Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/11/2017

les milliardaires à Sète "ça se précise" !

sete,marina,igi,port de plaisance

La Marina sétoise pour milliardaires c'est pour bientôt !

vous recherchez un emploi ? préparez votre  CV !

pour tout savoir cliquez       ici

 sete,marina,igi,port de plaisance

25/10/2017

Concours de photos pour l’expo « Wanted » sommier des arts Sète

sete,christophe euzet,depute,7eme herault

Dans le cadre de la nouvelle expo photos des « Wanted » sur le sommier des arts des halles de Sète,  expo mise en scène par Robert Canault, coproduite par les artistes 0 bar et associés, le soviet du pastaga et les vicomtes de brageole, nous recherchons une photo wanted de Monsieur Euzet député de la 7ème de l’Hérault.

Cette photo doit nous permettre d’identifier le député de la 7ème   

La photo sera prise dans un lieu sétois

  • La prise sera un buste de face et de profil
  • La photo devra nous parvenir avant le 15 Novembre 2017 par mail sur vicomtedebrageole@orange.fr.
  • Sur le message le candidat précisera : « je l’ai vu ! voir sa photo en pièce jointe ».

Le gagnant se verra remettre une photo de son prédécesseur Sébastien Denaja.

A vos marques, prêts ? photo ! 

sete,christophe euzet,depute,7eme herault

 

21/10/2017

Le verbatim du blogosphère « sur la privatisation de la propreté sétoise décidé par le conseil de Sète Agglo Paul François et les autres »

Ce matin devant le marché en dessous l’endroit ou « yavait la pendule ! »

  • Mandroune « quand est ce que l’opposition sétoise va arréter de dire que l’Agglo Paul va encore payer pour les sétois ? merde ! tant qu’on peut piquer dans la poche des roitelets de l’archipel on va pas s’en plaindre ! non ? »

 

  • Arapète « je comprend pas que les élus de frontignan ne prennent pas position ! ils sont élus pourquoi ? pour regarder passer le TGV qui ne passe pas ! »

 

  • La Gavachouna « et Canovas le maire de Balaruc les Bains, chez nous la structure est publique mais …. Moi je veux ce que Sète veux ….. »

 

  • Papeta Siblau « hé bé 60 M€ pour 7 ans ? j’aimerais bien savoir combien ça coute en ce moment à Sète ? »

 

  • Moralité « Véolia, Suez, Nicollin, etc. etc. : à vos marques prets, venez …. »

blason sete,seteagglopole,archipel,propreté

19/10/2017

Robin des Bois se transforme en Merlin l’Enchanteur !

Les affaires reprennent sur le Port de Sète !

Apres les yachts des milliardaires (cliquez sur igy marinas) qui vont injecter dans l’économie sétoise 4 Millions d’euros d’investissement soit 200 emplois permanents et 90 M€ par an pour l’entretien et la gestion des navires, Jean Claude Gayssot le Président de l’EPR Port Sud de France revient de Dubaï, (cliquez sur voir qui) et transforme les 8 mois d’arrêt de Saipol en trafic de conteneurs …. (cliquez sur pourquoi une fermeture de 8 mois)

A cette cadence, après avoir ponctionné les riches Robin des Bois se transformerait il en Merlin l’Enchanteur !

sete,port de sete,port de plaisance,dubai  sete,port de sete,port de plaisance,dubai

 

17:20 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, Economie, Port de sete, Voyage/Tourisme | Tags : sete, port de sete, port de plaisance, dubai | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

09/10/2017

Des yachts de milliardaires pour sauver l’économie sétoise

Après la fiction demain nous appartient voilà la réalité «demain leur appartient ».

Ils nous auront tout fait. Les avale-bouchons ont tout gobé !

-      Marc Pajot a disparu des radars sétois

-      La Base Tabarly est aujourd’hui qu’un repaire de rats

-      Les projets du défi Suisse transformés en garage à bateaux sur les quais de Cayenne à la place d’une zone technique pour la pêche. ………

Et aujourd’hui on nous annonce une Marina privée pour milliardaires sur des équipements publics  ……

Décidément demain leur appartient !

