Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/07/2010

Le Conseil Municipal du 27 Juillet vu par la presse locale et quelques exclusivités Vicomte de Brageole !

Comme d'hab cliquez sur les articles pour les grossir

Midi Libre du 28 Juillet : Biodiversité poésie et un nouvel adjoint.

CM du 27072010 ML du 28072010.jpg

Hérault du Jour du 29 Juillet : Malgré la venue de poètes en début de séance, il n'y a pas eu d'envolée lyrique lors du conseil de Mardi soir.

 "L'éco-tartuferie" de la politique municipale

CM du 27072010 HdJ du 29072010.jpg

 Au fil du conseil

CM du 27072010 HdJ du 29072010 001.jpg
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Exclusivité Vicomte de brageole :

Le poème de Marion Devineau Conseillère Municipale devant le Conseil Municipal

Toutes ces décisions, qui concernent Voix Vives

M'ont laissé , je l'avoue, un peu sur le qui vive.

Pour, à ce festival, apporter mon offrande,

Ou plutôt ma vision, sans qu'elle nous coûte sou,

Ces Voix Vives aujourd'hui, de plus en plus gourmandes,

 J'ai choisi d'évoquer ,en vers ,de bout en bout

Et de flatter ainsi votre soudain attrait

tant pour la poésie, que pour ses à côtés.

Les sommes engagées, semblent démesurées

n'étant pas justifiées, par la nécessité

de remplir, en été, tous nos estaminets :

Touristes, visiteurs, très nombreux estivants

en plein mois de juillet, sont toujours bien friands

de notre Grande Bleue, ainsi que du beau temps

A quoi bon empiler, cette époque de l'année,

Au risque de galvauder, par sa promiscuité,

un festival de plus, perdu dans la nuée

de ces animations, dont vous vous réclamez ?

Le Sétois payera, il y est habitué.

Mais peut s'interroger sur les priorités

Voir(e) se demander, si c'est une bonne idée

Que de payer plus cher qu’il ne l’a jamais fait !

Pour trois cent mille euros. et demain quoi en sus ?

Ces rimes et ces vers sont dignes de Crésus !

La Question posée par Michel Gailhard, Conseiller municipal « Tous pour Sète »

 avant l’ouverture de l’ordre du jour du Conseil municipal :

Nous voulons exprimer dans cette enceinte l’émotion qui agite la ville depuis quelques semaines, jusqu’à celle manifestée par le Président de la Ligue.

Dans la version relookée du Musée Paul Valéry, la salle des joutes a disparu. Seul vestige, quatre pavois accrochés à un mur. C’est d’ailleurs en catimini que s’est faite cette suppression.

Qui a pris la décision ? Qui a été mis au courant ? Bien peu de monde ! Pas les élus, notamment.

Le Musée de la Ville n’est-il plus « Musée des Arts et Traditions populaires » ?

Par la volonté de qui ? Pas du Conseil municipal !

Notons d’ailleurs une incohérence. Vous mettez en avant, Monsieur le Maire, la renommée internationale du Tournoi de Joutes du lundi de la Saint Louis : Comment pouvez-vous en même temps balayer d’un revers de manche cette expression et cette mémoire de notre patrimoine qu’était la salle des joutes, salle qui appartient au Musée depuis des lustres.

On entend dire – mais que croire ? – que les joutes seront exposées dans le hall de la mairie. Mais, Monsieur le Maire, une exposition, c’est temporaire, un patrimoine, c’est permanent.

La salle des joutes appartient aux Sétois, à notre mémoire collective. Elle doit être restituée à la Ville. Dans le Musée.

Notre question est simple : quand ?

Réponse du Maire : Ce point n’est pas à l’ordre du jour et ne peut donc faire que l’objet d’une question diverse après avoir épuisé l’ordre du jour du conseil.

