Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/11/2010

Le Conseil Municipal de Sète du 02 Novembre vu par la presse locale

Comme d'hab' cliquez sur l'article pour une lecture.

Midi Libre du 05 Novembre

Conseil Municipal : Entre deux votes, quelques chinoiseries, Vent de Chine sur un ordre du jour léger.

CM du 02112010 ML du 04 et 05112010.jpg

Hérault du Jour du 04 Novembre

Conseil Municipal : Pas de gros débat mardi soir même si l'opposition a pointé du doigt quelques éléments notamment la gestion du service de santé de la ville

CM du 02112010 HDJ du 04112010.jpg

Commentaires

Pendant le conseil municipal, alors que le Maire nous brandissait le modèle économique chinois en exemple, je ne pouvais m'empêcher de penser à Liu Xiaobo, Prix Nobel de la Paix incarcéré pour délit d'opinion, et à la façon dont le gouvernement de ce pays pratique les droits de l'homme en général.
Alors, sortir de Sète pour voir comment le monde évolue, comme le recommande François Commeinhes, oui bien sûr, mais avec un miminum de discernement pour ce qui est de l'exemple à suivre...

Écrit par : Janine Léger | 07/11/2010

Mme Léger, il n'y a rien de plus qui ressemble à une dictature de droite qu'une dictature de gauche.

Et notre despote éteint les aime toutes les deux.

Au fait, je vous ai vu à la manif d'hier, ML a menti vous n'étiez pas 250, une centaine au grand maxi. Le service d'ordre étant plus important, deux chinois derrière moi, m'ont demandé si il s'agissait d'une manifestation de la police en tenue.

Étonnant ? Non !

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 07/11/2010

250 avec plus de flics que de Manifestants... c'est pas la Chine mais l'Egypte cette ville !

Écrit par : Ju | 07/11/2010

Madame léger c'est un plaisir pour nous de vous avoir en commentaire. ça fait du bien de sortir du circuit des médias traditionnel.

Pour la Manif n'écoutez pas Jean Louis Camélio il a fait comme La police il a oublié un Zéro. J'y étais et nous étions 2500 si l'on compte ceux qui sont obligés comme en chine (eldorado du parti commeinhiste Sétois) de fermer leur bouche.

Le service d'ordre était là pour mettre les contraventions a ceux qui étaient bien stationnés mais malheureusement sans ticket de Vinci. e n"était pas une manifestation de police .

à +

Écrit par : chargé des commissions | 07/11/2010

C'est contagieux, de faire des chinoiseries ?
Et bienvenue vénérable Mme Tchintchin Léger et patin couffin tchin miaou t"zète toung !
Moi, j'aime bien le chinois en petit déj... pour le dîner, faut du plus costaud, pas vrai ? Ouais, bon, ça n'a rien à voir, mais c'est à cause des yeux bridés !
Que votre nuit soit douce, vénérable Madame Léger, et honorables fréquenteurs de ces lectures respectables ! n'oubliez pas votre tisane aux essences de chat rôti au barbecue, écologique et aphrodisiaque ! Avec une petite touche de soja et une once de gingembre... et pour les plus courageux, osez quelques grammes de tapioca et je vous promets le nirvana !

Écrit par : Henriette | 07/11/2010

Ce matin j'étais en Mairie pour des affaires personnelles, et j'ai appris par un membre du Cabinet du Maire que le thème de la St Louis2011 serait sur la Chine. Je demande au chargé des commission si nous allons jouter sur des barques ou sur des pagodes a moteurs.


Eh oui

Écrit par : zappatore | 08/11/2010

J'oubliais le défilé ne se fera plus en blanc mais en habit de ce pays, en ce qui concerne les officiels pour le moment personne ne sait rien


Eh oui

Écrit par : zappatore | 08/11/2010

M. Zappatore, un lettré; ex chercheur qui je le concède n'a jamais rien trouvé si ce n'est qu'il a l'art de la conversation et est d'une érudition (pas une érection Mme Data) exceptionnelle ainsi que d'une dialectique intelligente ; m'a fait gentiment remarquer pas plus tard qu'hier à la terrasse du "Bar à Jo", il faut dire à la mairie. Nous de disons pas en lycée, en école ou en musée mais nous disons en France car c'est un état. C'est pour cela que nous disons en Avignon, référence à l'ancien état papal et nous ne disons pas en Agde mais à Agde même si le père Ettore est le pape du lieu.

