Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/11/2010

Cette avant Sète

 

Nouvel album

Cliquez  sur  "Cette Image de Sète"

 

Commentaires

Chargé@ je prend comme un appel du pied ce nouveau titre.
En lisant le journal de mon arrière grand-père Léon Rosiès où il répertoriait minutieusement des articles de Journaux de l' époque :Fin des années 80 (1880 bien sûr) et je me suis amusé à relever quelques anecdotes propres à notre cité.
Par exemple la grosse polémique qui a divisé les cettois afin de choisir leur futur Théâtre Municipal.Ne sachant pas envoyer les articles en question et encore moins les illustrations , j' ai fait un petit résumé d' articles parus sur :Le Commercial & Maritime- La Dépêche-Le Journal de Cette- L' Eclair et autre Messager du Midi.
"Le 10 mars 1888 a été voté ,avec enthousiasme ,le projet du Théâtre Carlier par 14 débris (conseillers de que fût le conseil Municipal de Cette):Peyrat,le Maire- Olive le premier adjoint -Ther-Tichy-Teulon-Valhié-Véroly-Vivares-Lauthier -Gaussel-Maury-Conquet-Défarges et Granier"
La Dépêche a dit de ces personnes " les escarpes et les aigrefins que nous comptons à Cette"Sachant que 11 Cavaliers d' Offenbach (conseillers)avaient démissionné auprès du Préfet (en protestation)
Ne trouvez-vous pas que 'Chamailleries de l' époque' avait de la 'gueule'?
Voilà , j' ai pour vous et pour ceux que cela intéresse plein d' articles et anecdotes de ce style , notamment les délibérés et les coûts de construction des Halles de Cette . Nobody's perfect

Écrit par : utop | 27/11/2010

@ utop
Si tu veux diffuser tes articles, fais moi passer des photocopies ou alors scannes les et expédies les sur la boite mail des vicomtes.

Quand à l'album c'est un appel du pied à tous les lecteurs qui ont quelque chose à raconter sur Cette avant Sète !

D'autres cartes postales seront en ligne .... un de ces jours !

Écrit par : chargé des commissions | 28/11/2010

En-dehors de toute polémique et considérations financières et sans être allée au vernissage du MIAM, j'ai regardé à la télé l'émission consacrée au musée et le film consacré aux frères Di Rosa, et je les ai trouvés touchants ; l'histoire de la création de ce musée m'a passionnée, et du coup me voilà séduite par l'originalité de cette chose tant décriée par-ci par-là... ça sort des clous et si tout ça n'est pas de l'art au sens où certains l'entendent... ça a au moins le mérite de mettre en avant des personnages sétois hauts en couleurs du temps de leur vivant !
Et puis ça laisse aux gens comme moi l'espoir de faire partie du monde si snob parfois... imaginez Henriette et son fauteuil scotchée au mur du Miam au-dessus de l'entrée, hein, c'est pas une bonne idée, ça ? Avec des ailes de papillon ?

Écrit par : Henriette | 28/11/2010

au musée des blogueurs...
t'aurais les vicomtes empaillés autour d'une table, le Jean-Louis sur son vélo, Utop aux fournaux, Cricri en rouge, Marion au milieu de toutes ces plantes rares, ça aurait de la gueule, non ?

Écrit par : Ju | 28/11/2010

Loulou,

Je ne comprends pas bien. Dans un premier temps, tu refuses de publier Utop en invoquant le fait que le blog des vicomtes n'est pas une auberge espagnole et maintenant tu veux bien publier ses articles ?

Henriette,

Je sais pourquoi tu aimes, parce que Cricri n'aimes pas.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 28/11/2010

Jean LOuis ?

me suis je mal expliqué ? En disant UTOP donnes moi tes articles, je voulais parler des documents qui peuvent éclairer notre lanterne.

N'est pas vicomte qui veut ! est vicomte qui peut !

Et en plus t'essayes de faire divorcer Cricri et Henriette .... t'es dégueul !

Henriette ?

tu veux dire par là que le MIam c'est la botte de nevers ? "si tu ne veux pas aller à l'art, avec le MIAM c'est l'art qui vient à toi"

Écrit par : chargé des commissions | 28/11/2010

Qui a tirer une botte à Nevers et avec qui ?

