Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/03/2010

Édition du dimanche 14 mars 2010 REGIONALES / SETE

 Source Midi LIbre

– Frêche en tête avec 33,31 %

Voici les résultats du premier tour des régionales à Sète. Georges Frêche (Divers Gauche - Tous pour le Languedoc-Roussillon avec Georges Frêche) : 33,31%

 Raymond Couderc (UMP - Changer en Languedoc-Roussillon) : 17,29 %

France Jamet (Front national pour le Languedoc-Roussillon) : 12,52 %

Jean-Louis Roumégas (Europe Écologie Languedoc) : 6,21 %

Richard Roudier (La Ligue du Midi) : 0,48 %

Jean-Claude Martinez (Martinez la Région-la France-La vie) : 1,79 %

Hélène Mandroux (Retrouvons nos valeurs avec Hélène Mandroux – PS pour le Languedoc-Roussillon) : 5,07 %

René Revol (A gauche maintenant !) : 17,19 %

Patrice Drevet (Alliance écologiste indépendante génération-Languedoc-Roussillon) : 3,22 %

 Christian Jeanjean (Divers droite - Union républicaine populaire) : 2,41 %

 Liberto Plana (Liste Lutte ouvrière) : 0,51 %

23:00 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, Elections Régionales, Politique | Tags : sete, regionale 2010 | Lien permanent | Commentaires (152) |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Hé maintenant ?

Écrit par : le medze paille | 15/03/2010

Ce n'est plus un vote, c'est un véritable plébiscite.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 15/03/2010

Le plébiscite c est l abstention.
Pourquoi?

Écrit par : ann | 15/03/2010

La première secrétaire du Parti socialiste Martine Aubry a appelé lundi sur France Inter les électeurs socialistes à "faire battre la droite et l'extrême droite" en Languedoc-Roussillon, demandant à chacun de "choisir en conscience". Il vaut mieux perdre une région que son ame 'Martine Aubry)

Écrit par : zappatore | 15/03/2010

Continuons le TSF en ne votant plus Janet Frèche.

Écrit par : le biju masqué | 15/03/2010

53,65 % d'absentions c'est super. Ils sont déja Maires, Ministres Députés,Sénateurs, Présidents de sociétés etc... ils en veulent plus ,rien pour les autres. Nous retraités salariés chomeurs en fin de droit rien pour nous il y a plus d'argent. Laissez les entre eux, qu'ils se goinfrent. aussi dimanche restez chez vous il faut battre ce beau record il faut arriver a 60%...

Écrit par : Zappatore | 15/03/2010

Ceux qui ne vont pas voter ont tort et renie tout système démocratique. Le droit de vote du peuple a été acquis dans le sang. Si ils ne veulent pas faire de choix, ils votent nul ou blanc, mais ils se dérangent pour voter, ne serait-ce que par respect des valeurs républicaines.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 15/03/2010

Oui Mr Camélio vous avez raison en votant c'est la démocratie et nos ainés ont acquis le vote après de nombreuses luttes. Mais dans le temps les politiques faisaient de la politique par conviction et non pour leur interet personnel. Les politiques étaient en grande majorité honnetes, je reconnais qu'il en reste très peu actuellement. On ne vote pas blanc ou nul on vote ou on ne vote pas, pour une simple raison, les scrutateurs qui sont dans les bureaux pointent et disent celui la et pour moi ou pour l'adversaire. Mon cher Mr Camélio je suis désolé d'avoir une opinion autre que la votre, mais je pense qu'actuellement il faut rester à la maison, il faut faire comprendre a ces Messieurs qu'ils arretent de nous prendre pour des C.... d'ailleurs si 53,60% sont pas aller voter c'est qu'il avaient une bonne raison.. Vous savez et ce sera ma conclusin j'ai les mains usées par les salutations, lundi elles vont redevenir comme avant Salutations

Écrit par : Zappatore | 15/03/2010

Oui Mr Camélio vous avez raison en votant c'est la démocratie et nos ainés ont acquis le vote après de nombreuses luttes. Mais dans le temps les politiques faisaient de la politique par conviction et non pour leur interet personnel. Les politiques étaient en grande majorité honnetes, je reconnais qu'il en reste très peu actuellement. On ne vote pas blanc ou nul on vote ou on ne vote pas, pour une simple raison, les scrutateurs qui sont dans les bureaux pointent et disent celui la et pour moi ou pour l'adversaire. Mon cher Mr Camélio je suis désolé d'avoir une opinion autre que la votre, mais je pense qu'actuellement il faut rester à la maison, il faut faire comprendre a ces Messieurs qu'ils arretent de nous prendre pour des C.... d'ailleurs si 53,60% sont pas aller voter c'est qu'il avaient une bonne raison.. Vous savez et ce sera ma conclusin j'ai les mains usées par les salutations, lundi elles vont redevenir comme avant Salutations

Écrit par : Zappatore | 15/03/2010

Si l'on ne vote pas,alors on ne peu que se taire.

Écrit par : le medze paille | 15/03/2010

@ zappa,
tu me rejins sur un poit : le fait que certains font de la politique pour leur face.
si no supprime l'argent, c a d le gai, du systeme, on aura que les gens qui se bougent dans l'associatif qui se bougeront dans la politique, ceux qui sont la pour les ideaux et pas pour les sous.

Écrit par : ju | 15/03/2010

j'irai donc voter pour mes idéaux

Écrit par : chargé des commissions | 15/03/2010

Chacun est libre de faire ce qu'il veut

Écrit par : Zappatore | 16/03/2010

@ju
j'ai bien peur qu'en supprimant les indemnités des élus cela n'encourage encore plus les backshihs (je ne suis pas certaine de l'orthographe), commissions, dessous de table, voyages au maroc, restos à bruxelles.....
déja que!

PS: Je précise pour les chercheurs de poux sur la tête, avant qu'ils ne s'excitent : je ne plaide pas pour moi, puisque des indemnités j'en ai plus depuis que j'ai voté contre le PADD.
Ce qui explique d'ailleurs bien souvent cette grande solidarité (avaler des couleuvres) des élus de la majorité élue.
Peut être que si au contraire les indemnités ne pouvaient pas être retirées du seul fait du Maire l'expression des élus y gagnerait en liberté?

Écrit par : marion | 16/03/2010

Jr suis d'accord avec toi sur ça... mais je vais surrenchérir et je trouve dégueu qu'on supprime les dossiers des gens qui ne sont pas d'accord. Ce n'est pas parce qu'un élu se prononce contre qqch qu'il fera mal son boulot dans sa délégation... ça, par contre, ça devrait etre interdit.
après, sur les petits cadeaux, c'est monnaie courante ici.

Écrit par : Ju | 16/03/2010

@ ju

Proverbe des vicomtes
quand on accepte les petits cadeaux, on accepte les grandes rivières.

Écrit par : chargé des commissions | 16/03/2010

oui oui, c'est LE truc que je deplore... 100 euros le permis de conduire, 10 euros le certif medical pour ne pas aller bosser, etc... t'en veut d'autres ,
c'est la folie.
mais comment on fait, alors, pour eloigner tous les gens intéressés jsute pour leur gueule et our l'argent ?
comment on fait pour n'avoir que des vrais motivés comme élu ?

Écrit par : Ju | 16/03/2010

Chère Mme Marion Davineau, je pense et je suis certain que vous êtes quelqu'un d'honnête, mais quand vous dites j'ai peur qu'en supprimant les indemnites on encourage les backchis, alors c'est complètement faux. Vous savez il y en a (et c'est tous les jours sur la presse) qui prennent les deux. Deux choses si vous permettez

L'argent n'a pas d'odeurs.

Une citation italienne mais je vous la donne en Francais. Dieu a dit je mettrais quelque chose sur la terre que vous aimerez plus que Moi " L'argent "

Salutations

Écrit par : Zappatore | 16/03/2010

il faudra m'expliquer quelles sont les valeurs républicaines censées être incarnées par le bureau de vote.

Un truc m'échappe.

Comme je l'expliquais à Ju, ailleurs, le scrutin uninomal machin truc c'est pour régler le paradoxe de Condorcet, il me semble bien. (ça remonte à loin, chez moi, l'école)

A partir du moment ou une ou des personnes ne se retrouvent pas dans les soi-disantes valeurs véhiculées par le vote, je comprends et j'admets tout à fait qu'ils ne se déplacent pas.
A un moment donné, c'est facile de renvoyer la faute sur les électeurs. C'est surtout le politique qui ne donne pas envie de voter pour lui qui devrait s'interroger.
Mais bon, ça les arrange d'appeler aux abstentionnistes. Sinon, ils rendraient le vote obligatoire comme cela se fait ailleurs.

Et je ne parlerai pas du côté bourgeois des élections, thèse que défend mes copains révolutionnaires car sinon, Julie va encore grimper aux rideaux.

Écrit par : cricri | 16/03/2010

@ JU

Pour avoir des gens motivés, il faut des gens honnêtes.(des gens normaux quoi)
ça n'empêche pas le défraiement ou le jeton de présence officiel. (sinon il n'y aurait que les riches comme élus)
ça n'empêche pas aussi de traduire en justice la malhonnêteté et la corruption.
ça n'empêche pas de supprimer le cumul.

et je pourais continuer .....

Écrit par : chargé des commissions | 16/03/2010

et il faut aussi des électeurs qui prennent le temps de s'informer, d'essayer de comprendre, de se creuser les méninges, plutôt que de se contenter de gober sans réfléchir les slogans politiques des uns et des autres, ou de se laisser endormir par quelques menus passe-droits.
D'où, on y revient, l'importance de l'instruction.

Écrit par : marion | 16/03/2010

@ cricri : allez, vas y, fais moi grimper au rideau ! (humour de merde, je le conçois)... dans ces cas là c'es tout le systeme qu'il faut changer... tu ne m'enlevera pas de l'idée que pour réussir à appliquer ses idées, il faut prendre le pouvoir. sinon, on ne fait rien. et pour prendre le pouvoir, soit on se fait élire, soit on fait la révolution.
@ chargé.... : je suis contre le cumul aussi mais là c'est pareil, pour faire passer une loi là dessus, faut choper le pouvoir.
@ marion : c'est un probleme plus large. l'abrutissement des masses est voulu, pour moi : baisse du niveau des diplomes, temps de cerveau libre pour coca cola entre deux émissions à la c... et voila !
tu fais des CONS-somateurs...
et qui dit masses abruties dit masses qui ne reflechissent pas, qui n'analysent pas... et qui dit pas d'analyse di pas de leader.... et qui dit pas de leader dit on se garde le pouvoir-pour-nous-rien-qu'à-nous...

