Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/03/2010

Si ma tante en avait ....... !

Et si une tempête majeure frappait le bassin de Thau .....

Dans le Midi Libre du Mercredi 3Mars nous avons eu deux regards :

 1 - celui de Monsieur François Commeinhes Maire de Sète qui combattu les préconisations de l’État sur le futur Plan de Prévention (PPRI)

 2 - celui de Christophe Morgo, Conseiller Général qui prépare un ouvrage sur les zones humides et la préservation du littoral.

Aujourd’hui, en prime, chez les Vicomtes de Brageole, vous avez droit à un retour en arrière et un coup de pédale en avant.

Revenons à nos moutons :

Et si une tempête majeure frappait le bassin de Thau .....

A Sète nous avons tout prévu.

Nous avons développé la maison au toit plat. Si l'eau monte, tu montes sur le toit.

Fallait y penser ! Faut dire que nos spécialistes en béton travaillent sur ce projet depuis plus de 20 ans.

A Sète quartier de la Corniche, ils ont éliminé les toits pointus,

Eglise de la corniche 19910311.paint.JPG

 

pour aller vers le toit plat de la Cité-jardin.

villeroy cité jardin SP_A0994 modifié.JPG

Le Jardin sur la photo, aujourd'hui propriété privée, a été rajouté à cité pour préparer la population à l'idée des jardins familiaux.

Dans le cadre de l'agenda 21 (cliquez) qui verra le jour dans 4 siècles, d'où l'appellation typiquement Sétoise d'Agenda 421,(cliquez) des parcelles seront attribuées à des familles qui ne disposent d'aucun terrain privatif.

Ces jardins familiaux auront avant tout une véritable vocation sociale. Ça ressemblera au cabanon de l'époque.

La seule obligation : jardiner bio pour éviter de polluer l'étang de Thau ou du moins ce qu'il en restera.

Car avec les futures Marina, la voile, les huîtres qui meurent, ..... et la tempête majeure qui se prépare, la boucle est bouclée.

Si ma tante en avait, on l’appellerait mon oncle ! et si mon oncle en était on l’appellerait ma tante (Pierre Dac)

PS - pour les poster CLIQUEZ sur les photos

Commentaires

vous le savez : si vous voulez agrandir les photos, cliquez dessus : clic clic comme dirait CRICRI

Écrit par : chargé des commissions | 04/03/2010

faut bien loger quelque part les hauts revenus... :'(

Un vieil ami gôchiste me disait cet aprèm que Commeinhes devrait faire gaffe, quand même...

si une vague venait à frapper Villeroy, il risquerait de perdre une partie de ses meilleurs contribuables.

Et le pognon, il y tient, pépère. Antoine de Rinaldo en a besoin, ça manque.

Écrit par : cricri | 04/03/2010

les hauts revenus vivent aussi sur Saint Clair. la vague ne peut pas les atteindre.

Mais les impots oui ... ils y arrivent à Saint Clair.

Nous avons un projet chez les vicomtes pour protéger l'étang (enfin pour le rayer de la carte) mais nous y reviendrons quand notre bureau d'étude aura terminé.

Écrit par : chargé des commissions | 04/03/2010

Je trouve qu'il a été gentil le maire, il ne les a pas tellement pris pour des cons les étrangers du dehors qui ont achetés à Villeroy. Si il avait voulu, il leur aurait vendu des terrains sous-marins prés de la voie romaine. Et oui la voie romaine elle est sous l’eau à quelque centaines de mètres de la laisse de basse mer, les armées romaines passaient là, avec leurs chars et bien au sec, encore il y avait une sacré marge pour rejoindre la mer. Les amoureux des vestiges, il faut aller la voir, un seul masque suffit, elle est à environ quatre à cinq mètres de fond.

Les sétois le savent, le maire le sait, les poires qui ont achetés ne le savaient pas, tant pis pour eux, leur blockhaus sont invendables, ils serviront de lieux de frayage aux poissons, la nature reprendra un jour ou l’autre ses droits. Parfois il y a une justice sur cette terre d’abord les moustiques et puis les risques d’inondations.

Etonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 04/03/2010

Encore un crétin qui croit qu'il existe une voie romaine au lazaret !
C'est une jetée construite sous HENRI IV formant les prémices d'un port avant celui du môle.
A lire l'histoire de Sète.

