Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/02/2009

Aujourd'hui c est Mardi gras ..... et si on refaisait le Carnaval à Sète !

 C'est bon pour le moral

C'est bon pour la convivialité

 C'est bon pour l'économie

 Mais c'est ringard et populaire. A Nice, Menton, Dunkerque, Rio ..... il n'y a que des Ringards.

A Sète le carnaval a été rayé de la carte des animations .......

mardi gras à matemalle.jpg
Photo Collection vicomte de brageole
peruche SP_A0615.jpg
Cricri et le Gabian déguisé en Perruche

23:27 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Animation, Blog, Economie, Loisirs/Culture, Traditions | Tags : sete, carnaval, corso, mardi gras | Lien permanent | Commentaires (15) |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Tu as un jour de retard Loulou, c’était hier le mardi gras Aujourd’hui nous sommes le mercredi des Cendres.
Pour les catholiques, le mercredi des Cendres est un jour de pénitence qui marque le début du carême. Il a lieu le lendemain du Mardi gras, et est le 1er jour du Carême. C'est une fête mobile.
Le terme pénitence peut se résumer en trois actions : la prière, l'aumône et le jeûne. Le but essentiel est de se préparer à la fête de Pâques, résurrection du Christ. C'est une manière concrète pour le chrétien de s'unir à Jésus Christ, qui lui même a jeûné 40 jours dans le désert pour se préparer à sa mission, celle de sa mort et de sa résurrection. C'est aussi l'occasion de se détacher de tout ce qui éloigne de Dieu, c'est pourquoi le jeûne n'est pas toujours sous sa forme "privation de nourriture", mais peut être plus large. Aussi, se priver de nourriture permet de mieux prendre conscience de ce que tant d'êtres humains sur Terre vivent au quotidien, et rester dans une attitude d'accueil : que le prochain en difficulté ne nous soit pas étranger. En effet, saint Jean dit dans sa Première Lettre « Si quelqu’un possède des richesses de ce monde et, voyant son frère dans la nécessité, lui ferme ses entrailles, comment l’amour de Dieu demeurerait-il en lui ? » .Dans les premières communautés chrétiennes, ce qui était mis de côté par ceux qui jeûnaient était redistribué aux pauvres.

Tu vois, nous de sommes pas si éloigné de nos frères musulmans ou juifs. Les trois religions monothéistes, juive, chrétienne et musulmanes, dont créés par les sumériens pour remplir le même but, celui de couper les humains de l'ignorance et les porter sur le chemin de la connaissance.
Pour être encore plus précis, il existe une autre religion monothéistes née la fin du XVIIIe siècle, en Perse, c'est le bahaïsme un mouvement religieux dissident du chiisme, sous la conduite du Shaykh Ahmad-i-Ahsa’i.
Bon pour revenir au carnaval, je n’ai jamais connu cela à Séte ?
Nous avions seulement le corso qui est un défilé de char se déroulant sur un circuit avenue Victor Hugo, quai Vauban etc..
Le nom corso vient de l’italien est veut dire cours ou promenade publique. C'est un rituel italien,le le soir ou le dimanche de faire la passagiata (promenade) sur le corso. C’estc omme nous quand nous faisions la rue Gambetta, on avait rien inventé. Le corso est un spectacle de rue que je regrette autant que toi, mais ce n’est pas le carnaval.

Le carnaval si tu veux le connaître c’est autre chose. Je te conseille Dunkerque si tu veux rester en France, Cologne si tu veux dires bonjour aux germains ou Venise mais là c’est plus sohistiqué et moins populaire, moi c'est pas celui que je préfére.Le carnaval, on aime ou on aime pas c’est un peu les Saint Pierres que nous faisions avant si ce n’est que le nombre de participants est plus importants et que les gens sont déguisés. C’est au moins trois jours de chants, de danse, de mangeailles et de beuveries. En un mot une fête d’imbriagoune. D’ailleurs le mot carnaval vient de carne (chair) et val (avaler) parce que l’on mange beaucoup chair pendant le Carnaval pour se dédommager de l'abstinence imposée pendant le Carême . D'après le calendrier religieux, le carnaval débute à l'Épiphanie (le 6 janvier), date qui marque la fin des fêtes de Noël et s'arrête le mardi gras, veille du début de la période de carême.

Le carnaval c'est aussi l'occasion de se moquer des puissants, en contrefaisant leurs attitudes, leurs défauts ou en se servant des déguisements comme vecteur. Si on organise un carnaval à Séte je suis d'accord, je me déguise en Garcimore.

Etonnant non !

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 25/02/2009

bizarre que personne n'aborde le caramantran pardon pour l'orthographe mais c'est aussi le carnaval

Écrit par : larvineva | 25/02/2009

et ramplanplan papetta ciblau ... et ramplanplan papetta ciblau ... et ramplanplan papetta ciblau

et voilà !!!!!