Vous voyez que je retiens bien les leçons quand elles sont galamment données.

Faut-t-il dire Maïté est entrée au musée avec sa musette pour faire une bonne récolte, ce qui nous revient bien cher ou Maïté est entrée en musée... Les deux peuvent être valables si l'on considère que cette Mate a constitué un état souverain et coûteux, tel le Vatican.

Quant à revenir aux travestis officiels pour la Saint Louis chinoise, j'en connais un qui va ressembler à un champignon ou à ue lampe de chevet. Remarque il se travestit toujours l'été en petit marin avec un short trop long ou un pantalon long trop court, et diverses coiffures ridicules sur lui, il n'en est pas venu encore aux accessoires petit bâton et cerceau, mais le jour viendra. Il ne faut jamais croire aux proverbes car si vraiment le ridicule tait, il serait mort-né.



Étonnant ? Non !

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 08/11/2010

Dati, Maïté, si le ridicule tuait...

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 08/11/2010

henriette

se débrider avec toi à la baguette ça doit être la zénitude

Zappatore

la Saint louis à la chinoise, pourquoi pas. nous avons déjà le feu d'artifesse et l'alcool de riz !

Les jaunes c 'est pas ce qui manque ! ça passe vite du rouge au rose, du rose au bleu et du bleu au jaune !

Écrit par : chargé des commissions | 08/11/2010

j'ai piqué une réaction sur le cite de midi libre concernant les chinoiseries de Monsieur François Commeinhes. je vous la livre en l'état :

"Pour M le maire, c'est le pays des droits de l'homme d'affaires qui l'interesse"

J'ai trouvé ça super

Écrit par : roumagnole de sete | 08/11/2010

Comme quoi même chez Midi Libre, il n'y a pas que des journalistes serviles. II peut y avoir aussi des journalistes qui soulignent avec humour certaines vérités et peuvent ainsi passer la censure du rédacteur en chef.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 09/11/2010

Ce n'étais pas d'un journaliste, mais dans les commentaires

Écrit par : FU MAN CHU | 09/11/2010

lu dans ml:alors maintenant quand on fait parti d'une confrérie gastronomique ,on va se faire bénir le rameau avant de se goinfrer! c'est bizarre dans un pays laÏque cet usage immodéré du goupillon!!

Écrit par : la piccina | 09/11/2010

Merci de la précision M. FU MAN CHU. J'avais du remord depuis cette phrase à rayer le mot "LIBRE" de l'entête de ce quotidien.

xie xie Mlle La Picina, ne dit-on pas dans le langage courant "un con bénit" et Georges ne nous dit pas dans une de ses chansons " bande à part, c'est ma régle et j'y tiens, dés que l'on est plus de quatre, on est une bande de cons". Faîtes vous même une shynthése et tirez votre conclusion.

Je me suis toujours demandé pourquoi dans la confrerie des pâtes, ne se trouvait pas un élu municipal qui aime se déguiser dans la vie courante, travesti en "petit coude" lui irait à merveille.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 09/11/2010

@ Piccina et Mr Camélio Je trouve vos commentaires déplacés Etant un ami du Grand Maitre des Mille et Une pâtes (dont je ne fais pas parti) je peux vous dans que quand une confrerie reçois d'autres confreries il y a toujours un service religieux libre a la personne d'y aller ou de ne pas y aller. Quand a la chanson de Mr Brassens (je ne peux pas me permettre de l'appeler Georges ) bande a part c'est ma règle et j'y tiens, dés que l'on est plus de quatre on est une bande de cons je crois savoir d'après votre précedent commentaire que a la terrasse du barajo vous êtes certainement plus de quatre

Écrit par : Zappatore | 09/11/2010

M. Zappatore un peu d'humour et déjà une précision, non nous étions que trois à cette digne terrasse : le lettré, le nain jaune et votre serviteur.

