Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/06/2009

Alors les Vicomtes on dort ..... Rien sur le FC Sète ?

Alors les Vicomtes on dort ..... Rien sur le FC Sète ?

Telle est le verbatim de "Ann" dans les commentaires.

"Ann" n 'est d'ailleurs pas la seule personne qui nous reproche de ne pas rentrer dans le trou.

Et bien non ! Nous n'y entrerons pas ! Le Conseil de Sécurité des Vicomtes de Brageole à dit NON !

Parce que nous le Samedi Soir on n'aimait bien entre vicomtes aller voir le Footballe Clube de Sète et ensuite aller manger 4 Spaghettis avec des encornets dans un resto sur l'avenue de la Gare.

Il y a suffisamment de journalistes professionnels et de blogs politiques pour traiter la question de l'avenir du FC Sète.

Donc amis Sétoises et Sétois informez vous. Mais ne comptez pas sur nous.

Et puis nous n'étions pas invités à la conférence de presse de Monsieur Le Maire de Séte donc acte.

Par contre ce matin dans le Midi Libre cahier 2 page 9 nous avons appris qu'il y avait une grande messe à Montpellier pour le FC Sète S D F (vous avez tous compris que SDF ça veut dire Sud de France)

Le Dieu vivant a même précisé qu'une quête serait organisée à la fin de la cérémonie.

 Donc allez y nombreux ...... et versez pour nous.

 Amène.

 

fc sète Frêche midi libre 12062009.jpg

 

Commentaires

Vous n'avez pas tort. Ne nous "rat besson" pas à heureux de voir ce club "s'anfosso hé" aussi piteusement. Les dauphins sont une institution. Mon père me chantait cette chanson qui doit en rendre quelques uns nostalgiques. "Les voici les voila les dauphins de Sète ..."
Dans les années 80 le club avait déjà été lessivé à l'eau de "J.v.l" par un président homonyme à l'actuel.
Franchement, avec toutes les conneries qui s'accumulent, la farce est en train de virer au cauchemar.
Note humoristique : si vous lisez les tags concernant cet article je vous parie un apéro au social que vous pourrez en accorder certains.
Adessias

Écrit par : fabrice | 12/06/2009

Ouf. Enfin comment peut on manger quatre spaghettis et quelques encornets sans parler du fcs
"Les voici les voila les dauphins de Sète ..."

Écrit par : ann | 12/06/2009

dernière minute :

quelqu'un m'a dit qu'il avait entendu dire que quelqu'un avait dit que la quête serait bonne et que le FC sète allait repartir en national.

Écrit par : roumagnole | 12/06/2009

Il a bien fait Francisco de tomber amoureux de Georgio. Ils sont mignons tout plein sur la photo de ML les deux tourtereaux. Georgio veut l'embrasser sur la bouche (sans la langue) et Francisco dit non pas la première fois. Mais déjà son petit sourire dégage une complicité amoureuse et un désir profond. Je pense qu’il donnera plus au second rendez vous si c’est pour de l’argent.

Etonnant ! Non ?

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 12/06/2009

Tes informations sont bonnes Moi aussi je me suis laissé dire que M. Salerno reprend le club en CFA 2 et qu'il allait monter une grande équipe. Il n’a pu avoir Cristiano Ronaldo qu’il c’est fait souffler à quelques euros prés par le Real de Madrid, mais il essaye d’acheté Kaka. Nous ne sommes pas dans la merde.
Il faut le prévenir au mécène, des rumeurs courent dans le monde du foot que certains reprennent des clubs pour blanchir de l’argent comme faisait Dédé La Sardine *. Moi j’y crois pas, pour le real nous savons d’où vient l’argent, le Roi serait un supporter inconditionnel de ce club.