Après l’examen de la dernière question de l’ordre du jour du Conseil, M. Gailhard a rappelé au Maire son engagement ; celui-ci a refusé de répondre et a quitté la salle.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mise à jour du 30 juillet

Midi Libre du 30 Juillet 2010

CM du 27072010 ML du 30072010.jpg

Commentaires

J'étais présent au début du conseil, notamment à la nomination de Païola en tant qu'adjoint celui ci n'a pas baissé la tête sous l'opprobre assené par Mme Devineau, tout au contraire, il paraissait content et fier de ses actions passées ayant entraîné la ruine de deux équipes de football et les lourdes additions consécutives qu'ont eu et qu'auront encore à payer les contribuables sétois pour réparer les dégâts qu'il a occasionné.

Le nouveau adjoint au sports était heureux de sa nomination comptant comme Arpagon (ou content comme Arpagon) dans sa tête les effets pécuniaires d'une telle nomination, prenant pour argent comptant les moqueries de Sébastien Audréal qu'il prit sérieusement comme des compliments.

Mais ce qui a été d'un comique parfait, est le fait qu'une conseillère en furie qui elle avait compris le second degré, éleva la voix, griffes dehors, comme une tigresse protégeant son bien et sans porter argument vociféra pour le défendre, criant comme mère pour défendre son enfant : « Je travaille avec lui, il est compétent, il est intelligent..... » Elle avait un accent spécial en déclamant ses paroles comme dans le couplet de la chanson du légionnaire quoiqu'elle n'ai pas poussait le trait en nous disant qu'il sentait le sable chaud.

Quand au maire qui élude les questions essentielles guidé par d'autres intérêts que celui du bonheur des sétois, nous en avons pris l'habitude. Mais peut-on reprocher à quelqu'un qui est arrivé de Saint THibéry à cheval (de trait) de méconnaître la culture citadine et les traditions sétoises en particulier.

Encore fait-il un effort en culture générale en chantant poussait par son épouse, « c'est la chenille qui se prépare » en compagnie de Sapho

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 30/07/2010

n'ai pas poussé

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 30/07/2010

Tu as raison Jean Louis
Ce n'était plus de l'amour ,mais de la rage......
Il semblerait même......non, je n'ai rien dit

Écrit par : Marion | 30/07/2010

même s'ils sont de mirliton
reçoit, très chère marion
pour tes vers d'histrion
mes vives félicitations
mille mille bravos
pour tes bons mots

Écrit par : la piccina | 30/07/2010

merci pour ceux qui sont loins !

Écrit par : ju | 30/07/2010

A Ju

loin des yeux
loin du coeur
mais les vers des vicomtes
valent mieux que les leurs

Écrit par : chargé des commissions | 30/07/2010

les joutes à la rue,
les pavois à la cave,
les lances au grenier
mais qui a décidé de tout déménager

Serait ce Maïté,
serait ce jean Marie,
ou peut être François
qui ne veut plus voir ça ?

Levons les boucliers
et partons à l'assaut
dégageons les tableaux
et remettons les nôtres

Stento, Di stéfano
Bancilhon, le Mouton
Noguet, Louis Poncet,
Caselli, Evangelisti,

et tous les autres aussi,
que je ne peux citer
Mon stylo s'est éteint
Je n'ai plus de papier

Écrit par : Le Jouteur Réboussié | 30/07/2010

Serait ce Maïté,
serait ce jean Marie,
ou peut être François
qui ne veut plus voir ça ?

qui ont massacré la salle Paul Valéry.
qui l'ont rendu illisible

Écrit par : ann | 30/07/2010

@ chargé

loin, pas longtemps je resterai
dans 15 jours la saint louis je vais fêter
sur mon île de méditerrannée
On se croisera même chez Didier

Écrit par : ju | 30/07/2010

Je me suis laisser dire que la salle consacrée aux joutes du musée a fait comme de nombreux jouteurs et autres sétois elle est partie pour Frontignan,Lapeyrade voire Balaruc car elle ne trouvé plus sa place, la seule chose dont on est sur c'est qu'elle n'est pas partie pour Montpellier;quoi que ?Certains félons Sétois l'on peut etre prête à Néron après tout ils lui on bien donné la mairie.

