Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/02/2009

A Sète il nous manque des ophtalmologistes

bouteille gaz 001.jpg

 Photo collection vicomte de brageole 

 

Y a t il la guerre des services .... pour la propreté de la ville de Sète.

 Il ne s'agit pas d'un attentat, cette bouteille de gaz est orpheline depuis l'incendie rue de Tunis il y a environ 3 semaines.

 Personne ne l'adopte ni l'aglo-CABT, ni la ville de Sète .....

 Ce n'est pas des services de nettoiement qu'il nous faut,

mais des ophtalmologistes

21:27 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Nature/Environnement, propreté urbaine | Tags : sete, cabt, nettoiement, optalmologiste | Lien permanent | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Il faut embaucher encore du personnel communal et surtout des Chefs de services, cela ira bien mieux.

Si mes souvenirs sont exacts le slogan d'une des campagnes électorales de notre Maire était "Séte ville propre" ?

Oui mais j'oublié ce n'est pas la faute des services municipaux,les sétois sont sales naturellement.

Dans une administration, quand il y a des lacunes dans le traitement d'une mission. On remplace la tête de chaque service concerné.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 25/02/2009

Jean Louis ,il te l'a dit le Maire "qu'il ni peu rien".Ou alors c'est le gars qui s'est prèsenté au cantonale qui a repris du service avant à l'ère de François premier ce gars là aprés le passage des agents renverssait les conteneurs d'ordures pour discriditer la municipalité de l'époque,le plus bête c'est que c'est lui après qui était envoyé pour les ramasser car il faisait parti du service.Il a peut etre une revanche a prendre qui sait?

Écrit par : le medze paille | 25/02/2009

Medzepaille,

Alors à Séte, si je comprends bien tout tourne autour des ordures. Moi je lui fait plus le bisou à M. le Maire depuis que les conteneurs débordent devant ma porte, que les voitures stationnent où cela est interdit en vidangeant leur moteur à même la rue en pente et que pour rentrer chez moi il a fallu que j'abandonne les bottes pour les cuissardes. Quand je parts le matin pour aller au bureau, tout le quartier crois que je vais à la pointe pêcher la daurade.

Il y a même des estivants qui m'ont pris en photo, ils croyaient que chez nous il y avait des terre-neuvas.

Mais enfin je préfère habité où je loge malgré ces inconvénients que sur la nouvelle ligne Maginot du lido.

Pour en revenir à nos brebis, je comprends pourquoi on m'a traité d'ordures de sétois.

Tu ne m’as pas répondu au sujet de ton déguisement pour le carnaval, cousi. Donne le bonjour à ta fiancée. On t’a reconnu par ta bonhomie.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 25/02/2009

Les commentaires sont fermés.