*André Guefi Compagnon de route d’Adolf Dassler, le fondateur d’Adidas, Guelfi et l’allemand se partagent tous les ballons, maillots, shorts et chaussures de sport de la planète à l’exception de ceux des USA. En fréquentant le Comité International Olympique, le CIO, Dédé sent tout de suite l’odeur de l’argent. Il comprend que le muscle et la sueur ouvrent un double marché. Celui du sport lui-même, mais aussi celui du pétrole, du gaz ou du béton.
Ami indéfectible de Juan Antonio Samaranch, ancien secrétaire d’Etat aux Sports de Franco et président du CIO, Guelfi peut rencontrer « tous les décideurs du monde »… Dédé devient même le pilote privé de Samaranch : « C’est moi qui avance les frais. Je ne demande qu’une seule chose à Juan Antonio, me présenter à ses interlocuteurs. Après ? Je me débrouille directement avec eux pour faire du business ». Le CIO devient alors la clé mondiale, le passe-partout qui permet à Dédé d’accéder, surtout alors dans les pays de l’Est, à des dirigeants puissants mais inabordables. Business aussi avec des dictateurs comme les généraux grecs ou l’argentin Videla, auquel Guelfi va organiser, en 1978, une parfaite Coupe du monde de football.
Les commissions, les cadeaux, le business avec des dictateurs, c’est ce qu’aujourd’hui il nous raconte sans trop chercher à fayoter auprès d’Eva Joly.

C’est beau le sport quand c’est bien fait. Etonnant ! Non ?

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 13/06/2009

Si vous voulez en savoir un peu plus sur Dédé La Sardine :

http://www.bakchich.info/article4043.html

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 13/06/2009

Si vous voulez en savoir plus sur Dédé La Sardine :

http://www.bakchich.info/article4043.html

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 13/06/2009

Je fais entièrement confiance à G.Frêche.
Je suis certaine qu'il ne va pas engager à la légère l'argent du contribuable qui lui a été confié.
Il va donc se renseigner complètement sur la manière dont sera, a, et a été géré le FC Sète.
On va enfin savoir: OU EST PASSE L'ARGENT ?
ET pourquoi, ni le maire, ni le comité de surveillance, ni les présidents n'ont rien vu.
J'ai hâte de savoir.

Écrit par : Marion Devineau | 13/06/2009

Moi aussi Marion j'ai entièrement confiance au petit jésus soviétique et à la poupée qui tousse.
Moi aussi Marion j'ai entièrement confiance au Pape qui a dit mettez le préservatif à l’index, c’était un conseil majeur sur le pouce pour préservez la vie humaine.

Etonnant ! Non ?

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 13/06/2009

Au conseil de sécurité des vicomtes.
Bien joué on se régale

Écrit par : ann | 13/06/2009

Comme on dit, on met une pièce et c'est parti...

Écrit par : fabrice | 13/06/2009

Fabrice,

Ta formule me plait.

Elle résume entièrement la situation. Si nous mettons seulement 1 seul Euro sur le FCS que cette euro vienne de la région, du département de l'Agglo. Argent qui est issu également de nos impôts. Demain, par petits paquets que ce soit en subventions pour que le club accède aux niveaux plus hauts ou pour combler des déficits que personne n'aura vu CE SERONT DE NOUVEAU MILLIONS D'EUROS QUI SERONT ENGLOUNTIS PAR CETTE DANSEUSE.

Sète est un gros village. Elle n'a pas les moyens d'avoir une équipe professionnelle. Sète est une ville morte, une ville dortoir.

Où sont ses industries ?
Où en sont les ports de pêche et surtout de commerce ?

Les pêcheurs gagnent leur argent chez nous et le dépense dans les villes et villages alentours où ils vivent. Il n’ont plus les moyens d’habiter Sète que ce soit par la cherté des logements que par la charge écrasante dans un budget que représente les impôts locaux.
Les sétois vont faire leurs achats à Montpellier où dans les zones commerciales, notre Maire en tête qui donne l'exemple de ne pas ne faire pas vivre le petit commerce local.

Etonnant ! Non ?

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 14/06/2009

tout n'est pas fini selon Midi libre d'hier (déclaration de Monsieur Michel Tauler)

On va peut être sauver nos "4 Spaghettis avec des encornets" du samedi soir après match.

Comme disait ma mère : Merci Mon dieu

Écrit par : chargé des commissions | 16/06/2009

AQUI SIAM MAY !

Escampez le FCS ça ferra sa de moins à payer,et les vicomtes irront voir le Social.

Écrit par : le medze paille | 19/06/2009

Attention il y a des empêcheurs.
Vous allez voir ce que vous allez voir

Écrit par : ann | 23/06/2009

@ ann

ha ha ha
et alors !!!!!!

Écrit par : roumagnole | 23/06/2009

et alors on attends!!!

Écrit par : ann | 23/06/2009

Les commentaires sont fermés.