Écrit par : branquignol | 08/03/2011

Monsieur Camelio, où est la justice si ce sont les "poires qui ne savaient pas" qui doivent faire les frais de tout cela?
PS: Message personnel: j'adore les pâquerettes!

Écrit par : Kiki Tapioca | 04/03/2010

Pour détruire une église, il ne faut pas être "trop catholique"

Enfin !

Écrit par : roumagnole de sete | 04/03/2010

les poires savaient,kiki
apres tous les articles, expos, tracts, recours, c'est vraiment qu'ils ne voulaient pas savoir
d'ailleurs tant que les recours n'étaient pas entièrement purgés , et il n'y a pas si longtemps qu'ils le sont, les notaires étaient tenus d'avertir les acheteurs des procédures en cours.
Mais ils nous traitaient d'oiseaux de mauvaise augure, prohètes de malheur .....j'en passe

Écrit par : marion | 04/03/2010

Selon le dicton qui préconise de toujours garder une poire pour la soif, je connais un promoteur qui a de quoi se désaltérer jusqu'à la fin de ses jours!
Est-ce que c'est cela qu'on appelle une opération juteuse?...

Écrit par : Kiki Tapioca | 04/03/2010

Oui, tu as raison Kiki, mais ce sont des poires juteuses. Ils n’avaient qu’à demander aux gens du pays, au lieu de faire confiance à la première bande d’escrocs venus. Nous leur aurions dit qu’avant l’étang de Thau était une lagune et que la mer laissait juste un passage recouvert d’eau de temps en temps ce qui permettait aux agathois de revenir d’Agde par la plage.

Maintenant ils ne leur restent plus que de lapider le maire qui a permis cela. Ce même maire, candidat à l’époque a signé des deux mains, une pétition pour le respect du site, entre le premier tour et le second de sa première élection. J’étais présent à côté de lui quand il a affirmé ce document, c’était un mercredi, à la porte du marché, celle qui donne sur la rue Alsace-Lorraine. Il faudrait faire un appel pour retrouver le document.

Etonnant ! Non ?



PS : Message personnel : je le savais, nous l’effeuillerons ensemble.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 04/03/2010

Pour se préserver de tout cela, nous venons de créer la première république libre & submersible celle de l'Île de Rouquayrol !!!

Le groupe est sur Facebook : le président à vie est Dominique de Loupian...
il reste quelques marocains de libre dont celui de Ministre basseleur de poufre,...

Il y a aussi des postes à pourvoir d'ambassadeur : à la Pointe, aux Halles, aux Onglous & à Villamande!!!

nous attendons les candidatures...

http://www.facebook.com/group.php?v=wall&gid=352101729928

Radase sauvé des Eaux!

Écrit par : Marsyas2 | 04/03/2010

Mr Camélio il n'y a pas que les estrangers de dehors qui ont acheté, il y a beaucoup de Sétois de SETE et j'en connais un paquet. Il est vrai que s'il y a une grosse tempete comme en 1999 (je crois) tout ces gens auront les pieds dans l'eau.. Mais Cher Monsieur avaient ils le choix, c'était ça ou partir de SETE. Ou alors demander aux gens de St Clair (après révision du P.O.S.) de partager leur terrain

Écrit par : Zappatore | 05/03/2010

@ cricri

S'il y a une vague en plus des contribuables, c'est des électeurs qu'il perdrait

Écrit par : Zappatore | 05/03/2010

et le nombre d'appartements à vendre en ville?
Ah bien sur si tout le monde veut la villa avec piscine...et pas cher, bien entendu, il va falloir aussi combler le canal et l'étang.
tant pis pour les joutes , hein loulou?

Écrit par : marion | 05/03/2010

la petition je l'ai
tiens en attendant pour vous occuper :
http://cartelie.application.developpement-durable.gouv.fr/cartelie/voir.do?carte=PHE&service=DDEA_34

http://www.herault.equipement.gouv.fr/IMG/pdf/FicheSete_cle0341ce.pdf

la crue en 1982 était déja de 1,18 NGF
mais depuis bien que commeinhes a dit que ça ne se passerait pas en méditerannée(il doit penser que c'est un lac), le niveau des mers s'élève comme vous le savez certainement

Écrit par : marion | 05/03/2010

Et oui Marion, ce n’est pas moi qui l’ai dit : « Les cons, ça ose tout, et c’est même à ça qu’on les reconnaît » et « Le con est un imbécile qui n’a de cet organe, ni la profondeur, ni la saveur ».

Etonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 05/03/2010

glou, glou, glou.
Un jour, ils auront la piscine mais plus la maison.
Dans 20 ans avec les embruns, l'humidité et tutti quanti, ces baraquettes ne vaudront plus un clou.
Ils ne faut pas jeter la pierre qu'aux acheteurs (dont je ne fais pas partie). Les vendeurs, promoteurs et spéculateurs sont de remarquables marchands de chansons.


Adessias

Écrit par : fabrice | 05/03/2010

on va dire en résumé que les acheteurs qui se sont cru malins pensant faire une bonne affaire sont complices des élus et promoteurs qui ont massacré un des derniers endroits naturels du lido et ont fait prendre des risques énormes aussi bien à la sécurité des habitants qu'au portefeuille du contribuable qui est bien sur, en cas de sinistre, celui qui met la main à la poche.
Les uns pour s'en mettre plein les poches, les autres pour avoir, comble de la réussite sociale: la villa avec jardin(!!) et le top: avec piscine.
Des fois Frêche il a pas tort :)

Écrit par : marion | 05/03/2010

Loulou,

Je ne vois qu'un avantage, regarder les joutes du haut du "Murano", mais il faudra venir avec des barques.

Marion et Fabrice,

On ne peut pas dire que les prometteurs ont floué les acheteurs. Ils leur avaient promis une maison les pieds dans l'eau, ils l'auront au-delà de leurs espérance.

Les corses, ils connaissent cela déjà depuis longtemps. Ils ont trouvé une solution pour sauver des vies humaines. Solution pas trop catholique mais très efficace.


Etonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 05/03/2010

OUI vous avez raison pour l'eau mais ....

pour les jardins il en faut de l'eau, le prix des fruits et légumes produits sous les tropiques sont cher, il faudra les faire pousser chez soit pour faire des économies d'échelle et financer les impots locaux.

Pour les joutes sans problème devant le Murano le lundi de la saint louis avec finale au journal télévisé de 20 h

Écrit par : chargé des commissions | 05/03/2010

Oui les corses ont raison, si on avait fait ça quand Mr Marchand a fait monter des résidences sur la montée des Pierres Blanches on en serait pas la ??? ON PEUt COMMENCER pAr la cA
RRIERE DE RAMASSIS

Écrit par : Zappatore | 05/03/2010

tout le monde est d'accord qu'il faut faire sauter tout ça, mais chacun préfère que ce soit le collègue qui y aille

Écrit par : marion | 05/03/2010

Ma chère Marion vous permettez que je vous appele Marion, votre commentaire n'engae que vous meme

Écrit par : Zappatore | 05/03/2010

ça va de soi

Écrit par : marion | 05/03/2010

je me demandais pourquoi il fallait des marocains libres? "maroquins" peut-être?

Écrit par : la piccina | 05/03/2010

Piccina che è tu è la prima volta che sei nel sito

Écrit par : zappatore | 05/03/2010

Je m'excuse Piccina, je ne veux rien savoir, mais je suis heureux de converser avec une compatriote.. Grazie

Écrit par : Zappatore | 05/03/2010

ne pas confondre
- glisser dans la picina de villeroy
- et pisser dans la glicine du roy

Écrit par : roumagnole | 05/03/2010

Je connais un adjoint au Maire qui chez lui a transformé sa baignoire en piscine.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 05/03/2010

Voila un sujet qui fait couler beaucoup d'eau!

Écrit par : fabrice | 06/03/2010

Le texte de la pétition que commeinhes a signé :

TOUCHE PAS A MON ENVIRONNEMENT

Pétition à M. le Maire de Sète
Les personnes sous-signées disent :
STOP au bétonnage du lido

NON à la ZAC de Villeroy
OUI à un parc urbain sur le triangle de Villeroy

... 

Écrit par : Marion Devineau | 06/03/2010

Merci Marion d’avoir retrouver la signature de François Commeinhes alors simple citoyen qui reniera sa parole et sa signature la semaine d’après, dés qu’il a été élu.