Je n'ai rien contre cette con frèrie, l'initiateur, très grand cuisinier et ami est issu d'une famille qui depuis des générations est ami ainsi qu'allié à la mienne.

Donc en conclusion nous pouvons rire de tout mais avec tout le monde.


Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 09/11/2010

puisque de la CHINE on passe à la soupe de vermicelle ....

Le grand maître actuel n'est pas l'initiateur, si ma mémoire est bonne il a succédé au Président Fondateur.

En tous cas : alain est un copain d'enfance, grand cuisinier, et bon Sétois.

Après dans les assos, il y a de tout, des coudes, des petits coudes, des bras longs, des vermicelles etc etc ...

Écrit par : le chargé des commissions | 09/11/2010

Ok j'ai bien compris que c'est de l'humour, mais le grand maitre étant un de mes meilleurs amis j'ai pris ça pour une insulte. je remarque que dans votre réponse vous dites je n'ai rien contre cette con frérie alors qu'il faut écrire conférie


Eh oui

Écrit par : Zappatore | 09/11/2010

confrérie

Écrit par : zappatore | 09/11/2010

Chargé je propose une débat suivi d une bonne paste et fazoule pour remettre les pendules à l heure (on ira chercher Henriette aux pergolines)
Hier je suis passsé voir ce qui se disait à la réunion publique sur la "requalification" de la grand rue (drole de mot pour dire que l on va fermer la rue pendant 7mois). Le débat était mené par NiuMao qui n'y connait rien mais qui à réponse à tout. Ainsi il a répondu à un interlocuteur au sujet des gênes "Ne vous inquiétez pas si on fait une tranchée devant chez vous, elle sera bouchée le soir" Je n ai jamais vu une réunion de ce type aussi mal préparée avce autant d'incompétence. Quelle perte de temps pour paraitre!!!!!!

Écrit par : ann | 09/11/2010

Ann,

A Vimy, a verdun....... Ils ne faisaient pas autant diligence, elles se visitent encore les tranchées. D'après toi nous pourrons visiter nous aussi celles de la rue à Mario. Nous pourrions mettre Maïté comme con servatrice et son attachée de presse à la machine à tasser la terre pour l'éventuel rebouchage de nuit.

Une attaché de presse, c'est quoi, le "canard enchaîné" ?

Excusez moi Zappatore j'ai toujours été nul en orthographe. Mais je peux t'assurer qu'Alain, son frère le boulanger, son père, sa mère et toute la famille sont des amis de toujours. Je sais pas si nos alliances non pas commencer à Gaëta avec les Di Bianco et non les De Blanc.

Au fait qui fait la nouille chez les cons frères ?

Le nouveau arrivant ?

Qui est le petit vermicelle chinois, le nain Tracassin ?

Étonnant ! Non ?

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 09/11/2010

Au fait le frangin boulanger c'est Gérard.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 09/11/2010

salut ann ...... le retour.

POur la grand rue faut trop crituquer sinon tu va passer pour un coco ringard.

J'imagine déjà le nombre de place de stationnement supprimé. Les automobilistes vont aller se garer au Quartier Haut : trop tard c 'est complet.

Alors ils iront sous le canal,ça fera travailler Vivendi ho non ! CGE ho non ! vinci ho OUI.

Es même tou aquo !

Écrit par : chargé des commissions | 09/11/2010

Ann,

C'est très intéressant cette histoire de tranchée que l'on creuse la journée et que l'on bouche le soir. C'est l'histoire de Pénélope la fille d'Icarius qui devait se remarier, son mari Ulysse étant déclaré mort, mais seulement à la fin de son ouvrage et qui cousait le jour et décousait la nuit le travail de la journée, afin de rester Fidèle à son époux, qu'elle savait au fond de son coeur être toujours vivant.