Bon, je sors.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 28/11/2010

Les Potos !!!! ne vous disputez pas pour moi ou contre.
Cela fait 3 jours que je lis en long et en large les articles en question
1° J'ai conscience qu' ils ont beaucoup de valeur et je ne passerais en aucun cas mes originaux
2°Mon intention est de faire des résumés de faits avérés expliquant le fonctionnement des conseils municipaux
3° Mon aieul en a pris plein la gueule pour arriver à faire accepter ses oeuvres qui sont notre patrimoine incontestable aujourd 'hui
4° Pour les férus d'Histoire et de politique, je suis sidéré du fonctionnement de l' époque : transparence-débats quotidiens-manifestation-démissions et tout le toutim.
Il y a des projets régionaux- une idée d' exposition et même un projet de film.
Là ,je suis sur la création des Halles et celle du Théâtre,d'autres sujets sont amorcés entre 1888 et 1895 ,dont nous pourrons parler si cela vous intéresse.

Écrit par : utop | 28/11/2010

Utop,

Mercantile !

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 28/11/2010

Non, je veux seulement maitriser l' Hommage et la fierté que je voue à Mon arrière grand- père.J 'étais à l' initiative de l'hommage qui lui a été rendue à la réfection du Kiosque Franke ainsi que de la salle qui porte son nom au Lycée Paul Valéry .
Quand je lis tout ce que je lis et que je vois tout ce qu' il a dû endurer de critiques ,je n' ai pas envie que d' autres personnes que ma famille en tire un quelconque bénéfique .J' ai deux soeurs et un frère ,je ne l'oublie pas .Et surtout ma maman qui continue à porter dignement le nom de son père et grand père en même temps que celui de mon père.
Le projet de film ,se fera si mon fils veut le faire.Samedi 11 décembre ,il présente son film sur les femmes Kurdes avec débats à Bobigny(93)

Écrit par : utop | 28/11/2010

Que c est compliqué.
Utop soit tu nous montres tes bijoux de famille soit tu les gardes pour toi.
Comme Henriette je trouve le MIAM très intéressant il ne manque qu'un panneau des Vicomtes avec un écran qui montrerait in vivo les échanges.
Et di Rosa de la rue Villaret Joyeuse tu ne penses pas que cela serait de l art modeste (bien sur on dira à UTOP d'être sobre)

Écrit par : ann | 28/11/2010

Que c est compliqué.
Utop soit tu nous montres tes bijoux de famille soit tu les gardes pour toi.
Comme Henriette je trouve le MIAM très intéressant il ne manque qu'un panneau des Vicomtes avec un écran qui montrerait in vivo les échanges.
Et di Rosa de la rue Villaret Joyeuse tu ne penses pas que cela serait de l art modeste (bien sur on dira à UTOP d'être sobre)

Écrit par : ann | 28/11/2010

Ann@ Mes bijoux de famille ,je les montre à qui le veut mais on ne touche pas!!!!J 'attend des réactions après cette phrase ( n'est ce pas JL ou Rillette)
Sobre???En Français cela veut dire 'dessus'(au dessus)tu penses vraiment cela!!!

Écrit par : utop | 28/11/2010

Je reviens au miam même si ce n'est pas le sujet du jour, mais moi j'ai vraiment été conquise par le film et les deux frangins (qu'est devenu le 2e, le sculpteur, on en parle moins ou c'est juste moi qui ne le connais pas ?).En voyant le soin avec lequel Belluc classe ses objets, je me suis dit que c'est au moins ça, l'art, d'assembler avec soin et amour des choses qui à priori n'ont pas été faites pour être côte à côte et sa façon d'en parler et les deux frangins aussi montrent que c'est pour eux une vraie passion, et moi j'aime bien les gens passionnés, ras le bol des tiédasses qui ne savent pas ce qu'ils veulent ou qui font des choix en fonction des autres. en fonction de la mode, en fonction de ce que les autres pourraient penser d'eux !
Et donc, JLC... moi je ne fais pas mes choix pour ou contre quelqu'un, mais parce que tout à coup ça parle à mes tripes, et là, les créateurs de ce truc-là ont su venir chatouiller mes tripes et du coup ça me rend curieuse et j'irai voir tout ça avec un autre oeil que ce que j'en avais entendu jusque-là... et je suis sûre que ce sera mieux que les bijoux de famille d'Utop ou que dans le grenier de mes parents et que ça me donne des idées, mais je ne veux pas tout dire d'un coup ni être trop longue alors je m'arrête là et j'y reviendrai peut-être un autre jour... !