 Les promesses

- 12 navires de 45 à 100 mètres

- des milliardaires qui dépensent annuellement 10 % de la valeur du navire à son entretien et sa gestion

- des navires qui coutent 1 M€ le mètre linéaire.

Prospective des Vicomtes de Brageole

12 navires de 75 m de coque environ = 900 metres de coque !

Valeur des navires = 900 mètres de coque x par 1 M€ = 900 M€

Retombées pour l économie locale 900 M€ X 10% = 90 M€

 90 M€ pour Sète selon Robin des Bois (1)

90 M€ à condition que ces navires à pavillons étrangers …… dépensent sur Sète, les salaires, l’avitaillement, l’entretien et les réparations. Vous y croyez ?

Les promesses rendent les enfants joyeux. 

(1) Robin des bois = Jean claude Gayssot Président de l’EPR Port Sud De France celui qui prend au riches pour donner aux pauvres.

 

sete,port de sete,marina

22:07 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, Economie, Port de sete, Voyage/Tourisme | Tags : sete, port de sete, marina | Lien permanent | Commentaires (10) |  Imprimer |  Facebook | |

07/10/2017

Ce que ne dit pas le sondage B V A sur le paradis Sètois ....

Vous le trouverez sur

le rapport de la Chambre Régionale des Comptes

CLIQUEZ sur

Je veux tout savoir !

24/09/2017

C'est bouche de baudroie qui l'a dit !

sete,nettoiement,tielle,meze

Les 2 mamelles de Sète, balayage et nettoyage vont passer au privé.Les Sétois de B.V.A. ne veulent plus du service municipal, Sète est devenu trop sale.Véolia, Suez, Nicollin, ect ect : à vos marques prêts, partez ….

 A Suivre ….

 Dans le cadre des efforts de rationalisation que doit faire la mairie de Mèze, dixit notre hébergeur préféré suite au rapport de la Chambre Régionale des Comptes, bouche de baudroie nous annonce un transfuge Sétois vers Mèze.

A Suivre ….   

Apres la fête de la tielle, Midi Libre notre hébergeur préféré se pose la question : poufre avec un F (donc parisien) ou pouffre avec 2 F (donc Sétois) l’office du tourisme a tranché, ça sera pouffre avec 2 F « cliquez  sur »

Office du Tourisme histoire de tielle

  A Suivre ….

13/09/2017

Y a-t-il une taupe dans Thau Agglo

Le Poufre Parisien(1), la Taupe,

et la blatta (2)

Si l’on écoute notre hébergeur préféré (Midi Libre) dans quelques jours Agglo Thau va changer de nom !

Il parait que le secret est bien gardé. La confrérie des élus aurait reçu des consignes ne pas vendre la mèche sinon ? Sinon quoi suppression des indemnités ? Ça nous étonnerait le Président n’est pas comme ça.

En tous cas, d’un côté on nous parle des diminutions des dotations, de la suppression des emplois aidés, et de l’autre la Taupe nous annonce un coût de 1 million d’€, une paille ….. pour changer le logo.

L’histoire ne se termine pas là. La taupe nous annonce que le nom de THAU disparaîtrait du logo. C’est Sète qui supplanterait le nom de notre Bassin.

Quoi de plus normal Sète c’est quand même autre chose que ces petits villages satellites aux animaux totémiques qui viennent nous manger dans la main.

Allons-y pour les pronostics !

Sète extra, Sète leur appartient, Sète en béton, Sète et les autres, Bassin de Sète, Sète que Sète, Agglo de Sète, Couleur de Sète, phare de Sète, Sète impair et gagne, Sète impair et manque  ….

Au fait comment une taupe peut-elle souffler tout ça à un poufre parisien (1) ?