Je pose la question, est-ce que l’on peut faire confiance, dans n’importe quel domaine à quelqu’un qui adjure aussi rapidement et dont la signature n’a aucune valeur ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 06/03/2010

Etonnant! non?

Écrit par : fabrice | 06/03/2010

Cher Mr Camélio vous avez tout a fait raison quand vous posez la quiestion : faut il faire confiance a quelqu'un qui renie sa parole. Moi je dis non mais le peuple Sétois (du moins une partie) s'en fout la preuve il a été élu une seconde fois

Écrit par : Zappatore | 06/03/2010

La réponse a ton étonnement mon cher zap est en partie dans le texte de la pétition

Écrit par : marion | 06/03/2010

Chers Amis, il est 8 H 23 et je viens de lire le journal Municipal (Midi libre) les commentaires que nous faisons sur le triangle s'avèrent justes. Il y a de l'humidité qui remonte et certains cloisons se fissurent, certains commencent a se poser des questions .... .

Écrit par : Zappatore | 07/03/2010

Bonjour Zap et Cie

Nous prenons note et nous envoyons notre R.S.F (reporter sans figure) sur les lieux pour enquête.

Nous n'avons pas encore reçu le journal de propagande ...à suivre

Écrit par : chargé des commissions | 07/03/2010

Quand la mer monte, j'ai honte, j’ai honte
Quand elle descend, je l'attends,

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 07/03/2010

A marée basse
elle est partie hélas

Écrit par : chargé des commissions | 07/03/2010

elle est partie où ?

Écrit par : ju | 10/03/2010

ou on ne sait pas

mais avec un autre ça c'est sur

Écrit par : chargé des commissions | 16/03/2010

Branquignole,

La voie romaine ne passe pas au Lazaret et je ne vois pas ce que vient faire Henri IV (1653 - 1610) dans cette affaire, tu es un vrai Ravaillac de l'histoire.

http://www.ot-sete.fr/sete_histoire_photo_navires_peche_pecheur_quai_midi_canal_royal_joutes_louis_it-rubrique-70-FR-SETE.html

Il faut reconnaître et c'est du sérieux que tu es un vrai banquignole.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 09/03/2011

Branquignole,

"Afin de favoriser l’exportation des produits du Languedoc, le projet de la création d’un port avait déjà été envisagé et Henri IV en avait pris la décision le 23 juillet 1596, mais le projet pour diverses raisons n’a pas abouti."

Il ne faut pas confondre un projet et une réalisation. Il ne faut pas confondre aussi le cuisinier secoue les nouilles et le cuisinier se noue les......

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 09/03/2011

Doublement crétin :
- Sur le site de l'office du tourisme, il ne précise pas de voie romaine (qui était au nord de l'étang de thau) mais de vestiges sous l'eau.
- De plus l'histoire de Sète, c'est le livre qu'il s'agit - collection privat- écrit entres autres par Jean SAGNES et Alain DEGAGE, professeur d'histoire à l'université de PERPIGNAN.
La culture n'est pas que sur internet !

Mais les remplaçants, tu ne les connais pas, n'est ce pas ?

Écrit par : branquignol | 09/03/2011

Triplement crétin :

Donc si je comprend bien, ce que nous voyons en plongeant à 3 métres de fond devant Villeroy et non dans un livre n'était pas une voie romaine, je n'ai pas parlé de la Via Domitia. Il est certain toutefois que ce n'était pas les vestiges d'un projet avorté du Lazaret.

Je ne connais pas les remplacants mais tu dois les connaîtres comme disaient les inconnus car ne traitent les autres de crétin que ceux qui non point de science.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 09/03/2011

sciences

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 09/03/2011

Pour éclairer ta lanterne, les travaux ont commencé en 1698 et terminé en 1605, faute de finançement des états du Languedoc (l'histoire se répéte).
Deux moles ont été lancés par 5 métres de fond (que certains confondent avec une voie romaine). L' endroit pouvait abriter dix à douze vaisseaux.

Salutations.

Écrit par : branquignol | 09/03/2011

Pardon, travaux arrêté en 1603.

Écrit par : branquignol | 09/03/2011

Les commentaires sont fermés.