Écrit par : Ju | 16/03/2010

Génial l'analyse politicienne "mainstream" et "défoncage" de portes ouvertes.

Frêche va être élu avec la moitié du corps électoral qui a daigné se déplacer, soit la moitié. Ce qui fait un "triomphe" à 25%.
Ceci est valable pour Mongolène, Huchon, Colomb et tous les autres.

Ne pas se préoccuper des abstentionnistes, c'est très clairement faire une croix sur la victoire à la Présidentielle car ce sont les jeunes, les pauvres .. qui ne vont pas voter.

Alors, bon, l'abrutissement des masses, tu repasseras, hein.. toi le soutien de Frêche, vous êtes mal barrés pour donner des leçons.

Écrit par : cricri | 16/03/2010

Cricri,

Sous la république le vote n'a pas toujours était pour tous, le vote censitaire a été la règle jusqu'en 1848. En effet il fallait payer une certaine quotité d'impôt pour avoir le droit de s'exprimer. Il existe de nos jours encore une élection scélérate, c'est celle des sénateurs, élus par les rands électeurs. Comme si il pouvait y avoir dans un pays républicain des grands et petits électeurs au delà de la taille physique de chacun.

Effectivement le vote blanc ou nul n’est pas pris en compte et c’est une grave lacune, car il peut-être contestataire. Quand à l’abstention, je répète c’est refusé un droit et j’irais même plus loin, c’est cracher sur ce droit acquis de longue lutte par nos aînés.

La rue a raison sous les dictatures, puisqu’on ne lui donne pas le droit de porter ses idées par la voie démocratique. Elle a tort dans le cas contraire est devient fascisante, quand une minorité par la force ou les armes veut contraindre une majorité et imposer ses idées. Je mets une seule nuance quand les hommes politiques en place bafouent l’option prise par le peuple au suffrage universel. Le spécialiste en la matière est notre Président actuel.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 16/03/2010

hahahahhaha, le type qui écrit que les politiques étaient + honnetes avant, j'y crois pas! relis tes livres sur la 3 e république mec, Salengro & co, les emprunts russes, le créneau démago-nostalgique du c'était mieux avant est pitoyable, il n'y a jamais eu autant de contrôle que sous la 5e, même si évidemment il restera toujours des pourris. mais c'est avec ces credos démago que les gens s'abstiennent en masse ou votent le pen ou besancenot

Écrit par : duchmail | 16/03/2010

Cette abstention est générée par le peu de considération que le peuple porte aux partis. Les gens ne rêvent plus d'une meilleure société en particulier les jeunes. Tous les mouvements de contestation de ces derniéres années ont été iniciés en dehors des partis. Les partis qui regroupent quelques dizaines de gens ont un pouvoir médiatique énormes et souhaitent diriger la vie politique de millions de gens qui ne se retrouvent plus dans les idées et les pratiques de ces caciques, PROS de la politique.

Écrit par : ann | 16/03/2010

cet après-midi,obsèques de Jean Ferrat et avec lui ,ont été enterrés:l'espoir,les lendemains qui chantent et une classe ouvrière qu'on assassine et ce n'est pas cette vaguelette rose pâle qui changeras quiquon!

Écrit par : la piccina | 16/03/2010

@la piccina tout a fait d'accord avec toi

Écrit par : zappatore | 17/03/2010

@ cricri : où as tu vu que je soutenais ou appelais à voter pour Freche ?
secondo, mis à part la revolution ou le vote, il n'y a pas d'autre voie d'expression... pour faire passer ses idées, il faut prendre le pouvoir.
Que le vote blanc ne soit pas pris en compte, ça m'embette effectivement. S'il y avait eu une prise en compte, ca aurait pu donner une marée blanche quand on avait Chirac-Le Pen au second round et remettre pas mal de choses en question, voire faire revoter et tout et tout.
@ ann : touta fait d'accord, faut arreter de professionnaliser la politique, ca ne devrait pas être un boulot... quid de la remunération des élus ? (oui oui, je sais, je ne lache pas...)

Écrit par : Ju | 17/03/2010

Il me semblait bien avoir lu une défense acharnée du Président de Région sous ton clavier et une critique des communistes présents chez Revol ou du "vert" Roumeguas chez EE.
J'ai du mal comprendre, alors. C'était une défense-attaque, comme aux échecs.

En passant, si tu élis qq'un pour 5-6 ans et que tu lui file rien du tout pour l'indemniser, c'est la porte ouverte à n'importe quoi. Déjà qu'aujourd"'hui c'est pas la gloire sur le plan de l'éthique, alors qu'ils sont grassement indemnisés, je m'imagine sans rien ce que ça va donner. Un festival.

Si j'étais réformateur, je vous dirai bien qu'il faudra passer un jour par le mandat unique et par le "caping" du nombre de mandats et/ou l'âge limite pour se présenter. Genre, 2 mandats uniques et point barre. Et pas de possibilités de se représenter à nouveau pour la même "institution" pour éviter les dérives façon Frêche à l'Agglo/Mairie... Mais pour ça, il faut indemniser les élus.

Si j'étais révolutionnaire, je dirai que l'autre solution c'est ce qui avait été mis en place lors de la commune de Paris.
les représentants du Peuple étaient révocables à tt moment par le Peuple. Comme les fonctionnaires, d'ailleurs.
C'est pas non plus un mauvais système et il permet d'avoir des ouvriers, des "travailleurs" dans ces institutions très bourgeoises.

Mais bon, déjà, déjà, il conviendrait de rétablir la proportionnelle aux élections. Ce n'est pas normal que le PS officiel, le FdG ou les Verts, qui totalisent 24% des votants au 1er tour ne soient pas du tout représentés au Conseil Régional.
M'enfin, Julie va nous dire que c'est le jeu démocratique. :))

Peut être mais c'est un jeu 'bourgeois' et de classes dirait l'Autre.

Écrit par : cricri | 17/03/2010

non, j'ai appelé à la création d'une dream team de gauche avec tous les courants représentés et je trouvais tres con de constituer plein de listes pour rien, voire pour avoir des sieges en cas d'accord.
t'oublies la regle principale aux échecs : la prise du centre.
pour le reste, le peuple, comme tu l'appelles, peut toujours se bouger... le probleme vient des syndicats qui plantent une journée de greve de ci de là au lieu de lancer l'idée d'un vrai gros blocage total.
toutefois, je suis d'accord avec toi sur la proportionnelle, ça representerait de manière plus jsute les votants, comme si on comptabilisait les votes blancs, d'ailleurs. tu vois qu'on se retrouve ;-)

Écrit par : Ju | 17/03/2010

Pour rappel, Mandroux (j'ai confirmé ce point sur Facebook) était d'accord pour la liste commune dès le premier tour avec Roumeguas en tête de file régionale et elle sur l'Hérault.

C'est Aubry qui a dit "niet". On va donc attendre ici quelques années supplémentaires pour le renouveau.

Par contre, je tire mon chapeau à Bort et Blondieau : arriver à faire passer un papy de 70 balais, élu depuis 1977, pour un perdreau de l'année, fallait oser et y croire.

Bravo Messieurs.

Écrit par : cricri | 17/03/2010

aussi bien Frêche que Couderc peuvent lui dire merci à Mandroux

Écrit par : marion | 17/03/2010

Cricri,

Tu proposes des systèmes qui ne permettent pas d'agir :

Le système de la commune :

Soit l'élu veut garder sa place et va dans le sens du courant et n'apporte rien de neuf, c’est un béni oui oui.

Soit il est révoqué et est remplacé par un autre qui prend la même position dans un jeu de chaises tournantes et cela ne fait pas avancer le Schmilblick.

Alors qu'un élu doit être là pour apporter des idées nouvelles, doit un phare vers l’avenir, alliant les qualités de visionnaire et de gestionnaire.
Quant à la proportionnelle, il est vrai que c'est le système le plus juste. Mais c’est un système de compromission et d'alliance qui se forme et se casse. Les gouvernements de la III ième république notamment et de la IV ième en sont les tristes exemples.

Je suis entièrement d’accord avec toi pour le mandat unique renouvelable qu’une fois. Quant à l’âge cela n’a rien avoir à l’affaire, il y a des jeunes cons et des vieux cons disait sagement Brassens.

Ju,

Ne pas indemniser les élus est une grave erreur. Maintenant faut-il encore les sanctionner lourdement, avec des peines largement supérieure au droit commun, en cas de manquement.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 17/03/2010

C'est encore le PS qui a fusiller la (vrai) gauche. Présenter Mandroux a 3 semaines de l'élection c'est indigne d'une prétendante a la fonction suprème. Je me pose la question si tout ça n'est pas calculer a l'avance

Écrit par : Zappatore | 17/03/2010

Il se disait que Cohn Bendit et les autres dirigeants nationaux de Gôche auraient (tu noteras le conditionnel) fait preuve de mauvaise volonté dans le jeu d'alliances pour aider Frêche contre la droite.

La Cohn a néanmoins démenti avec force cette rumeur ce matin sur Lci.


@ Camelio : ou as tu vu ou lu qu'un élu devait être un phare ? Au Môle peut être ?
Le principe du député c'est de voter les lois. Point. Il n'a même, en principe, aucun lien a avoir avec sa circonscription (dans un sens VRP, subventions.. ce qui est une dérive de la 5e). Donc, il discute et vote les lois, pas la peine pour ça d'être un modèle d'énarque gestionnaire doublé d'un artiste doté d'une créativité hors du commun.

Écrit par : cricri | 17/03/2010

Surtout il vote ce que son parti lui demande, en fait il obéit

Écrit par : zappatore | 17/03/2010

"la cohn" c'est un mot en laossien... ça veut dire "au revoir" quel plaisir...