Le système de notre grand timonier sétois est effectivement un remède, un peu shadock il est vrai, contre le chômage.


Ce système a été déjà expérimenté avec nos équipes de foot locales qui creusaient le trou inlassablement que l'on comblait inlassablement avec l'argent des contribuables, une sorte de tonneau des Danaïdes. Ce système à l'air de plaire à notre guide qui réitérée avec dame Maïté.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 10/11/2010

Merci, Ann, de penser à moi !
Cependant, dans tous ces commentaires, il y en a un qui me tarabiscotte : c'est quoi, "se comporter en bon Sétois", hein, Chargé de com ? Hmm... ce ne serait pas de toi, ça aurait des relents... de poisson pourri !
A bientôt peut-être sous la pendule !!

Écrit par : Henriette | 10/11/2010

Ouf JLC ton avant dernier message sur les tranchées me semblait d un autre monde.
Je ne comprenais rien, j avais commencé les demarches pour rejoindre Henriette. Heureusement ce dernier post me rassure.
Avec beaucoup de retard je viens de lire la nouvelle subvention de 84000 E qui va être votée par le prochain CM pour compenser les écarts d'une personne qui souhaite représenter une partie des sètois aux cantonales.
Il n'ya pas de raison que cela ne se renouvelle pas peut être qu'une nouvelle source de revenus se profile (pour les insultés).
Cela ne va pas arranger les impots des Sètois On va y arriver au record de France des impots locaux.
Pourrait on demander aux responsables de ces condamnations d 'éponger les coûts?

Écrit par : ann | 10/11/2010

mr zappatore,encore heureux qu'en plus du goupillon ,on n'ai pas le sabre pour nous obliger à rentrer dans l'église!!! ce n'était absolument pas une attaque ,mais un étonnement:pourquoi une caution religieuse?
reboucher les tranchées la nuit,c'est aussi ce qu'on fait sur les chantiers archéologiques pour éviter les vols,donc ces fouilles vont peut-être permettre de retrouver,le lampadaire,la salle des joutes etc.liste non exhaustive

Écrit par : la piccina | 10/11/2010

Je reviens sur le sujet de la Saint Louis la rubrique étant fermée aux commentaires pour dire que j'ai été heureux que mon cousin Nocca ai été "le personnage de la Saint Louis 2010" honorer un artiste sétois n'a pas été toujours le cas, rappelons de l'hommage posthume au cinéaste Suisse Fausto Coppi qui était venu nous voir à Séte en bicyclette un jour de mauvais temps..

Comme la Saint Louis 2011 c'est demain et que l'on n'est pas prophète dans son pays, pour preuve Dame-jeanne, euh ! Je veux dire Dame Maïté. Je propose que soit enfin reconnu un peintre internationalement connu (sauf à Séte), ancien fonctionnaire des finances tel le Douanier Rousseau qui n'a jamais été douanier je vous l'affirme mais simplement agent d'assiette des impôts (cela va plaire à notre Maire qui est un fan des frais de bouche et des impôts payés par les autres) ; un peintre qui a su faire ressortir les couleurs vives de notre Midi et surtout de son Languedoc natal, aussi sétois que Di Rosa - faut-il dire De Rose ? - ou Combas, pas un de ses barbouilleurs de passage qui se soulage en broyant du noir, je veux nommer Raoul Ribot dont les initiales RR prouve le luxe de sa peinture au couteau du vrai Laguiole de chez nous pour les vrais connaisseurs et non de la mauvaise contrefaçon chinoise que l'on trouve le mercredi prés du Flore anciennement Dauphin (le flore sétois pas celui de Saint-germain- des-prés).

Je vous demande que devons nous faire pour que celui qui brille dans le monde soit reconnu en fin chez lui ?

Faut-il pétitionner ?

faut-il manifester ?

faut-il convaincre la bon bonne Dame-jeanne que Duffy n'est qu'un canard boiteux ?