Écrit par : le chargé des commissions | 25/02/2009

Lavineva,

Tu trouves bizarre que personne n’aborde le Caramantran mais toi tu le fais si bien. Le paillasse que nous martyrisons en le faisant sauter en rythme et en chansons, en tendant le drap tirait aux quatre bouts par des carnavaleux (comme l’on dit chez les Chti) pour enfin ultime outrage le faire brûler à la fin de la fête. Tu remarqueras que là aussi nous retrouvons le car de carnaval et de carne.... voir l'article supra.

Tu y as pensée, bravo, cela prouve que tu es une sétoise pertinente, peut-être noblesse oblige du quartier haut ? Enfin nous l'espérons. Déjà j’avais remarqué tes talents d’observation et de mémoire pour Fonfon.

Pour le Caramantran l’idée met venu au marché, car j'en ai croisé pas mal. Mais c’était écrit de bon matin. Comme quoi l’avenir n’est pas toujours réservé à celui qui se lève tôt.

Mais dans tes écrits une chose me choque. Je suis le seul à avoir pondu, si on met de côté les poules à lunettes. Tu dis personne, comme je ne suis pas Ulysse non plus le doute m’habite (tiens il y a longtemps que je ne l’avais pas sorti celle là. Elle est comme mon épouse vieille mais elle me fait toujours ….); ou bien tu a une haute estime de ma modeste personne ce que humblement je te félicite en reconnaissant en toi la femme au goût certain; ou encore ce qui est plus méchant, tu ne me calcules pas me trouvant trop naze. Enfin dans les deux cas je ne peux que te donner raison..

Du coup je change de déguisement. Je serais en poule à lunettes au carnaval, cela me convient mieux je suis tcheugade (phonétique).

Etonnant ! Non.

1) PS : Je préférerais t’aborder plutôt (Michey aussi) que le Caramantran surtout si tu es
blonde à forte poitrine.

2) PS : (...)

3)PS : J’ai encore changé, je me déguise en Mickey le symbole de l’Amérique (USA) deux grandes
oreilles et une petite queue.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 25/02/2009

Dans notre belle cité ce n'est pas ce qui manque les Paillasses et les Caramantrans et raplamplan papetta ciblau,es aqui qu'arriva lou bio.

Écrit par : le medze paille | 25/02/2009

sur la photo n° 1 il y a trois personnes déguisées ....
allez ! cherchez !
1 -
2 -
3 - vous ne le trouverez pas il n'est pas de Sète

Écrit par : le chargé des commissions | 25/02/2009

Medzepaille,

En quoi tu te déguises ?

Je me suis laissé dire que ton ami Jean-baptiste sera en ver lent, ça peut lui permettre de retourner sa veste à la fraÎche.

La majorité de nos élus seront en jouteur du pont de la civette .Il y en a qui ont de la chance. Cela va être facile pour eux un blanc, un canotier et pas de maquillage, ils ont pas de figure.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 25/02/2009

Pour éviter de lire les longues histoires de Monsieur Camélio Jean Louis vous pouvez aller directement sur :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil.

Écrit par : lecteur libre | 25/02/2009

Un lecteur peut-être pas si libre que ça ?

Cela sera ma seule et unique réponse. Car on n’a jamais fait d'un âne un cheval de course et Je ne veux entrer dans une polémique stérile. Quand on a des outils, l'on a l'intelligence de s'en servir. Sur le net il n'y a heureusement pas que Wikipedia qui est une encyclopédie interactive et où j'ai écrit ou enrichi des articles.

La mémoire a elle seule n'a pas la capacité d'enregistrer tout et le savoir est la résultante de ce que nous n'avons pas oublier.

Il serait malheureux d'avoir une bibliothèque extraordinaire à portée de main et de seulement la contempler.

Le but est de trouver rapidement l'information qu'il faut au moment où il l'a faut. C'est le principe de base de tout écrivain, journaliste, chercheur etc. Eux citent parfois les sources qui les ont aidé à écrire leur ouvrage. Je le regrette un blog n'est pas fait pour ça, j'ai quand même parfois cité des auteurs, relis moi si tu as appris à le faire.

Dans le même ordre d'idée, je me sers pour compter des chiffres arabes, faut-il quand je fais une opération mathématiques cités mes sources ?

Je ne suis pas comme la municipalité qui des oeufs, de l'huile, du sel, de la moutarde et qui n'arrive pas à faire une simple mayonnaise. Ces composants nous coûtant une fortune en impôts locaux.

Moi quand j'ai les ingrédients, je m'efforce de réussir le plat et même parfois si il ‘en manque un.