Écrit par : Ju | 17/03/2010

@ cricri : je crois sincèrement que si on prend chez les gens en général, ce qui les différencie, on ne pourra que les éloigner les uns des autres, voire les opposer. Si, par contre, on s'attache et se focalise sur ce qui les rassemble, on réduit ces différences et on les rapproche. Et c'est avec ça, qu'on crée les nouvelles bases d'une societe.
faut se pencher sur l'humain et les valeurs communes pour faire qqch...

Écrit par : Ju | 17/03/2010

là, il va surtout falloir expliquer à la moitié des électeurs, avec des mots simples et des mesures compréhensibles, pourquoi il faut retourner ou aller voter.

Écrit par : cricri | 17/03/2010

@ cricri
Je pense que pour voter une loi, il faut d'abord la comprendre et en avoir analysé les retombées futures, donc en bien connaître tous les tenants et aboutissants économiques, sociologiques, écologiques et ce n'est pas chose si facile.
Je crois aussi que le député représente sa région et apporte au moment des débats cette sensibilité qu'il représente et est donc le porte parole de la majorité (et on peut l'espérer de la minorité) qui l'a élu auprés du gouvernement national.
@ Ju
pour l'indemnité des élus, il faudrait surtout que soit interdit à tout élu de bénéficier pour lui ou sa famille de : HLM, boulots municipaux, places gratuites de: parking, théatres, sports.....etc etc enfin quoi tous les passe-droits qui endorment les consciences

Écrit par : marion | 18/03/2010

@ cricri
Je pense que pour voter une loi, il faut d'abord la comprendre et en avoir analysé les retombées futures, donc en bien connaître tous les tenants et aboutissants économiques, sociologiques, écologiques et ce n'est pas chose si facile.
Je crois aussi que le député représente sa région et apporte au moment des débats cette sensibilité qu'il représente et est donc le porte parole de la majorité (et on peut l'espérer de la minorité) qui l'a élu auprés du gouvernement national.
@ Ju
pour l'indemnité des élus, il faudrait surtout que soit interdit à tout élu de bénéficier pour lui ou sa famille de : HLM, boulots municipaux, places gratuites de: parking, théatres, sports.....etc etc enfin quoi tous les passe-droits qui endorment les consciences

Écrit par : marion | 18/03/2010

là, oui, je suis d'accord avec toi.

Écrit par : ju | 18/03/2010

Marion,

je pense exactement tout l'inverse. :D

Pas d'aristocratie des connaissances à avoir pour moi, à condition que le député soit suffisamment informé avant le vote (et pas que par les lobbys).
pour exemple, il suffit de voir notre "assemblée" locale pour comprendre que la plupart des "hauts esprits" n'y entrave que dalle et vote ce qu'on leur demande. A ce compte là, je préfère encore avoir des ouvriers ou des maçons à l'assemblée.

Écrit par : cricri | 18/03/2010

Peut être c'est plus facile pour un maçon de faire de la politique que pour un politique de faire de la maçonnerie
et quand je dis maçon c'est sans arrière pensée, of course

ceci dit comment être informé si tu n'as pas une armada de techniciens pour te préparer les dossiers ce qui est le cas des politiques qui ne sont pas élus , il faut donc te débrouiller tout seul et je suis bien placée pour le savoir la lecture des dossiers c'est pas lire ELLE ,faut se motiver....
Bien obligé si tu veux te faire ta propre opinion la plus objective possible et savoir de quoi tu parles

Écrit par : marion | 18/03/2010

bah.. tu parles de temps dispo, là. :))

Oui, je suis d'accord avec toi : vouloir bien faire son taf, c'est chronophage. D'ou l'intérêt de le faire en groupe.

Ceci dit, si on virait de l'assemblée nationale tous les textes qui n'ont rien à y faire (lois de circonstances, directives libérales européennes à transposer et le reste). Nos députés pourraient se concentrer sur des lois dites "importantes".

A Sète, c'est un peu pareil. Toutes proportions gardées, oeuf corse.

Écrit par : cricri | 18/03/2010

Ce débat est très interessant et instructif.

Pour dimanche c'est évident qu'il aller voter et retourner voter.

Chacun et chacune doit prendre ses responsabilités.

Écrit par : Louis IX - Saint Louis | 18/03/2010

Cricri,

Pourtant les maçons sont en nombre à l'assemblée et ils ne sont pas toujours si franc que l'on dit.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 18/03/2010

bah.. 3 listes de droite au second tour. Qui choisir ?

Et oui, on y arrive petit à petit sur la politique droitière de Frêche.
JOT sur son Montpellier Journal a (enfin) remarqué qu'une vraie politique de Gôche passe par les bouquins gratos et tout le toutim MAIS AVEC des conditions de ressources.
Sans conditions, c'est une politique de droite puisque tout le monde profite de la mesure, surtout ceux qui en ont le moins besoin. :)

Petit à petit on y arrive donc mais ça va être trop tard. :((

Écrit par : cricri | 18/03/2010

et pourquoi ?
sur l'exemple des bouquins gratuits, si tu mets des conditions de ressources, l'école n'est plus la même pour tous... et on perd un des fondamentaux.

Écrit par : Ju | 18/03/2010

bah oui.. tu as raison, finalement.
C'est comme l'impôt.
Profondément injuste de surtaxer les riches. Exonérons les ! Comme les pauvres.

les conditions de ressources pour les allocs ?
Tout le monde pareil !

les bourses pour les études des pauvres ?
On file aussi du pognon aux fils de bourgeois ou sinon on les supprime !
égalité pour tous !

(attention, j'ironise... )

En passant, c'est à ce genre de "détail" que je confirme que tu viendras à voter à droite, un jour. :))

Écrit par : cricri | 18/03/2010

Comme dans le meilleur des mondes:
tous les enfants élevés ensemble pour éviter les injustices liées au milieu familial,
parce que, je te ferais remarquer, mon cher cricri, que ce n'est pas parce que les parents ont de l'argent, qu'ils ont obligatoirement une soif de savoir qu'ils transmettraient à leurs enfants-ce n'est pas parce qu'ils n'en ont pas (de l'argent)qu'ils l'ont(la soif de savoir) non plus d'ailleurs-.

Écrit par : marion | 18/03/2010

la condition de ressource a pour but de corriger les inégalités sociales via une aide publique aux familles pauvres.

Que ça ne vous fasse pas kiffer, c'est votre droit. Mais à ce moment là, on ne peut plus s'auto-proclamer "de gauche" comme certains le font.

Écrit par : cricri | 18/03/2010

@ cricri tu caricatures !
je te dis que l'ecole est la même pour tout le monde et doit le rester. sinon on va tomber dnas une education à deux vitesses et ça, je ne le veux pas.
Pour le reste, c'est malheureux mais t'as des tres tres tres riches qui ne paient rien du tout. Mon ex colloc travaille pour Equance une boite qui se charge de leur trouver des placements, niches fiscales, etc... et leur permettre de payer le minimum d'impots ! ca devrait etre interdit !
si ça se trouve, je suis qu'un de droite avec un grand coeur ;-) (humour, je precise, sinon ma mamie elle va avoir peur)
les bourses, c'est une chose, les bouquins gratuits ça en est une autre. parce que l'inégalité, tu l'auras dès la rentrée... les riches auront des beaux bouquins neufs qui sentent bons, les pauvres auront les pages cornées, les dessins sur les bouquins, etc...
A Sète, du CP à la 1ere, j'ai fait toute ma scolarité avec des livres gratuits, je crois grâce à la mairie. ben on avait tous les mêmes livres, pas de différences.
Pour les bourses, je suis d'accord avec toi, comme par exemple les tickets de centre aéré qui ne coutaient pas le même prix, jusqu'à pesque la gratuité si les parents avaient de faibles revenus.

Écrit par : Ju | 18/03/2010

ben tu vois, t'as plus trop de chemin à faire pour voter UMP.
En plus, c'est de la bouillie idéologique ce que tu me dis.

En quoi les riches auraient des livres neufs et les pauvres des vieux livres ?

Hachette (le copain à Sauramps, le copain de Frêche) fournit x milliers de livres et les plus riches versent une obole à la Région, les plus pauvres, nada.
On fait déjà la même chose pour les cantines, les classes vertes, les bourses...
Mais Frêche ne le fait pas !

L'histoire est la même pour les transports qui vont être gratuits. Cette gratuité doit être assortie à une condition de ressource sinon ça n'a aucun sens dans le cadre d'une "politique de Gôche".
M'enfin avec une seconde de liste qui est adhérente au Medef via l'Uimm, faut pas s'étonner que ce ne soit pas fait.

Écrit par : cricri | 18/03/2010

bien, bien bien
donc si je te suis cricri, il faut que les pauvres aient autant que les riches?
mais alors ça ne vaut plus le coup d'être riche?
Je crois que si d'être riche te donne le seul droit (devoir) de payer pour les plus pauvres, ça ne va plus intéresser grand monde.
Il ne va plus avoir que des pauvres et alors qui c'est qui payera pour eux?
A moins de laisser un intérêt quelconque au fait d'être riche, mais lequel penses tu serait acceptable?

Écrit par : marion | 18/03/2010

Il avait donc raison Frèche les électeurs sont des ---

Écrit par : le medze paille | 18/03/2010

Cette élection rapelle celles de Sarko,Commeinhes et aujourd'hui Frèche.Ils sont tous les trois élus ou pour un le sera mais personne ne les a votés,ils sont peut etre issu d'une famille nombreuse.

Écrit par : le medze paille | 18/03/2010

je pense qu'une cotisation de quelques dizaines d'euros par an et par famille de lycéen pour le transport ou les livres ne mettra pas en péril l'équilibre budgétaire familial des médecins, avocats, dentistes, cadres supérieurs...

Mais si, effectivement, cette mesure incite les prof. libérales à devenir ouvriers, maçons ou fonctionnaires, il faudrait y réfléchir de façon super sérieuse.

:))

Écrit par : cricri | 18/03/2010

Tu as raison Cricri, tous fonctionnaires, vivons des allocations, la semaine en 17 h et 6 mois de congé par an comme à l'éducation nationale, à mort la libre entreprise sauf celle d'état et vive le ski nautique, supprimons le droit de vote, tous le même uniforme et le petit livre rouge, vive la nomenclatura.....