A vous d'apprécier je vous livre un portrait de l'artiste piqué sur le net :


Raoul Ribot est né à Sète en 1926 d'une famille modeste. Après quelques études il est reçu à un concours qui lui ouvre les portes de l'Administration des Finances. Il quitte alors son Midi pour la capitale qui lui dévoilera toute sa richesse culturelle. C'est à partir de là qu'il a ses premières émotions artistiques et s'intéresse particulièrement à la peinture. En autodidacte il pratiquera cette discipline d'abord en amateur, peintre du Dimanche,puis en professionnel à son départ à la retraite. Amoureux de sa langue natale il s'exerce à l'écriture en tenant son journal et dans le genre épistolaire. A quatre vingt trois ans il publie ce premier essai « Entre la lampe et l'aube » dans lequel au travers des rencontres, des événements ,il montre que malgré les progrès de la science les inégalités,les injustices diverses sont croissantes pour la population Française.


Il faut ajouter qu'un de ses parents notable sétois a donné son nom à une rue qui se trouve prés de l'esplanade neuve pour les sétois, la place de la République pour les étrangers et les puces pour tout ceux qui ont une casserole foot-balistique au cul.

Mme La Piccina vous pensez quand rouvrant au petit matin la tranchée, nous pourrions retrouver un vieux noble nain tombé entre chien et loup.


Étonnant ! Non ?

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 10/11/2010

J'ai beau revenir sur l'ouvrage, les fautes restent, la preuve ses en lieu et place de ces, maintenant pour la bon bonne j'avais barré bon mais ce logiciel coquin a effacé ma rature.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 10/11/2010

Tout d'abord la rue Ribot n'est pas près de l'esplanade neuve, mais de la place Brossolette (La Placette=

Ensuite pour Mr Nocca Bravo c'est un pur Sétois talentueux et Vivant (que Dieu lui donne longue vie)

Mais honorer des défunts célébres c'est bien mais la plupart avaient quitter SETE et perdu l'accent, alors moi je propose un défunt qui a était la coqueluche des Sétois est mort dans l'indifférence à l'Hélio Marin (oui l'ancien) c'est notre ami a tous TITOLE

Eh oui

Écrit par : zappatore | 10/11/2010

Titole était Montpelliérain

La rue Ribot est bien a coté de la placette

Et pour finir Henriette ! Etre Sétois
1 - être né au quartier haut
2 - aimer la ville de Sète telle qu'elle était avant 2001
3 - avoir lu le livre de Bretzel sans le manger

Non je déconne henriette donc je suis .....sétois ! et toi t'es Sétoise pardis !

Écrit par : chargé des commissions | 10/11/2010

Zappatore

En parlant de TITOLE ça me fait penser à BRIVE LA GAILLARDE, à JACOT, à BRUNO, à GENEVIEVE, .....

à suivre

Écrit par : chargé des commissions | 10/11/2010

Oui, vous gagnez un point, je la voyez vers anciennement Saint Raphaël, mais M. Zappatore vous en perdez un, notre compatriote est toujours vivant comme le canard de Robert Lamoureux.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 10/11/2010

Je n'avais pas lu tout, pour Titole je lui ai déjà rendu hommage sur le Gabian, c'est là que les commentaires m'ont appris qu'il était en effet de Montpellier et qu'il était bien membré, comme quoi il y a toujours une exception qui confirme la règle.

Geneviève et Pierre tu porteras plus la croix, je pense aussi en avoir parlé.

De plus j'aurai du savoir pour la rue,je m'en veux.


Ribot est un jeune résistant sétois, habitant dans cette rue, fusillé par les allemands. Les deux roberts (Catanzano et Benasard) ainsi que Jo Benayou m'en ont parlé, c'était un ami d jeunesse à eux.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 10/11/2010

Et pour les 84 000 E tout le monde s en fout!!!!
Paasons à RR un leurre de plus

Écrit par : ann | 10/11/2010

Et pour les 84 000 E tout le monde s en fout!!!!
Paasons à RR un leurre de plus

Écrit par : ann | 10/11/2010

Titole nous as honoré de sa présence pendant si longtemps,qu'on peut lui accordé le titre de sétois d'honneur.Combas est né à lyon,mais comme c'était mon voisin au quartier haut on peut considérer qu'il était pressé de naître et donc sétois!
quant au vieux noble nain,il ne tomberas pas dans la tranchée,puisqu'elle est éclairée par quoi vous savez!