Écrit par : Henriette | 28/11/2010

@ Henriette, tu sais qu'il ont bossé pour mac do tes deux frangins ?
mais t'as bien raison, c'est nn, l'art, ça parle à l'intéreur, que ce soit le bouquin qui te fait chouiner, la musique qui t'emporte...

Écrit par : Ju | 29/11/2010

Henriette,

Je n'ai rien contre les frères Di Rosa (ou De Rosa ou encore Deux Rosa), tout au contraire ce sont des gens que j'estime. Maintenant allez voir un vieux pot de yogourt vide, une vieille boite de Banania vide, des plays mobils ou une vieille boite de Monopoly pourquoi pas si cela n'avait aucun coût pour le contribuable.

Mais ce n'es pas le cas la collectivité paye cher pour de l'insignifiant et combien de personnes visitent ce "musée" hors les scolaires que l'on oblige et les gratuités ? .

Le personnel qui est municipal est plus nombreux sur la place que les visiteurs et s'y emmerde faute de travail.

Il en est de même pour le "Crack" qui est régional, je travaille à côté, hors les vernissages où tous les piques- assiette mangent et boivent à l'œil, il vaut mieux s'y promener armé tant l'endroit est désert.

En parlant des scolaires, je me souviens à Paul Va', chaque année, on nous amenait deux à trois fois à une séance de cinéma moyennant la modeste participation de 20 Francs jusqu'en 1960 et 20 cts de franc après et nous avions droit toujours aux mêmes deux films : La belle et la bête de Cocteau ou la vie du naturaliste Fabre.

Et tout cela dans le seul but de rentabiliser ces deux films. Les temps n'ont pas changé, maintenant on amène les enfants au Miam ou au Crack pas pour les rentabiliser car ce sont des trous financiers béants, mais pour faire croire que ces endroits sont visités.


Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 29/11/2010

Moi j'irai, et après je donnerai mon avis. Je suis allée au musée Paul Valery lorsqu'il a été refait, pour me faire ma propre opinion, et j'ai vu l'expo Duffy qui m'a déçue... et j'ai trouvé ça cher pour une famille. Par contre, j'y ai retrouvé avec plaisir quelques toiles magnifiques de gens peu connus, même si j'ai été dérangée par l'éclairage mal dirigé... mais bon, c'est vrai que ça se passait plutôt dans les salles du bas, ce qui me plaisait...
Et donc, les pots de yaourt, c'est vrai que dit comme ça, ça ne fait pas envie ! Mais le Monsieur Belluc, il en parle autrement, et il dispose, range, assemble, et ça fait comme un peintre qui choisit ses couleurs et ses matières, et tout à coup ça prend du sens, c'est ça que je voulais dire !
Après, les histoires de fric, c'est vrai que je ne suis pas suffisamment au courant.
Et puis, j'ai cru comprendre qu'il n'y a pas que des pots de yaourt... hein ? T'y étais toi, JLC, vendredi, au vernissage, alors, tout est à jeter, vraiment ?
Ju... vaut mieux travailler au McDo et pour le McDo que de glander à rien foutre et à attendre que les alloc tombent, non ? Ouais, je sais, ça ça fait vieille réac de droite... tellement d'ailleurs que les jeunes n'osent pas dire qu'ils travaillent au McDO, ils en ont honte, et ça je trouve que c'est terrible ! Comment peut-on avoir honte de bosser quand on y est obligé ?
Le Miam, c'est pas gratuit les premiers dimanches du mois ?