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 18/03/2010

si, que ca a un sens, les transports gratuits...
la reduction des emissions de CO2 parce que les gens prefereront les transports en commun, t'en fais quoi ?
ça, c'est un vrai truc de gauche... du moins pour moi.
d'ailleurs mon vote aux régionales t'étonnerait...
sur les bouquins, les livres ne seront pas neufs chaque année... ça servirait à quoi si les programmes ne changent pas mis à part à jetter du fric par les fenetres ? donc ceux qui n'ont pas d'aide auront des bouquins neufs, les autres, en auront des qui ont vécu.
et tu sais les inegalités elles se voient tout de suite à la manière dont les mômes sont fringués à l'école et pour un ado, ça compte plus que la gratuité ou non des bouquins.
que tu le veuilles ou non, les differences elles existent, elles le resteront et c'est horrible, je le sais.
Tu vas me parler d'uniforme ? t'auras toujours les quartiers où les gens vivent... les voyages scolaires à l'étranger où certains vont et d'autres pas...
encore une fois, sur la repartition des richesses, tu as une vision trop étriquée... mettre 10 euros par mois pour faire bouffer un gamin là où ça craint, je dis 800 fois oui parce qu'il y a un réel besoin.

Écrit par : Ju | 18/03/2010

Je ne connais pas les montants nécessaires pour le nombre de personnes concernées, je ne sais donc pas si il ne s'agit que de quelques dizaines d'euros.Il faudrait pour le calculer savoir à partir de quel montant de revenus cette gratuité est accordée, quelle somme cela représente, et combien il en reste qui n'y ont pas droit à s'en partager la charge financière.
J'ajoute cette gratuité aux autres aides et gratuités dont bénéficient les faibles revenus , qui font que ceux qui ont un revenu juste supérieur, et n'ont donc droit à rien, en arrivent à trouver qu'ils seraient plus avantagés si ils gagnaient moins, et se sentent considérés comme les dindons de la farce, ce qui n'est pas très motivant, il faut bien le reconnaître, pour se lever le matin.

Mais je te rassure cricri, je suis absolument favorable à la gratuité totale de l'enseignement, fournitures et transports compris, et préfère cela à l'allocation de rentrée scolaire qui fait bien souvent le bonheur des fabricants d'écrans plats et autres joyeusetés....il suffit d'aller faire un petit tour à l'époque où elle est versée dans les rayons d'auchan, carrouf....pour s'en rentre immédiatement compte.

Écrit par : marion | 18/03/2010

@ JLC : tu me fais marrer, mais elle es tun peu usitée, non, la blague sur le petit livre rouge... ? je crois qu'on lui a déjà tous fait, au champion, non ?
Allez, Jean Louis je suis sûre que t'en as des meilleures...

Écrit par : Ju | 18/03/2010

tu caricatures mon bon Gaulliste.

C'est d'ailleurs pas moi qui ait commencé avec ces conneries mais ton idole, Mon Général !

Après, je peux comprendre les discussions sur le "curseur" à placer, rapport aux classes moyennes durement éprouvées.

Mais bon, faut arrêter un peu avec votre libéralisme à tout crin. Comme je le disais, à force de répéter que les pauvres ne sont pas pauvres et que les riches doivent être riches, on peut aussi prendre comme modèle social le Zimbabwe. Je crois que là bas, y'a pas trop d'impôts, ni d'amortisseurs sociaux..

Écrit par : cricri | 18/03/2010

ceci dit, vous n'êtes pas très cohérents

Vous gueulez sur l'emploi de vos impôts entre dépenses somptuaires de com', le 4x4 allemand et la salle de bain du Pacha et vous ne vous scandalisez pas que vos impôts servent à filer des bouquins gratos à des mômes dont les parents auraient les moyens de se payer une bibliothèque complète.

Bonjour la cohérence !

Écrit par : cricri | 18/03/2010

@ Marion : il y a deja pas mal de choses qui existent aussi poud la gratuité des transports scolaires. Le conseil général paie une partie du billet de train des jeunes qui sont en internat dnas un autre département. Après, je ne sais pas s'il y a un rapport aux revenus des parents ou non...
t'as la région qui faisait un forfait aussi à une époque, je ne sais plus si ça existe encore : carte de bus (à Montpellier, Nîmes, Sète) + carte de train mensuelle + carte de bus de la ville où tu es scolarisé pour pas cher.
T'as aussi des bourses de mobilités que tu peux demander.
je te rejoins sur le système. Il ne faut pas que ça devienne comme aux Etats Unis où ce problème là, des travailleurs précaires est une vraie plaie.

Écrit par : Ju | 18/03/2010

ju, le prix de l'abonnement pour un étudiant entre Sète et Montpellier, c'est 70 euros par mois.
C'est excessif car l'étudiant doit aussi bouffer au RU à midi et parfois le soir.

Ce chiffre est à mettre en parallèle avec tout le fric que file la région aux entreprises sans leur demander des grandes contreparties, notamment sur l'emploi ou les rémunérations.

Quand on nous serine qu'on mise sur la jeunesse, l'intelligence, je me marre.
Mais bon, que voulez vous qu'un papy de 70 balais y entrave à ce type de contingence matérielle.
Il n'est plus concerné (au moins pour les soucis de fric depuis un moment)
:))

Écrit par : cricri | 18/03/2010

Ce n'est pas parce que les parents sont des voyous, qu'il faut punir leurs enfants.

Écrit par : marion | 18/03/2010

non, t'as un truc qui s'appelel KARTATOO, ça y est, j'ai retrouvé.

Écrit par : Ju | 18/03/2010

oui, Kartatoo, c'est bien ça dont je parle. 70 euros par mois pour Sète-Montpellier

Écrit par : cricri | 18/03/2010

tu vois, cricri, tu le reconnais,c'est au zimbabwe qu'ils sont les pauvres....
bien sur qu'il y en a des malheureux en France, mais pas toujours ceux qu'on entend le plus

Écrit par : marion | 18/03/2010

70 euros par mois... pour le coup, c'est vrai que c'est tres cher...
puis t'as des gens, que je respexte tout à fait, qui ont trimé comme des malades, pour avoir le bon boulot et tout leur argent. Médecins, avocats, etc... comme tu diasis, c'est des gens qui ont trimé pour en arriver là, c'est normal que leur salaire soit conséquent.
mais ca ne veut pas dire, qu'il faut rabaisser les autres, attention ! ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit.
encore une fois, l'école est la même pour tout le monde et n'importe quel enfant d'ouvrier peut en sortir ingénieur.

Écrit par : Ju | 18/03/2010

@ Marion : Voila !
10 euros par mois pour aider des enfants au Zimbabwe ou des projets medicaux c'est pas plus sympa ?

Écrit par : Ju | 18/03/2010

si, si, si
:)

Écrit par : marion | 18/03/2010

Cricri,

Le libéralisme excessif, le chacun pour soi, manger en regardant les autres crever de faim à la tèlè est ignoble. Mais est aussi ignoble l'assistanat à outrance et la mise en dépendance d'une société attendant chaudement dans le nid, la bouche ouverte la manne de l'état.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 18/03/2010

tu gagnes combien Camelio ?

moi, perso, les ex-Assedic me versent 60% de mon dernier salaire, soit 1 500 euros par mois. Ce qui, rapport à mon train de vie dispendieux de Bobo-Révolutionnaire, est finalement peu.

Maintenant, je me dis que de me retrouver au Rmi, ça me ferait 460,09 euros par mois.

Est ce qu'il y a sérieusement quelqu'un dans ce putain de pays qui va oser me dire qu'on vit "bien" avec 460 euros par mois ?
même si je ne paye pas mon loyer, mes courses, mes factures .. dire qu'on vit "correctement", "bien" avec 460 euros par mois, c'est des connards débiles. Point barre.

Et je rappelle que les "jeunes" n'y ont pas droit, eux, à ce minimum.

là, vous allez finir par m'énerver, je vous préviens. :))

Et que ceux qui définissent 460 euros par mois comme satisfaisants fassent péter leurs revenus !

Écrit par : cricri | 18/03/2010

et la discussion est partie sur l'éducation !

et si on commence a parler de la Santé on en fini plus.

Quant aux aides à aporter aux pays pauvres, il faudrait commencer par leur payer plus cher les matières premieres ..... que certaines multinationales leur volent.

Revenons en France ! et nos retraités .... à qui on a réduit leur revenu, a qui on a suprimé la pension de reversion ??
Faudrait peut être faire une campagne d'adoption.

Écrit par : chargé des commissions | 18/03/2010

sans oublier les retraités du monde "agricole" à qui ont a promis le paradis et qui n'ont presque rien vu.

Écrit par : cricri | 18/03/2010

l'école est la même pour tout le monde peut-être,mais l'éducation,non:quand tu es un enfant d'ouvrier et que tu as des difficultés dans une matière,les cours particuliers tu peux t'y asseoir dessus!quand enfin tu as le bac va te loger ,te nourrir etc.il faut avoir la rage pour réussir !et la rage ça fatigue à force!(histoire vécue!) au fait Marion,partager un peu ses richesses ça s'appelle la solidarité.

Écrit par : la piccina | 18/03/2010

Cricri,

Je te donne entièrement raison. Je n'ai pas parlé d'aides qui sont légitimes, mais doivent cependant rester temporaires. J'ai parlé d'assistanat, ce qui n'est pas du tout la même chose.

Maintenant ce que je gagne, je pense le mériter, je ne rougis pas en prenant mon salaire, mais malheureusement je n'ai pas toujours gagné autant.
J'ai débuté en Loraine à l’âge de 18 ans où je ne touchais même pas le SMIG de l'époque et où je louais une chambrée sans chauffage, avec un seul point d'eau froide pour 20 chambres. C’est à dire un robinet et un évier en pierre dans le couloir, il fallait taper sur le tuyau avec un marteau pour casser la glace, l'hiver afin d'avoir un peu d'eau et je ne parle pas du seul chiotte où la chaleur de la crotte faisait fondre dans un floc bruyant la glace qui stagnait au fond. Bon j’arrête de jouer Cosette. La vie est dure et de plus en plus actuellement. Mais la morale d’une vieille fable d’Esope copier par La Fontaine disait : « Aide toi, le ciel t’aidera ».