A notre avis ce n’est pas une taupe c'est une "blatta" (2)  qui s’amuse …       

(1) Poufre parisien = poufre avec un seul F

(2) Blatta = cafard en latin = insecte nuisible 

cliquez sur l article pour le zoom 

sete,agglo thau,poufre,taupe,cafard,logo

 

 

18:38 Écrit par les Vicomtes De Brageole Sète dans Actualités, Blog, election agglo | Tags : sete, agglo thau, poufre, taupe, cafard, logo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

17/08/2017

Saint Louis de Sète : « l’œil de Sissi »

« La Fête de la Saint Louis » : la violence du soleil, l’éclat de la lumière, la beauté et l’élégance des jouteurs, les lances pointées vers le ciel, les pavois martyrisés par les coups, le défilé, la foule agglutinée sur les quais pour rendre hommage à ses jouteurs sétois, palavasiens, frontignanais, mezois ou agathois, tous unis dans leur volonté de gagner par leur adresse et leur courage.

Et puis « l’accent qui se promène »…

Pour représenter ce jour unique : 

sete,saint louis 2017,affiche,agnes varda

 Délicatement traitée dans les tons pastels, sur une mer bleutée, sous un ciel rosé, des « jouteurs » avinés, l’air idiot, débraillés, coiffés de la perruque d’Agnès Varda. L’un porte un chat noir (!!) dans les bras, un autre est surmonté d’une mouette posée sur sa coiffe. Sur la tintaine, l’un des jouteurs tient une lance d’opérette dépourvue du dangereux trident et de la marque fatidique du dépassement de la garde.

Pour compléter le tableau, en fond, s’élève la ville, masse informe, lourde, noire (bretonne ?), loin des couleurs lumineuses et méditerranéenne de notre port si délicieusement italien.

 Des affiches, les sétois en ont vu passer : des belles, des très belles, des incompréhensibles, des trop obscures, des trop claires, etc. Mais toutes reflétaient cette joie, ce bonheur des retrouvailles, cette fraternité méridionale et saluaient par avance le vainqueur dans un soupir de bonheur. Toutes exprimaient les remerciements d’une ville massée sur les gradins, sur les balcons, sur les bateaux, et qui se réjouit, de génération en génération.

 Sissi Vicomtesse 

11/08/2017

Promenade au Quartier Haut de Sète – halte 2

Arapète et Mandroune

devant la porte du Marché

(halles pour les parisiens)

Arapète (1) : Alors t’as lu l’histoire des vicomtes de brageole de la semaine dernière (cliquez)

Ils ne sont pas très contents, il parait que petit à petit l’espace public du quartier haut se privatise.

Mandroune (1) : Ne m’en parle pas. En revenant de l’église saint louis avant d’aller au cimetière mon petit-fils m’avait dit mamé passe un jour par les herbettes en promenant tu vas tomber de cul ?

Hé bé je me suis tenu à la rampe, y avait longtemps que je n’étais pas passé par en bas.

Tu devineras jamais ce que j’ai vu ?

Arapète : Hé bé quoi ? Accouche, je n’ai pas le temps mon mari m’attend.

Mandroune : J’ai vu que dans la rue Villaret Joyeuse t’as le choix ou les anchois soit tu te farcis une voiture devant ta porte soit tu demandes des poteaux pour te protéger.

Arapète: Et alors ? Il est ou le problème ? mandroune ?

Mandroune : Le problème maintenant c’est que tu demandes des poteaux devant ta porte et sur le trottoir tu peux mettre une table des chaises et sur la route un panneau pour annoncer que t’es là.

Arapète : Tu rigoles ? Tu ne vas pas me dire qu’en plus t’es obligé de marcher dans la rue ?

Mandroune : Et oui ma belle mais attend ce n’est pas fini …

Apres l’ancien café de Catarina, dans la rue de Spinelli c’est encore plus fort..

