont de gauche et suffisant et qu'avant ils passaient chez Bernard Pivot, alors là si ce n'est pas une preuve.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 24/05/2011

Parce que c' est la Poule qui "fît los oeufs" Oui ,je sais ,c' est tiré par les cheveux...
En parlant de 'cheveux' ,Comment appelle-t-on en patois marseillais le support des jambes de la patiente chez le Gynécologue ?

Écrit par : utop | 24/05/2011

Tu en fais une belle figue et qu'est ce que tu es lourd !

Écrit par : le medze paille | 25/05/2011

Un Escartefigue !!!

Écrit par : utop | 25/05/2011

Henriette a de l humour elle philosophe elle écrit super bien.
Elle n'a qu'un seul défaut elle est inacessible.
J'ai peur d'une dskite brutale. Allo les pompiers pergo chambre 314

Écrit par : mécène | 25/05/2011

Il ne mon même pas sollicité pour renflouer le FCS.
Comment vais je faire pour diminuer mes impots.
De l'aide SVP

Écrit par : mécène | 25/05/2011

Achète-moi !
je suis déductible...

Écrit par : Henriette | 25/05/2011

Henriette,bravo pour l'analyse étymologique ébouriffante du mot "kursaal"j'en ai la mise en pli sans dessus dessous!! petit désaccord:c'est souvent plus dans les milieux aisés qu'il y a un manque d'amour,compensé par le trop plein de fric.

Écrit par : la piccina | 25/05/2011

Domage que je ne fasse plus dans les bigoudis...
il fut un temps où j'étais coiffeuse...

Écrit par : Henriette | 25/05/2011

Je crois que le fait de remplacer aujourd'hui l'écoute, le temps passé , l'éducation, par de la consommation n'est pas l'apanage des milieux très aisés.
c'est hélas à tous les niveaux de la société que l'on peut constater ce comportement.
Et , par mon expérience personnelle-mais qui n'est que personnelle, c'est donc une analyse incomplète-ce n'est pas dans les milieux les plus aisés, même très très aisés, que je suis amenée à fréquenter dans le cadre de ma profession, que j'ai le plus rencontré ce manque d'intérêt pour l'aspect développement intellectuel des enfants.
Je dirais même plutôt : au contraire.

Écrit par : Marion Devineau | 25/05/2011

Marion,je ne te comprend pas ou je n'ai pas compris Henriette,car perso,je parlais d'amour(en réponse à la phrase"les milieux dé...amour")quant à l'éducation ,je ne me fait d'illusions sur aucun milieu...hélas et ce serait trop long pour exposer mon point de vue!

Écrit par : la piccina | 25/05/2011

Ben henriette parlait d'amour pour les petits enfants.
Et comme pour moi aimer les enfants c'est avant tout essayer de leur donner tous les moyens pour se développer physiquement et intellectuellement , cela passe par l'éducation , entre autres savoir dominer ses frustrations, se connaître soi-même,avoir l'esprit critique pour ne pas gober la première imbécilité venue.....etc etc..... henriette pourra certainement en dire beaucoup plus sur le sujet .
L'amour ce n'est pas que des bisous ou des cadeaux, mais aider l'autre à devenir le plus possible un Homme libre capable de vivre en harmonie avec ses semblables et .....son environnement bien sur.
Suis je encore trop nébuleuse ? :)

Écrit par : Marion Devineau | 25/05/2011

Daniel Cohn-Bendit avait parlé d'amour et d'éducation des petits enfants dans un de ses livres.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 25/05/2011

J'imagine qu'il est tout de même encore possible de parler d'amour et d'éducation sans être taxé(e) de pédophilie ou d'incestueux(se) ?

Écrit par : Marion Devineau | 25/05/2011

non,Marion ,tu n'es pas nébuleuse(j'aime bien l'expression)mais là pour moi c'est la limite d'une discussion sur le net,on se comprend sans se comprendre,on est d'accord sans être d'accord et comme j'ai souvent la flemme d'écrire..;rien ne remplace une bonne discussion bec à bec ...

Écrit par : la piccina | 25/05/2011

entierement d'accord
je propose un apero de FILLES !! quand tu veux.ça vaut pour Ju, henriette, ....non jean louis pas toi,chez moi si vous voulez un soir de la semaine prochaine. sauf le mardi.

Écrit par : Marion Devineau | 25/05/2011

Marion,

Misandre ou androphobe ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 25/05/2011

T'as oublié une troisième hypothèse : lesbiennes ?
Et pourquoi pas ?

Ouais, je sais, ça vous fait fantasmer...
Tu veux bien te joindre à nous pour regarder...