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 18/03/2010

Ben oui , faut avoir la rage....
Il n'y a rien qui tombe du ciel, et puisqu'on parle d'éducation , apprendre aux jeunes qu'il ne suffit pas d'appuyer sur un bouton pour avoir...écran plat, 4X4...etc etc (je me répète) me semble une bonne chose, plutôt que de leur mettre dans la tête que, sous prétexte de solidarité, il y aura toujours quelques couillons pour se lever le matin et aller fabriquer ce dont ils ont besoin, gratuitement, bien sur.

Ps: Camelio,
je n'étais pas non plus cosette, mais ma mere, ma soeur et moi nous nous lavions (tous les jours je précise) dans l'évier.
et les chiottes c'était en bas dans la cour.
ça fait de beaux enfants, non?
alors, comme toi, jean louis, ce que je gagne, je ne l'ai pas volé , c'est au prix d'efforts et de sacrifices, et si je dois remercier quelqu'un c'est:
ma mère qui m'a appris la politesse, et la dignité
l'état français qui m'a permis de m'instruire.
les cours particuliers , je n'en ai pas eu, c'est bon pour les bourrins.

Écrit par : marion | 18/03/2010

le rmi, cricri, tu peux y avoir droit a 25 ans si tu n'as jamais travaillé et que tu n'es pas marié.
par contre, si t'as travaillé faut attendre 6 mois sans ressources pour le toucher, ça, c'est mal fait. des gens qui travaillent a plein temps ici en Egypte gage 200 euros pour les mieux payés, au Laos c'est 50 dollars... alors ça les fderait bien rêver, notre RMI.
et c'st d'ailleurs, à 10 euros près, la somme que j'ai gagné pendant deux ans en travaillant à temps plein en contrat de qualif à 10 euros près, ce que tu cites.
@ Marion : et pourquoi toujours la conso ? justement, on peut etre super heureux sans ecran plat et 4X4.
@ picina : les cours prticuliers, normalement, tu ne devrais pas en avoir besoin... du moins si notre systeme était bien fait. maintenant c'est vrai qu'il y a des bites à bac, etc...

Écrit par : ju | 18/03/2010

Ju,

C'est quoi des bites à bac ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 19/03/2010

Ah oui, ce sont des bollards pour amarrer les bateaux de rivières.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 19/03/2010

@ju
tout a fait d'accord sur la conso: ce que je possède me possède.
bon il y a des choses qui facilitent la vie,c'est vrai mais pour la plupart ce ne sont que des attributs de "standing": regardez tout ce que j'ai, ça veut dire que moi même j'ai de la valeur.
Pour le Rmi, je suis d'accord que pour vivre avec en France c'est plus que juste. Quoique, si tu cumules avec les aides (allocation logement, allocations familiales,parent isolé, Cmu....) + petits boulots au noir ça devient plus intéressant que de bosser au smig.
Il n'en reste pas moins que ce n'est pas normal qu'il y ait autant de gens au chômage et que tout devrait être fait pour que chacun participe
et gagne sa vie plutôt que de compter sur la générosité des uns et des autres.Cela ne satisfait personne, ni les donateurs, ni les "assistés"

A part l'accès à l'instruction qui n'est pas suffisamment égalitaire, l'accès à la justice est profondément discriminatoire, et permet aux patrons voyous, aux politiques véreux, aux débiteurs malhonnêtes, de transgresser les lois allègrement et d'opprimer les plus démunis.

Écrit par : marion | 19/03/2010

et les copains et copines

au lieu de critiquer tout ce que peut toucher comme aides un français au bas de l'échelle vous devriez regarder ves le haut :

bouclier fiscal
niche fiscale
desfiscalisation dans les iles
voiture de fonction pour les promenades
et j'en passe et des meilleurs

Merde alors !

Écrit par : le chargé des commissions | 19/03/2010

Défiscalisation et niches fiscales c'est la même chose; et ce n'est pas toujours négatif, puisque le principe est d'inciter à investir dans des secteurs comme le logement social, la recherche, les nouvelles entreprises, la protection des forêts, l'aide aux Dom_Tom....en deduisant cette investissement des impots, partant du principe qu'il vaut mieux inciter à la générosité que forcer avec le couteau sur la gorge (je sais bien que certains ont la nostalgie de ce genre de méthodes, mais pas moi)
Le bouclier fiscal a été fait pour éviter que les grosses fortunes n'aillent vivre dans des pays plus favorables fiscalement, comme le font les joueurs de foot, tennis,acteurs, chanteurs....par choix de:un tien vaut mieux que deux tu l'auras.
Quand aux voitures de fonction pour les promenades c'est illégal et comme je viens de le dire, devrait être activement combattu.

Écrit par : marion | 19/03/2010

en attendant, les douaniers confirmeront, on a pas vu de grandes fortunes qui ramenaient leur pognon en France.

Par contre, je note qu'avec un impôt "confiscatoire" (je parle comme l'UMP) à 60%, la mère Bettencourt (L'Oréal) a quand même pu filer 1 milliard d'euro à son petit copain photographe. Alors, bon... le coût des impots trop hauts, on connait. Et quand les boîtes se barrent en Chine pour en payer moins, ce sont les mêmes qui pleurent sur l'industrie française qui fout le camp. :)) Faudrait savoir.

Je rappelle qu'on peut aussi avoir le Zimbabwe comme modèle social.

Faut juste savoir ce qu'on veut. Hopitaux, routes, écoles, retraites... ça se paye. Sinon, effectivement, on peut partir en Belgique, en Suisse.
je milite d'ailleurs pour qu'on prenne les cartes vitales de ces émigrés, histoire de ...


Pour le logement, c'est encore pire : l'Etat se défausse de ses obligations en créeant des dispositifs fiscaux comme De Robien, Scellier.. pour fabriquer des logements.

Or, ce n'est pas l'intérêt général qui prime alors, c'est le profit : d'un côté la profession libérale qui veut payer moins d'impôts, de l'autre un constructeur qui veut bâtir pour encaisser le fric du libéral et un Etat qui laisse faire.
Résultat des courses : des programmes inadaptés, des logements mal situés, mal loués, trop chers... Genre Carcassonne ou l'on peut voir les dérives de ce système.

Et je vous trouve très critique envers la société consumériste : écran plat, conso à tt va ...
Mais je vous rappelle que ça fait des dizaines d'années qu'on essaye en vain de réformer le système. Il ne veut pas. Il a même réussi à s'implanter chez les communistes chinois.

Si vous voulez supprimer la pub, la fuite en avant consumériste, je crains qu'il ne vous reste qu'une solution : abattre le capitalisme. C'est aussi simple que ça. :)

On en revient tjs à la même histoire...

Écrit par : cricri | 19/03/2010

Et il y en a combien en France des liliane bettencourt?
Même si tu lui prends tout ce qu'elle a et le redistribue à tous ceux qui sont en dessous du smig j'ai bien peur que ça ne fasse pas besef par tête de pipe, même pas de quoi s'acheter un rouge à lèvres l'oreal
à ma connaissance les salariés de l'oreal ne se plaignent pas trop?
Et si feu le mari de liliane lui a légué la société qu'il avait créée ce n'est pas du vol?
Après tout ce n'est pas interdit de créer une société et d'avoir l'intelligence de proposer des produits que tout le monde veut.
Quand à fustiger l'état et lui demander plus de générosité, il ne faut pas oublier que les revenus de l'état ce sont nos impôts. Ce n'est pas le président qui le sort de sa poche, mëme si, il serait plus moral qu'il donne l'exemple en cette pèriode de crise.
Donc qui dit plus de dépenses dit plus de recettes ou alors une dette de plus en plus importante que tout le monde s'entend à condamner.

Écrit par : marion | 19/03/2010

hé oui ,voilà la différence entre être de gauche ou de droite c'est être solidaire sans se sentir couillon ou trouver des excuses aux bons français qui vont planquer leur pognon à l'étranger et qui en plus donnent des leçons de civisme!si les pauvres sont pauvres c'est qu'ils sont fainéants etc.ps:je crois que l'oreal était à la famille de liliane et que pendant la guerre ils étaient plutôt du côté du manche...

Écrit par : la piccina | 19/03/2010

Mais rien ne vous empêche d'être solidaire si vous le souhaitez
A ma connaissance il n'y a aucune loi qui interdise la générosité ?

Écrit par : marion | 19/03/2010

Peut-on être responsable de sa famille ?

Picina voila que tu relances la notiond u péché originel.

Est-ce que les communistes actuels et ceux qui après 1942 ont combattu vaillamment contre l'occupant sont responsables de la parution de l'humanité sous l'occupation, tant que le pacte germano-sovièrique a tenu ?

Est-ce que les communistes actuels sont responsables des crimes de Staline, Mao et Cie ?

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 19/03/2010

le communisme n'a rien à voir avec les dictatures citées car, je te le rappelle, le communiste est internationaliste, par définition.
Ce qui est tt l'inverse des dictatures nationalistes russes ou chinoises.

Et oui, ça m'emmerde que les propriétaires des boîtes (les actionnaires) touchent en moyenne près de 50% des profits. Car ça s'appelle de la rente. Les profits des entreprises doivent être mieux redistribués, même Sarko en convient ... mais il ne fait rien pour ça.

Proudhon, un vieux con, disait que la propriété c'est le vol. Au delà de la maxime, il voulait dire qu'un ouvrier payé 3500 heures pour ériger l'obélisque de la Concorde, il n'arrivera à rien. Par contre, si l'employeur paye 3500 ouvriers pendant 1 heure, ils vont y arriver.
Cette force de travail, on la vole aux ouvriers. Ou on ne la paye à sa juste valeur. Dans l'affaire L'Oréal, c'est kif kif, le capitalisme qui rétribue des vieilles emperlousées du 16e me donne des envies de meurtre (je rigole, pas tapé)

je rappelle juste que les traders français (les mercenaires de ces grandes fortunes) ont empoché en mars les bonus pour leurs performances de l'an passé.
1 milliard d'euros pour les 3 500 traders de la place de Paris. Soit 62 000 années de smic. Je vous laisse imaginer ce qu'ont pris les donneurs d'ordres de ces parasites.

