Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/02/2011

à Sète ! Information, Communication, et Saucisson

Clin d'oeil et coups de dents

Nous avons laissé le temps à notre confrère "Sète Tribune" de se mettre en place.

Nous avons l'impression que c est du sérieux, du lourd, nous verrons avec le temps.

Comme disait Midi Libre (notre hébergeur préféré) dans son édition de dimanche 30 janvier 2011

ça bouge sur le bassin de Thau

"La gazette presque plus. L'hebdo sétois à publié son dernier numéro jeudi dernier. La fin d'une aventure débutée il y a cinq ans.

Place à un mensuel ..... et bon vent.

Note des VdB : Elle suit de quelques mois la triste disparition de Monsieur Georges Frêche.

"hasard du calendrier Midi Libre sort le mardi 1° février une nouvelle maquette pour un journal plus tonique, plus moderne, plus aéré........"

Note des VdB : nous espérons que la demi-page qui précédait la une les mercredis matin ne reviendra plus car c'était chiant pour lire

Pour passer des coqs aux ânes,

Rien sur le blog des vicomtes de brageole !

et pourtant : avec 8000 connexions mensuelles (source stat midiblog) le blog se porte pas mal ..... à suivre !!!!!

Et rien sur le Sète.fr le Quotidien du Peuple Sètois.

Le dernier numéro (n°82), un véritable collector :

La photo d'un vicomte de brageole à l’intérieur (à trouver).

Et tout ce qui se fait de meilleur pour le peuple, tout ce qui va se faire ou ne se fera pas .......

Le Top du Top pour la fin ! page 30

- tout ce que reproche la majorité municipale à l'OCNC (1)

(clic clic sur l'article)

 sete,midilibre,gazette de sete,sete.fr,vicomte de brageole,mass media

- les voeux des élus de Tous Pour Sète -OCNC (1)

(clic clic sur l'article)

sete,midilibre,gazette de sete,sete.fr,vicomte de brageole,mass media

(1) OCNC = Opposition Communiste Non Chinoise

Commentaires

c'est quoi cette histoire de budget communication sous F.Liberti? C'est vrai ce que dit la majorité municipale?

Écrit par : marion devineau | 03/02/2011

Chère Marion je suis étonner car j'ai souvent remarquer que vous n'étiez pas ou peu au courant de la vie politique locale. et ça me contrarie un peu. Mais je vous aime quand meme

Écrit par : zappatore | 03/02/2011

Marion bonjour,
A ta question "c'est vrai ce que dit la majorité municipale?", je ne répondrai pas tant c'est une question qui peut faire s'étrangler! Tu es encore mieux placée que moi pour savoir ce qu'il en est, n'est-ce pas?...
Ce que je peux dire concernant l'expression systématique outrancière et caricaturale de la majorité municipale, c'est qu'elle n'est pas honnête.
Ecrire que "c'est la municipalité de François Commeinhes qui a instauré dans le journal municipal un espace réservé aux élus de l'opposition" est une malhonnêteté intellectuelle.
En effet, c'est simplement que François Commeinhes y a été contraint par la loi du 27 Février 2002, qui en a fait obligation à toutes les collectivités territoriales à partir de cette date!
Je ne peux pas parler de ce que je n'ai pas connu, c'est-à-dire du déroulement des conseils municipaux antérieurs à 2001.
Mais je ne manquerai pas de questionner mes collègues plus anciens, ayant tendance à leur accorder plus de crédits qu'aux salissures que l'on peut trouver dans le journal municipal.
Il est important de noter toutefois, que François Liberti avait sous son mandat, par souci démocratique sans doute, devancé la Loi, en accordant déjà un bureau municipal aux élus d'opposition de l'époque, celui-là même qui nous est dévolu aujourd'hui.

Écrit par : Janine Léger | 03/02/2011

@ zappatore
Plutôt que de me déclarer votre flamme j'aurais préféré que vous répondissiez à ma question.

En effet, de même que Janine Léger, et même dans mon cas, plus tard, je n'avais pas,à l'époque dont il s'agit, l'occasion d'avoir en mains - n'étant pas élue- les dossiers du budget municipal.
Et j'aimerais bien connaître le montant des budgets communication dont il est question, car c'est un aspect de la politique qui me tient à coeur, dans le sens où j'assimile cela à de la propagande.

Quand à la liberté d'expression dont s'enorgueillit Commeinhes, rassure toi janine, je suis bien placée pour savoir que c'est un mensonge. Un de plus.

Écrit par : marion devineau | 03/02/2011

Marion si je vous ai blesser excusez moi, mais c'est vrai ce que dit Mme Leger, c'est F Liberti qui a donner un bureau rue Rapide à l'opposition qui était représenter a ce moment la par Mr Albiol avec une secretaire

Écrit par : Zappatore | 03/02/2011

@zap
c'est sur le budget communication que j'ai posé la question.
je ne suis pas blessée, il m'en faut plus que ça heureusement.
Si tous les procès d'intention, critiques injustifiées,analyses pseudo-psychologiques me blessaient il vaudrait mieux que je démissionne immédiatement de mon poste d'élue.

