Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/02/2009

BUDGET : La capacité d'autofinancement de la ville de Sète a été restaurée .....

Avant c'était la faute à François Liberti, François 1°
Aujourd'hui pas de chance c'est la crise mondiale .....
La dette est passée de 68 à 74 millions d'€
Avant sous François Liberti François 1° les frais de personnel représentaient 48.5 % du fonctionnement.
Aujourd'hui la masse salariale est raisonnablement controlée elle représente 57 % du fonctionnement.
et alors ? et alors ? a part ça ....... (pour tout savoir cliquez sur la vidéo)

15:00 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, Economie, Politique | Tags : sete, budget, conseil municipal, liberti, commeinhes | Lien permanent | Commentaires (7) |  Imprimer |  Facebook | |

Commentaires

Chers amis vicomtes, je vous trouve très gentils dans votre critique du règne de François II dit Le Petit ou « le Chtio » si il était du nord de notre beau pays. En effet aux frais de personnel s’ajoutent l’immobilier, le mobilier l’informatique, le parc auto, les consommables etc.… Nul ne peut employer des fonctionnaires ou des contractuels sans leur donner les moyens d’accomplir leur missions. Cela est une évidence. Le grand argentier passant pour l’occasion de Di rinaldo ; nom et famille ne faisant aucunement partie de la noblesse calabraise, ni italienne, et cela ni avant, ni après l’unité et encore moins d’une des branches françaises ou européennes, en De rinaldo. Adoubé sûrement lors de sa prise de fonction de grand chambellan (Camerarius en latin), on le suppose. Et oui vanitas vanitum, et omnia vanitas comme l’on dit au quartier haut. Je suis certain m’en donne décharge.

Une politique dite de droite et une autre dite de gauche s’opposent en notre belle France. Je ne veux pas citer Esope, mais chacune a son pire et son meilleur. L’homme politique est là, sinon la place aurait été laissé à un quelconque fonctionnaire, pour prendre des décisions courageuses même si elles vont souvent à contre courant de l’opinion de l’instant. Il se doit d’être un visionnaire. L’exploit de François II dit le Chtio c’est d’avoir pris le pire de chacune de ces options pour faire sa politique et ceci sans aucune envergure ni conviction, si ce n’est se maintenir à son poste par la réélection et dans l’espoir secret d’accéder à des postes nationaux avec sa seule et unique préoccupation de faire carrière en politique de façon égoïste et non constructive. L’inflation des impôts et taxes locales ainsi que la mise sous tutelle de notre ville aux mains du maire de Frontignan notre minuscule voisine par le biais de l’agglo sont laes conséquences cinequanum de ce genre de comportement

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 01/02/2009

Il est lourd lui !
Tu as raison ne cite pas Esope et continu plutot de visiter les Echopes.

Écrit par : le biju masqué | 01/02/2009

Les échopes ou les estaminets ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 01/02/2009

Les bars !

Écrit par : le biju masqué | 01/02/2009

Jean louis tu me donnes beaucoup de travail ce soir.

Enfin :
- pour les décisions courageuses, à chacun son courage, a chacun son rang.
- par contre pour la communication-mensonges (bonne pour les attrapes mouches)je n'adhère pas du tout.

bonne soirée
loulou

Écrit par : chargé des commissions | 01/02/2009

Loulou, il n'y a pas de communication-mensonges, c'est le contribuable qui parle. Il en a assez de payer pour les erreurs de nos dirigeants locaux de n'importe quel bord.

@++

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 01/02/2009

A certains ont des regrets?

Écrit par : le medze paille | 02/02/2009

Les commentaires sont fermés.