Si Camelio s'interroge sur l'utilité du foot, moi je me dis que tant qu'un footeux ou un trader sera mieux payé qu'un ouvrier dans ce pays, y'aura un truc qui tourne pas rond :))

Écrit par : cricri | 19/03/2010

Camelio ne s'interroge pas sur l'utilité du foot, mais sur la dégénérescence de ce jeu initialement intéressant, ce n'est pas la même chose. On ne va pas voir le foot pour la beauté du jeu, mais pour tuer. La preuve encore un mort entre parisiens, en l'absence des marseillais, on ne pouvait pas se déranger pour rien et voir seulement 22 cons jouer à la baballe sur la pelouse.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 19/03/2010

n'exagère pas non plus. Que je sache, il n'y a pas eu d'hécatombe à Louis Michel ces dernières années.

Dans ta mauvaise foie sur le sujet, je te suspecte d'être allé voir si le basque qui a tué le pandore l'autre jour n'était pas supporter de l'Athletic Bilbao. Histoire de renforcer ton argumentaire.

Comme tu ne hurle pas sur le fond, j'estime que j'ai raison.

et toc !

Écrit par : cricri | 19/03/2010

Bien sûr que tu as raison sur le fond, mais tu exagères un peu la forme en voulant tout unifier, ce qui va créer un ennui profond.

Je suis d'accord avec toi qu'il y ait des Zidanes de la menuiserie, des Di Rosa de l'ébénisterie, des Depardieu de la plomberie etc... Et qui tous au summum de leur art sont moins bien payés que les susnommés.

Le problème c'est que tu tues en même temps l'espoir ainsi que l'envie de faire et d'entreprendre. Le papa qui impose à sont fils le foot le mercredi, il se contrefout d’en faire un sportif, il espère qu’une chose le sortir de sa condition ouvrière pour qu’il devienne un champion afin qu’il gagne des millions. Pour lui la condition ouvrière lui est imposée, il désirerait faire pari de la bourgeoisie qu’il critique ou même de l’élite. Le même papa c’est lui qui va donner ses sous au loto organisé par le grand capital où il n’a quasiment aucune chance de gagner. Il veut devenir riche même si il critique les riches et il l’est entre l’achat du ticket et le tirage, il a acheté l’espoir et cela l’aide à vivre. Comme disait Coluche : « L’argent ne fait pas le bonheur des pauvres ».

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 19/03/2010

c'est ce que Nietzsche a appelé le "ressentiment" de la Gauche. Qui veut finalement prendre la place de ceux qui sont riches aujourd'hui"hui. En gros..

On peut être d'accord sur le principe mais quand on creuse, ça ne tient pas. Car tu as dans le même temps que cette volonté de consommer, formée par la pub, notre société qui nous montre en idéal de vie l'iphone, l'écran plat et l'internet comme lieu d'échange démocratique (je me marre !) une aspiration à d'autres "valeurs" qui se cristallise. Et qui sont moins visibles. Tu auras toujours des révoltés qui finissent révolutionnaires car l'un ne va pas sans l'autre, à terme, même si des philosophes à la mode disent le contraire.

Il n'empêche qu'en attendant, rien ne t'empêche de dire à tes mioches ou petits-mioches que Mon Général était un héros et que le fric n'est pas l'alpha et l'omega d'une vie. Tout comme l'égoïsme. (le manque de solidarité, en gros) Y'avait un vieux con qui disait que se faire plaisir passait par le plaisir de l'autre.

Sur le loto et le foot, je redis ce que je dis toujours : c'est le pain et les jeux des Romains. T'enlève ça, c'est l'Occident qui tombe !

Écrit par : cricri | 19/03/2010

mr. Camélio,vous savez très bien qu'un bon nombre de communistes n'ont pas attendu 1942 pour agir et ont dit merde au pacte germano-soviétique car comme militants ils avaient l'habitude de faire des actions.de même des gens de droite et d'extrême droite n'ont pas supporté l'humiliation de voir des troupes étrangères dicter la loi sur le sol français et ont résisté mais nous n'allons pas refaire l'histoire.Cricri a raison au sujet de staline et mao!! per favore due"p"a piccina,e meglio!

Écrit par : la piccina | 19/03/2010

Parmi les actionnaires il n'y a pas que des grosses fortunes. Il y a surtout une multitude de petits épargnants qui ne seraient pas contents si l'argent qu'ils ont choisi d'économiser en cas de "coup dur" selon la formule consacrée, et ce parce qu'ils refusent d'être obligés un jour de faire appel à la générosité, ne produisait pas des intérêts au moins égal à l'inflation.
Il est normal que tout investissement qui comporte un risque puisse rapporter, si le seul objectif était soit de récupérer sa mise, soit de la perdre, cela n'intéresserait pas grand monde. Il faut bien qu'il y ait de l'épargne si on veut pouvoir prêter.

Quand au monde ouvrier, il y en a de moins en moins en europe, c'est surtout des classes moyennes maintenant, des cols blancs comme on dit. Les ouvriers dans les usines c'est dans les pays où on a délocalisé notre production.

Écrit par : marion | 19/03/2010

d'où l'intérêt d'un discours de gauche, radicale, qui s'adresse à ces cols blancs, pauvres comme l'étaient les ouvriers de jadis. :)

C'est certain que l'appropriation des moyens de production, ça veut pas dire grand chose à l'employé d'assurances et son ordinateur.

Pour les actionnaires qui jouent le risque, je me marre.. Dois je rappeler qu'en cas de coup dur l'Etat supplée allègrement les carences du capitalisme "à risque" qui n'a donc plus rien de risqué.

Pour les économies, je pense moi aux petits épargnants qui ont collé leur argent sur des livrets et qui, par une loi Alakon (tx d'intérêt basé sur l'inflation) se retrouvent avec des intérêts d'épargne dignes d'un foutage de gueule intégral.

Sur l'entreprise, il faut arriver à une meilleure redistribution des profits. C'est clair, net et précis. Et pour moi, en faveur des salariés, très majoritairement. A minima c'est comme ça. Sinon, pour les récalcitrants : Collectivisation, Kolkhoz, Goulag et Knout ...
Oups ! Je m'emballe. :))

Écrit par : cricri | 19/03/2010

Oui Cricri, Collectivisation, Kolkhoz, Goulag et Knout ... au profit des fonctionnaires et de la Nomenclatura. J'allais oublier la démocratie actuelle de Cuba, chère à Mme Mitterrand et le pays de cocagne qu'est la Corée du nord.

scusami piccina ma penso che parli di due "c".

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 20/03/2010

N'ayant pas participé au débat, je lis ce matin les mails les uns à la suite des autres. C'est assez intéressant. Le passé, naturellement, sert de pilier à la réflexion. Alors bien sur toutes les dérives des systèmes sont à charge.
Mais aujourdhui que voulons nous? pouvons nous rejeter l'existant, le modifier? créer une nouvelle expérience de société?.
Le profil de notre société montre que nous "moyennons" vers les cols blancs (nouveaux prolétaires). Assurons et luttons la solidarité à travers le service public qui doit rester le pilier de notre vie.
Laissons les ateliers du monde se développer en Asie et demain en Afrique, et inventons une nouvelle fois la "révolution industrielle" de demain.
Bon j'arrête cela devient gonflant je vais m'acheter une fougasse à la graisse pour tremper dans mon café.

Écrit par : ann | 20/03/2010

Dimanche que l'on vote Frèche,Couderc ou Jamet ce sera de toute façon un vote à droite.

Écrit par : le medze paille | 20/03/2010

Sauf qu'à force d'imposer une "meilleure redistribution des profits" plus personne ne veut embaucher en France et préfère soit: investir à l'étranger, soit réduire son chiffre d'affaire pour ne pas embaucher.
Et que ce soit le goulag le knout ou tutti quanti , personne ne peut obliger à entreprendre. On en a d'ailleurs eu la preuve dans les pays ou cette méhode a été mise en application
Je ne dis pas que c'est bien ou que c'est mal. je dis que c'est
Par exemple aujourd'hui j'ai le choix:
je crie , je vitupère j'insulte tous ceux qui ne sont pas d'accord avec moi parce que je voudrais et peut le démontrer que ce serait mieux si il faisait soleil
ou alors je prends mon imper.

Écrit par : marion | 20/03/2010

tu confonds, comme beaucoup de monde à commencer par les politiques, impôts et prélèvements sociaux.

ça n'a absolument rien à voir, et la corrélation économique entre les deux éléments n'a jamais été démontré.

Pour l'emploi, on sait bien que c'est la "pression" des actionnaires qui exigent des taux de rentabilité à deux chiffres qui font de l'emploi une variable d'ajustement.
le "coût du travail", c'est la fausse barbe qui sert à dissimuler l'immoralité de la chose .

Écrit par : cricri | 20/03/2010

en passant, que je sache, le Japon et l'Allemagne, les deux plus grands pays industriels ne doivent pas avoir un écart considérable avec nous en matière de coût du travail.

Par contre, eux, ils ont échappé à la flopée de pseudos économistes politiques qui ont sévis chez nous : Pinay et le franc fort, Barre qui supprime les secteurs ou la France n'est pas compétitive, Giscard et son emprunt, Madelin qui flingue définitivement le secteur industriel en 1986.. L'autre con qui invente la boîte sans usines, Thomson qui valait rien..
Et les 35 heures ! le truc qui a flingué la France.
Sauf que là, perdu !
C'est pdt le gouvernent Jospin que la France a crée pour la dernière fois des emplois dans l'Industrie.
Comme quoi...

Écrit par : cricri | 20/03/2010

L'Allemagne en ce moment ça ne va pas très fort, ce n'est peut être pas le meilleur exemple.
Je ne connais pas le coût du travail au Japon ni quelle est leur situation économique.
Par contre, aussi bien dans ma profession que dans ma vie de tous les jours j'entends des commerçants, des artisans, des professions libérales qui disent qu'ils préfèrent ne pas se développer plutôt que d'embaucher.
Ils ne veulent pas, je cite : travailler pour la gloire. Je sais ce n'est pas très solidaire, mais on ne peut pas les y obliger. A part bien sur le goulag, le knout......mais ça, il me semble que la grande majorité n'en veut pas, et comme , dieu merci, nous sommes dans un système démocratique, il va falloir, mon cher cricri, abandonner cette solution pour le moment :)
Et comme toutes ces PME représentent plus de la moitié (70% je crois me souvenir?) du tissu économique national, ça fait un gros "manque à gagner" en termes d'emplois.

Écrit par : marion | 20/03/2010

Attendez attendez

il va y avoir la reprise avec les auto tamponeuses ... ho pardo les Auto-entrepreneurs

ET puis il va y avoir du trvail pour les électriciens à Sète avec les zones d'ombre.