Écrit par : la piccina | 10/11/2010

au fait c'est quoi cette histoire de 84000euros?et les 260000 accordés pour la santé?(ils ont disparus,je ne fais pas de mauvais esprit je ne suis vraiment pas au courant! au passage admirez les circonvolutions langagières que je pratique puisque dorénavant il faut être prudent quand on parle!!)

Écrit par : la piccina | 10/11/2010

La piccina,

Oui, moi aussi mon aînée est née à Arras et la seconde à Marseille, au gré des mutations. Combas est loin d'être un gone et ne ressemble pas à Gnafron. La vie des migrants alimentaires sétois demande des sacrifices, de ville en ville de port en port, nous sommes les Roms de la République.

Dommage pour le vieux noble nain, nous aurions dit à l'inverse des paroles d'henri III devant le cadavre du Duc de Guise qu'il venait de faire assassiner : il est plus petit mort que vivant. Il faut savoir que c'est un écologiste notre schtroumph grognon préféré, il ne lui faudra pas beaucoup de bois pour confectionner son cercueil, ce qui fera du bien à notre patrimoine forestier.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 10/11/2010

84 OOO €, nous n'allons pas mégoter et en faire une affaire d'état, du passé faisons table rase, quand on pense au 125 OOO € annuel TTC que va nous coûter la nouvelle attachée de presse de Dame Jeanne. On ne connait pas le mode de recrutement, j'aimerais en savoir plus à ce sujet, je donne , moi aussi, ma langue au chat.

Le pacte aurait été scellé hier soir chez "The Marcel" où se trouvaient entourant la grande prêtresse de la culture, Le Grand Timonier et sa Garde Rouge rapprochée. L'histoire ne nous dit pas si les additions ont été réglés directement sur les frais de Bush ou des budgets américains annexes. Ce que l'on sait , c'est que la note générale de la soirée était chaude, ce qui a fait du bien par ces temps pluvieux.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 10/11/2010

je crois savoir pourquoi le fond de ce blog est devenu noir. Serait ce pour économiser l'énergie? Dans ce cas je vous félicite du fond du coeur Mr le chargé

Écrit par : marion devineau | 10/11/2010

Pour les 84000 € cliquez sur

http://www.touspoursete.fr/spip.php?article497

Écrit par : le vrai gocho | 10/11/2010

le noir c'est pour marquer le deuil pour le DC de Paul le Pouffre. Paul le Pouffre était un peut Sétois.

Mais le Noir c'est aussi une poilée de Sépion, une marée de pétrole, une idée, un mauvais passage, un trait d'humour ......

Écrit par : chargé des commissions | 10/11/2010

Le noir c'est un tableau de Soulage l'étranger et non un beau tableau aux couleurs chatoyantes de RR le sétois. Comme pour l'anchois, sauvons RR, ce peintre connu de toute l'humanité et inconnu des sétois. Nous aussi nous pourrons dire bientôt, ce qui est humain ne nous est pas étranger grâce à RR.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 10/11/2010

je persiste, sauf erreur de ma part , le fond noir fait faire des économies d'énergie.
Comme Mr jourdain, les vicomtes sont écolos sans le savoir. C'est sensass.

Écrit par : marion devineau | 10/11/2010

Je suis d'accord avec Marion et passe une annonce : Cherche jeune et jolie femme noire à forte poitrine pour prendre du plaisir en économisant mon énergie.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 11/11/2010

jean louis est toujours sur la brèche

Écrit par : chargé des commissions | 11/11/2010

Megotons megotons....la différence entre les 84000 et les 125000 c'est que le premier n'est pas dans le budget et le second quoiqu on en puisse dire existera dans une ligne de depense. Nous avons un grand argentier.
Au dela de ces mégots, le blog serait il complaisant pour certaines personnes proches de l hospitalet?

