Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/04/2011

Sète n'est pas la Faute Sur Mer, la maison sur la falaise c'est la Faute du Mair'

Suivez le feuilleton de l'année

 "la maison sur la falaise"

clic clic sur l'album photos

 qui sera règulièrement mis a jour

"album photos" 

Messieurs les Responsables,

 Maire, Préfets, Ministres,

vous ne pourrez pas dire

 "on ne savait pas"

 

il existe l'Association pour la Sauvegarde des Criques de Sète

ascriques@sfr.fr

 

sete,falaise,gaffinel,la nau,ascs,catastrophique

 

18:06 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète | Tags : sete, falaise, gaffinel, la nau, ascs, catastrophique | Lien permanent | Commentaires (10) |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Excellente initiative, je suivrai l'embellissement des criques avec intérêt.

Bien cordialement
R.RIBOT

Écrit par : RIBOT | 04/04/2011

Le droit à la vue cela ne doit pas exister dans notre legislation?
Le droit à partager des ouvriers qui ont trimé pour que certains récupérent des terrains machine à sous.
Le droit de dire non à la casse d'endroits remarquables
Et on se gargarise avec le grenelle de l'environnement les centrales et tutti cuanti et sous nos yeux on detruit les quelques petits endroits qui font le charme du coin
Je propose que l'on depose un permis de construire de la Vigie au Theater de la mer avec comme objet de ne rien construire

Écrit par : ann | 04/04/2011

l'enquête publique sur le PPRI est annoncée en mairie à partir d'aujourd'hui (vu sur le blog des pantins)

Écrit par : marion devineau | 04/04/2011

Il semblerait que le précédent lien vers les documents du PPRI sur le site du gouvernement soit maintenant en accès restreint protégé par mot de passe.
J'en ai trouvé un nouveau :

http://www.herault.equipement.gouv.fr/article.php3?id_article=1388

Vous devriez télécharger les documents avant qu'ils ne disparaissent à nouveau...

Écrit par : Le Glaude | 05/04/2011

merci le glaude

Écrit par : chargé des commissions | 05/04/2011

L’association pour la sauvegarde des criques de Sète remercie les Vicomtes de relayer ce dossier des criques par des photos aussi parlantes, mais il faut croire qu’elles ne parlent pas à tout le monde...
Quand au document du PPRI, nous l’avions téléchargé, ce qui nous permet d’affirmer aujourd’hui que la falaise est en zone rouge.
Sur ce coup là, nous avons été prudents, nous avons tellement eu l’habitude des limites qui s’écartent des "limites "de la parcelle protégée par exemple, ou du "recul" de l’immeuble demandé par l’architecte des bâtiments de France… et qui ne recule pas !
Mais voilà ce ne sont pas des motifs d’annulation puisque le Maire en son âme et conscience a signé le permis.
Quand il dit : J’ai donné ce permis avec l’avis favorable de la commission des sites et celui de l’architecte des bâtiments de France, il oublie de dire qu’aucunes des recommandations qui accompagnaient ces avis n’ont été respectés.
Comme pour le PPRI, nous avons gardé les documents…

ASCS

Écrit par : ASCS | 06/04/2011

Bonjour,
Si je comprend bien, votre seul souci par rapport à cette construction est la mise en sécurité de la falaise???? Si le promoteur propose de construire une grosse digue en béton, tout le monde sera d'accord alors....
Faut pas se tromper de cible, sinon on se fait avoir. Le respect de la loi Littoral me paraît tout aussi important. Et encore plus simplement: l'aberration urbanistique qu'est cet immeuble sur un des rares sites un peu préservé de la ville, et qui lui donne son caractère.
A utiliser les drames de l'actualité pour faire passer son point de vue, on risque de le dévaloriser, ne croyez vous pas?
Bonne réflexion

Écrit par : PiAn | 26/04/2011

Pian,le débat sur cette construction potentielle court depuis déjà des mois et des mois. Ne vous contentez pas des dernières "revendications", car avant tout, c'est la préservation du site qui importe à tous ceux qui se révoltent depuis si longtemps contre cette aberration à venir. Comme ils souhaitaient préserver le côté sauvage de Villeroy. Et celui du futur nouveau quartier à développement durable, expression débilisante. Et la vue extraordinaire de la mer entre Sète et Marseillan. Et j'en passe. En dix ans, tout ça a été saccagé. Bientôt, il n'y aura plus un carré de verdure ou de flore locale à préserver si ça continue. Alors... en dernier recours, parlons sécurité, puisque seul ce mot-là actuellement dans toutes les bouches (d'égoût parfois...) semble allumer quelques lumières d'intérêt...

Écrit par : Henriette | 26/04/2011

Bonsoir PIAn

curieux ton pseudo, il me rapelle la cote d'azur.

Si ce n'est déjà fait regarde l'album touche pas à ma brageole .... tu verras que l'on ne parle pas systématiquement de Mise en Sécurité.

Mais Effectivement si ce Monsieur Gaffinel s'engageait a payer jusqu'à la mort des rats, le renforcement de la falaise, de son immeuble et des immeubles voisins, peut être que .......

Mais revenons à nos moutons ! La mairie par l'intermédiaire de sa société Elit je crois, préempte ce qui intéresse un microcosme. Quand il s'agit de l'intéret général, les préemptions n'existent pas ....

alors ?

Écrit par : chargé des commissions | 26/04/2011

Henriette,

En 1954 la vue des flots de Sète à Marseillan a inspiré la chanson "la mer" à Charles Trenet. Nous avons eu de la chance François Commeinhes avait cinq ans, actuellement le poète narbonnais recomposerait "laisse béton" de Renaud.

Comme quoi la Commeiherie humaine existe bien.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 27/04/2011

Les commentaires sont fermés.