Écrit par : chargé des commissions | 20/03/2010

Marion,et la chargée d'exploitation des photocopieurs Canon auprès de la mairie mais avec du papier recyclé bien évidement.

Écrit par : le medze paille | 20/03/2010

Pour l'Allemagne, c'est le contraire, Marion.

Ils ont là bas le tissu de grosses PME exportatrices qui nous manquent. Et ces PME ont investi massivement en Europe de l'Est, à la bonne époque, tout en profitant de l'euro fort pour exporter leur produit "bien faits et bien vendus" : voitures, machines outils ... C'est ce que leur reproche d'ailleurs Lagarde aujourd'hui. Sauf qu'il fallait le faire il y a 3 ans déjà.

Pourquoi ça marche là bas ?

je ne sais pas vraiment mais les alsaciens (qui connaissent les uns et les autres) disent que les Allemands sont des commerçants nés et que nous, français, sommes des banquiers et des financiers.

ça vaut ce que ça vaut mais c'est pas totalement faux.

Le japon, ça devrait être un modèle pour toi, la décroissante !

Ce pays a démontré sur le plan économique lors des 10 dernières années que l'on pouvait enrayer le chômage avec une croissance nulle. Bon, ils ont une pyramide des âges très particulière mais ils y sont arrivés,eux ! :))))

Écrit par : cricri | 20/03/2010

pffff ! je m'absente deux jours et ça se lache !
@ JLC : tu as cmpris que je voulais ecrire boites.
merci pour la lecture !

Écrit par : ju | 20/03/2010

Ju,

Je sais que tu vies sur un bateau, alors le doute m'habite.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 20/03/2010

je voulais ecrire cOmpris ;)
pffff meme en ecrivant mon nom, je te parie que je peux me louper, Jean-Louis.
Pour le reste... des bites on n'en n'a pas, on eest reliés au Caire par des petites passerelles... par contre, sui le barrage d'Assouan pète, je peux etre à Sète dans les deux heures qui suivent ! hihi

Écrit par : ju | 20/03/2010

peut être que les allemands sont plus bosseurs que nous parce que comme il fait froid il n'y a que ça à faire.
ça vaut ce que ça vaut également :)

Écrit par : marion | 20/03/2010

oui ils sont plus bosseurs que nous.

hier soir je suis allé voir la rafle au ciné ils sont productifs et les français de l'époque (pas tous) passifs.

Écrit par : roumagnole de sete | 20/03/2010

ah.. le patronat pendant la guerre :)) vaste sujet que Mon Général a su bien "négocier" à la Libération.

Rappelons que l’invasion de la Russie par l'armée Allemande se fait sur des Berliets montés de pneus Michelin et que leur aide à l'Allemagne a certainement permis à l'armée allemande de tenir plus longtemps qu'elle n'aurait due.

A noter que ces voyous patronaux français sont restés en poste à la Libération (sauf exception), le "génie politique" de Mon Général, qui n'était pas, bien sûr, un homme de droite, en tt cas pour Camelio..

Écrit par : cricri | 20/03/2010

@ Marion : ah ! ça expliquerait pourquoi y en a qui disent que les africains ne sont pas bosseurs...
mouarf mouarf ! les vieux clichés !
@ Crici : normalement, les Russes sont encore plus bosseurs puisqu'il fai encore plus froid par là bas...

Écrit par : ju | 21/03/2010

pour reprendre les exemples de l'allemagne et du japon,
pour l'allemagne ils ont autant d'actionnaires qui touchent des dividendes,de traders,de cadres supèrieurs,de fils à papa.....et beaucoup de misère, je me souviens à Frankfort des escaliers du métro jonchés de gouttes de sang, car c'est là que les drogués se tiennent et se shootent.
et la misère c'est encore plus dur quand il fait froid ( je sais c'est un cliché mais..)
Alors , pour le japon,si il faut en arriver là pour se rendre compte qu'il ne peut pas y avoir de croissance infinie : tous serrés comme des sardines, gros consommateurs de tout (en particulier de thon rouge...ouille, ouille, jean louis) et les 35h c'est par jour!

Écrit par : marion | 21/03/2010

Cricri,

Mon Général à la libération avec l'accord de Maurice Thorez (PCF) et de la CGT a laissé certaines structures économiques et administratives en place pour que le pays puissent se reconstruire et que la France ne soit pas une colonie américaine. Le plan Marshall destiné essentiellement à favoriser les exportations américaines n’a pas été appliqué dans notre pays. Une monnaie pour remplacer les moyens de paiement français avait été même imprimée par les USA. Quant au Berliet dont tu parles, ils étaient fabriqués par les usines Renault. Louis Renault a été arrêté comme colabo en 1944 et est mort en prison avant son procès, sa nuque avait été brisée, avait t-il des révélations à faire ?

Les usines sont saisies, nationalisées et mises en Régie : La régie Renault. Le premier directeur sera Pierre Lefaucheux héros de la première guerre mondiale, nom de résistant Gildas (9 ième sage de la résistance), déporté à Buchenvald.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 21/03/2010

@ Marion : mais au Japon, ils commencent à virer, je crois... la "croissance", même si je n'aime pas ce mot, a des limites.
@ JLC : j'ai failli faire une blague pourrie du genre "t'étais a l'école avec eux ?" mais je ne le ferai pas...

Écrit par : Ju | 21/03/2010

cet hiver à Sète il a fait froid, on aurait pu travailler plus.

hé bien non il n'y en avait pas .... du travail.

Nous sommes la dernière région ou l'avant derniere peut importe, a avoir le taux de chomage le plus élevé.

POur être plus sérieux : qu'est ce qu'on s'instruit sur les blogs.

Écrit par : chargé des commissions | 21/03/2010

Le constat, nous sommes tous d'accord dessus.
c'est sur les solutions pour y remédier que les avis divergent.

Écrit par : marion | 21/03/2010

@ chargé des comm... : l'Hérault c'est à peu près 1000 nouveaux habitants par mois, ceci explique cela, non ? "La misère est moins pénible au soleil", chantait un petit bonhomme que je n'aime pas.
Maintenant, on ne vas pas construire un mur à Balaruc, à la sortie d'autoroute, pour les empêcher de rentrer, les gens...
puis c'est tellement enrichissant...

Écrit par : Ju | 21/03/2010

mais à sète on peut lever les ponts et garder nos arbres !

non plus sérieusement ....

on peut limiter le beton et garder nos vignes

Écrit par : chargé des commissions | 21/03/2010

oh la la 124 commentaires
quel succés ! :)

Écrit par : marion | 21/03/2010

et gardé notre lido, surtout !
il ren reste une douzaine de kilomètres, seulement plus d'une centaine dans toute la France...

Écrit par : Ju | 21/03/2010

oui, Jean Louis, Mon Général a la Libération a passé un accord avec les communistes : je lâche sur ça (avancées sociales) et vous m'emmerdez pas sur le reste (structures économiques patronales ET police !!! )

Comme quoi, des dizaines d'années après, rien n'a changé. le pouvoir lâche un peu quand il se sent encerclé, pour pas que les gens se révoltent, et tout ça se fait avec l'appui des syndicats et des structures politiques existantes.
Sordide Humanité disait Pierrot Desproges ! :))

Écrit par : cricri | 21/03/2010

Pour marion :

mais moi je veux bien qu'on le change le modèle. ça fait juste des dizaines d'années que tout le monde essaye et personne n'y arrive. Les riches sont de moins en moins nombreux et de plus en plus riches n'en déplaise au magazine Forbes, et les pauvres sont de plus en plus nombreux, eux aussi.
Alors on fait quoi ? :))

Vous voulez qu'on fasse moins de social et plus de libéral ? Ce sera encore pire. Vous pensez, chez les Verts-Alters-Bobos, comme je le disais chez le Gabian sans approfondir que les gens sont libres (une vision toute sartrienne) de choisir pour telle ou telle consommation, tel ou tel choix de vie... de prendre le vélo plutôt que la voiture.. etc..

Alors que la réalité est toute différente. je connais un paquet de gens qui sont vachement "déterminés" dans la vie. Pas seulement ceux qui naissent avec un prénom pas français (Eric Zemmour, bisous) ou une gueule d'arabe ou de noir, je parle aussi de ces gens qui gagnent 500-700 euros par mois, des travailleurs "pauvres" comme on dit.
Eux, ils ne sont libres de rien du tout. Ils consomment comme ils peuvent, avec leurs petits moyens. Le choix de prendre le vélo plutot que la bagnole, ils n'en sont aps là car ils ont souvent pas les moyens d'avoir les deux, la cave, le garage et le reste qui va avec...

bref...

on est d'accord sur les conséquences. On ne sera jamais trop d'accord sur les causes. Car si on tombe ok, y'aura plus d'effort intellectuel à faire pour dire tous ensemble qu'on doit changer le système.

Comme disait Rosa Luxembourg : Socialisme ou Barbarie.. :))

Bon, je retourne à mes sites ouèbes ! (faut manger..) :))

Écrit par : cricri | 21/03/2010

tu bosses le dimanche ? C'est pas montrer le bon exemple, ça...
je suis d'accord avec toi sur le fait que des gens partent avec des oouleurs de peau differentes ou naissent dans des familles issues de milieu social différent.
maintenant, (et je fais ma vieille réac qui se répète) l'école est la même pour tous et les diplômes le sont aussi.

Écrit par : ju | 21/03/2010

Ce que j'aime dans les chiffres c'est la précision. notre ami Tonio le sait et ça l'embête bien d'ailleurs.
Donc, cricri, j'aimerais savoir ces riches dont tu parles: à partir de combien on les considère comme riches?combien sont ils? Quel est le montant cumulé de cette richesse?
et les pauvres en dessous de combien sont ils considérés comme pauvres. Quel est leur nombre?
parce que tu seras d'accord avec moi , pour proposer un système économique viable, il faut calculer avec des montants précis et réels avant de commencer à projeter.


PS: on a même vu du socialisme barbare.

Écrit par : marion | 21/03/2010

le probleme, c'est que le seuil de pauvreté n'est pas le même partout... avec 600 euros et des bonbons, je vivais super bien au Laos... j'aurais pas tenu à Paris. Je crois que c'est le PAM qui avait établi un tableau des différents seuils de pauvreté dans le monde, je vais e trouver ça.

