Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/08/2009

S.A.L.S.A. = Sète Amérique Latine Semaine Artistique

Femmes d'Amérique Latine

du 18 au 25 Septembre 2009

PROGRAMME : CLIQUEZ SUR CHAQUE PAGE POUR AVOIR UN AGRANDISSEMENT

Films - Livres - Conférences - Débats - Expositions

SALSA.jpg
SALSA 001.jpg
SALSA 002.jpg

 

Commentaires

je suis contente de voir que vous avez récupéré votre poste au syndicat d'initiatives ;-)

Écrit par : Ju | 01/09/2009

@ ju

tu sais dès que je mange 4 macaronis gratos, je suis obligé de faire un peut de promotion ... pour celui qui m'invite.

ça s'appele "gameler" ... et avec les exemples que nous avons autour de nous, gameler ça va devenir une pandémie

bisou'sss

NB - pour le coup de pub à Salsa c'est pour faire plaisir à mon toubib que j'aime bien (il m'a fait cadeau de la franchise du la visite)
Si mon pharmacien veut me faire cadeau des franchises sur les boites de médcaments, je suis capable de lui faire la pub sur les préservatifs.

Écrit par : chargé des commissions | 01/09/2009

et tu crois qu'il en donnerait, des capotes, ton pharmacien, si on lui fait de la pub ?

Écrit par : Ju | 01/09/2009

Ho les capotes gratuites ... nous n'en manquons pas !
- municipales
- cantonales
- nationales et et et ect ....


ça serait mieux de bénéficier de la franchise sur les boites de medicaments

Écrit par : chargé des commissions | 01/09/2009

chez Carglass, on ne paie pas la franchise ! peut etre peuvent-ils t'aider !

Écrit par : Ju | 01/09/2009

Moi les capotes je les achete d'occases,crise oblige et je gagne en plus la franchise et elles sont plus goutteuses d'après mes copines,alors je suis gagnant sur tous les points et à tous les coups.

Écrit par : le medze paille | 02/09/2009

?????
elles mangent des capotes, tes copines ????
????
c'est des capophages ?

Écrit par : Ju | 02/09/2009

Vu ce soir El ultimo Elvis et voici ce que je voudrais dire :
très beau film sobre. La phrase clé du film est dite par le père à sa fille "il faut aller au bout de ses rêves". La fausse piste qui entraîne le spectateur vers le conflit familial interne est là pour expliquer le caractère d'Elvis, en "montrant" et non en "disant". Elvis aime sa famille (sa mère, sa femme, sa fille), mais va jusqu'au bout et c'est une belle leçon de vie qu'il donne à sa fille. Sans un mot en trop.
Je me demande si le dialoguiste à penser à faire mourir la mère dans l'accident ? Qu'aurait alors fait Elvis ? aurait-il renoncé à son rêve pour s'occuper de sa fille ?
Excellent film donc. Merci à vous de nous l'avoir présenté

Écrit par : claude muslin | 28/03/2013

Les commentaires sont fermés.