Écrit par : ann | 11/11/2010

"Au dela de ces mégots, le blog serait il complaisant pour certaines personnes proches de l hospitalet?" (Ann)

Ha ha ha ! Hi hi hi ! Ouarffffff ! Ho ho ! (rires, suffocations, et autres exclamations d'hilarité)

Excellent!

Écrit par : Kiki Tapioca | 11/11/2010

je viens de lire pour les 84000euros!ça fait cher la crise de nerfs!!vous êtes surs pour les 125000 par an,pour la moitié,je me fait attachée pressée(comme un citron)sur le toit du musée ,figure de proue vivante à la gloire de la ville!!ça fera art contemporain non!!

Écrit par : la piccina | 11/11/2010

@ La Piccina

Je ne pense pas que vous ayez le profil idéal pour ce poste. Mais comme l'on dit couramment dans ce musée : "je donne ma langue au chat". Alors peut-être toutes les voies vous seront ouvertes.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 11/11/2010

@je me mords les brègues(même en écrivant ça)pour ne pas vous répondre car ce serait grivois!!!
au fait les futures tranchées de la grand_rue c'est peut-être le plus court chemin pour arriver en chine?!

Écrit par : la piccina | 11/11/2010

0ui avec la muraille du lido.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 11/11/2010

Jean louis, avec un peu de retard je réagis sur ton annonce pour "prendre du plaisir"
Je crois que ce serait plus séduisant si tu proposais d'en donner ou tout au moins de le partager . :))

Écrit par : marion devineau | 11/11/2010

Je savais que ça finirait par devenir chaud...

Écrit par : Kiki Tapioca | 11/11/2010

en parlant de chaud

ça me rappelle le marchand de Chichi de l'époque "chaud chaud le chichi" ne pas confondre chi chi et chi noix

Écrit par : chargé des commissions | 11/11/2010

non , chargé : chow chow
m'enfin t'as rien retenu!

Écrit par : marion devineau | 11/11/2010

Moi j'ai tout retenu, Madame Marion: aujourd'hui à Sète, quand on se chicane à St Clair, on dit qu'il y a chinois en baraquette!
(bon je sors)

Écrit par : Kiki Tapioca | 11/11/2010

Loulou de quel chichi tu nous parles ?

Également Mme Tapioca de quel chinois vous nous parlez ? déjà que votre prénom prête à confusion.

Serait-ce de la machine à donner du plaisir ou le partager ?

Bon je vais vous poser une question ?

Qui a inventer l'engrenage ?

réponse : un chinois.


Et le chant tyrolien ?

Réponse : Le même chinois qui s'est pris les joyeuses dedans.

Après cette page de culture asiatique moi aussi

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 11/11/2010

je sors

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 11/11/2010

j'adore

Écrit par : marion devineau | 11/11/2010

vous sortez quoi ?

Écrit par : chargé des commissions | 11/11/2010

Hé les vicomtes, vous savez quoi? On dit plus "arapède accrochée à son rocher" mais "chapeau chinois"!

Écrit par : Kiki Tapioca | 11/11/2010

Et le dimanche aux puces, on chine, pas vrai?

Écrit par : Kiki Tapioca | 11/11/2010

Une dernière pour la route: vous connaissez le masculin de la mandarine?
D'accord, d'accord, ça suffit pour ce soir: je vais me coucher...

Écrit par : Kiki Tapioca | 11/11/2010

Au chieur chic la piccina (84000 E pour chier) une boite de dragées fuca est plus abordable, surtout pour les contribuables.
Omerta quand tu nous tient

Écrit par : ann | 12/11/2010

Dans la série hommage pour la St Louis l'auteur-compositeur Sètois
FERNAND GOUDARD
Fernand a écrit en particulier " L'opérette à grand spetacle en 3 actes et six tableaux - Saint-Clair ou le coffret de la canadienne"

Écrit par : ann | 14/11/2010

Les commentaires sont fermés.