Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/03/2009

il y a SMIR ...... et SMIR !

Et voilà maintenant qu'à Sète nous avons deux S.M.I.R. (s)

- Imaginé par les Vicomtes de Brageole

SMIR 1 - Service Média d'Information Rapide

- créé par l'Administration Municipale

SMIR 2 - Service Municipal d'Intervention Rapide

Nous sommes aujourd'hui paré pour jouer au jeu de l'oie.

Allez jetons les dés .........

 SMIR 1 :

Nous arrivons sur la place Aristide Briand nous contemplons le magnifique Kiosque à musique,

 kiosque 1 002.jpg

le lendemain nous flânons sur la place et que voyons nous ... ho stupeur ....

bassin dégueulasse, pelouse arrachée, et caca de chien .....

esplanade interdit aux chiens 003.jpg

esplanade interdit aux chiens 002.jpg
esplanade interdit aux chiens 001.jpg

question à SMIR 2 : dans quelle case du jeu de l'oie devons nous aller ?

photo collection vicomte de brageole

16:36 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, propreté urbaine | Tags : sete, smir, place arisitide briand | Lien permanent | Commentaires (4) |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Notre Maire grand amateur de culture et de vins du sans doute à ses origines paysannes devient un adorateur du jeu de l’oie. Divertissement qui n’a rien à voir avec le jeu du canard des légionnaires si ce n’est que Commode était un empereur romain.

En fin stratège, il s’est dit : si elles ont sauvés en - 390 av J-C Rome et son capitole de l’invasion barbare du gaulois Brennus, en réveillant de leur cris les soldats des légions romaines pourquoi ne réveilleraient-elles pas l’esprit civique à Sète.

Les descendants de ces romains sont en grande majorité des sétois par leur origines et les barbares viennent toujours salir leur cité quoique en dise le chef des vigiles de la ville, descendant de barbare lui-même.

Si nous nous fions à l’histoire, Rome a quand même du pour faire lever le siège, payé tribu de 1000 livres or à Brennus qui a truqué les poids. Les sénateurs firent remarque, Brennus jeta son glaive l’ajoutant au contrepoids de la balance et dit « Vae Victis » (malheur au vaincu). Il ne faudrait pas que cela se renouvelle chez nous et que la sauce coûte plus que le poisson comme nous savons le dire en fin gourmet..

Outre la propreté de la ville cette histoire nous fait réfléchir sur plusieurs analogies que nous trouvons avec la ville de Sète. En premier lieu nous parlons de Rome en ville dont les habitants sont affamés par le siège (de la cité pour les esprits de mauvais goûts). A Sète ce sont les impôts locaux qui affament les citoyens. Secondement malgré la faim au ventre les habitants de Rome nourrissent les oies grandes gueules du Capitole qu’ils adorent. A Sète aussi nous avons le ventre creux et nous nous nourrissons le football club et ses dirigeants depuis presque cent ans. La comparaison s’arrête malheureusement là aucun espoir de sauvetage de la cité, tout au contraire ce club depuis ces origines coule financièrement notre ville.



Etonnant ! Non.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 04/03/2009

Pourquoi tu t'insurges ? Sur le panneau c'est écrit "Interdit aux chiens", c'est pas marqué "Interdit aux cacas de chiens"..

Écrit par : le gabian | 05/03/2009

Hé gaby tu ne vas pas t y mettre, il y en a assez avec baptistin

Écrit par : le chargé des commissions | 05/03/2009

Hé ,Gaby et Loulou le mot CACA et à moi vous n'avez pas le droit de l'utiliser.
Caca boudin,vous pouvez et en plus ça rime avec.......BAPTISTIN.

Écrit par : le medze paille | 09/03/2009

Les commentaires sont fermés.