On va y réfléchir...

Sinon, une partouze intellectuelle, c'est pas mal, avec des mecs aussi. Mais ça on peut faire seulement quand on se connaît bien... parce que où ya de la gêne ya pas de plaisir ! Et montrer mes escarres à des inconnus, ça non, je ne peux pas !

Écrit par : Henriette | 25/05/2011

organisée

Écrit par : Marion Devineau | 25/05/2011

Henriette,

"Achète moi !
je suis déductible..."

Avec de tel principe, à force d'être et déductible à chaque fois, regarde la taille du Nain Tracassin actuellement.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 25/05/2011

jean louis
n'essaye pas de m'amadouer en parlant de Tonio les mains trouées.parce que tu sais que ça me fait rire ;)

Écrit par : Marion Devineau | 25/05/2011

Marion,

A cet apéro

Je me serais fait tout petit devant des poupées
Qui ferment les yeux quand on les couche
Je me serais fait tout petit devant des poupées
Qui font Maman quand on les touche.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 25/05/2011

bon d'accord , si les autres sont d'accord aussi

Écrit par : les murs ont des oreilles | 25/05/2011

bonsoir tout le monde
ça n'a rien a voir , mais je voulai vous informé:
la nouvelle tactique de la mairie c'est de dire et de faire dire que le maire il est bien, sympa et tout et tout mais que c'est son entourage (cabinet, adjoints, conseillers qui sont mauvais).
comme ça il vire tous les fusibles et lui il ressort blanc comme neige.

Écrit par : les murs ont des oreilles | 25/05/2011

Ca sent toujours mauvais dans les cabinets, c'est bien connu...

Écrit par : Henriette | 25/05/2011

Ils sont forts ceux qui veulent être incognito, presque aussi malin qu'Utop, ils ont mis non les oreilles mais le visage entier sur le mur.

C'est une tactique comme une autre.

Pourtant un bourricot entourait d'ânes, quoi de plus naturel ?

Je sais moi aussi que ceux qui ont fait les trous du FC Séte veulent reprendre les rennes par hommes de paille interposés.

Sûrement qu'ils n'ont pas assez pris d'argent dans les poches des contribuables où bien avec l'impunité, ils en ont pris l'habitude.

Un, me disait ce matin quand je part d'un endroit sans rien emporté, il me semble que j'oublie quelque chose.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 25/05/2011

Faut que t'arrête de lire midi-libre Camelio !
un de ces jours, tu vas nous faire une attaque !

Lis plutôt...
Je ne sais pas, moi, Play-boy ?

Écrit par : Henriette | 25/05/2011

Quant au pseudo, j'adore...
Les "mûres" ont des oreilles ?
Pas que !

Écrit par : Henriette | 25/05/2011

sans rien emporter

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 25/05/2011

Henriette,

Je ne peux pas lire play-boy. La bête fauve qui sommeille au plus profond de moi va se réveiller et je vais me strausskhaniser. N'oublions jamais qu'en rut, un camelio vaut dix rinaldo et non deux rinaldo.


Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 25/05/2011

Pour parler d'enfant et d'éducation, peut-être qu'il faudrait un minimum d'expérience.
Il est remarquable que dans plein de domaines (politique, économie, éducation...) il ne soit pas nécessaire d'avoir la moindre expérience.
C'est tellement vrai qu'à Sète, un accoucheur à fait d'un bout de Paradis un bunker.
D'une jolie souri, un vieux rat.
Mais en 2001 ce sont les Sétois qui lui on donné le forceps, non ?

Écrit par : Ovule | 25/05/2011

ET toi Ovule quelle est donc ta grande expérience dont tu souhaites nous faire profiter, et qui justifie cette soudaine intervention ?
Parce que pour le moment je dois te dire que tu ne m'apprends rien de nouveau.

Écrit par : Marion Devineau | 25/05/2011

Chut!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Marion, les murs ont des oreilles.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 25/05/2011

pour dire qu'un gâteau est bon,point n'est besoin d'être pâtissier,un exemple comme un autre,point n'est besoin d'être spécialiste de la spécialité pour avoir un avis! ceci s'adresse à "ovule"

Écrit par : la piccina | 26/05/2011

Un jour faudra qu'on explique à ovule la différence entre objectivité et subjectivité . Ça peut attendre. Je crains fort que cela n'équivaille a "pisser dans un violon pour lui faire jouer la sonate à Kreutzer "
Pour le moment moi aussi j'ai la flemme ! :-)

Écrit par : Marion Devineau | 26/05/2011

Les commentaires sont fermés.