Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/02/2009

plus ringard que nous tu n'existes pas

Pour faire plaisir à Medze Paille restons Sétois et parlons de notre culture :

les Joutes.

Voilà une photo des années 60 que j'ai déjà diffusé sur Fache Broute et qui a fait fureur.

Fureur le mot est faible

C'est la jeune équipe de la Jeune Lance Sétoise :
C'est pas beau ça en tenue de gala ....

Convivialité, bénévolat, amitié, tout était de la partie comme aujourd'hui.

En partant de la Gauche de la photo avec une numérotation de 1 à 10
qui est sur la photo
- à toi medze
- à toi Jean Louis

Ne regardez pas fache broute (facebook), car les noms ont été diffusés.


jeune lance sétoise.jpg

Commentaires

Aqui oy ! C'est étrange chers vicomtes ils avaient tous la même taille,pourquoi ce n'est plus le cas aujourd'hui?
C'était plus régulier,ou c'était une feinte pour changer de fonctions durand les tournois,un coup jouteur,un coup jurés,un coup rameur,et ramasseur de pavois et de lance ou embarquement à moins qu'a cette époque c'etait déjà la même personne?

Écrit par : le medze paille | 17/02/2009

Ce n’est pas évident, en plus je suis tcheugade. Cela fait quinze jours moins cinq dans la rue je reconnaissais pas mon cousin Mimi (Le beau-père de boule). Mais je joue le jeu tant pis si je me plante.

Babar le 4 ou le 2 l'autre étant un de ses frères dans un sens Farfaïllelle le 2 et Babar le 4 dans l'autre Babar le 2 et le roi Farouk le 4.

Le baron le 1

Dédé Maximin le 3

Minal avec les lunettes le 7

Le 8 Richelieu

Le 10 Loulou Talano

Le 6 Pugliano

Le 9 Cebe

Le 5 robert lietard

Si j'en ai trois qu'est ce que je gagne ?

Aussi avec les mariages consanguins vous vous ressemblez tous.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 17/02/2009

t'as richelieu de bon donc 8 Louis d'isernia

Écrit par : le chargé des commissions | 17/02/2009

Si vous en avez trois vous gagnez un tour de nacelle avec Morizot à la barre ce n'est pas rien.Si vous ni allez pas je prendrai votre place si vous le permettez bien sur.

Écrit par : le medze paille | 17/02/2009

Le 4 René Tognetti

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 17/02/2009

je vous donne le 1 : Nicolas Strina

Tous les jours un nom

Pour le 4 : faux

Écrit par : le chargé des commissions | 17/02/2009

5 cebe 9 betti

Écrit par : larvineva | 18/02/2009

Le 10 c'est un Talano. C'est pas Elian il était trop jeune à l'époque. Loulou Talano tu m'as dit non. Il reste Alain et Roger (l'anglais). Alain il a mon age donc là il devait avoir environ 16 ans environ. Aller je dis Roger. Si tu peux donner l’année de la photo, cela aidera dans les déductions. Les années 60 cela va du 1/01/60 jusqu’au 31/12/69.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 18/02/2009

Alors Jean Louis ,vous l'avez gagné cette balade en nacelle avec le monsieur des Joutes?
Il me semble qu'il est sur la photo,sans la casquette évidemment.

Écrit par : le medze paille | 18/02/2009

Medzepaille,

Là tu me déçois ou alors tu as laissé les commandes à ton cousi de Montpellier.

Ce n’est pas une casquette, ni un béret, ni un chapeau claques ou non, ni un haut-de-forme c'est un canotier. C'est fait en paille.

Ce qui me rappelle mon grand-père maternel Louis scannapièco dit gagnougagne pas le bitumier le père de Guangui c’était son cousin germain. Donc Gagnougagne en napoliti-sétois (en italien piano piano) cela veut dire doucement doucement,.Ce surnom lui avait été donné quant il rejoignait le port de pêche en passant par les quatrevingt son panier d'osier, contenant ça gamelle et des vêtements de rechange au cas où, à la main et qu'on lui demandait par politesse : On y va Louis, il répondait gagnougagne.