Écrit par : le medze paille | 30/07/2010

Mise à jour du billet par l'édition du Midi Libre du 30 Juillet : Conseil Municipal, Poésie et joutes verbales

Écrit par : chargé des commissions | 30/07/2010

Appel à la municipalité,
étant sétois depuis quelques générations et ayant des parents "résidents" au marin, me serait il possible d'obtenir une ristourne pour pouvoir y loger mes ossements?
Bon, je m'engatse (pour un fois), j'ai bien peur que l'on voit des abrutis venir habiter à Sète pour pouvoir s'allonger ad vitam aeternam aux côtés de Valéry et consorts...
Non mais je rêve, déjà que l'on veut virer les bateaux du canal, en plus on veut escamper nos anciens de saint Charles.
En commeinhie, tout est possible.

Écrit par : fabrice | 31/07/2010

merci pour la MAJ :
@ fabrice, pas faux !
on a déjà des nuées de bobos qui ont débarqué (oui, je sais, je suis en mode "hopital qui se fout de la charité") alors de là à ce qu'il se réservent une place juste pour pouvoir placer dans une conversation qu'ils seront enterrés au marin...

Écrit par : Ju | 01/08/2010

Ma mère m' a demandé de choisir entre les 3 concessions que la famille a sur le cimetière marin ,"C' est MAL???"
C' est Paul Valéry qui est enterré près des miens et pas le contraire ,nous étions là ,avant....

Écrit par : utop | 02/08/2010

et ?

Écrit par : Ju | 02/08/2010

l parait que su tu achètes un T5 chez promeo tu as droit à une concession au Marin
non, je rigole......
quoique...

Écrit par : marion devineau | 02/08/2010

Laissez les morts tranquilles

Écrit par : zappatore | 02/08/2010

@ utop,
éclaire moi, je ne comprends pas le fond de ta pensée. Si ta famille à déjà trois concessions alors pourquoi cela serait mal?
Tu n'aies pas concerné par cette patchaquade.
Pour ma part je préfère le Py. Plus convivial.
Dans notre culture méditerranéenne, les défunts sont sacrés. Et un décès est toujours une immense perte pour les intimes.
Il n'arrive que trés rarement de part le sud que des anciens soient retrouvés morts plusieurs mois aprés chez eux ou alors s'étaient des nordistes parisiens venus s'isoler chez nous.
Nous ne roulons peut être pas tous sur l'or et les familles paraissent moins soudées qu'auparavant ( peut être par pudeur) mais dès qu'un des nôtres souffre, tout le monde rapplique et l'on mets de côté nos différences (cf la mamma de Charles Aznavour)...

Écrit par : fabrice | 03/08/2010

@fabrice il veut juste frimer un peu !

Écrit par : ju | 03/08/2010

Ma chère JU , taquiner pas frimer....D' autant qu' il n' y a pas vraiment de quoi.Dans la plus ancienne concession,il ne reste plus qu' une place et je ne suis pas pressé de la prendre.
L'autre c' est de la famille éloigné, je n'ai connu qu'une personne qui est enterrée là ,en plus elle n'est pas très bien placée ( en dessous de celle de Paul Valéry)Nous sommes en train de retaper une chapelle près de l' entrée le seul problème c' est qu' il n'y a que des 'Italiens' ( côté de ma grand-mère maternelle) et j 'ai peur de ne pas trop m' entendre avec ces Italo-sétois!!!!!

Écrit par : utop | 04/08/2010

mais si, allez ! la diférence, c'est une richesse, non ? tu pourras papoter et faire de nouvelles connaissances !

Écrit par : ju | 05/08/2010

Les commentaires sont fermés.