Ils ont fait mettre une barrière, des petites bites, et un panneau de défense de stationner. Il ne manque plus que la baraque pour le péage. Et je te raconte pas le petit jardin privé, et la terrasse de bois. C’est pas la salle à manger c’est tout comme ….

Arapète : Peut-être qu’ils ont acheté la rue …

Mandroune : Tu rigoles, une rue ça se vend pas… ces estrangers(1) de dehors ils occupent le terrain, ils font comme si ils étaient chez eux. Comme dirait mon maitre de Paul Bert, « si ça vous gêne, c’est pour mon plaisir », enfin un truc de ce genre ....

Quand tu passes t’as l’impression de rentrer chez quelqu'un, t’as peur de déranger les propriétaires, t’as pas honte mais presque ….

sete,brageole,arapete,mandroune,quartier haut de sete

Arapète: hé bé « digue » les bras m’en tombent. Aller à bientôt !

Mandroune : Attend c’est pas fini … il attendra ton bacamourte (1) de mari

Dans la rue des herbettes, au début t’as un véritable jardin des plantes. Ils ont dû acheter le trottoir même dans le passage réservé aux promeneurs il y a des pots de fleurs.  Et la meilleure pour la fin … mon petit fils qui avait l’habitude de garer sa vespa quand il venait à l’hospitalet. hé bè Maintenant c’est fini, d’abord il s’est fait incendier et le lendemain pour ne pas qu’il revienne ils ont mis un banc. Pas un banc pour s’asseoir, un banc juste pour empêcher les jeunes de stationner. Comme dirait mon Estampe (1) de mari Un banc pour emmerder les autres.

sete,brageole,arapete,mandroune,quartier haut de sete

Arapète : Et alors ?

Mandroune : Et alors, celui qui l’a l’or il se le garde jusqu’au jour ou quand l’Estampe va se lever du pied gauche pour aller faire sa partie de boule on va se demander d’où vient le vent. C’est qu’il faut pas lui parler trot fort à son petitou

Arapète: hé bé quand ça va arriver il vaut mieux se lever de devant.

Mandroune : j’espère que ça n’arrivera pas. J’ai pas envie de payer les pots cassés …..  j’ai déjà payé les dents de celui qui a tagué mon devant de porte … il a pas mangé la bombe de peinture c’est un miracle.

Avant on avait Riquette le maire du Quartier Haut pour arranger les embrouilles ou Catarina pour la diplomatie. Maintenant tout se règle à la Mairie d’en ville …. Il faut attendre que le message descende jusqu'à la placette (1). Mais mon petit-fils le petit de mon fils André le caquiaroune (1), tu sais qu’il fait la faculté des surdoués de Montpellier, il a du bagage …. Tu peux me croire …il parle bien ce petit.  Il m’a dit mamé un jour un chef de la mairie va passer prendre des photos et ils recevront une facture pour occupation illégale de l’espace public ! Et si en passant tu t’escagasses et que tu te fais mal …. Hé bé ils aurons à faire à papé …. et à moi

papé pour le cachamoure (1)

et moi pour le rendez de papé chez l'avocat ...

Aller Arapète à la prochaine. Viens que je t’embrasse et embrasse bien ton bacamourte (1) de mari. ….

 

(1)  (seta dire de raymond coves)

Mandroune = coquine, rusée, mais aussi mauvaise langue, cancanière   

Arapète = coquillage marin conique qui se fixe très solidement sur son rocher

Estranger = Etranger à Sète, au pays de thau, quelqu'un dont les habitudes, la dégaine, ou l'accent, détonnent dans le contexte socio-culturel local. 

Estampe = gosse mal élevé et turbulent

Bacamourte = bon à rien

Caquiaroune = vantard, prétentieux

Placette = place en face la mairie pour les parisiens

Cachamoure = coup violent dans la tête ou sur la figure

NB –

En sétois le « ne » des négations ne se prononce pas toujours. On le prononce quand on y pense ou quand on a envie.  Donc sachez- le !on ne    vous le dira pas tout le temps.