Écrit par : ju | 21/03/2010

Restons en France pour conserver le même étalon (étalon = mesure)

Nous sommes riches quand nous ne pouvons pas dépenser tous ce que nous gagnons

Nous sommes pauvres quand tous les mois "en travaillant" nous sommes a découvert sans faire des folies nocturnes.

Après il y a les riches qui ne savent combien ils gagnent

et ensuite les pauvres qui sont désespérés et qui vivent dans la rue

et et et .......

Écrit par : chargé des commissions | 21/03/2010

ok pour conserver l'étalon français

Écrit par : marion | 21/03/2010

Ce soir, le FN est en seconde position dans pas mal de patelins. Comme à Beaucaire, Trebes...

On a libéré la parole avec le débat de Besson. Et voila. :))

Écrit par : cricri | 21/03/2010

Que de blablabla les riches les pauvres le Laos patin et coufin.
C'est l'heure du débat d'idée, les modéles existants sont défaillants certains plus que d'autres.
Soyons solidaires, le service public respecté est l'outil. Mais comment peut-on ne pas participer au développement de la croissance (par opposition à la décroissance...). Pendant un moment on a cru à la social-démocratie Blair et les Allemands l'ont enterrée. DSK se prépare à nous remettre le plat.
Et nous sur le blog des gabians que voulons nous?

PS:L'Allemagne avec ses travers et sa réunification est un pays ou on vit bien et on ne fait pas que travailler. Allez passer un WE à Berlin et vous vous rendrez compte de la vie.
Les Allemands se sont toujours appuyés sur les pays de l'est.
La France rejette les alliances industrielles avec les Allemands,exemple la participation de Siemens dans Areva qui a du partir pour laisser la place à Bouyghes à travers Alstom. Siemens n' a pas attendu longtemps pour s associer avec les Russes et monter une concurrence hors de la CE.

Écrit par : ann | 21/03/2010

Couderc si tu passes par là sache que tu as le bonjour de Commeïnhes et de D'éttore allez bonne nuit.

Écrit par : le medze paille | 21/03/2010

- et pourquoi faudrait-il la croissance à tout prix ? Des villes qui explosent, loin de la talle humaine d'endroits où il fait si bon vivre.
- @ cricri : on a une definition differente de la richesse et de la pauvreté. Les riches, c'est ceux qui peuvent consommer à tout va, s'acheter ce qu'ils veulent quand ils le veulent, les pauvres c'est les autres. Je suis d'accord avec toi... mais encore une fois, la définition n'est pas la même partout. Mais pourquoi ne penser qu'à la consommation ? t'as des endroits où être riche, c'est manger à sa faim, t'en as d'autres, comme ici en Egypte, où c'est pouvoir écraser les autres et les ridiculiser...
les consmmateurs sont finalement prisonniers de cette consommation t la décroissance, c'est aussi ça... un peu de liberté. Après, je sais que tu penses que c'est réac' mais faut aussi penser que si on revenait aux vrais valeurs plutôt que de se référer toujours à clles de l'argent, du profit et de l'envie, de toujours vouloir se comparer au voisin, on serait plus heureux.
@ Ann, c'est pas en jouant es touristes que ce soit un week end ou un an qu'on comprend la vie quelquepart... après, si tu m'invites Berlin, je dis pas non... plus serieusement, il faut plusieurs longues années, il faut une relation partiuliere avec les gens pour comprendre ce quil se passe et surtout comment on vit.
Pour info, Aréva, ici, ils ont un empire, Véolia aussi...

Écrit par : ju | 22/03/2010

Chére Ju je t invite quand tu veux à Berlin.Ton petit truc sur les touristes est un peu méprisant. Je pourrais t'en raconter sur les pays de l'est et le continent américain que j'ai cotoyé pendant des années. Je pourrais te montrer quelques anecdotes sur les nouveaux missionaires qui envahissent ces pays à l'agonie.
Quant à Areva je crois que tu es passée à coté de ce que je voulais dire. Je ne suis pas journaliste je dois mal m'exprimer

Écrit par : ann | 22/03/2010

@ ju
rien à ajouter :)
@ ann
Te voila bien mal placée pour parler de mépris alors que toi même parle de blabla pour décrire les arguments de ceux qui pensent différemment de toi. Le moins qu'on puisse dire c'est que ce n'est pas très respectueux.
Je ne vois pas ce qui te permet de penser que ton point de vue a une quelconque supériorité sur les autres qui te permettrait, à tes yeux, ce ton condescendant

Des anecdotes tout le monde en a. je pourrais pour ma part t'en raconter quelques unes sur certains ardents défenseurs de la solidarité dont le credo est: charité bien ordonnée commence par soi même.

Écrit par : marion | 22/03/2010

@ ann, oui des anecdotes, on en a toujours... mais ce n'est pas en vivant sur place qu'on comprend. On apprend.
Et ça vaut aussi pour les mentalités "régionales".
Je suis comme une éponge, j'apprends à bloc... mais ce n'est pas parce que j'étais la seule étrangere dans mon village, avec mes deux collocs successifs, que j'étais toute la journée avec des laossiens au boulot, que je parlais la langue au point de faire de l'humour et que j'étais invitée à toutes les fêtes que je "comprenais" totalement tout. Je savais des choses, culturellement mais on n'a pas la même histoire, on ne vit pas pareil, etc... et donc non, il y a des choses que même après un an en totale immersion, on ne peut pas comprendre, même en aimant très fort les gens qui nous entourent. Il faut beaucoup plus de temps, il faut se couper de ses à prioris, de ses racines aussi... du moins dans ma vision des choses.
mais je respecte la tienne !
Chouette, pour Berlin... avec eurolines, en plus c'est pas cher !
Pour ce qui est des missionnaires, Kouchner a fingué la coopé'. je ne m'étazllerait pas sur le sujet.

Écrit par : Ju | 22/03/2010

faut lire "flingué" apres kouchner

Écrit par : Ju | 22/03/2010

Il y a quelques semaines la France était recouverte de blanc, aujourd'hui elle est rose ( c'est pas de bonne augure)

Écrit par : zappatore | 22/03/2010

y a du bleu un peu en haut à droite, non ?... du moins vu d'ici

Écrit par : Ju | 22/03/2010

espantée je suis!je suis nouvelle sur ce blog et pour cause je suis nouvelle sur machinnet.je viens de me balader sur les autres blogs de Sète,ça fait peur, vous êtes partout!!ça fait peur,j'exagère ça m'amuse bien :je peux même savoir qui écrit quoi avant de lire la signature!n'empêche,je suis ravie de votre réactivité,de votre culture politique,historique et de la mauvaise foi de certains peut-être un peu trop prévisible
ceci n'a rien à voir:si le front avait appelé à voter à gauche il aurait moins cartonné,en revanche je connais des rpr qui ont voté frêches qu'est qu'il leur a fait raymond?

Écrit par : la piccina | 22/03/2010

Marion quel procés de sale gueule tu me colles( on a l impression de se retrouver sur un autre blog).J'essaie d'exprimer ce que je pense et j'accepte la contradiction. Mieux encore, je la soutiens quand elle est argumentée et intéressante et venant de qui que ce soit. Je suis un citoyen banal et comme mon ton est con descendant j'irai m'exprimer ailleurs.
Ju, hélas les aides venant de la coope française sont depuis longtemps en baisse même si actuellement le phénoméne est accentué. (J ai vu en 87 une AF fermer à Gonaives et reprise inmédiatement par les gringos)

Écrit par : ann | 22/03/2010

nn
c'est toi qui a utilisé le terme de blabla pour qualifier aussi bien mes arguments que ceux de ju.
reconnais que ce n'est pas bien sympathique mais plutôt péjoratif.

Écrit par : marion | 22/03/2010

@ Marion : pas faux
@ ann : baisse de credits, oui, ce n'est pas nouveau.
ce qui arrive avec justement l'arrivée de bonhomme, depuis quelques années, c'est que l'aide au développement passe par des boites privées. La France n'aide plus des états ou des assoss, et par conséquent le peuple, mais aide des boites privées, qui font du bénéfice et tout et tout... et biensûr, cet argent les peuples n'en bénéficient pas.
c'est ça LE changement.
après, pour les "postes", comme on dit, certains vont être réaménagés pour être plurinationaux, niveau culturel et développement, avec nos voisins européens... ce n'est pas si mal de mon point de vue. Apprendre afin à travialler ensemble, échanger autour de la culture, bosser à plusieurs voix sur des projets de développement...
(Bon, puis avoir des beaux Italiens ou Espagnols comme collegues de bureau aussi)
c'est pas plus mal.

Écrit par : Ju | 22/03/2010

Chére la piccina,

Le RPR n'existe plus et l'UMP est loin d'être un rassemblement gaulliste surtout avec certains de ses membres influents issus d'anciens mouvements d'extrêmes droites . Effectivement des gaullistes dont je fais parti, ont voté au deuxième tour Frêche, mais ce vote était surtout un vote contre le camarade Couderc, ancien membre du PCF et dont nous voudrions des explications sur sa présence en Algérie de 1962 à 1971.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 22/03/2010

@ JLC : tu ne lacheras pas la dessus ;-)
pourquoi tu ne lui envoies pas un courrier ou un mail pour lui demander ? peut-être te répondrait-il, non ?

Écrit par : Ju | 22/03/2010

Ju,

Pas besoin, nous nous savons.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 22/03/2010

La presse nationale et les démocrates sociaux nationaux ce trompent ,ils disent que la france est rose pourtant il me semble que Néron a était exclu du rosier.Ne serait il pas Bleu ou jaune?

Écrit par : le medze paille | 22/03/2010

cher JLC mes doigts ont fourché quand j'ai écrit rpr(vraiment!)quand j'ai évoqué couderc,je ne savais pas que je grattais un point de rougne!comme je ne fus jamais au pc,je ne savais pas qu'il y avait été :je ne peux pas tous les connaître.franchement je ne veux pas soufler sur des braises qui à mon avis n'attendent qu'un zéphir pour rallumer un feu qui couve sous un crane gaulliste.adecias

Écrit par : la piccina | 22/03/2010

Les commentaires sont fermés.