Cependant, ce serait bien qu'avant de m'accuser tu te renseignes auparavant.

sans rancune zap

Écrit par : marion devineau | 03/02/2011

Je vais me renseigner sur le budget

- mais attention : il y a information, communication et saucisson donc à suivre

Je vais voir !

Écrit par : le vrai gocho | 03/02/2011

merci gocho
pour ma part je pense que c'est de l'intox, mais il faut le démontrer

Écrit par : marion devineau | 03/02/2011

Une fois de plus, le texte de « la majorité municipale », imprimé au frais des contribuables, est en effet indigne. Indigne car tissé de mensonges et de calomnies.
Oui, le Tribunal administratif avait entendu l’élu UMP de Montpellier qui, en 2008, avait demandé que la majorité ne puisse s’exprimer dans la publication municipale dans le cadre de l’expression des élus. Oui, le Tribunal administratif d’appel de Marseille a annulé cette décision le 16 décembre dernier. Et alors ?
Oui, l’opposition municipale ne s’exprima pas dans ce cadre, entre 1996 et 2001. C’était son choix et son choix seulement : elle expliquait, à l’époque, que cette expression reviendrait, d’après elle, … à cautionner la politique municipale.
Oui, la municipalité de l’époque présentait parfois par voie de presse des décisions importantes. Où est l’information ? Avec le Conseil municipal ou avec « Lucette » ? Quant aux comptes-rendus des débats du Conseil, parlons en : le Maire actuel n’en produit jamais (les résultats d’un vote n’ont jamais et nulle part été un compte-rendu). Quant aux budgets « communication » : chiche ! Comparons !
Oui, les élus d’opposition de l’époque recevaient TOUS les documents nécessaires à leur travail et avaient (les temps ont changé !) liberté d’accès aux services pour y consulter les dossiers de leur choix.
Alors ? Laissons les loups hurler à la lune ! « Communistes ! Communistes ! »
Ils font rire.
Ou pitié ?

Michel Gailhard
Élu municipal entre 1996 et 2001
(« Municipalité Liberti »)

Écrit par : Michel GAILHARD | 03/02/2011

hé bé le michel il est en grande forme

Écrit par : chargé des commissions | 03/02/2011

Quel Gaillard ce Michel !

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 04/02/2011

Efectivement on a connu une période ou les décisions du conseil municipal étaient sous forme de PUB annoncée dans la presse locale. Bien évidemment ces pages étaient payantes ..... comme les pages de Sucette la Mascotte de Sète qui habite dans la maison commune en face la placette.

Niveau budget je ne sais pas (encore)

Aujourd'hui nous avons des articles dans la presse avant le conseil municipal qui justifient , le bien fondé des décisions qui seront prises, quelques jours après en Conseil par la majorité.

Ces articles signés par les rédactions des journalistes, ressemblent à des actions d'investigation. Mais est ce que l'investigation est réelle et gratuite ? ou est ce que c'est Sucette qui paye l'investigation ?

Je ne peux pas répondre à la question

Écrit par : le vrai gocho | 05/02/2011

Dans la rubrique "Recherche Susan désespérément", quelqu'un a des nouvelles d'UTOP ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 06/02/2011

Depuis que je l'ai référencé il doit s'occuper de son forum. Ou alors il recherche Ju désespèrément

Écrit par : le chargé des commissions | 06/02/2011

Tu l"a mal référencé, tu n'as pas mis son meilleur site : http://utopiacetlopiumdesbloggers.blogspot.com/

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 06/02/2011

Soyez heureux mes Amis, le grand argentier de notre ville a déclarerqu'il n'y aurait pas d'augmentation des Impots cette année et meme il envisage de le baissair, ca c'est ben


Et bonne journée

Écrit par : zppatore | 07/02/2011

baisser

Écrit par : zappatore | 07/02/2011

Baisser

Écrit par : zappatore | 07/02/2011

@Camelio,je suis allée sur le site,ce n'est pas très chrétien de se moquer...(MDR)

Écrit par : la piccina | 07/02/2011

La piscina,

Je ne me moque pas. Je fais simplement de la PUB pour mon ami Utop. J'espère que vous dialoguerez sur l'un de ses trois sites.

Zappatore,

Le grand argentier qui est un fan de Mimie Mathy, à force de regarder la série télévisé Joséphine ange gardien" croit qu'il fait des miracles et qu'il n'augmente pas les impôts locaux.

Ils ont été augmenté par divers stratagèmes de 53 % depuis l'époque Liberti. Il suffit simplement de comparer vos avis d'imposition et vous comprendrez tout en une seule et simple soustraction.

