Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/12/2010

Le Conseil Municipal du 13 Décembre vu par la presse locale

 Comme d'hab' si ça vous intéresse cliquez sur l'article pour le lire !.

Midi Libre du 15 Décembre

Conseil Municipal : il faudra, en 2011, définir des priorités.

CM du 13122010 ML du 15122010 001.jpg

Grangent : l'opposition roule sur un boulevard

CM du 13122010 ML du 15122010 002.jpg

Hérault du Jour du 15 Décembre

Conseil Municipal. Une fois de plus, les prévisions budgétaires de la ville pour 2011 sont marquées par l'austérité. 

Politique de l'UMP : double peine pour les Sétois.

CM du 13122010 HDJ du 15122010.jpg

 

Services Publics. A Sète, la privatisation se poursuit. Après le chauffage, la menuiserie, les marchés, les jardins et bientôt l'électricité, la ville renonce aux transports

La ville abandonne la régie des transports.

CM du 13122010 HDJ du 15122010 001.jpg

Nous reviendrons sur ce billet avec d'autres articles de presse quand ils sortiront ......

Commentaires

Merci pour ces articles d' actualités .
Question 'Candide': Est-ce que ce qui est écrit sur M.L est la référence pour tous les Sétois? En clair ,doit-on croire tout ce qui est écrit?
P.S: j' ai hésité avant d' appeler ma question -' Candide ' ou du 'Ca...e-Co....s'
La Chasse est Ouverte qui va (la)tirer le premier????? signé SM

Écrit par : utop | 16/12/2010

Qui dit mieux augmentation des indemnités, impôts locaux encore plus haut (la pression fiscale est à son maximun).
Que va t il se passer dans cette ville qui met au même niveau les voix vives et la réfection de la grande rue
Que v at il se passer quand la pression fiscale va faire partir les sétois vers les villages
Que va t il se passer quand les nouveaux arrivants qui achétent sur Sète commence à revendre pour éviter la fiscalité trop élevée
Une ville fantôme comme aux USA ou comme on l avu au début du siécle dernier quand les "riches" ont acheté la moitié de la ville (à l époque c'était des terrains) mise à disposition par la crise

Écrit par : ann | 16/12/2010

@ann
c'est pas des "riches", c'est des beaufs.
si au moins c'étaient des riches, ça rapporterait aux sétois, mais même pas.

Écrit par : marion devineau | 16/12/2010

Marion ce n 'était pas des beaufs ceux qui ont acheté tout les terrains de la ville au début du siécle dernier (marchand de vin trafic export) et qui ont capitalisé en batissant Tu vois ce n est pas nouveau cela continue pour le bonheur de qui?
Regarde l'évolution du quartier des métairies et imagine ce que cela va devenir, par exemple audessus de l hopital

Écrit par : ann | 16/12/2010

@ an
tu veux parler de la continuité du boulevard grangent ?

Le vrai nom c'est "le boulevard des promoteurs"

Écrit par : le chargé des commissions | 16/12/2010

Ah oui, je parlais pour maintenant

Écrit par : marion devineau | 16/12/2010

Je me souviens lors d'un conseil municipal de la réponse de notre grand argentier à un membre de l'opposition qui lui avait donné le titre de comptable : «  je suis un financier, non un comptable ».

En effet, il n'avait pas tort, un comptable rend des comptes, lui rend des contes, rien avoir avec une quelconque noblesse.

A moi comte deux mots.

Parle ...

Un financier est un professionnel de la finance, qui cherche des capitaux ou qui souhaite les placer.

La finance désigne les méthodes et les institutions qui permettent d'obtenir des capitaux nécessaires dont on ne dispose pas et de placer ceux dont on a la disposition sans emploi immédiat ou que l'on compte utiliser plus tard.

Est-ce que les contribuables doivent payer pour des risques financiers et renflouer les trous financiers conséquence directe des erreurs accumulés par de mauvais gestionnaires ?

Normalement non, quoique la faillite du Crédit Lyonnais, du à l'incompétence de cette banque et de ses agents, a coûté fort cher aux contribuables français et sert encore d'exemple à certains de ces ex-employés de bureaux.

Ma question est : faut-il gérer notre ville comme le Crédit Lyonnais ?

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 17/12/2010

ses ex-employés de bureaux.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 17/12/2010

@ann
Je n'ai aucun moyen de revenir en arrière , mais par contre nous pouvons encore influer sur le présenr et l'avenir.
Mon souci n'est pas de stigmatiser les uns ou les autres, mais de dénoncer ce qui est à mon sens une stupidité pour tous, une vision à court terme , néfastes à tous, je dis bien tous: riches, moins riches, pauvres. tuer la poule aux oeufs d'or ne profitera à personne .Remarque quand il n'y aura plus rien à se partager, le problème sera résolu.

Écrit par : marion devineau | 17/12/2010

je ne peux pas vous faire confiance !

Un article n'était pas d'actualité (bug perso informatique) et personne ne dit mot.

C'est mis à jour !!!! il s'agissait du premier

Écrit par : chargé des commissions | 17/12/2010

Les commentaires sont fermés.