Bon je m’éloigne, pour revenir à mon Papé (ma petite fille m’appelle Papé, pas Papi, je suis pas encore chti) il disait à l'égard de ma Mamè née Congetta Mattia (mais que l'on a toujours gardé) : " Tu travaillerais pas du chapeau de paille d'Italie" et il rajoutait d’un air de deux airs "c'est une calabraise, là bas les bêtes à cornes, c'est les escargots" Puis ses yeux bleus d’azur, ornaient en leur coin de sel marin résidu des embruns de veille, comme par magie souriaient mais paradoxalement le reste du visage restais immuable . Un jour si j'ai le temps je vous raconterais comment il avait fait fuir la bande des foulards verts qui sévissaient dans les quatre-vingt

Tu es vraiment un Medzepaille, celui dont tu parles et qui en plus porte le canotier mais en guise d’aura comme un saint, ce ne peut pas être un pointu il aurait été au Pavois d'or. A l’époque de cette photo il n'y avait pas encore de mercato r. Logiquement tu dois retrouver que des gens du quartier haut et des pêcheurs (Marine, Souras, Perrière etc., puisque l'amicale des pêcheurs séte môle n'avait pas encore été créée.

Allez encore un essai le 5 Jean-Marie Avalonne. Et puis je crie Sébe, Sébe

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 18/02/2009

Larvinéva à raison :

9 betti alphonse dit fonfon betti

bravo

pour l'année je date environ 62/64. nous sommes tous de 44/45 sauf un qui est bcp plus jeune

Écrit par : le chargé des commissions | 18/02/2009

je vous donne le 2 (c est le plus jeune)

2 = kélé = François betti

Écrit par : le chargé des commissions | 18/02/2009

En tout cas c'était le bon temps !
allez parlons en du bon temps

Écrit par : le chargé des commissions | 18/02/2009

Excuses moi je me suis mal expliqué,je sais que le couvre chef des jouteurs est un canotier,mais il me semble que derière tous ces beaux jouteurs il y a un petit sur l'hospitalet avec une casquette comme à son abittude le seul à la porter durant les tournois ou les déffilés avec la visière devant le nez.Je dis ça parceque l'on m'a dit que c'était un personnage incontournable des joutes Sétoises et qui a oeuvré sans compter pour la tradition des joutes .C'est juste pour t'aider dans tes recherches,et te faire gagner un tour de nacelle avec Lui.
Je suis toujours preneur si tu ni vas pas.

Écrit par : le medze paille | 18/02/2009

Je ne vois pas, effectivement en arrière plan entre le n°7 et Loulou une tête nue apparaît, mais je ne distingue pas le petit à casquette. Alors Loulou nous voulons le nom de l'intrus et du petit à casquette, si il existe sur la photo.

Quant au tour de nacelle, tu serais venu huit ans avant je t’aurais fait faire avec plaisir un tour de vedette entre Marseille et la frontière espagnole. Malheureusement le médecin des Aff-mar (affaires maritimes) m’a débarqué en 2001 en tant que professionnel pas comme plaisancier. Il s’est rendu compte que j’étais tcheugade.

Remarque, je fais comme à Montpellier, tu serais venu un quart d’heure avant tu aurais mangé avec nous.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 18/02/2009

Quand je verrai Kellé, je lui dirais en plaisantant qu'il n’avait pas une fatche broute à l’époque. Remarque la viéquiaille nous a fait devenir plus ou moins broute. Si vous aviez eu la couleur, on avait un indice de plus il a le teint foncé.

Et dire que les mézois disent que les Betti sont de là bas !

La Granière serait de Mèze ?

Non, nous la revendiquons. Si elle est de Mèze, je suis de Charleville-Mézières (08) et je vous autorise de m’appeler le sanglier des ardennes.

Rendons à César ce qui est à César et à Jean-louis ce qui est aux autres. Depuis quelques temps je lis qu’un amusant troubadour qui a fait des chansons rigolotes et plaisantes il est vrai : vous saurez tout sur le zizi, vaisselle cassée c’est la fessée - vaisselle foutue pan pan cucu ; déclare dans un journal national avec reprise par les journaux locaux : Georges Brassens était jaloux de moi vu la hauteur de mes textes.

Je pense connaissant le gary que c’est du second degré. Sinon M. Pierre Perret je vous retire mon estime. Je ne viendrais plus manger le cassoulet chez vous et je raconterais à l’unisson qu’il y avait meilleure pitance chez Georges qui n’a jamais su cuisiner.