N'oublions jamais que celui qui s'occupe des finances de la ville avait des hautes fonctions au Crédit Lyonnais quand cette banque a fait faillite et a couté des milliards de francs de l'époque aux contribuables français.

Qu'il fasse de la propagande, pour les cantonales est une autre chose.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 07/02/2011

Une autre vérification peut être faîte simplement, prenez les avis d'imposition 2011 quand vous les recevrez, gardez les bien aux chauds et l'année prochaine vous les ressortez et les comparez à ceux de 2012 et vous verrez que ce qu'il dit est un gros mensonge.

Les chiffres suivant comme on les prend, on leur fait dire ce que l'on veut, donc la chose la plus simple et vérifiable, je le répète c'est la soustraction de la somme en bas de page, là vous venez bien si vous payez moins, autant ou plus que l'année d'avant car ce sont vos sous qui sortent de votre poche qui compte pas les blablas des hommes politiques qui veulent noyer le poisson.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 07/02/2011

Sète est dans le pelceoton de tête des villes les plus imposés de France.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 07/02/2011

Oui vous avez raison, il faut faire une soustraction, mais n'oubliez pas que chaque année l'état relève la valeur locative et j'en reviens aussi que la moitié des Sétois ne paient pas d'impots locaux. Je pense que la vous allez venir dans mon sens



Et bonne journée

Écrit par : zappatore | 08/02/2011

Si la moitié des Sètois ne paient pas d impots cela montre que la situation sociale sur Sète est catastrophique.
Au lieu d investir dans des marinas et autres peut être que la municipalité pourrait oeuvrer pour attirer des entreprises.

Écrit par : ann | 08/02/2011

attirer les entreprises OK

Mais dans ces conditions il faut garder les terrains portuaires, les friches ferroviaires, et ne pas réclamer tous les jours la fermeture de l'usine sud fertilisant

Écrit par : chargé des commissions | 08/02/2011

@piccina
moi aussi je croyais que JLC se moquait :))

Écrit par : marion devineau | 08/02/2011

On peut dire n'importe quel mensonge, mais tout peut se vérifier, il y a encore quelques journalistes qui font leur travail d'investigation.

http://www.linternaute.com/argent/impots/dossier/impots-locaux-2008-les-taux-region-par-region/le-detail-des-impots-locaux-ville-par-ville.shtml

Écrit par : camelio Jean-Louis | 08/02/2011

Hier soir De Rinaldo m'a dit que j'étais une catastrophe et que je devais faire un stage, parce que je dénonçais 9 millions d'emprunts qui n'apparaissent pas dans le capital restant dû au 01/01/2012. C'est parce que comme nous ne commencerons à les rembourser qu'en 2014 (tiens donc) il estime qu'on ne les doit pas.
Lui non, mais ses successeurs oui.
Ce qui lui permet de se vanter de faire baisser l'encours de la dette.
C'est de l'emprunt en leasing. Par contre en frais financiers ça nous coûte un bras.

je lui ai répondu qu'il était malhonnête. Il n'a pas aimé , lui qui se veut un modèle d'intégrité. Mais je maintiens, il fait l'étonné, mais il sait très bien ce qui se passe: c'est de la cavalerie.

Écrit par : marion devineau | 08/02/2011

oh zut: capital restant du au 01/01/2011

Écrit par : marion devineau | 08/02/2011

Sète est au 8ième rang des villes françaises les,plus imposées, à consulter :

http://www.capital.fr/finances-perso/dossiers/special-impots/la-flambee-des-impots-locaux-dans-451-villes-de-france/(offset)/375

Page 16, évolution 56,5 % toute taxe confondue entre 2001 et 2010, l'homme qui n'a jamais su compter peut dire ce qu'il veut, cela provient de Capital où il y a des journalistes d'investigations qui écrivent des articles et non des petits rapporteurs locaux qui relient la propagande municipale.

Et l'on ne retient pas la cavlerie qui fait reporter les remboursements des emprunts et intérêts sur des années postérieures comme nous dit si bien Marion.

On ne peut pas dire que c'est la faute à un autre, c'est bien la municipalité en place qui a fait ça. On peut pousser le bouchon un peu plus loin et nous dire qu'à Gonfaron les ânes volent, à Sète aussi il y en a qui volent.

Etonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 08/02/2011

En fait on paye les intérêts dès à présent, mais uniquement à partir de décembre 2013 le remboursement du capital.
Ils sont sympas les banques.....mais autant que ça tout de même. Ils veulent bien arranger Antoine pour qu'il nous annonce une diminution de la dette en maquillant la réalité de la situation financière catastrophique , mais ça a un coût.

Écrit par : marion devineau | 08/02/2011

pas autant que ça....pfff je dois être amoureuse !

Écrit par : marion devineau | 08/02/2011

Les commentaires sont fermés.