Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/10/2009

A Sète Monsieur François Commeinhes se fabrique une majorité stalinienne

Lors de sa conférence de presse, il a dit :

"A sète dès que je lève les bras ça suscite des remous. (.....) Ce sont les 15 esprits chagrins qui tous les mercredis viennent défiler devant la Mairie."

note des VDB : d'ici qu'il interdise le marché du Mercredi .... !

Commentaires

Il en a qui se font acclamer quand ils lèvent les bras.
Ce n'est pas son cas, mais bon:au moins cet homme est-il conscient que quand il lève les bras, ça suscite du chagrin...

Écrit par : Kiki | 02/10/2009

Pourtant ce n'est pas quand il les lève, mais plutôt quand il les baisse pour mettre ses mains dans nos poches et nous prendre notre argent honnêtement gagné pour le distribuait notamment aux gens du FC Séte et du club de la Pointe courte, dont il a été vigilant envers leur gestion où il ne ressort apparemment qu'il n'ya pas eu des malversations mais que des fautes des gestion ( même conférence de presse).

Depuis 9 ans, il ne s'en était pas rendu compte. Il est vrai qu'il a appris le métier de Maire sur le tas et qu'il est nettement plus doué pour mettre en perce les tonneaux de la fête de la bière que pour le contrôle des finances communales et des SEM associées.

A chacun sa spécialité; il y a des matières où on a un sens inné et d'autres pas. Pour ces dernières, on a beau bachoter comme une bête et ça n'arrive jamais à rentrer.

En un mot comme dit Murielle Robin : « ça n'imprime pas ».

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 02/10/2009

Il vaudrait mieux parler du coude que du bras....

Écrit par : marion | 02/10/2009

il faudra qu'on m'explique comment "on tire la ville vers le haut" en y construisant des villas comme celles de Villeroy et Le Murano, toujours au même endroit.

Idem sur le sport de haut niveau, bradé à des incompétents comme Mimile ou Lolo pour le foot ou au Gargantua de Montpellier pour le volley et le water-polo. Ou est la "mise en valeur" de la ville, là ?

Je n'ose même pas aborder la question du pognon qui, avec ces gens là comme le chantait Brel, a fait irruption un peu partout.


Sinon, c'est toujours "Le Maire de tous les sétois" qui devait parler, nan ?

Écrit par : cricri | 02/10/2009

....et laisse le centre ville se délabrer.
le comble du chic pour Mr Commeinhes: béton et palmier ! en sétois : piche qui veut faire genre.


et pour la petite histoire qui fait rire, enfin façon de parler, c'est moi qui ait vendu le mobilier extérieur que Mr Commeinhes trouve si joli (il sait pas encore que c'est moi) sauf que je me suis fait planter par le "décorateur" : 8000 € de chèque impayé
ça commence bien le haut de gamme à Sète

Écrit par : marion | 02/10/2009

"on tire la ville vers le haut"

Qu'il ne la tire pas trop haut car les finances des sétois sont de plus en plus basses

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 02/10/2009

pinaise, c'est clair !
pense a ceux qui paient la taxe d'hab et qui vivent même pas à Sète +++VDM+++

Écrit par : ju | 03/10/2009

Les commentaires sont fermés.