Dans le même ordre d’idée la phrase célèbre qui suit est bien sétoise et non mèzoise puisqu’elle a été attribuée à la Granière, on ne joue pas avec l’histoire. La Granière durant un voyage en train entre Séte et Montpellier lors d’un arrêt avait posé cette question à sa soeur en contrefaisant l’accent pointu « Où sommes t’on ? » et cette dernière se penchant par la vitre ouverte pour lire le nom de la ville inscrit sur le panneau de la gare avait répondu avec notre bon accent de Séte (pas de mèze) « à Bagages » en prononçant BagaGES et en accentuant le S final.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 18/02/2009

Rectificatif de la plus haute importance coté Uniform Lima Tango Roméo Alfa séparatif Sierra Echo Charlie Roméo Echo Tango.

Ce n'est pas La gGranière et sa soeur, mais la fille de la Granière et sa mère (la Granière).

Scusi on écrit trop vite et nous relisons pas

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 18/02/2009

Jean Louis,Ha baste ,quiaquaroune,scase gaste, c'est pas bien écrit mais je suis sur que tu as compris,ma IBROUNIAT.

Écrit par : le biju masqué | 18/02/2009

n° 3 = André Rouve
N° 4 = Robert Bancilhon

Écrit par : le chargé des commissions | 18/02/2009

Titouille j'aurai du le voir. La tête me disait quelque chose, je pense ne pas l’avoir connu à cet age là, Mais Christophe lui ressemble à part les oreilles décollées. Je comprends maintenant pourquoi il a la barbe et les cheveux mi long, Vous aviez déja un des plus grands champions, le professeur, dans vos rangs.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 18/02/2009

Jean louis,tu n'as donc pas attrapé le pompon et de ce fait tu n'as pas gagné le tour de nacelle avec Mr Morizot.C'est Balaud, je crois que tu ne t'imagines pas ce que tu as manqué;un moment inoubliable avec un personnage incontournable du milieu des joutes Sétoises qui a donné sans compter pour notre beau folklore petit reproche il ne porte pas le canotier pourquoi?Lui seul le sait.
Dommage.

Écrit par : le medze paille | 19/02/2009

5 = Jean claude Anselme

Écrit par : le chargé des commissions | 19/02/2009

Pour Jean Claude Anselme, là je suis impardonnable. C’est le seul qui m’appelle Loulou en me donnant l’accolade.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 19/02/2009

6 = Jean Bardy
7 = Roger Rolland
8 = moi
9 = Fonfon betti
10 = damain ou après demain

Écrit par : le chargé des commissions | 19/02/2009

Jean Louis et "méquous"tu le connais?
Je te donnes un indice,il est sur la photo.
Loulou state site.

Écrit par : le medze paille | 19/02/2009

Hé les joutes à Sète ce n'est pas que le quartier haut et la Jeune Lance il y en a d'autres non;le PO,la LSS etc.....et j'allais oublier le capo de capés l'incontournable Michel.

Écrit par : le medze paille | 19/02/2009

Medzepaille,

Des morveux j'en ai connu et j'en connais encore. Mais ils ne sont pas sur la photo. Les 6 et 7 je ne connais pas ou alors de vue.

Il faut dire qu'entre la génération de loulou et moi il y a 6 ans de différence, jeune c’est une différence énorme. Et de plus je suis un ancien exilé économique. Dés l'age de 18 ans et demi, j’ai pris un billet à Frantour pour visiter le pays d'abord des lorrains puis des savoyards, des Chti ,des bretons,des charentais maritimes, des normands, des marseillais pour revenir à la case départ sans les 20 000 francs à l'age de 36 ans. Quand je suis parti je ressemblais plutôt (et Donald aussi) à Astérix et maintenant je me rapproche D’Obélix en plus petit, normal.


La mélancolie et le ressenti de l'immigré, je connais, j'ai donné. Ne jetez pas la pierre aux berbéres je suis derrière comme disait le bon vieux Georges en parlant de la femme adultère.

J'aurais du rentrer à la mairie comme on dit chez nous, mais malheureusement je chantais faux l'internationale.

Maintenant je serais chef de service, J'aurais ma carte de l'UMP en poche. Mes enfants travailleraient avec moi, dans le pire des cas dans un autre service municipal ou annexe. Ils habiteraient un bel appartement d’HLM livré neuf pour eux.
Mais pas à la ZUP François pas les petits quand mêmes §

La ZUP c'est pour les autres. Je ne veux pas parodiée une phrase de J.P.S. dans huit clos en écrivant cela, sinon ne faudrait-il pas beau voir.