Tu diras à ton petit chef quand tu te mettras au garde à vous devant lui les jambes tremblantes qu'il trouve autre chose plus intelligent cela le changera et nous feras rire un peu.

Ta petite phrase « vipéreuse », sous le couvert de l'anonymat, me fait penser aux lâches qui jettent une pierre et partent en courant pour ne pas se faire frapper.

Mais tu m'as fait plaisir l'enchaîné alimentaire. C'est ce que l'on appelle au stand de tir aller au résultat, et la j'ai mis les cinq balles au centre, merci.

Au fait moi c'est une négresse que j'ai pas un nègre, tu vois même là nous n'avons pas les mêmes goûts.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 25/02/2009

J'ai oublié bicéphale puisque tu es Hermès avec la tête de Thanatos. Tu aurais du nous la faire hier, c'était mardi gras, nous t'aurions brûlé à la fin, comme c’est la coutume et tu ne serais pas aujourd’hui nuisible puisque tu serais entrain de passer le Styx. Je ne souhaite une bonne recherche sur le net, elle sera facile je t’ai donné les mots clés.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 25/02/2009

Fan des pieds, il ne manque plus que le goulamas et la maméta.
Au lieu de polémiquer regardez plutôt le carnaval de Rio.
Là au moins on retrouve le sourire ( et la vue).
Quant au carnaval à Sète, on l'a a chaque fois que l'on nous dit que les impôts augmentent à cause de la gestion des prédécesseurs ( en fait ce sont les même qu'en ce moment non?).
Je ne fais pas de politique car je ne vote plus à Sète.
Le constat que je fais est que le nombre d'habitants n'a peut être pas changé mais, ce ne sont pas les mêmes.Il n'y a aucune perspective de travail sur Sète.Une grosse partie des 25-45ans s'est expatriée pour trouver du travail. Nos enfants ne seront plus que des touristes. J'ai eu la chance d'investir dans un appart sur Sète mais ayant des racines corses, je me reconnais maintenant plus dans l'âme de cette île que dans celle de notre presqu'île. La faute à marchand qui voulait virer les ouvriers de Sète, la faute à François qui a eut pour plus gros défaut d'être honnête et de vouloir satisfaire tout le monde et également la faute à Commeinhes qui au lieu d'essayer de garder les jeunes sétois ici , fait les beaux jours des spéculateurs en construisant une immense maison de retraite sur des salins qui dans 10 ans sera en zone inondable.
Pourquoi j'ai écris tout cela me direz vous ?
C'est juste que ma pensée est la suivante : la spécificité sétoise n'existe plus.Quand les sexagénaires nous auront quitté le chagrin faî ta mala sera bon à mettre aux oubliettes.
C'est pour cela que quoique certains en pensent, les vicomtes sont un peu le club des frites du web. Et encore merci pour cela.
La devise des corses est celle là " un peuple accomplit a besoin d'avancer". Au lieu de polémiquer messieurs, soyez adeptes de la galéjade et soyez constructifs.
Merci loulou.
Adessias.

Écrit par : fabrice Anselme | 25/02/2009

Merci fabrice

comme on dit à Sète : Aqui oï

Loulou (comme tu dis)
mais vicomte de brageole (aussi)
et bien sur assisté par son Conseil de Sécurité

Écrit par : le chargé des commissions | 25/02/2009

Fabrice tu as tout à fait raison,la chanson Chagrin n'a jamais était autant d'actualité que de nos jours,Sète à perdue son ame et tout ce qui faisait sa spécificité j'en parlais dans un billet.Même notre bel accent reconnaissable entre mille disparait,avant quand on traversait la rue Gambetta le samedi elle paraissait longue on n'arretait pas de dire bonjour et de discuter avec un et l'autre il fallait 1 heure pour arriver au bout aujourd'hui on la traverse en 3 mn et on ne connait personnes.C'est peut etre a force de la nettoyer elle a rétréci.C'est vrai c'est ringard mais c'était Séte et ceux qui y sont venus y sont venus pour ça aussi.
Bref Fabrice il nous reste nos souvenirs que l'on ne nous prendra pas.je te donnes rendez vous pour la fete de la JLS que je ne gagnerai pas et on en discutera entre deux ou trois pastis.

Amitiés.

Écrit par : le medze paille | 25/02/2009

Mais ou sont les carnavals d'antan, avec OLIVA, Buzer (Dicresenzo) les majorettes du Barrou etc. Viviement que ca recommence

Écrit par : René BUONOMO | 16/03/2009

c'est trop populaire un carnaval.

A miami ça n'existe pas !!!!!

Écrit par : le chargé des commissions | 16/03/2009

Les commentaires sont fermés.