Écrit par : Henriette | 29/11/2010

moi ce que j'aimerais savoir c'est ce que les scolaires en ont retiré de leurs visites au MIAM ? ont ils fait une rédaction sur ce qu'ils ont vu, éprouvé? Et ce que cela leur a permis d'avoir une vision du monde différente de celle qu'ils avaient avant d'entrer? et ce que cela les a fait réfléchir?
comme pour le moment je n'en sais fichtrement rien, je ne me prononcerai pas sur le bien fondé de cet emploi des finances locales.

Écrit par : marion devineau | 29/11/2010

p.s : je n'en sais fichtrement rien.....et je pense que notre si cultivé adjoint qui en a la responsabilité, en sait encore moins que moi.

Écrit par : marion devineau | 29/11/2010

Moi quand j'étais môme (ouais, c'était y'a longtemps...) je détestais les sorties au musée, ça me foutait les boules, tous ces vieux trucs que les adultes regardaient avec passion et déférence, et il fallait se comporter comme dans une église, et ça m'étouffait d'être obligée de rester comme une statue devant une toile qui ne me parlait pas et puis un jour, bien plus tard, en visitant le Louvre, ça m'avait fait le même effet et j'étais allée me réfugier dans une salle où il y avait une expo sur Chagall que je ne connaissais pas et là... ! Il s'est passé quelque chose, je n'aurais pas pu le mettre en mots à l'époque, mais c'est là que j'ai été touchée, c'est la première fois que j'ai ressenti du plaisir devant une oeuvre d'art et après j'ai été touchée par d'autres peintres, tout ça pour dire que c'est pas si grave si les gamins s'emmerdent au musée, ils sont contents de n'être pas en classe, et peut-être ce serait bien qu'on leur apprenne à dire ce qu'ils ressentent, effectivement, mais ça entraîne qu'on leur permette aussi de ne rien ressentir, de s'en foutre royalement ou d'être tombé amoureux du playmobil du bout de l'étagère, et ça, est-on prêt à l'entendre, vraiment ? On veut leur apprendre à apprécier les belles choses, les beaux textes, les belles créations, mais avec quels critères ? Les critères des adultes formatés qui voudraient formater les mômes... ce qui bien souvent tue leur créativité... enfin, il me semble...

Écrit par : Henriette | 29/11/2010

Tu es peut être, comme moi d'ailleurs, formatée, Henriette, mais tu écris bien. Et c'est bien agréable, pour ceux qui te lisent...et pour toi aussi je pense?
Savoir trouver les mots justes pour exprimer ce que l'on ressent aide à se comprendre les uns les autres. ça peut éviter de se battre.
Le "formatage" n'a pas que du mauvais......:)

Écrit par : marion devineau | 30/11/2010

formatés,nous le sommes tous ,tout le long de notre vie ,,par notre famille ,par l'école,par les gens que l'on fréquente ...c'est pourquoi il faut développer un bien précieux:l'esprit critique,cette gymnastique du cerveau qui nous permet d'explorer d'autres chemins,d'aiguiser notre curiosité,d'aller plus loin que le bout de son nez.
bien sur ce n'est pas toujours confortable et c'est parfois déstabilisant ,mais se battre contre ses propres idées reçues et son conformisme ,ça fait se sentir un peu moins bête,un peu plus riche!

Écrit par : la piccina | 30/11/2010

Henriette,

Bien vu, j'ai eu le même ressenti au Théâtre-Musée Dalí de Figueres ou Figueras.

Maintenant pour le playmobil, l'enfant le regardera intelligemment c'est à dire en jouet qui est en effet sa destination première et ne verra pas l'œuvre d'art qui est une façon détournée de représenter le playmobil. Il y a délit en la matière : détournement de destination privilégié.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 30/11/2010

ce qui est bien c'est le jeu du légo ..

s'emboiter les uns les autres (non je décone je me suis tropé de blog)

excusez moi

Écrit par : chargé des commissions | 30/11/2010

Hé bé, Commissionnaire, on a pigé, on s'en va se cailler les miches à la salle Georges Brassens !! Avec les lego dans le sac... ça peut servir à se réchauffer, si j'ai bien compris, alors j'y cours !!!

Écrit par : Henriette | 30/11/2010

@Chargé, tu te trompes de jeu, ça c'est un tétris !

Écrit par : ju | 01/12/2010

Les commentaires sont fermés.