Je te rassure je n’ai aucune pensée acariâtre. J’ai toujours eu mal au dos et ce handicap m’a malheureusement empêché d’apprendre à être un virtuose de la révérence. Après des soins à Balaruc, je vais à nouveau tenter la chose. Je ne plaisante pas cela peut servir si un jour je croise pas le vent mais la Reine d’Angleterre, sûrement par hasard, pas sur le pont des arts, mais sur le quai de la République. Je rendrais cependant grâce à Eole si le vent fripon laisse en place son jupon.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 20/02/2009

le n° 10 est ..... martin castanier, le fils de sissole (ne pas confondre avec titole)

Écrit par : le chargé des commissions | 20/02/2009

Titole c'était un gitan (caraque) petit et malingre, noir de peau ou de crasse. On ne l’a jamais véritablement su. Il était craintif. Il avait peur de tout. Je pense que des imbéciles lui avaient fait des misères pour rigoler. Il était souvent devant le bazar sétois, ne pas confondre avec cousette le père de La plume. Titole il avait fait l'armée avec mon feu oncle le Zazou (menottes ou Cacafouïa)). Mon tonton il lui donnait toujours des petits sous pour qu'il puisse manger et boire un coup. Il ajoutait des vêtements chauds l'hiver. Le Congre aussi était généreux avec lui, il lui disait souvent tient cousi. Je ne l’ai jamais entendu parler Titole, je ne pense pas qu'il était muet. Puis un jour personne ne l'a plus vu, il est mort comme il avait vécu, en silence. C’était un sétois Titole.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 21/02/2009

Je pense que Sissole est une variante de sossole. Ce terme était employé dans la marine de pêche sétoise quand elle était à voile pour un bateau qui n'avançait pas par manque de vent.

Ex : Il a fallu prendre la nacelle, ramer pour ramener le poisson à la marine. Le moure de porc a fait sosolle et est resté en rade foraine.


Une pensée me vient quand on parle de pêche ou poisson. M. Midi libre hier 0/20,. Il a fait un article sans documentation fiable. Je proposel es fiches techniques suivantes :

Implantation

Le Rouget barbet de vase partage la même aire de répartition que le Rouget Barbet de roche. Il est présent de la Manche jusqu'au sud des côtes Marocaines, sur la méditerranée et la Mer noire.

Mode de vie

Ce poisson fréquente les fonds vaseux et sableux ou graveleux. Il vit à des profondeurs variables qui vont de 10 à 500 mètres, mais se trouve souvent entre 100 et 300m.
Le Rouget-barbet se nourrit de petits animaux (crustacés, vers et mollusques) qu'il parvient parfois à sortir des fonds une fois détectés à l'aide de ses barbillons.
Sa maturité sexuelle intervient vers l'age de 2 ans et fraye dans des eaux peu profondes.

Nom scientifique : Mullus barbatus
Famille : Mullidés
Autres noms : Rouget de vase, Rouget de fond, rougié - Anglais : Red mullet
Poids maximum : 1 kg
Longueur maximale : 30 cm (moy. 15 cm)
Durée de vie : ?
Période de frai : Avril à Août
Ponte : 100 000

Le Rouget-barbet de vase ressemble au Surmulet à part la partie frontale de la tête qui est, chez le Rouget, plus abrupte. La bouche porte 2 barbillons sous la lèvre inférieure. Son corps est à dominante rosée avec parfois une seule ligne longitudinale plus marquée tout le long du corps. Contrairement au Rouget-barbet de roche (Multus surmuletus), plus grand, celui-ci ne porte pas plusieurs bandes sur sa longueur. Les flancs de ce poisson de fond portent des reflets argentés, et son ventre est blanc. Il arbore parfois des marbrures bien visibles .
Les nageoires sont teintées de rouge et de jaune. La 1ere nageoire dorsale est incolore.
A noter qu'il existe aussi le Rouget-Barbet du Sénégal (Pseudupeneus prayensis) qui est orné de bandes transversales et qui est présent de l'Afrique tropicale à l'entrée de la Méditerranée.


Pêche

Il est de plus en plus difficile de trouver des individus qui correspondent à la taille légale de capture. Aussi il convient sans doute de prêter une attention particulière pour préserver cette espèce !?!

Vous pouvez le pêcher dans des eaux calmes, dans la bordure côtière ou au large, et sur des fonds sablonneux et/ou vaseux (estuaires).

Il est possible de pêcher le Rouget-Barbet à la calée, à la dandine légère ou à la palangrotte. Ce poisson sera sensible à des esches telles que les vers, les crevettes ou à la chaire des moules et coques.

Attention : Il existe une taille légale de capture


Taille légale à respecter



Grondin perlon

Nom scientifique : Trigla lucerna
Famille : Triglidés
Autres noms :
Poids maximum : 6 Kg (1,5 Kg en moyenne)
Taille maximale : 75 cm (moyenne 50 à à 60 cm)
Durée de vie : 8 ans
Période de frai : Mai à juillet
Ponte : ?

Grondin gris

Nom scientifique : Eutrigla gurnardus
Famille : Triglidés
Autres noms :
Poids maximum : jusqu'à 1 kg
Taille maximale : 45 cm
Durée de vie :
Période de frai : avril à août
Ponte : 200 000 à 300 000





Grondin Perlon et Grondin gris
Pas bien grands mais de grands bavards

Description

La famille des Triglidés dont font partis les Grondins ont des caractéristiques spécifiques. Ils ont deux nageoires dorsales, dont la 1ere qui est épineuse, est plus courte que la seconde qui est à rayons mous. Les membres de cette famille ont aussi la faculté de provoquer de groudements sourds à l'aide de leur vessie natatoire, d'ou le nom de Grondin. Outre ceux présentés ici, il existe aussi le Grondin canard (Trigloporus lastovisa), le Grondin rouge (Aspitrigla cuculus) et le Grondin lyre (Trigla lyra)
Le Grondin Perlon, dont la couleur est dans des tons bruns/orange et parfois complètement rougeâtres, a des nageoires pectorales longues qui vont jusqu'au niveau de la nageoire anale. Il est armé au dessus de chaque nageoire pectorale d'un piquant. Dans la grande famille des Grondins, celui-ci possède une tête plus allongée.
Le Grondin Gris a, sur sa ligne latérale, des écailles plus grandes que sur le reste du corps avec sur chacune un piquant central. Son corps est généralement plutôt dans les tons gris-bruns, avec des variantes allant du brun clair au gris foncé. Il présente sur sa 1ere nageoire dorsale une tache noire, bien visible..

Implantation

Les Triglidés (ou Grondins) peuplent toutes les mers. Le Grondin Perlon et le Grondin Gris ont a peu de chose près la même répartition géographique. Le Grondin Perlon est présent de la Méditerranée à la mer Noire, et il est possible de la rencontrer de la Norvège jusqu'à la Mauritanie. Le Grondin Gris est lui aussi présent de la méditerranée à la mer Noire mais on le trouve aussi au nord de la Norvège, sur le sud de l'Islande et aux abords du Maroc.




Mode de vie

Le Grondin Perlon vit dans des profondeurs allant de 20 à plus de 200 m, sur des fonds sablonneux vaseux, voir ceux tapissés de graviers.
Il se nourrit essentiellement de petits poissons comme les sardines et sprats, d’alevins de toutes sortes. Si les jeunes s'aventurent parfois prés des plages, le Grondin Perlon est considéré par certains spécialistes comme une espèce assez rare.
Le Grondin Gris apprécie les profondeurs comprises entre 19 et 150 m. Il fréquente les mêmes fonds que le Grondin Perlon, mais il n'est pas rare de le trouver sur des fonds rocheux. Il se nourrit de petits poissons et de petits animaux trouvés sur les fonds. En été, il s'approche des côtes jusqu'à pénétrer dans les estuaires. Sa maturité sexuelle se situe vers 3 ou 4 ans, soit quand il mesure entre 18 et 24 cm.

Pêche



On peut estimer que si la famille comprend une centaine d'espèces réparties sur toutes les mers, les Grondins ne sont pas menacés. Pourtant au fil de nos recherches, nous découvrons des mentions faisant état d'une certaine rareté pour plusieurs d'entre eux (!?!)

Si la chaire du Grondin Perlon est trés appréciée ici et là, il est sans doute nécessaire de préserver les petits sujets afin qu'ils deviennent de beaux et bons poissons.

Je rajouterais aux fiches techniques des trouveurs (non des chercheurs) de l'IFREMER que le grondin gris et ce que l'on appelle la cabote chez nous et qe l'on trouve sur nos cotes une autre variété de grondin rouge à la tête plus pointu que l'on appelle pinaoù phonétiquement pinawou. Le rouget barbet quand il est pêché est de couleur verte, à l’air il vire tout de suite au rouge




Bien les identifier M. Midi Libre c'est pas des cousis, c’est comme nous avec avec les montpelliérains. Nous, nous sommes des encornets et eux c’est des calamars ou des pisseurs.

Écrit par : Jean-Louis CAMELIO | 21/02/2009

Les commentaires sont fermés.